Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS
Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRÉTIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP
Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon : où commander le coffret Pokémon Go Collection ...
64.99 €
Voir le deal
Le Deal du moment :
Cartes Pokémon : où commander le coffret ...
Voir le deal
64.99 €

 

 Textes sacrés : pourquoi des différences dans l'idée de « loi »

Aller en bas 
+7
zlitni
Pillier
Cathy91
Petero
Suleyman
happy-girl
poine
11 participants
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
poine

poine



Textes sacrés : pourquoi des différences dans l'idée de « loi » Empty
MessageSujet: Textes sacrés : pourquoi des différences dans l'idée de « loi »   Textes sacrés : pourquoi des différences dans l'idée de « loi » EmptyMar 30 Déc 2014, 10:59


30.12.2014

Depuis que je fréquente les textes sacrés, je suis très frappé par une différence qui saute aux yeux.

Dans l'Ancien Testament comme dans le Coran, les prescriptions matérielles sont extrêmement précises et il semble qu'il soit indispensable de les accomplir pour être un « bon » juif ou musulman.

Dans le Nouveau Testament au contraire, Jésus dit que toute la loi se résume à deux commandements qui sont les commandements de l'amour : pour Dieu, pour soi-même et pour les autres (Matthieu 22,37 citant Deutéronome 6,5 et Lévitique 19,18).

Jésus dit qu'il vient porter la loi à son achèvement, qu'il y a donc un progrès entre la loi ancienne et la loi nouvelle. Par exemple, il n'y a plus aucune prescription alimentaire dans le christianisme.

Si Jésus (dont les musulmans s'inspirent pour celui qu'ils appellent Issa si j'ai bien compris) lève les prescriptions rituelles, je ne comprends pas très bien, dans cette optique, pourquoi le Coran, texte écrit environ plus 500 ans après le Nouveau Testament, semble reprendre une conception très matérielle de la loi.

Est-ce que les musulmans peuvent éclairer ma lanterne ? Merci.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Textes sacrés : pourquoi des différences dans l'idée de « loi » Empty
MessageSujet: Re: Textes sacrés : pourquoi des différences dans l'idée de « loi »   Textes sacrés : pourquoi des différences dans l'idée de « loi » EmptyMar 30 Déc 2014, 13:17

poine a écrit:
Depuis que je fréquente les textes sacrés, je suis très frappé par une différence qui saute aux yeux.

Dans l'Ancien Testament comme dans le Coran, les prescriptions matérielles sont extrêmement précises et il semble qu'il soit indispensable de les accomplir pour être un « bon » juif ou musulman.

Dans le Nouveau Testament au contraire, Jésus dit que toute la loi se résume à deux commandements qui sont les commandements de l'amour : pour Dieu, pour soi-même et pour les autres (Matthieu 22,37 citant Deutéronome 6,5 et Lévitique 19,18).

Jésus dit qu'il vient porter la loi à son achèvement, qu'il y a donc un progrès entre la loi ancienne et la loi nouvelle. Par exemple, il n'y a plus aucune prescription alimentaire dans le christianisme.

Si Jésus (dont les musulmans s'inspirent pour celui qu'ils appellent Issa si j'ai bien compris) lève les prescriptions rituelles, je ne comprends pas très bien, dans cette optique, pourquoi le Coran, texte écrit environ plus 500 ans après le Nouveau Testament, semble reprendre une conception très matérielle de la loi.

Est-ce que les musulmans peuvent éclairer ma lanterne ? Merci.

Bonjour
Y a google et yahoo si tu veux eclairer ta lanterne
Revenir en haut Aller en bas
rosarum

rosarum



Textes sacrés : pourquoi des différences dans l'idée de « loi » Empty
MessageSujet: Re: Textes sacrés : pourquoi des différences dans l'idée de « loi »   Textes sacrés : pourquoi des différences dans l'idée de « loi » EmptyMer 31 Déc 2014, 08:46

poine a écrit:

Si Jésus (dont les musulmans s'inspirent pour celui qu'ils appellent Issa si j'ai bien compris) lève les prescriptions rituelles, je ne comprends pas très bien, dans cette optique, pourquoi le Coran, texte écrit environ plus 500 ans après le Nouveau Testament, semble reprendre une conception très matérielle de la loi.

Est-ce que les musulmans peuvent éclairer ma lanterne ? Merci.


parce que d'un point de vue historique, il est probable que le coran dérive au moins en partie des mouvements chrétiens "hérétiques" (judeo nazaréens vraisemblablement) qui avaient conservés certaines prescriptions de la loi de Moise.
Revenir en haut Aller en bas
happy-girl





Textes sacrés : pourquoi des différences dans l'idée de « loi » Empty
MessageSujet: Re: Textes sacrés : pourquoi des différences dans l'idée de « loi »   Textes sacrés : pourquoi des différences dans l'idée de « loi » EmptyMer 31 Déc 2014, 09:19

Pose toi les bonnes questions mon frères. Est il normal selon toi qu'il y est une régression (désolé du terme) telle alors que jésus est venu avec de l'amour et de la liberté? Réfléchis et prie, n'hésite pas c'est gratuit ^^
Revenir en haut Aller en bas
poine

poine



Textes sacrés : pourquoi des différences dans l'idée de « loi » Empty
MessageSujet: Re: Textes sacrés : pourquoi des différences dans l'idée de « loi »   Textes sacrés : pourquoi des différences dans l'idée de « loi » EmptyMer 31 Déc 2014, 18:31

@étéop

Bonjour
Y a google et yahoo si tu veux eclairer ta lanterne


Écoute je considère ce site comme plutôt sérieux. Comment veux-tu que je fasse confiance à des algorithmes pour trouver des sites sérieux et éclairés ? Aussi bien, je vais tomber sur des sites qui vont me dire que l'islam est un magma informe constitué de fragments de christianisme hérétique, de judaïsme mal digéré et de paganisme revendiqué. Tu veux que je prennes ça au sérieux, tu es sûr ? C'est ce que tu veux ? Moi, c'est pour avoir TA vision que je viens ici, pas celles d'incultes et de partiaux. Ta vision, est, je l'espère, nettement plus intéressante.

@rosarum

parce que d'un point de vue historique, il est probable que le coran dérive au moins en partie des mouvements chrétiens "hérétiques" (judeo nazaréens vraisemblablement) qui avaient conservés certaines prescriptions de la loi de Moise

Cette « probabilité », je l'ai déjà entendue justement. Est-ce que tu as des sources à me donner s'il te plaît ? Merci.

@happy-girl

Pose toi les bonnes questions mon frères. Est il normal selon toi qu'il y est une régression (désolé du terme) telle alors que jésus est venu avec de l'amour et de la liberté? Réfléchis et prie, n'hésite pas c'est gratuit

D'abord je ne suis pas ton frère car je ne te connais pas. Ensuite, je n'aime pas employer des termes aussi catégoriques que celui de « régression » sans preuves sérieuses. Moi aussi, j'ai du mal avec ces prescriptions rituelles, car je suis chrétien. Quand je lis saint Paul qui fustige les juifs convertis qui cherchent à imposer les pratiques rituelles aux païens convertis, j'ai effectivement l'impression qu'il y un « progrès » dans la vision chrétienne de la loi divine.

Mais ça ne m'empêche pas de garder un questionnement et un grand respect quand je regarde les juifs de ma famille célébrer le shabbat avec une telle dévotion, et quand je regarde les musulmans faire leurs cinq prières par jour.

Moi j'arrive péniblement à prier cinq fois par jour, mais pour un chrétien ce n'est pas si facile puisqu'il n'y a pas de prescription rituelle. Mais en fait nous sommes tenus de prier encore plus que les musulmans ! Jésus nous a dit de prier en tout temps, nous n'avons donc aucune excuse.
Revenir en haut Aller en bas
rosarum

rosarum



Textes sacrés : pourquoi des différences dans l'idée de « loi » Empty
MessageSujet: Re: Textes sacrés : pourquoi des différences dans l'idée de « loi »   Textes sacrés : pourquoi des différences dans l'idée de « loi » EmptyMer 31 Déc 2014, 18:41

poine a écrit:

@rosarum

parce que d'un point de vue historique, il est probable que le coran dérive au moins en partie des mouvements chrétiens "hérétiques" (judeo nazaréens vraisemblablement) qui avaient conservés certaines prescriptions de la loi de Moise

Cette « probabilité », je l'ai déjà entendue justement. Est-ce que tu as des sources à me donner s'il te plaît ? Merci.

il s'agit de la thèse élaborée par le père E.M Gallez dont tu trouveras un aperçu ici :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
poine

poine



Textes sacrés : pourquoi des différences dans l'idée de « loi » Empty
MessageSujet: Re: Textes sacrés : pourquoi des différences dans l'idée de « loi »   Textes sacrés : pourquoi des différences dans l'idée de « loi » EmptyMer 31 Déc 2014, 18:54

rosarum a écrit:

il s'agit de la thèse élaborée par le père E.M Gallez dont tu trouveras un aperçu ici :
lemessieetsonprophete.com

Oula ! Quelle somme ! Bon si j'en ai le courage, je jetterai un coup d'œil à ça un de ces quatre. Merci.
Revenir en haut Aller en bas
rosarum

rosarum



Textes sacrés : pourquoi des différences dans l'idée de « loi » Empty
MessageSujet: Re: Textes sacrés : pourquoi des différences dans l'idée de « loi »   Textes sacrés : pourquoi des différences dans l'idée de « loi » EmptyMer 31 Déc 2014, 19:47

poine a écrit:
rosarum a écrit:

il s'agit de la thèse élaborée par le père E.M Gallez dont tu trouveras un aperçu ici :
lemessieetsonprophete.com

Oula ! Quelle somme ! Bon si j'en ai le courage, je jetterai un coup d'œil à ça un de ces quatre. Merci.

peut être plus clair ici : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Revenir en haut Aller en bas
Suleyman





Textes sacrés : pourquoi des différences dans l'idée de « loi » Empty
MessageSujet: Re: Textes sacrés : pourquoi des différences dans l'idée de « loi »   Textes sacrés : pourquoi des différences dans l'idée de « loi » EmptyJeu 01 Jan 2015, 03:34

poine a écrit:
Depuis que je fréquente les textes sacrés, je suis très frappé par une différence qui saute aux yeux.

Dans l'Ancien Testament comme dans le Coran, les prescriptions matérielles sont extrêmement précises et il semble qu'il soit indispensable de les accomplir pour être un « bon » juif ou musulman.

Dans le Nouveau Testament au contraire, Jésus dit que toute la loi se résume à deux commandements qui sont les commandements de l'amour : pour Dieu, pour soi-même et pour les autres (Matthieu 22,37 citant Deutéronome 6,5 et Lévitique 19,18).

Jésus dit qu'il vient porter la loi à son achèvement, qu'il y a donc un progrès entre la loi ancienne et la loi nouvelle. Par exemple, il n'y a plus aucune prescription alimentaire dans le christianisme.

Si Jésus (dont les musulmans s'inspirent pour celui qu'ils appellent Issa si j'ai bien compris) lève les prescriptions rituelles, je ne comprends pas très bien, dans cette optique, pourquoi le Coran, texte écrit environ plus 500 ans après le Nouveau Testament, semble reprendre une conception très matérielle de la loi.

Est-ce que les musulmans peuvent éclairer ma lanterne ? Merci.

Jésus, dans Matthieu 5 : 17-19,
« Ne croyez pas que je sois venu pour abolir la loi ou les prophètes ; je suis
venu non pour abolir, mais pour accomplir. Car, je vous le dis en vérité, tant
que le ciel et la terre ne passeront point, il ne disparaîtra pas de la loi un seul
iota ou un seul trait de lettre, jusqu’à ce que tout soit arrivé. Celui donc qui
supprimera l’un de ces plus petits commandements, et qui enseignera aux
hommes à faire de même, sera appelé le plus petit dans le royaume des cieux ;
mais celui qui les observera, et qui enseignera à les observer, celui-là sera
appelé grand dans le royaume des cieux. »

Ensuite tu fait un peux comme tous les autre amis  chrétiens tu dicimule les information en sortant les verset de leur contexte,mes voyont un peux se que nous dit jésus dans mathieu chapitre 22

22:36 Maitre quelle est le plus grands des commendement
Ici un docteur de la loi lui demande en l'apelant Maitre , Jésus lui répond quoi ? tu aimeras le Seigneur ton Dieu si Jésus était Dieu il aurais répondue tu aimeras ton maitre ton Dieu 
22:37) Tu aimeras le Seigneur  ton Dieu ,de toute ton coeur et toute ton âme et de toute ta penssé.
Jésus ici le consseille il lui aprends quelle est la loi la plus grande,parmis les lois et il dit quoi? tu aimeras ton seigneur!
Si Jésus se proclamait Dieu il aurais dit tu aimeras ton maitre ton Dieu,comme la apelé le docteur,pour que le docteur compraine que son maitre et Dieu mes Jésus précise bien ton seigneur ton Dieu
22:38)C'est le premier et le plus grand des commendement
Ici il dit que aimer Dieu est le commendement fondamental le premier cars si tu n'aime pas Dieu tu ne peux pas réspecter le reste de ses lois logique non!
22:39) Et voici le segond qui lui est semblable,tu aimera ton prochain comme toi même¨!
Ici Jésus nous précise que le Deuxiéme commendement il est à maitre au même niveaux que le premier cette à dire il a la même importence que le premier!
Mes ici il faut bien comprendre ce que le mots prochain signifie dans quelle sensse est il utilisé,cars il na pas dit ton amis ton enemis ou ton voisin ou encore l'inconue mes il a dit ton prochain!
Ton prochain définition qui vas te  remplacer dans l'avenire qui sont nos  sucssésseur nos enfants ,donc tu aimeras ton enfants comme toi même ne pas les négligé!
Cars baucoups disent aimé leur enfants mes seulemant avec la bouche mes en réalité il les néglige,il y a cas regarder commbien d'enfants son maltrété violé ext ext
Ce verset concerne nos succéceur nos enfants et pas le reste de la terre comme vous le penssaient
22:40 De ses deux commendement dépendent toutes la loi et les prophétes!
C'est sur se verset que Jésus éclaircie notre lantérne,il veux dire quoi par cette phrase lourde de sensse et de concéquance!
Ici Jésus nous fait comprendre que même les prophétes avant lui ont tous dabord réspécté ces deux lois Abraham Isac et Moïse qui à aporté la loie de Dieu
Ce la veux dire quoi ?et bien Jésus veux faire comprendre a se docteur de la loi  que les principale branche de l'arbre sons ses deux commendement et pas ses deux loi mes commendement¨
Etsur ces deux branche sont acrocher tous les autres commendement,de ses deux commendement dépend toute la loi de Dieu!
C'est à dire que pour pouvoire se plier à la loie de Dieu il faut déja commencer pars ses Deux régle fondamental !
Se qui dailleur est tous à fait logique si tu n'aime pas dieux de toute ton coeur ton âme et ta penssé
comment vas tu réspecter je dirais même plus te soumaitre à ses ordre,ses inimaginable ont se soumet pas au ordre de se lui qu'ont aime pas
Ët comment veux tu  donner  une éducation saine à tes enfants si tu ne les aime pas comme tu t'aime,la plus pars des parrents néglige leur enfants ,ils leur acorde très peux de temps il est facile de les aimé avec la bouche!
Alors mnt vous comprenez ces deux commendement son les pilier de la loi mes la loie ne s'arréte pas à ces deux commendement,ne faite pas dire à Jésus se qu'il na jmais dit !
Jésus na jamais dit que la loi de Dieu sont seulement ces deux commendement et il na jamais abolie la loi de Moïse vous dite sa pars se que sa vous arenge mes la vérité es toute autre!
Revenir en haut Aller en bas
Petero

Petero



Textes sacrés : pourquoi des différences dans l'idée de « loi » Empty
MessageSujet: Re: Textes sacrés : pourquoi des différences dans l'idée de « loi »   Textes sacrés : pourquoi des différences dans l'idée de « loi » EmptyJeu 01 Jan 2015, 07:01

Suleyman a écrit:
Mes ici il faut bien comprendre ce que le mots prochain signifie dans quelle sensse est il utilisé,cars il na pas dit ton amis ton enemis ou ton voisin ou encore l'inconue mes il a dit ton prochain!
Ton prochain définition qui vas te  remplacer dans l'avenire qui sont nos  sucssésseur nos enfants ,donc tu aimeras ton enfants comme toi même ne pas les négligé!

Cher Suleyman,

Lis ce passage de la Bible :

27 L'autre répondit : « Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton coeur, de toute ton âme, de toute ta force et de tout ton esprit, et ton prochain comme toi-même. »
28 Jésus lui dit : « Tu as bien répondu. Fais ainsi et tu auras la vie. »
29 Mais lui, voulant montrer qu'il était un homme juste, dit à Jésus : « Et qui donc est mon prochain ? »
30 Jésus reprit : « Un homme descendait de Jérusalem à Jéricho, et il tomba sur des bandits ; ceux-ci, après l'avoir dépouillé, roué de coups, s'en allèrent en le laissant à moitié mort.
31 Par hasard, un prêtre descendait par ce chemin ; il le vit et passa de l'autre côté.
32 De même un lévite arriva à cet endroit ; il le vit et passa de l'autre côté.
33 Mais un Samaritain, qui était en voyage, arriva près de lui ; il le vit et fut saisi de pitié.
34 Il s'approcha, pansa ses plaies en y versant de l'huile et du vin ; puis il le chargea sur sa propre monture, le conduisit dans une auberge et prit soin de lui.
35 Le lendemain, il sortit deux pièces d'argent, et les donna à l'aubergiste, en lui disant : 'Prends soin de lui ; tout ce que tu auras dépensé en plus, je te le rendrai quand je repasserai.'
36 Lequel des trois, à ton avis, a été le prochain de l'homme qui était tombé entre les mains des bandits ? »
37 Le docteur de la Loi répond : « Celui qui a fait preuve de bonté envers lui. » Jésus lui dit : « Va, et toi aussi fais de même. »  (Luc (LIT) 10)


A la question :  "et qui donc est mon prochain", Jésus répond par une autre question :  "lequel des trois, à ton avis, a été le prochain de l'homme qui était tombé entre les mains des bandits"

Le prochain, pour Jésus, c'est celui dont on se fait soi-même le prochain en l'aimant comme nous on s'aime, en prenant soin de lui comme on prend soin de nous-même. Et dans l'exemple que Jésus donne, le prochain c'est non seulement celui dont on se fait proche, mais celui qu'on croise, par hasard sur notre chemin :

31 Par hasard, un prêtre descendait par ce chemin

Ce n'est pas un de ses enfants que ce prêtre ou ce lévite ou ce samaritain a croisé, mais un frère en humanité qu'il ne connaissait pas particulièrement, mais qu'il a croisé sur son chemin.

Mon prochain que je dois aimer comme moi-même, c'est donc n'importe quel homme que je croise sur mon chemin, c'est celui qui Dieu met sur mon chemin, celui dont il me fait croiser le chemin, donc c'est l'homme que je croise chaque jour.

Mon prochain c'est donc celui est homme comme moi, c'est celui qui m'a été donné par Dieu comme frère en humanité, celui que je crois sur ma route et de qui je me fais le prochain en faisant attention à lui, en ne l'ignorant pas, surtout s'il a besoin qu'on lui vienne en aide. Mon prochain c'est donc n'importe quel homme quelque soit sa religion ou sa couleur de peau.[/color]

Et pourquoi Jésus place-t-il l'amour que l'ont doit donner à notre prochain sur le même plan que l'amour que l'on doit donner à Dieu ? Parce qu'il est aussi important d'aimer son prochain que d'aimer Dieu. Comme on se fait serviteur de Dieu, nous devons nous faire serviteur de notre prochain.

Revenir en haut Aller en bas
poine

poine



Textes sacrés : pourquoi des différences dans l'idée de « loi » Empty
MessageSujet: Re: Textes sacrés : pourquoi des différences dans l'idée de « loi »   Textes sacrés : pourquoi des différences dans l'idée de « loi » EmptyJeu 01 Jan 2015, 11:45

@ Suleyman

Jésus na jamais dit que la loi de Dieu sont seulement ces deux commendement et il na jamais abolie la loi de Moïse vous dite sa pars se que sa vous arenge mes la vérité es toute autre!

Cher Suleyman, je te prie de croire que j'essaie d'être le plus précis possible, et cette fois justement je l'ai été. J'ai écris ceci :

Jésus dit qu'il vient porter la loi à son achèvement, qu'il y a donc un progrès entre la loi ancienne et la loi nouvelle. Par exemple, il n'y a plus aucune prescription alimentaire dans le christianisme.

Pourquoi ai-je écrit ceci ? Tout simplement parce que Jésus a dit : « Ne croyez pas que je sois venu pour abolir la loi ou les prophètes; je suis venu non pour abolir, mais pour accomplir. » Matthieu 5,17

Donc il n'y a pas d'abolition de toute loi. Ceci dit, Paul a bien compris que les prescriptions rituelles ne devaient pas être imposées aux païens devenus chrétiens. Et cette perception a été confirmée par le premier « concile » (assemblée du pape et des évêques) de l'histoire », le concile de Jérusalem (voir le livre des Actes des Apôtres, 15, 23-29).

Il est écrit dans ce texte : « L'Esprit Saint et nous-mêmes avons décidé de ne pas vous imposer d'autres charges que celles-ci qui sont indispensables : vous abstenir des viandes immolées aux idoles, du sang, des chairs étouffées et des unions illégitimes. ». Peu importe les trois premières qui sont contingentes car liées au contexte du sang où il ne fallait pas scandaliser les chrétiens issu du judaïsme qui auraient été affreusement offensé par ce type de consommation.

Mais par cette phrase, c'est bien l'idée de « ne pas imposer d'autres charges » que celle de la Loi nouvelle, donnée par Jésus, dans les versets que j'ai cité en lançant la discussion.

Donc la loi n'est en aucune manière abolie, elle est accomplie, et en fait plutôt renforcée, car le commandement de l'amour est infiniment plus exigeant que les prescriptions rituelles. Ce commandement, en effet, ne peut jamais être épuisée.

On peut aussi citer Matthieu 7, 12 :
« Ainsi, tout ce que vous voulez que les hommes fassent pour vous, faites-le vous-mêmes pour eux: voilà la Loi et les Prophètes. »

Et aussi tous les renforcements de Matthieu 5, 20-22, qui va bien dans le sens d'un renforcement de la Loi pour qu'elle soit parfaite :
« Car je vous le dis: si votre justice ne surpasse pas celle des scribes et des Pharisiens, vous n'entrerez pas dans le Royaume des Cieux. "Vous avez entendu qu'il a été dit aux ancêtres: Tu ne tueras point; et si quelqu'un tue, il en répondra au tribunal. 22 Eh bien! moi je vous dis: Quiconque se fâche contre son frère en répondra au tribunal; mais s'il dit à son frère : Crétin! il en répondra au Sanhédrin; et s'il lui dit: Renégat!, il en répondra dans la géhenne de feu. »

Génial non ?
Revenir en haut Aller en bas
Suleyman





Textes sacrés : pourquoi des différences dans l'idée de « loi » Empty
MessageSujet: Re: Textes sacrés : pourquoi des différences dans l'idée de « loi »   Textes sacrés : pourquoi des différences dans l'idée de « loi » EmptyJeu 01 Jan 2015, 14:12

petero a écrit:
Suleyman a écrit:
Mes ici il faut bien comprendre ce que le mots prochain signifie dans quelle sensse est il utilisé,cars il na pas dit ton amis ton enemis ou ton voisin ou encore l'inconue mes il a dit ton prochain!
Ton prochain définition qui vas te  remplacer dans l'avenire qui sont nos  sucssésseur nos enfants ,donc tu aimeras ton enfants comme toi même ne pas les négligé!

Cher Suleyman,

Lis ce passage de la Bible :

27 L'autre répondit : « Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton coeur, de toute ton âme, de toute ta force et de tout ton esprit, et ton prochain comme toi-même. »
28 Jésus lui dit : « Tu as bien répondu. Fais ainsi et tu auras la vie. »
29 Mais lui, voulant montrer qu'il était un homme juste, dit à Jésus : « Et qui donc est mon prochain ? »
30 Jésus reprit : « Un homme descendait de Jérusalem à Jéricho, et il tomba sur des bandits ; ceux-ci, après l'avoir dépouillé, roué de coups, s'en allèrent en le laissant à moitié mort.
31 Par hasard, un prêtre descendait par ce chemin ; il le vit et passa de l'autre côté.
32 De même un lévite arriva à cet endroit ; il le vit et passa de l'autre côté.
33 Mais un Samaritain, qui était en voyage, arriva près de lui ; il le vit et fut saisi de pitié.
34 Il s'approcha, pansa ses plaies en y versant de l'huile et du vin ; puis il le chargea sur sa propre monture, le conduisit dans une auberge et prit soin de lui.
35 Le lendemain, il sortit deux pièces d'argent, et les donna à l'aubergiste, en lui disant : 'Prends soin de lui ; tout ce que tu auras dépensé en plus, je te le rendrai quand je repasserai.'
36 Lequel des trois, à ton avis, a été le prochain de l'homme qui était tombé entre les mains des bandits ? »
37 Le docteur de la Loi répond : « Celui qui a fait preuve de bonté envers lui. » Jésus lui dit : « Va, et toi aussi fais de même. »  (Luc (LIT) 10)


A la question :  "et qui donc est mon prochain", Jésus répond par une autre question :  "lequel des trois, à ton avis, a été le prochain de l'homme qui était tombé entre les mains des bandits"

Le prochain, pour Jésus, c'est celui dont on se fait soi-même le prochain en l'aimant comme nous on s'aime, en prenant soin de lui comme on prend soin de nous-même. Et dans l'exemple que Jésus donne, le prochain c'est non seulement celui dont on se fait proche, mais celui qu'on croise, par hasard sur notre chemin :

31 Par hasard, un prêtre descendait par ce chemin

Ce n'est pas un de ses enfants que ce prêtre ou ce lévite ou ce samaritain a croisé, mais un frère en humanité qu'il ne connaissait pas particulièrement, mais qu'il a croisé sur son chemin.

Mon prochain que je dois aimer comme moi-même, c'est donc n'importe quel homme que je croise sur mon chemin, c'est celui qui Dieu met sur mon chemin, celui dont il me fait croiser le chemin, donc c'est l'homme que je croise chaque jour.

Mon prochain c'est donc celui est homme comme moi, c'est celui qui m'a été donné par Dieu comme frère en humanité, celui que je crois sur ma route et de qui je me fais le prochain en faisant attention à lui, en ne l'ignorant pas, surtout s'il a besoin qu'on lui vienne en aide. Mon prochain c'est donc n'importe quel homme quelque soit sa religion ou sa couleur de peau.[/color]

Et pourquoi Jésus place-t-il l'amour que l'ont doit donner à notre prochain sur le même plan que l'amour que l'on doit donner à Dieu ? Parce qu'il est aussi important d'aimer son prochain que d'aimer Dieu. Comme on se fait serviteur de Dieu, nous devons nous faire serviteur de notre prochain.


Lis ce passage de la Bible :

27 L'autre répondit : « Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton coeur, de toute ton âme, de toute ta force et de tout ton esprit, et ton prochain comme toi-même. »
28 Jésus lui dit : « Tu as bien répondu. Fais ainsi et tu auras la vie. »
29 Mais lui, voulant montrer qu'il était un homme juste, dit à Jésus : « Et qui donc est mon prochain ? »
30 Jésus reprit : « Un homme descendait de Jérusalem à Jéricho, et il tomba sur des bandits ; ceux-ci, après l'avoir dépouillé, roué de coups, s'en allèrent en le laissant à moitié mort.
31 Par hasard, un prêtre descendait par ce chemin ; il le vit et passa de l'autre côté.
32 De même un lévite arriva à cet endroit ; il le vit et passa de l'autre côté.
33 Mais un Samaritain, qui était en voyage, arriva près de lui ; il le vit et fut saisi de pitié.
34 Il s'approcha, pansa ses plaies en y versant de l'huile et du vin ; puis il le chargea sur sa propre monture, le conduisit dans une auberge et prit soin de lui.
35 Le lendemain, il sortit deux pièces d'argent, et les donna à l'aubergiste, en lui disant : 'Prends soin de lui ; tout ce que tu auras dépensé en plus, je te le rendrai quand je repasserai.'
36 Lequel des trois, à ton avis, a été le prochain de l'homme qui était tombé entre les mains des bandits ? »
37 Le docteur de la Loi répond : « Celui qui a fait preuve de bonté envers lui. » Jésus lui dit : « Va, et toi aussi fais de même. »  (Luc (LIT) 10)


Je connai trés bie se chapitre de Luc mes pour moi il est pas Valide!
[url=/wiki/Luc_(%C3%A9vang%C3%A9liste)]Luc[/url] (médecin et selon la [url=/wiki/Tradition_(christianisme)]Tradition chrétienne[/url], compagnon de [url=/wiki/Paul_de_Tarse]saint Paul[/url]). Il raconte en historien la vie du Christ, même s'il n'a pas connu personnellement Jésus durant son ministère public.

[url=/wiki/Matthieu_(ap%C3%B4tre)]Matthieu[/url], collecteur d'impôt devenu apôtre de [url=/wiki/J%C3%A9sus-Christ]Jésus-Christ[/url]. nous raconte vraiment se que Jésus à dit

Marc qui a connue Jésus a.s nous dit casiment la même chose que Matthieu !

Mnt ton saint Luc na fait que dire des chose é Jésus qu'il na jamais dit ! pour moi se n'ai qu'un charlatan qui se pérmets de faire de Jésus sa marionéttes Jésus à parler

29 Mais lui, voulant montrer qu'il était un homme juste, dit à Jésus : « Et qui donc est mon prochain ? »
30 Jésus reprit : « Un homme descendait de Jérusalem à Jéricho, et il tomba sur des bandits ; ceux-ci, après l'avoir dépouillé, roué de coups, s'en allèrent en le laissant à moitié mort.
31 Par hasard, un prêtre descendait par ce chemin ; il le vit et passa de l'autre côté.
32 De même un lévite arriva à cet endroit ; il le vit et passa de l'autre côté.
33 Mais un Samaritain, qui était en voyage, arriva près de lui ; il le vit et fut saisi de pitié.
34 Il s'approcha, pansa ses plaies en y versant de l'huile et du vin ; puis il le chargea sur sa propre monture, le conduisit dans une auberge et prit soin de lui.
35 Le lendemain, il sortit deux pièces d'argent, et les donna à l'aubergiste, en lui disant : 'Prends soin de lui ; tout ce que tu auras dépensé en plus, je te le rendrai quand je repasserai.'
36 Lequel des trois, à ton avis, a été le prochain de l'homme qui était tombé entre les mains des bandits ? »
37 Le docteur de la Loi répond : « Celui qui a fait preuve de bonté envers lui. » Jésus lui dit : « Va, et toi aussi fais de même. 


TOUS SA N'EST QUE PUR INVENTION RAJOUTER DE LA PARS D'UN CHARLATAN IL A FAIT SE QUE TU FAIS SOUVENT FAIRE DIRE A JESUS SE QU'IL NA JAMAIS DIT
Revenir en haut Aller en bas
Cathy91





Textes sacrés : pourquoi des différences dans l'idée de « loi » Empty
MessageSujet: Re: Textes sacrés : pourquoi des différences dans l'idée de « loi »   Textes sacrés : pourquoi des différences dans l'idée de « loi » EmptyJeu 01 Jan 2015, 14:18

poine a écrit:
@ Suleyman

Jésus na jamais dit que la loi de Dieu sont seulement ces deux commendement et il na jamais abolie la loi de Moïse vous dite sa pars se que sa vous arenge mes la vérité es toute autre!

Cher Suleyman, je te prie de croire que j'essaie d'être le plus précis possible, et cette fois justement je l'ai été. J'ai écris ceci :

Jésus dit qu'il vient porter la loi à son achèvement, qu'il y a donc un progrès entre la loi ancienne et la loi nouvelle. Par exemple, il n'y a plus aucune prescription alimentaire dans le christianisme.

Pourquoi ai-je écrit ceci ? Tout simplement parce que Jésus a dit : « Ne croyez pas que je sois venu pour abolir la loi ou les prophètes; je suis venu non pour abolir, mais pour accomplir. » Matthieu 5,17

Donc il n'y a pas d'abolition de toute loi. Ceci dit, Paul a bien compris que les prescriptions rituelles ne devaient pas être imposées aux païens devenus chrétiens. Et cette perception a été confirmée par le premier « concile » (assemblée du pape et des évêques) de l'histoire », le concile de Jérusalem (voir le livre des Actes des Apôtres, 15, 23-29).

Ben justement. ça fait un moment que je veux amener cette question aux musulmans. Et ce post tombe bien finalement.

Quand je lis les 10 commandements, je n'y lis aucunement l'obligation d'effectuer des rites de sacrifices ou de manger cacher ou de ne pas manger de porc.

Je reprends les 10 commandements :

1) Il n'y a qu'un seul Dieu.

2) Pas d'image de Dieu, ni de Statues et pas d'idoles pour d'autres.

3) Ne pas parler au nom de Dieu. Ceci pour éviter de déformer sa parole ou d'utiliser Dieu pour faire ou dire des bêtises qui n'ont rien à voir avec lui.

4) Observer un jour de repos. Le sabbat en référence dans le décalogue.

5) Respecter ses parents

6) Ne tuer personne

7) Ne pas commettre d'adultère

8) Ne rien voler

9) Ne pas faire de faux témoignages contre quelqu'un. Donc ne pas [......]

10) Ne pas jalouser les autres ou ce qu'ils ont (biens matériels ou humains)

+ les deux commandements de Jésus qui demandent à ce qu'on Aime Dieu et Son Prochain.

Je ne vois là dedans aucune interdiction alimentaire, ni d'obligation de manger cacher ou halal, ou d'être voilée, ou autre ...

Si je suis bête et disciplinée et que je veux m'en tenir à l'essentiel. Voilà l'essentiel imposé par Dieu. Le reste est amené pour améliorer la condition humaine, peut-être, pour éviter que l'homme ne tombe dans le pêché, peut être ... Mais sans plus.

Je dirai même. Si j'ajoute les commandements musulmans, on trouve alors :

1) la chahada (donc un seul Dieu et Mohamed est son messager)

2) la prière

3) le jeûne

4) l'aumône

5) le pélerinage

Je pense que si un croyant respecte tout ça, tout en mangeant du porc, en buvant de l'alcool et en ayant les cheveux au vent (je schématise, hein, forcément ...), il aura déjà gagné sa place au paradis, non ?

Parce que sans la ramener, il ne doit pas y en avoir des masses de par le monde qui respecte déjà bien comme il faut tous ces commandements. Alors si Dieu veut déjà faire son tri rien que par ces commandements de base, il n'y aura déjà pas grand monde dans son royaume ... Non ?
Revenir en haut Aller en bas
Suleyman





Textes sacrés : pourquoi des différences dans l'idée de « loi » Empty
MessageSujet: Re: Textes sacrés : pourquoi des différences dans l'idée de « loi »   Textes sacrés : pourquoi des différences dans l'idée de « loi » EmptyJeu 01 Jan 2015, 14:55

poine a écrit:
@ Suleyman

Jésus na jamais dit que la loi de Dieu sont seulement ces deux commendement et il na jamais abolie la loi de Moïse vous dite sa pars se que sa vous arenge mes la vérité es toute autre!

Cher Suleyman, je te prie de croire que j'essaie d'être le plus précis possible, et cette fois justement je l'ai été. J'ai écris ceci :

Jésus dit qu'il vient porter la loi à son achèvement, qu'il y a donc un progrès entre la loi ancienne et la loi nouvelle. Par exemple, il n'y a plus aucune prescription alimentaire dans le christianisme.

Pourquoi ai-je écrit ceci ? Tout simplement parce que Jésus a dit : « Ne croyez pas que je sois venu pour abolir la loi ou les prophètes; je suis venu non pour abolir, mais pour accomplir. » Matthieu 5,17

Donc il n'y a pas d'abolition de toute loi. Ceci dit, Paul a bien compris que les prescriptions rituelles ne devaient pas être imposées aux païens devenus chrétiens. Et cette perception a été confirmée par le premier « concile » (assemblée du pape et des évêques) de l'histoire », le concile de Jérusalem (voir le livre des Actes des Apôtres, 15, 23-29).

Il est écrit dans ce texte : « L'Esprit Saint et nous-mêmes avons décidé de ne pas vous imposer d'autres charges que celles-ci qui sont indispensables : vous abstenir des viandes immolées aux idoles, du sang, des chairs étouffées et des unions illégitimes. ». Peu importe les trois premières qui sont contingentes car liées au contexte du sang où il ne fallait pas scandaliser les chrétiens issu du judaïsme qui auraient été affreusement offensé par ce type de consommation.

Mais par cette phrase, c'est bien l'idée de « ne pas imposer d'autres charges » que celle de la Loi nouvelle, donnée par Jésus, dans les versets que j'ai cité en lançant la discussion.


On peut aussi citer Matthieu 7, 12 :
« Ainsi, tout ce que vous voulez que les hommes fassent pour vous, faites-le vous-mêmes pour eux: voilà la Loi et les Prophètes. »

Et aussi tous les renforcements de Matthieu 5, 20-22, qui va bien dans le sens d'un renforcement de la Loi pour qu'elle soit parfaite :
« Car je vous le dis: si votre justice ne surpasse pas celle des scribes et des Pharisiens, vous n'entrerez pas dans le Royaume des Cieux. "Vous avez entendu qu'il a été dit aux ancêtres: Tu ne tueras point; et si quelqu'un tue, il en répondra au tribunal.  22 Eh bien! moi je vous dis: Quiconque se fâche contre son frère en répondra au tribunal; mais s'il dit à son frère : Crétin! il en répondra au Sanhédrin; et s'il lui dit: Renégat!, il en répondra dans la géhenne de feu. »Donc la loi n'est en aucune manière abolie, elle est accomplie, et en fait plutôt renforcée, car le commandement de l'amour est infiniment plus exigeant que les prescriptions rituelles. Ce commandement, en effet, ne peut jamais être épuisée.


Génial non ?

Pourquoi ai-je écrit ceci ? Tout simplement parce que Jésus a dit : « Ne croyez pas que je sois venu pour abolir la loi ou les prophètes; je suis venu non pour abolir, mais pour accomplir. » Matthieu 5,17

Cars en vérité tant que le ciel est la terre ne passeront point,il ne disparaitra pas de la loi un seul iota ou un seul trait de letrre jusqu'à se que tous sois arrivé!

Ici Jésus nous dit que de la loi de Dieu révélé à Moïse il dit que pas un seul trait de lettre disparaitra et se lui qui suprimras le plus petit minuscule des commendement seras appelé le plus petit!
Et cette perception a été confirmée par le premier « concile » (assemblée du pape et des évêques
Oui et bien laisse moi te dire que ses pape et ses évêques seront appelé les plus petit dans le royaume des cieux
Donc la loi n'est en aucune manière abolie, elle est accomplie, et en fait plutôt renforcée, car le commandement de l'amour est infiniment plus exigeant que les prescriptions rituelles. Ce commandement, en effet, ne peut jamais être épuisée.
Et bien justement Jésus na encore rien acomplie et tous n'es pas encore arrivé, Jésus dois encore revenir pour acomplir sa mission qu'il na pas encore achevé!
Revenir en haut Aller en bas
Pillier

Pillier



Textes sacrés : pourquoi des différences dans l'idée de « loi » Empty
MessageSujet: Re: Textes sacrés : pourquoi des différences dans l'idée de « loi »   Textes sacrés : pourquoi des différences dans l'idée de « loi » EmptyJeu 01 Jan 2015, 15:20

Cathy91 a écrit:

Ben justement. ça fait un moment que je veux amener cette question aux musulmans. Et ce post tombe bien finalement.

Quand je lis les 10 commandements, je n'y lis aucunement l'obligation d'effectuer des rites de sacrifices ou de manger cacher ou de ne pas manger de porc.

Je reprends les 10 commandements :

1) Il n'y a qu'un seul Dieu.

2) Pas d'image de Dieu, ni de Statues et pas d'idoles pour d'autres.

3) Ne pas parler au nom de Dieu. Ceci pour éviter de déformer sa parole ou d'utiliser Dieu pour faire ou dire des bêtises qui n'ont rien à voir avec lui.

4) Observer un jour de repos. Le sabbat en référence dans le décalogue.

5) Respecter ses parents

6) Ne tuer personne

7) Ne pas commettre d'adultère

8) Ne rien voler

9) Ne pas faire de faux témoignages contre quelqu'un. Donc ne pas [......]

10) Ne pas jalouser les autres ou ce qu'ils ont (biens matériels ou humains)

+ les deux commandements de Jésus qui demandent à ce qu'on Aime Dieu et Son Prochain.

Je ne vois là dedans aucune interdiction alimentaire, ni d'obligation de manger cacher ou halal, ou d'être voilée, ou autre ...

Si je suis bête et disciplinée et que je veux m'en tenir à l'essentiel. Voilà l'essentiel imposé par Dieu. Le reste est amené pour améliorer la condition humaine, peut-être, pour éviter que l'homme ne tombe dans le pêché, peut être ... Mais sans plus.

Jésus a dit suivez la loi soit la Torah, dans ce livre voici ce que Dieu dit :

ESAIE
66.16
C'est par le feu que l'Éternel exerce ses jugements, C'est par son glaive qu'il châtie toute chair; Et ceux que tuera l'Éternel seront en grand nombre.
66.17
Ceux qui se sanctifient et se purifient dans les jardins, Au milieu desquels ils vont un à un, Qui mangent de la chair de porc, Des choses abominables et des souris, Tous ceux-là périront, dit l'Éternel.
66.18
Je connais leurs oeuvres et leurs pensées. Le temps est venu de rassembler toutes les nations Et toutes les langues; Elles viendront et verront ma gloire.


Cathy91 a écrit:

Je pense que si un croyant respecte tout ça, tout en mangeant du porc, en buvant de l'alcool et en ayant les cheveux au vent (je schématise, hein, forcément ...), il aura déjà gagné sa place au paradis, non ?

Selon la Bible non.

Cathy91 a écrit:

Parce que sans la ramener, il ne doit pas y en avoir des masses de par le monde qui respecte déjà bien comme il faut tous ces commandements. Alors si Dieu veut déjà faire son tri rien que par ces commandements de base, il n'y aura déjà pas grand monde dans son royaume ... Non ?

Possible mais la qualité vaut mieux que la quantité, et Dieu peut très bien se passer de nous, c'est nous qui ne pouvons pas nous passer de lui.
Revenir en haut Aller en bas
Petero

Petero



Textes sacrés : pourquoi des différences dans l'idée de « loi » Empty
MessageSujet: Re: Textes sacrés : pourquoi des différences dans l'idée de « loi »   Textes sacrés : pourquoi des différences dans l'idée de « loi » EmptyJeu 01 Jan 2015, 15:41

Suleyman a écrit:
Pourquoi ai-je écrit ceci ? Tout simplement parce que Jésus a dit : « Ne croyez pas que je sois venu pour abolir la loi ou les prophètes; je suis venu non pour abolir, mais pour accomplir. » Matthieu 5,17

Cars en vérité tant que le ciel est la terre ne passeront point,il ne disparaitra pas de la loi un seul iota ou un seul trait de letrre jusqu'à se que tous sois arrivé!

Premièrement c'est pas "jusqu'à ce que tous soit arrivé, mais "jusqu'à ce que tout soit accompli".

Et c'est parce que Jésus est venu "ACCOMPLIR" la Loi, LA REALISER que rien de la Loi ne disparaît, tant qu'il ne la pas accomplie.

Pourquoi Dieu nous a-t-il donné la Loi ? Pour que nous marchions selon sa Loi. Comment se fait-il alors que Jésus soit venu pour accomplir la Loi, pour la réaliser ?

Parce que la Loi n'était qu'un début, qu'un commencement, que la première étape vers le but fixé par Dieu pour nous.

La deuxième étape, c'est ce que Jésus, la Parole de Dieu, avait annoncé ici, par la bouche de son prophète Ezéchiel :

26 Et je vous donnerai un coeur nouveau, et je mettrai au dedans de vous un esprit nouveau; j'ôterai de votre chair le coeur de pierre; et je vous donnerai un coeur de chair. 27 Je mettrai au dedans de vous mon Esprit, et je ferai que vous marchiez selon mes lois, que vous observerez mes coutumes. (Ezéchiel (CP) 36)

Voilà ce que Jésus est venu accomplir, nous faire don d'un cœur nouveau, d'un esprit nouveau, l'esprit de Dieu : "je mettrai en vous mon Esprit", pour que nous marchions, fonctionnions selon ses lois et observions ses coutumes, c'est à dire pour que nous vivions de son Amour, car en Lui, Loi c'est celle de l'Amour.
Revenir en haut Aller en bas
Suleyman





Textes sacrés : pourquoi des différences dans l'idée de « loi » Empty
MessageSujet: Re: Textes sacrés : pourquoi des différences dans l'idée de « loi »   Textes sacrés : pourquoi des différences dans l'idée de « loi » EmptyJeu 01 Jan 2015, 16:03

Cathy91 a écrit:
poine a écrit:
@ Suleyman

Jésus na jamais dit que la loi de Dieu sont seulement ces deux commendement et il na jamais abolie la loi de Moïse vous dite sa pars se que sa vous arenge mes la vérité es toute autre!

Cher Suleyman, je te prie de croire que j'essaie d'être le plus précis possible, et cette fois justement je l'ai été. J'ai écris ceci :

Jésus dit qu'il vient porter la loi à son achèvement, qu'il y a donc un progrès entre la loi ancienne et la loi nouvelle. Par exemple, il n'y a plus aucune prescription alimentaire dans le christianisme.

Pourquoi ai-je écrit ceci ? Tout simplement parce que Jésus a dit : « Ne croyez pas que je sois venu pour abolir la loi ou les prophètes; je suis venu non pour abolir, mais pour accomplir. » Matthieu 5,17

Donc il n'y a pas d'abolition de toute loi. Ceci dit, Paul a bien compris que les prescriptions rituelles ne devaient pas être imposées aux païens devenus chrétiens. Et cette perception a été confirmée par le premier « concile » (assemblée du pape et des évêques) de l'histoire », le concile de Jérusalem (voir le livre des Actes des Apôtres, 15, 23-29).

Ben justement. ça fait un moment que je veux amener cette question aux musulmans. Et ce post tombe bien finalement.

Quand je lis les 10 commandements, je n'y lis aucunement l'obligation d'effectuer des rites de sacrifices ou de manger cacher ou de ne pas manger de porc.

Je reprends les 10 commandements :

1) Il n'y a qu'un seul Dieu.

2) Pas d'image de Dieu, ni de Statues et pas d'idoles pour d'autres.

3) Ne pas parler au nom de Dieu. Ceci pour éviter de déformer sa parole ou d'utiliser Dieu pour faire ou dire des bêtises qui n'ont rien à voir avec lui.

4) Observer un jour de repos. Le sabbat en référence dans le décalogue.

5) Respecter ses parents

6) Ne tuer personne

7) Ne pas commettre d'adultère

8) Ne rien voler

9) Ne pas faire de faux témoignages contre quelqu'un. Donc ne pas [......]

10) Ne pas jalouser les autres ou ce qu'ils ont (biens matériels ou humains)

+ les deux commandements de Jésus qui demandent à ce qu'on Aime Dieu et Son Prochain.

Je ne vois là dedans aucune interdiction alimentaire, ni d'obligation de manger cacher ou halal, ou d'être voilée, ou autre ...

Si je suis bête et disciplinée et que je veux m'en tenir à l'essentiel. Voilà l'essentiel imposé par Dieu. Le reste est amené pour améliorer la condition humaine, peut-être, pour éviter que l'homme ne tombe dans le pêché, peut être ... Mais sans plus.

Je dirai même. Si j'ajoute les commandements musulmans, on trouve alors :

1) la chahada (donc un seul Dieu et Mohamed est son messager)

2) la prière

3) le jeûne

4) l'aumône

5) le pélerinage

Je pense que si un croyant respecte tout ça, tout en mangeant du porc, en buvant de l'alcool et en ayant les cheveux au vent (je schématise, hein, forcément ...), il aura déjà gagné sa place au paradis, non ?

Parce que sans la ramener, il ne doit pas y en avoir des masses de par le monde qui respecte déjà bien comme il faut tous ces commandements. Alors si Dieu veut déjà faire son tri rien que par ces commandements de base, il n'y aura déjà pas grand monde dans son royaume ... Non ?


Levetique 11:7 Vous ne mangerez pas le porc qui a la corne fendu et les pieds fourchue!
Correntiens 11.6 Car si une femme n'est pas voilée, qu'elle se coupe aussi les cheveux. Or, s'il est honteux pour une femme d'avoir les cheveux coupés ou d'être rasée, qu'elle se voile.
Ephésien 5:18 ne vous en ivrez pas de vin c'est de la débauche!
Lévitique 5:5 Ce lui donc qui se rendra coupable de l'une de ses chose fera l'aveu de son pechet
5:6 Puis il offrir en sacrifice à l'Eternelle pour le péchet qu'il a comis ext ex t
5:7 si il na pas de quoi se propcurer unr brebis ou une chevre,il aufrira deux jeune pigeons!
Lévitique 16:11-14-15,Lévitique 16:30 Levitique 17:11,Isaië 55:7,Deuteronaume 32:4
Tous ces passage parle de l'importence du sacrifice,et prouve que cette une loie imposé pars Dieu, que les homme ont abolie!
Revenir en haut Aller en bas
Suleyman





Textes sacrés : pourquoi des différences dans l'idée de « loi » Empty
MessageSujet: Re: Textes sacrés : pourquoi des différences dans l'idée de « loi »   Textes sacrés : pourquoi des différences dans l'idée de « loi » EmptyJeu 01 Jan 2015, 16:13

petero a écrit:
Suleyman a écrit:
Pourquoi ai-je écrit ceci ? Tout simplement parce que Jésus a dit : « Ne croyez pas que je sois venu pour abolir la loi ou les prophètes; je suis venu non pour abolir, mais pour accomplir. » Matthieu 5,17

Cars en vérité tant que le ciel est la terre ne passeront point,il ne disparaitra pas de la loi un seul iota ou un seul trait de letrre jusqu'à se que tous sois arrivé!

Premièrement c'est pas "jusqu'à ce que tous soit arrivé, mais "jusqu'à ce que tout soit accompli".

Et c'est parce que Jésus est venu "ACCOMPLIR" la Loi, LA REALISER que rien de la Loi ne disparaît, tant qu'il ne la pas accomplie.

Pourquoi Dieu nous a-t-il donné la Loi ?  Pour que nous marchions selon sa Loi. Comment se fait-il alors que Jésus soit venu pour accomplir la Loi, pour la réaliser ?

Parce que la Loi n'était qu'un début, qu'un commencement, que la première étape vers le but fixé par Dieu pour nous.

La deuxième étape, c'est ce que Jésus, la Parole de Dieu, avait annoncé ici, par la bouche de son prophète Ezéchiel :

26 Et je vous donnerai un coeur nouveau, et je mettrai au dedans de vous un esprit nouveau; j'ôterai de votre chair le coeur de pierre; et je vous donnerai un coeur de chair. 27 Je mettrai au dedans de vous mon Esprit, et je ferai que vous marchiez selon mes lois, que vous observerez mes coutumes.  (Ezéchiel (CP) 36)

Voilà ce que Jésus est venu accomplir, nous faire don d'un cœur nouveau, d'un esprit nouveau, l'esprit de Dieu : "je mettrai en vous mon Esprit", pour que nous marchions, fonctionnions selon ses lois et observions ses coutumes, c'est à dire pour que nous vivions de son Amour, car en Lui, Loi c'est celle de l'Amour.

MON CHERE PETERO J'ADMETS QUE JE SUIS NUL EN ORTHOGRAPHE MES JE SAIS TRES BIEN LIRE

Dans ma bile il est marqué avant que tous soit ARRIVEE tu vas encore m'acuser de falcifier les textes,non mon chere sa c'est ta spécialité pas la mienne!

26 Et je vous donnerai un coeur nouveau, et je mettrai au dedans de vous un esprit nouveau; j'ôterai de votre chair le coeur de pierre; et je vous donnerai un coeur de chair. 27 Je mettrai au dedans de vous mon Esprit, et je ferai que vous marchiez selon mes lois, que vous observerez mes coutumes.  (Ezéchiel (CP) 36)

Et alors crois tu que tous c'est acomplie pars cette prophétie ,mon chere amie rien ne sait encore acomplie Jésus dois revenir pour que tous soit acomplie!
Jésus na fait qu'une petite partie de sa mission mes quand Jésus reviendras il acompliras tous,relie ta bible mon chere,tu laisse trop parler ta passiom et pas assé les texte!
Revenir en haut Aller en bas
Petero

Petero



Textes sacrés : pourquoi des différences dans l'idée de « loi » Empty
MessageSujet: Re: Textes sacrés : pourquoi des différences dans l'idée de « loi »   Textes sacrés : pourquoi des différences dans l'idée de « loi » EmptyJeu 01 Jan 2015, 16:14

Suleyman a écrit:
Cathy91 a écrit:
poine a écrit:
@ Suleyman

Jésus na jamais dit que la loi de Dieu sont seulement ces deux commendement et il na jamais abolie la loi de Moïse vous dite sa pars se que sa vous arenge mes la vérité es toute autre!

Cher Suleyman, je te prie de croire que j'essaie d'être le plus précis possible, et cette fois justement je l'ai été. J'ai écris ceci :

Jésus dit qu'il vient porter la loi à son achèvement, qu'il y a donc un progrès entre la loi ancienne et la loi nouvelle. Par exemple, il n'y a plus aucune prescription alimentaire dans le christianisme.

Pourquoi ai-je écrit ceci ? Tout simplement parce que Jésus a dit : « Ne croyez pas que je sois venu pour abolir la loi ou les prophètes; je suis venu non pour abolir, mais pour accomplir. » Matthieu 5,17

Donc il n'y a pas d'abolition de toute loi. Ceci dit, Paul a bien compris que les prescriptions rituelles ne devaient pas être imposées aux païens devenus chrétiens. Et cette perception a été confirmée par le premier « concile » (assemblée du pape et des évêques) de l'histoire », le concile de Jérusalem (voir le livre des Actes des Apôtres, 15, 23-29).

Ben justement. ça fait un moment que je veux amener cette question aux musulmans. Et ce post tombe bien finalement.

Quand je lis les 10 commandements, je n'y lis aucunement l'obligation d'effectuer des rites de sacrifices ou de manger cacher ou de ne pas manger de porc.

Je reprends les 10 commandements :

1) Il n'y a qu'un seul Dieu.

2) Pas d'image de Dieu, ni de Statues et pas d'idoles pour d'autres.

3) Ne pas parler au nom de Dieu. Ceci pour éviter de déformer sa parole ou d'utiliser Dieu pour faire ou dire des bêtises qui n'ont rien à voir avec lui.

4) Observer un jour de repos. Le sabbat en référence dans le décalogue.

5) Respecter ses parents

6) Ne tuer personne

7) Ne pas commettre d'adultère

8) Ne rien voler

9) Ne pas faire de faux témoignages contre quelqu'un. Donc ne pas [......]

10) Ne pas jalouser les autres ou ce qu'ils ont (biens matériels ou humains)

+ les deux commandements de Jésus qui demandent à ce qu'on Aime Dieu et Son Prochain.

Je ne vois là dedans aucune interdiction alimentaire, ni d'obligation de manger cacher ou halal, ou d'être voilée, ou autre ...

Si je suis bête et disciplinée et que je veux m'en tenir à l'essentiel. Voilà l'essentiel imposé par Dieu. Le reste est amené pour améliorer la condition humaine, peut-être, pour éviter que l'homme ne tombe dans le pêché, peut être ... Mais sans plus.

Je dirai même. Si j'ajoute les commandements musulmans, on trouve alors :

1) la chahada (donc un seul Dieu et Mohamed est son messager)

2) la prière

3) le jeûne

4) l'aumône

5) le pélerinage

Je pense que si un croyant respecte tout ça, tout en mangeant du porc, en buvant de l'alcool et en ayant les cheveux au vent (je schématise, hein, forcément ...), il aura déjà gagné sa place au paradis, non ?

Parce que sans la ramener, il ne doit pas y en avoir des masses de par le monde qui respecte déjà bien comme il faut tous ces commandements. Alors si Dieu veut déjà faire son tri rien que par ces commandements de base, il n'y aura déjà pas grand monde dans son royaume ... Non ?


Levetique 11:7 Vous ne mangerez pas le porc qui a la corne fendu et les pieds fourchue!
Correntiens 11.6 Car si une femme n'est pas voilée, qu'elle se coupe aussi les cheveux. Or, s'il est honteux pour une femme d'avoir les cheveux coupés ou d'être rasée, qu'elle se voile.
Ephésien 5:18 ne vous en ivrez pas de vin c'est de la débauche!
Lévitique 5:5 Ce lui donc qui se rendra coupable de l'une de ses chose fera l'aveu de son pechet
5:6 Puis il offrir en sacrifice à l'Eternelle pour le péchet qu'il a comis ext ex t
5:7 si il na pas de quoi se propcurer unr brebis ou une chevre,il aufrira deux jeune pigeons!
Lévitique 16:11-14-15,Lévitique 16:30 Levitique 17:11,Isaië 55:7,Deuteronaume 32:4
Tous ces passage parle de l'importence du sacrifice,et prouve que cette une loie imposé pars Dieu, que les homme ont abolie!

Quand on offre à Dieu ce qui est le plus précieux pour Lui, ce qui peut le satisfaire pleinement, alors on n'a plus besoin de lui offrir des petits sacrifices. Et ce qui est le plus précieux pour Dieu c'est l'amour que son Fils Lui donne. Quand on offre avec son cœur à Dieu, l'amour que son Fils répand en nos cœurs par son Esprit, alors on offre à Dieu ce qu'il y a de meilleur et qu'il nous a offert lui-même.
Revenir en haut Aller en bas
Petero

Petero



Textes sacrés : pourquoi des différences dans l'idée de « loi » Empty
MessageSujet: Re: Textes sacrés : pourquoi des différences dans l'idée de « loi »   Textes sacrés : pourquoi des différences dans l'idée de « loi » EmptyJeu 01 Jan 2015, 16:24

Suleyman a écrit:
petero a écrit:
Suleyman a écrit:
Pourquoi ai-je écrit ceci ? Tout simplement parce que Jésus a dit : « Ne croyez pas que je sois venu pour abolir la loi ou les prophètes; je suis venu non pour abolir, mais pour accomplir. » Matthieu 5,17

Cars en vérité tant que le ciel est la terre ne passeront point,il ne disparaitra pas de la loi un seul iota ou un seul trait de letrre jusqu'à se que tous sois arrivé!

Premièrement c'est pas "jusqu'à ce que tous soit arrivé, mais "jusqu'à ce que tout soit accompli".

Et c'est parce que Jésus est venu "ACCOMPLIR" la Loi, LA REALISER que rien de la Loi ne disparaît, tant qu'il ne la pas accomplie.

Pourquoi Dieu nous a-t-il donné la Loi ?  Pour que nous marchions selon sa Loi. Comment se fait-il alors que Jésus soit venu pour accomplir la Loi, pour la réaliser ?

Parce que la Loi n'était qu'un début, qu'un commencement, que la première étape vers le but fixé par Dieu pour nous.

La deuxième étape, c'est ce que Jésus, la Parole de Dieu, avait annoncé ici, par la bouche de son prophète Ezéchiel :

26 Et je vous donnerai un coeur nouveau, et je mettrai au dedans de vous un esprit nouveau; j'ôterai de votre chair le coeur de pierre; et je vous donnerai un coeur de chair. 27 Je mettrai au dedans de vous mon Esprit, et je ferai que vous marchiez selon mes lois, que vous observerez mes coutumes.  (Ezéchiel (CP) 36)

Voilà ce que Jésus est venu accomplir, nous faire don d'un cœur nouveau, d'un esprit nouveau, l'esprit de Dieu : "je mettrai en vous mon Esprit", pour que nous marchions, fonctionnions selon ses lois et observions ses coutumes, c'est à dire pour que nous vivions de son Amour, car en Lui, Loi c'est celle de l'Amour.

MON CHERE PETERO J'ADMETS QUE JE SUIS NUL EN ORTHOGRAPHE MES JE SAIS TRES BIEN LIRE

Dans ma bile il est marqué avant que tous soit ARRIVEE tu vas encore m'acuser de falcifier les textes,non mon chere sa c'est ta spécialité pas la mienne!

Dans la mienne c'est marqué "avant que tout soit accompli" ; ce qui s'accorde mieux avec ce que Jésus a dit au début : "Je suis venu pour accomplir". Maintenant, si c'est pour dire que "avant que tout ce qu'il est venu accomplir soit arrivé" alors cela eut dire la même chose.

Réfléchis l'ami. Quand Jésus dit : "je suis venu accomplir la loi et les prophètes", il dit bien qu'il est venu accomplir, et donc je ne vois pas pourquoi il serait reparti pour revenir plus tard accomplir. Si Jésus est venu pour accomplir, cela veut dire qu'il a accomplit ce qu'il est venu faire. Et il le dit lui-même au moment de mourir : "tout est accompli".

Suleyman a écrit:
[26 Et je vous donnerai un coeur nouveau, et je mettrai au dedans de vous un esprit nouveau; j'ôterai de votre chair le coeur de pierre; et je vous donnerai un coeur de chair. 27 Je mettrai au dedans de vous mon Esprit, et je ferai que vous marchiez selon mes lois, que vous observerez mes coutumes.  (Ezéchiel (CP) 36)

Et alors crois tu que tous c'est acomplie pars cette prophétie ,mon chere amie rien ne sait encore acomplie Jésus dois revenir pour que tous soit acomplie!

Jésus, il y a 2000 ans, a accompli cette prophétie ; il nous a donné un cœur nouveau, son cœur de chair ressuscité, donné dans son Corps qu'il nous a donner à manger : "prenez, ceci est mon corps" ; et il a mis son Esprit en nous, le Nouveau Paraclet.


Suleyman a écrit:
Jésus na fait qu'une petite partie de sa mission mes quand Jésus reviendras il acompliras tous,relie ta bible mon chere,tu laisse trop parler ta passiom et pas assé les texte!

Alors dans ce cas Jésus a menti quand il a dit : "je suis venu pour accomplir". Et il n'aurait pas dit à ses Apôtres : "Allez à Jérusalem pour y attendre ce que mon père a promis et dont je vous ai parlé" sous entendu : "le don de son Esprit", de l'Esprit du Père.
Revenir en haut Aller en bas
Suleyman





Textes sacrés : pourquoi des différences dans l'idée de « loi » Empty
MessageSujet: Re: Textes sacrés : pourquoi des différences dans l'idée de « loi »   Textes sacrés : pourquoi des différences dans l'idée de « loi » EmptyJeu 01 Jan 2015, 17:34

petero a écrit:
Suleyman a écrit:
petero a écrit:


Premièrement c'est pas "jusqu'à ce que tous soit arrivé, mais "jusqu'à ce que tout soit accompli".

Et c'est parce que Jésus est venu "ACCOMPLIR" la Loi, LA REALISER que rien de la Loi ne disparaît, tant qu'il ne la pas accomplie.

Pourquoi Dieu nous a-t-il donné la Loi ?  Pour que nous marchions selon sa Loi. Comment se fait-il alors que Jésus soit venu pour accomplir la Loi, pour la réaliser ?

Parce que la Loi n'était qu'un début, qu'un commencement, que la première étape vers le but fixé par Dieu pour nous.

La deuxième étape, c'est ce que Jésus, la Parole de Dieu, avait annoncé ici, par la bouche de son prophète Ezéchiel :

26 Et je vous donnerai un coeur nouveau, et je mettrai au dedans de vous un esprit nouveau; j'ôterai de votre chair le coeur de pierre; et je vous donnerai un coeur de chair. 27 Je mettrai au dedans de vous mon Esprit, et je ferai que vous marchiez selon mes lois, que vous observerez mes coutumes.  (Ezéchiel (CP) 36)

Voilà ce que Jésus est venu accomplir, nous faire don d'un cœur nouveau, d'un esprit nouveau, l'esprit de Dieu : "je mettrai en vous mon Esprit", pour que nous marchions, fonctionnions selon ses lois et observions ses coutumes, c'est à dire pour que nous vivions de son Amour, car en Lui, Loi c'est celle de l'Amour.

MON CHERE PETERO J'ADMETS QUE JE SUIS NUL EN ORTHOGRAPHE MES JE SAIS TRES BIEN LIRE

Dans ma bile il est marqué avant que tous soit ARRIVEE tu vas encore m'acuser de falcifier les textes,non mon chere sa c'est ta spécialité pas la mienne!

Dans la mienne c'est marqué "avant que tout soit accompli" ; ce qui s'accorde mieux avec ce que Jésus a dit au début :  "Je suis venu pour accomplir".  Maintenant, si c'est pour dire que "avant que tout ce qu'il est venu accomplir soit arrivé" alors cela eut dire la même chose.

Réfléchis l'ami. Quand Jésus dit :  "je suis venu accomplir la loi et les prophètes", il dit bien qu'il est venu accomplir, et donc je ne vois pas pourquoi il serait reparti pour revenir plus tard accomplir. Si Jésus est venu pour accomplir, cela veut dire qu'il a accomplit ce qu'il est venu faire. Et il le dit lui-même au moment de mourir : "tout est accompli".

Suleyman a écrit:
[26 Et je vous donnerai un coeur nouveau, et je mettrai au dedans de vous un esprit nouveau; j'ôterai de votre chair le coeur de pierre; et je vous donnerai un coeur de chair. 27 Je mettrai au dedans de vous mon Esprit, et je ferai que vous marchiez selon mes lois, que vous observerez mes coutumes.  (Ezéchiel (CP) 36)

Et alors crois tu que tous c'est acomplie pars cette prophétie ,mon chere amie rien ne sait encore acomplie Jésus dois revenir pour que tous soit acomplie!

Jésus, il y a 2000 ans, a accompli cette prophétie ; il nous a donné un cœur nouveau, son cœur de chair ressuscité, donné dans son Corps qu'il nous a donner à manger :  "prenez, ceci est mon corps" ; et il a mis son Esprit en nous, le Nouveau Paraclet.


Suleyman a écrit:
Jésus na fait qu'une petite partie de sa mission mes quand Jésus reviendras il acompliras tous,relie ta bible mon chere,tu laisse trop parler ta passiom et pas assé les texte!

Alors dans ce cas Jésus a menti quand il a dit :  "je suis venu pour accomplir". Et il n'aurait pas dit à ses Apôtres :  "Allez à Jérusalem pour y attendre ce que mon père a promis et dont je vous ai parlé" sous entendu : "le don de son Esprit", de l'Esprit du Père.
Dans la mienne c'est marqué "avant que tout soit accompli" ; ce qui s'accorde mieux avec ce que Jésus a dit au début :  "Je suis venu pour accomplir".  Maintenant, si c'est pour dire que "avant que tout ce qu'il est venu accomplir soit arrivé" alors cela eut dire la même chose.

Moué ont vas dire que c'est parielle le contexte reste le même dans le deux cas!

Réfléchis l'ami. Quand Jésus dit :  "je suis venu accomplir la loi et les prophètes", il dit bien qu'il est venu accomplir, et donc je ne vois pas pourquoi il serait reparti pour revenir plus tard accomplir. Si Jésus est venu pour accomplir, cela veut dire qu'il a accomplit ce qu'il est venu faire. Et il le dit lui-même au moment de mourir : "tout est accompli".
Et pourtant tous ne sait pas encore acomplit selon la bible! il faut vraiment que tu relise ta bible et tu veras qu'il réste encore baucoup de chose qui doivent se réaliser!

Je tiens à préciser que la bible précise clairement que Jésus na jamais était crucifié !

Le témoignage de Jean n'as pas la moindre valeur à mes yeux ,Pas un seul de ces disciple n'était présent au moment da la crucifiction il a fait dire des chose a Jésus qu'il na jamais dit!

Pas un seule de vos apotres n'est capable de préciser l'endrois ou la cricifiction a eu lieu il ont tousse un avis différents pas un seul coincide avec l'autre!
Se qui est normal vue que ils n'étaient même pas présents .
Revenir en haut Aller en bas
Petero

Petero



Textes sacrés : pourquoi des différences dans l'idée de « loi » Empty
MessageSujet: Re: Textes sacrés : pourquoi des différences dans l'idée de « loi »   Textes sacrés : pourquoi des différences dans l'idée de « loi » EmptyJeu 01 Jan 2015, 18:23

Suleyman a écrit:
Je tiens à préciser que la bible précise clairement que Jésus na jamais était crucifié !

C'est le contraire. Dans tous les témoignage qui se trouvent dans la Bible, dans le Nouveau Testament, il n'est question que de Jésus qui a été crucifié, qui est mort et qui est ressuscité.

Si le témoignage de Jean n'a pas la moindre valeur à tes yeux, alors aucun des autres témoignages n'a aucune valeur à tes yeux, car tous témoignent de la crucifixion, de la mort et de la résurrection de Jésus.

Et quand tu dis que la Bible précise clairement que Jésus n'a jamais été crucifié, cela veut dire que tu ne lis pas la vraie Bible ou alors que tu la lis, tu as devant ton esprit, un autre livre qui te cache ce qui est dans la Bible.

Suleyman a écrit:
Le témoignage de Jean n'as pas la moindre valeur à mes yeux ,Pas un seul de ces disciple n'était présent au moment da la crucifiction il a fait dire des chose a Jésus qu'il na jamais dit!

C'est pas ce que Luc qui s'est renseigné auprès des témoins oculaires a écrit :

Jésus lui répondit : « Amen, je te le déclare : aujourd'hui, avec moi, tu seras dans le Paradis. »
44 Il était déjà presque midi ; l'obscurité se fit dans tout le pays jusqu'à trois heures, car le soleil s'était caché.
45 Le rideau du Temple se déchira par le milieu.
46 Alors, Jésus poussa un grand cri : « Père, entre tes mains je remets mon esprit. » Et après avoir dit cela, il expira.
47 A la vue de ce qui s'était passé, le centurion rendait gloire à Dieu : « Sûrement, cet homme, c'était un juste. »
48 Et tous les gens qui s'étaient rassemblés pour ce spectacle, voyant ce qui était arrivé, s'en retournaient en se frappant la poitrine.
49 Tous ses amis se tenaient à distance, ainsi que les femmes qui le suivaient depuis la Galilée, et qui regardaient. (Luc (LIT) 23)


Pierre lui-même dit qu'avec ses amis, il a été témoin de la résurrection de Jésus et donc de sa mort, car il n'aurait pas alors parlé de résurrection.

Suleyman a écrit:
Pas un seule de vos apotres n'est capable de préciser l'endrois ou la cricifiction a eu lieu il ont tousse un avis différents pas un seul coincide avec l'autre!

C'est bien ce que je disais, tu ne lis pas la même Bible que la vraie Bible :

17 Jésus, portant lui-même sa croix, sortit en direction du lieu dit : Le Crâne, ou Calvaire, en hébreu : Golgotha. (Jean (LIT) 19)

33 Lorsqu'on fut arrivé au lieu dit : Le Crâne, ou Calvaire, on mit Jésus en croix, avec les deux malfaiteurs, l'un à droite et l'autre à gauche. (Luc (LIT) 23)

22 Et ils amènent Jésus à l'endroit appelé Golgotha, c'est-à-dire : Lieu-du-Crâne, ou Calvaire. (Marc (LIT) 15)

33 Arrivés à l'endroit appelé Golgotha, c'est-à-dire : Lieu-du-Crâne, ou Calvaire,
34 ils donnèrent à boire à Jésus du vin mêlé de fiel (Matthieu (LIT) 27)

Se qui est normal vue que ils n'étaient même pas présents .[/quote]

Revenir en haut Aller en bas
zlitni

zlitni



Textes sacrés : pourquoi des différences dans l'idée de « loi » Empty
MessageSujet: Re: Textes sacrés : pourquoi des différences dans l'idée de « loi »   Textes sacrés : pourquoi des différences dans l'idée de « loi » EmptyJeu 01 Jan 2015, 18:51

poine a écrit:


Si Jésus (dont les musulmans s'inspirent pour celui qu'ils appellent Issa si j'ai bien compris) lève les prescriptions rituelles, je ne comprends pas très bien, dans cette optique, pourquoi le Coran, texte écrit environ plus 500 ans après le Nouveau Testament, semble reprendre une conception très matérielle de la loi.

Est-ce que les musulmans peuvent éclairer ma lanterne ? Merci.
une question s'impose cher poine avant de te repondre
est ce que vous chretiens vous considerez JESUS est Issa(psl)?
que les chretiens eclairent les pauvres musulmans que nous sommes
Revenir en haut Aller en bas
Cathy91





Textes sacrés : pourquoi des différences dans l'idée de « loi » Empty
MessageSujet: Re: Textes sacrés : pourquoi des différences dans l'idée de « loi »   Textes sacrés : pourquoi des différences dans l'idée de « loi » EmptyJeu 01 Jan 2015, 19:21

Suleyman a écrit:
Levetique 11:7 Vous ne mangerez pas le porc qui a la corne fendu et les pieds fourchue!
Correntiens 11.6 Car si une femme n'est pas voilée, qu'elle se coupe aussi les cheveux. Or, s'il est honteux pour une femme d'avoir les cheveux coupés ou d'être rasée, qu'elle se voile.
Ephésien 5:18 ne vous en ivrez pas de vin c'est de la débauche!
Lévitique 5:5 Ce lui donc qui se rendra coupable de l'une de ses chose fera l'aveu de son pechet
5:6 Puis il offrir en sacrifice à l'Eternelle pour le péchet qu'il a comis ext ex t
5:7 si il na pas de quoi se propcurer unr brebis ou une chevre,il aufrira deux jeune pigeons!
Lévitique 16:11-14-15,Lévitique 16:30 Levitique 17:11,Isaië 55:7,Deuteronaume 32:4
Tous ces passage parle de l'importence du sacrifice,et prouve que cette une loie imposé pars Dieu, que les homme ont abolie!

Suleyman a écrit:


Le témoignage de Jean n'as pas la moindre valeur à mes yeux ,Pas un seul de ces disciple n'était présent au moment da la crucifiction il a fait dire des chose a Jésus qu'il na jamais dit!

Pas un seule de vos apotres n'est capable de préciser l'endrois ou la cricifiction a eu lieu il ont tousse un avis différents pas un seul coincide avec l'autre!
Se qui est normal vue que ils n'étaient même pas présents .

Je vais être un peu cynique. Donc dans Corinthiens, puisque c'est Paul qui parle, ce qu'il dit n'a pas la moindre valeur non plus : Jésus n'était plus là non plus. On sait très bien que Paul a voulu le voile car chez les Romains il était de vigueur, et pour ne pas les contrarier, il a suivi. Ce n'est donc pas non plus un commandement du Christ.

Ephésien : ne vous enivrez pas, c'est de la débauche. Quand est-on ivre ? Tout le monde dans les Bibles boit, à commencer par Jésus qui offre son sang transformé en vin. Tout est dans la quantité absorbé.

Pour le Porc, il est bien écrit dans la Bible que "ce qui est important, c'est ce qui sort de la bouche, pas ce qui rentre" et ça, je pense que c'est Jésus qui le dit ... Pas Paul ou je ne sais quel apôtre.

Et le sacrifice n'est plus fait depuis que le temple de Jérusalem n'existe plus ... D'ailleurs, tu me cites l'ancien testament pour justifier les sacrifices, mais qu'en est-il du nouveau ? Le dernier sacrifice en date fut celui de Jésus ...

Jésus a montré par plusieurs paraboles que la Loi, au sens strict, n'était pas l'essentiel. Que c'était l'Esprit de la Loi qui était important. Et on y lit dans la Bible les paraboles de la Brebis perdu jour de sabbat que le juif récupère quand même pour qu'elle ne meurt pas, de l'épi de maïs arraché un jour de sabbat pour donner à un homme qui a faim ... etc ...

C'est pour cette raison que j'en déduis que les détails, comme le cochon, le vin, le voile, les sacrifices ou autres interdits ou obligations ne sont pas si importantes aux "yeux" de Dieu. Le plus important, c'est de respecter les Lois émises. Si en plus de ces lois, on veut faire du "zèle", alors peut-être que ça fait marquer des points en plus ... Mais ça ne sera certainement pas suffisant pour sauver une âme.

Une femme voilée sans foi, ou qui jalouse son prochain, ou qui renie ses parents ... ne franchira pas les portes du Paradis. Alors qu'une femme non voilée qui aura su se détacher des biens matériels, qui aura respecter ses parents ... aura plus de chance d'y entrer à mon avis. Enfin, c'est ainsi que je vois les choses ... Dieu n'aime pas les hypocrites. Et on est hypocrite quand on fait du tralala sans respecter Dieu (et donc ses commandements de base).

Pour moi, faire le ramadan en pestant après celui qui mange devant soi, ou qui fait la leçon aux autres alors qu'il n'a pas le courage de se lever le matin pour faire sa première prière ... Pour moi, tout ça, c'est des singeries.

Que l'homme respecte déjà la base et il sera à mon avis bien vu de Dieu. Et entre nous, un homme pieu qui respecte la base peut donner la main à tous les autres croyants, quels qu'ils soient, car on a tous la même base dans ce cas. Peu importe ce qu'on a dans l'estomac ou sur la tête ... Dieu est le même pour tous.

Revenir en haut Aller en bas
Suleyman





Textes sacrés : pourquoi des différences dans l'idée de « loi » Empty
MessageSujet: Re: Textes sacrés : pourquoi des différences dans l'idée de « loi »   Textes sacrés : pourquoi des différences dans l'idée de « loi » EmptyJeu 01 Jan 2015, 19:55

Cathy91 a écrit:
Suleyman a écrit:
Levetique 11:7 Vous ne mangerez pas le porc qui a la corne fendu et les pieds fourchue!
Correntiens 11.6 Car si une femme n'est pas voilée, qu'elle se coupe aussi les cheveux. Or, s'il est honteux pour une femme d'avoir les cheveux coupés ou d'être rasée, qu'elle se voile.
Ephésien 5:18 ne vous en ivrez pas de vin c'est de la débauche!
Lévitique 5:5 Ce lui donc qui se rendra coupable de l'une de ses chose fera l'aveu de son pechet
5:6 Puis il offrir en sacrifice à l'Eternelle pour le péchet qu'il a comis ext ex t
5:7 si il na pas de quoi se propcurer unr brebis ou une chevre,il aufrira deux jeune pigeons!
Lévitique 16:11-14-15,Lévitique 16:30 Levitique 17:11,Isaië 55:7,Deuteronaume 32:4
Tous ces passage parle de l'importence du sacrifice,et prouve que cette une loie imposé pars Dieu, que les homme ont abolie!

Suleyman a écrit:


Le témoignage de Jean n'as pas la moindre valeur à mes yeux ,Pas un seul de ces disciple n'était présent au moment da la crucifiction il a fait dire des chose a Jésus qu'il na jamais dit!

Pas un seule de vos apotres n'est capable de préciser l'endrois ou la cricifiction a eu lieu il ont tousse un avis différents pas un seul coincide avec l'autre!
Se qui est normal vue que ils n'étaient même pas présents .

Je vais être un peu cynique. Donc dans Corinthiens, puisque c'est Paul qui parle, ce qu'il dit n'a pas la moindre valeur non plus : Jésus n'était plus là non plus. On sait très bien que Paul a voulu le voile car chez les Romains il était de vigueur, et pour ne pas les contrarier, il a suivi. Ce n'est donc pas non plus un commandement du Christ.

Ephésien : ne vous enivrez pas, c'est de la débauche. Quand est-on ivre ? Tout le monde dans les Bibles boit, à commencer par Jésus qui offre son sang transformé en vin. Tout est dans la quantité absorbé.

Pour le Porc, il est bien écrit dans la Bible que "ce qui est important, c'est ce qui sort de la bouche, pas ce qui rentre" et ça, je pense que c'est Jésus qui le dit ... Pas Paul ou je ne sais quel apôtre.

Et le sacrifice n'est plus fait depuis que le temple de Jérusalem n'existe plus ... D'ailleurs, tu me cites l'ancien testament pour justifier les sacrifices, mais qu'en est-il du nouveau ? Le dernier sacrifice en date fut celui de Jésus ...

Jésus a montré par plusieurs paraboles que la Loi, au sens strict, n'était pas l'essentiel. Que c'était l'Esprit de la Loi qui était important. Et on y lit dans la Bible les paraboles de la Brebis perdu jour de sabbat que le juif récupère quand même pour qu'elle ne meurt pas, de l'épi de maïs arraché un jour de sabbat pour donner à un homme qui a faim ... etc ...

C'est pour cette raison que j'en déduis que les détails, comme le cochon, le vin, le voile, les sacrifices ou autres interdits ou obligations ne sont pas si importantes aux "yeux" de Dieu. Le plus important, c'est de respecter les Lois émises. Si en plus de ces lois, on veut faire du "zèle", alors peut-être que ça fait marquer des points en plus ... Mais ça ne sera certainement pas suffisant pour sauver une âme.

Une femme voilée sans foi, ou qui jalouse son prochain, ou qui renie ses parents ... ne franchira pas les portes du Paradis. Alors qu'une femme non voilée qui aura su se détacher des biens matériels, qui aura respecter ses parents ... aura plus de chance d'y entrer à mon avis. Enfin, c'est ainsi que je vois les choses ... Dieu n'aime pas les hypocrites. Et on est hypocrite quand on fait du tralala sans respecter Dieu (et donc ses commandements de base).

Pour moi, faire le ramadan en pestant après celui qui mange devant soi, ou qui fait la leçon aux autres alors qu'il n'a pas le courage de se lever le matin pour faire sa première prière ... Pour moi, tout ça, c'est des singeries.

Que l'homme respecte déjà la base et il sera à mon avis bien vu de Dieu. Et entre nous, un homme pieu qui respecte la base peut donner la main à tous les autres croyants, quels qu'ils soient, car on a tous la même base dans ce cas. Peu importe ce qu'on a dans l'estomac ou sur la tête ... Dieu est le même pour tous.


Entiérment dacord avec toi mes comme vous croyez aveuglément ce charlatan et bien je vous donne ces argument!

Moi les paroles de Jésus me sufisent Jésus dit que pas un seul iota pas un seul très de lettre ne seras en levé de la loie avant l'acomplissement de toute chose!
Et tous le monde sais que tous n'ai pas encore acomplit que Jésus va revenir pour acomplire tous se qui dois être acomplis la bible le dit le coran le confirme!
Revenir en haut Aller en bas
Cathy91





Textes sacrés : pourquoi des différences dans l'idée de « loi » Empty
MessageSujet: Re: Textes sacrés : pourquoi des différences dans l'idée de « loi »   Textes sacrés : pourquoi des différences dans l'idée de « loi » EmptyJeu 01 Jan 2015, 20:23

Suleyman a écrit:
Moi les paroles de Jésus me sufisent Jésus dit que pas un seul iota pas un seul très de lettre ne seras en levé de la loie avant l'acomplissement de toute chose!
Et tous le monde sais que tous n'ai pas encore acomplit que Jésus va revenir pour acomplire tous se qui dois être acomplis la bible le dit le coran le confirme!

Mais c'est quoi la LOI pour toi ? Tout l'ancien testament ou seulement les 10 commandements ?

La Loi de Moïse, c'est les 10 commandements, rien d'autre ... Non ?
Revenir en haut Aller en bas
rosarum

rosarum



Textes sacrés : pourquoi des différences dans l'idée de « loi » Empty
MessageSujet: Re: Textes sacrés : pourquoi des différences dans l'idée de « loi »   Textes sacrés : pourquoi des différences dans l'idée de « loi » EmptyJeu 01 Jan 2015, 20:59

Suleyman a écrit:


Moi les paroles de Jésus me sufisent Jésus dit que pas un seul iota pas un seul très de lettre ne seras en levé de la loie avant l'acomplissement de toute chose!
Et tous le monde sais que tous n'ai pas encore acomplit que Jésus va revenir pour acomplire tous se qui dois être acomplis la bible le dit le coran le confirme!

mais dans ce cas, si rien ne changera jusqu'au retour de Jesus, alors Mohamed qui a fait de GROS changements dans la Loi est un faux prophète
Revenir en haut Aller en bas
Cathy91





Textes sacrés : pourquoi des différences dans l'idée de « loi » Empty
MessageSujet: Re: Textes sacrés : pourquoi des différences dans l'idée de « loi »   Textes sacrés : pourquoi des différences dans l'idée de « loi » EmptyJeu 01 Jan 2015, 21:18

Ahh ... j'avais pas pensé à ce truc là ... pas mal. Mais je crois savoir par quoi il va argumenter. J'attends de voir.
Revenir en haut Aller en bas
Suleyman





Textes sacrés : pourquoi des différences dans l'idée de « loi » Empty
MessageSujet: Re: Textes sacrés : pourquoi des différences dans l'idée de « loi »   Textes sacrés : pourquoi des différences dans l'idée de « loi » EmptyJeu 01 Jan 2015, 23:29

rosarum a écrit:
Suleyman a écrit:


Moi les paroles de Jésus me sufisent Jésus dit que pas un seul iota pas un seul très de lettre ne seras en levé de la loie avant l'acomplissement de toute chose!
Et tous le monde sais que tous n'ai pas encore acomplit que Jésus va revenir pour acomplire tous se qui dois être acomplis la bible le dit le coran le confirme!

mais dans ce cas, si rien ne changera jusqu'au retour de Jesus, alors Mohamed qui a fait de GROS changements dans la Loi est un faux prophète

Es se que muhamad a.s à enlevé un seule commendement de la loi de Dieu ?vous qui connaissé si bien muhamad a.s


jean 14:16 Et moi je prirai le père ,et il vous donneras un autre consolateur,Jésus lui même était un cosnolateur puis se que il dit lui même un autre consolateur!

Jean 16:8 Et quand il seras venue ,il vous convincra du péché ,la justice et le jugement
16:9 En se qui concérne le péché par se que il ne crois pas en moi
16:10 La justice par se que je m'en vais et vous ne me vérais plus
16:11 Le jugement parce que le prince de se monde et jugé
16:12J'ai encore baucoup de chose à vous dire mes vous ne pouvez pas le porter mnt
16:13 Quand le consolateur sert venue l'ésprit de vérité,il vous conduira dans toute la vérité cars il ne parlera pas de lui même mes il diras tous se que il auras entendu il vous anonceras les chose à venir
16:14 Il me glorifiras cars il prendra se ce qui est à moi et il vous l'anoncera

Mes je sais se que vous allez me répondre il parle du saint ésprit,Qui est se saint Esprit?
Et Jésus dit si je ne m'en vait pas je ne pourrais pas vous l'envoyer se consolateur,L'ésprit de vérité, L'ésprit saint

Je demande à mes frère muslim inci qu'a mes amis chrétiens de me dire qui est se consolateur cette ésprit de vérité ?
Qui est ce lui que le Père a envoyé du ciéle pour glorifier Jésus et anoncer la bonne nouvelle ?
Revenir en haut Aller en bas
Cathy91





Textes sacrés : pourquoi des différences dans l'idée de « loi » Empty
MessageSujet: Re: Textes sacrés : pourquoi des différences dans l'idée de « loi »   Textes sacrés : pourquoi des différences dans l'idée de « loi » EmptyVen 02 Jan 2015, 02:40

Ah ben gagné ... J'ai tapé dans le mille ...
Revenir en haut Aller en bas
Suleyman





Textes sacrés : pourquoi des différences dans l'idée de « loi » Empty
MessageSujet: Re: Textes sacrés : pourquoi des différences dans l'idée de « loi »   Textes sacrés : pourquoi des différences dans l'idée de « loi » EmptyVen 02 Jan 2015, 02:46

Cathy91 a écrit:
Ah ben gagné ... J'ai tapé dans le mille ...

Bien ma chere Cathy mes peux tu me dire qui est se conssolateur cette ésprit saint selon toi?
J'invite tous le monde à y répondre chrétiens musulman
Revenir en haut Aller en bas
Petero

Petero



Textes sacrés : pourquoi des différences dans l'idée de « loi » Empty
MessageSujet: Re: Textes sacrés : pourquoi des différences dans l'idée de « loi »   Textes sacrés : pourquoi des différences dans l'idée de « loi » EmptyVen 02 Jan 2015, 07:35

Suleyman a écrit:
rosarum a écrit:
Suleyman a écrit:


Moi les paroles de Jésus me sufisent Jésus dit que pas un seul iota pas un seul très de lettre ne seras en levé de la loie avant l'acomplissement de toute chose!
Et tous le monde sais que tous n'ai pas encore acomplit que Jésus va revenir pour acomplire tous se qui dois être acomplis la bible le dit le coran le confirme!

mais dans ce cas, si rien ne changera jusqu'au retour de Jesus, alors Mohamed qui a fait de GROS changements dans la Loi est un faux prophète

Es se que muhamad a.s à enlevé un seule commendement de la loi de Dieu ?vous qui connaissé si bien muhamad a.s


jean 14:16 Et moi je prirai le père ,et il vous donneras un autre consolateur,Jésus lui même était un cosnolateur puis se que il dit lui même un autre consolateur!

Sans oublier la suite :

16 Et moi, je prierai le Père, et il vous donnera un autre Consolateur, pour qu'il demeure toujours avec vous; 17 C'est l'Esprit de vérité, que le monde ne peut recevoir, parce qu'il ne le voit point et ne le connaît point: mais vous, vous le connaissez, parce qu'il demeure au milieu de vous; et il sera en vous. 18 Je ne vous laisserai point orphelins; je viendrai à vous. (Jean (CP) 14)

Suleyman a écrit:
Jean 16:8 Et quand il seras venue ,il vous convincra du péché ,la justice et le jugement
16:9 En se qui concérne le péché par se que il ne crois pas en moi
16:10 La justice par se que je m'en vais et vous ne me vérais plus
16:11 Le jugement parce que le prince de se monde et jugé
16:12J'ai encore baucoup de chose à vous dire mes vous ne pouvez pas le porter mnt
16:13 Quand le consolateur sert venue l'ésprit de vérité,il vous conduira dans toute la vérité cars il ne parlera pas de lui même mes il diras tous se que il auras entendu il vous anonceras les chose à venir
16:14 Il me glorifiras cars il prendra se ce qui est à moi et il vous l'anoncera

Mes je sais se que vous allez me répondre il parle du saint ésprit,Qui est se saint Esprit?
Et Jésus dit si je ne m'en vait pas je ne pourrais pas vous l'envoyer se consolateur,L'ésprit de vérité, L'ésprit saint

Je demande à mes frère muslim inci qu'a mes amis chrétiens de me dire qui est se consolateur cette ésprit de vérité ?
Qui est ce lui que le Père a envoyé du ciéle pour glorifier Jésus et anoncer la bonne nouvelle ?

Jésus a répondu a ses Apôtres à qui il a fait la promesse de leur envoyez ce nouveau consolateur. Examinons donc ce qu'il dit à nouveau :

17 C'est l'Esprit de vérité, que le monde ne peut recevoir, parce qu'il ne le voit point et ne le connaît point: mais vous, vous le connaissez, parce qu'il demeure au milieu de vous; et il sera en vous. 18 Je ne vous laisserai point orphelins; je viendrai à vous. (Jean (CP) 14)

"Vous, vous le connaissez, parce qu'il demeure au milieu de vous; et il sera en vous".

Cet Esprit de vérité, il était déjà là, au milieu des Apôtres ; les Apôtres le connaissaient déjà. Du milieu d'eux, ce consolateur passera en eux.

Explique-moi comment Mohamed pouvait être déjà au milieu des Apôtres 600 ans avant sa naissance, et comme il aurait pu venir dans les apôtres ?

Ce nouveau Consolateur qui est déjà au milieu des Apôtres, il est déjà descendu du Ciel et pour descendre du Ciel dans les Apôtres, il va falloir qu'il remonte au Ciel. Qui est descendu du Ciel, est remonté au Ciel pour revenir dans les Apôtres ?

Celui qui a dit :

"38 Car je ne suis pas descendu du ciel pour faire ma volonté, mais pour faire la volonté de celui qui m'a envoyé. (Jean (LIT) 6)

C'est Jésus qui est descendu du Ciel et qui a fait descendre avec Lui quelqu'un d'autre

16 Jésus ayant été baptisé sortit aussitôt de l'eau, et voilà que les cieux s'ouvrirent pour lui, et il vit l'Esprit de Dieu descendre comme une colombe et venir sur lui... 1 Alors Jésus fut conduit par l'Esprit dans le désert pour être tenté par le diable. (Matthieu (CP) 4) (Matthieu (CP) 3)

Jésus est descendu du Ciel, et l'Esprit de Dieu, de son Père est descendu lui aussi du Ciel pour l'accompagner.

L'Esprit de Vérité ou Esprit Saint, c'est l'Esprit de Dieu, qui était descendu avec Lui et qui était rester avec Lui et qui va remonter avec Lui pour redescendre sur ses Apôtres, que ces mêmes Apôtres connaissaient déjà, puisqu'il était présent avec Jésus, en Jésus, à côté d'eux.

Jésus était durant ces 3 années, pour accomplir sa mission, conduit par l'Esprit de Dieu son Père qui était en Lui. Et c'est ce même Esprit de son Père qui l'accompagnait, le guidait, l'inspirait que Jésus va envoyer du haut du Ciel en accord avec son Père, après être lui-même remonté au Ciel.

C'est clair, c'est pas Mohamed qui est descendu du Ciel il y a 2014 ans, avec Jésus ; qui a guidé Jésus, qui l'a inspiré et qui est revenu ensuite dans les Apôtres pour les éclairer, les guider, témoigner avec eux de Jésus. C'est l'Esprit de Dieu le Père de Jésus, ce que confirme Jésus ici :

"18 Vous serez traînés devant des gouverneurs et des rois à cause de moi : il y aura là un témoignage pour eux et pour les païens. 19 Quand on vous livrera, ne vous tourmentez pas pour savoir ce que vous direz ni comment vous le direz : ce que vous aurez à dire vous sera donné à cette heure-là. 20 Car ce n'est pas vous qui parlerez, c'est l'Esprit de votre Père qui parlera en vous. (Matthieu (LIT) 10)

Tu vois bien cher Suleyman qui est ce nouveau Consolateur, que Jésus et son Père on fait descendre du Ciel dans les Apôtres, après que Jésus soit remonté au Ciel ; c'est l'Esprit de Dieu le Père de Jésus, c'est l'Esprit de Vérité, c'est l'Esprit Saint : "c'est l'Esprit de votre Père qui parlera en vous", . C'est pourquoi Jésus leur a dit : "vous, vous le connaissez car il demeure auprès de vous".

Ecoute encore ce que Jésus a dit à ses Apôtres juste avant de les quitter pour remonté au Ciel :

4 Au cours d'un repas qu'il prenait avec eux, il leur donna l'ordre de ne pas quitter Jérusalem, mais d'y attendre ce que le Père avait promis. Il leur disait : « C'est la promesse que vous avez entendue de ma bouche. 5 Jean a baptisé avec de l'eau ; mais vous, c'est dans l'Esprit Saint que vous serez baptisés d'ici quelques jours. » (Actes (LIT) 1)

Tout comme Jésus avait été baptisé dans l'Esprit Saint en sortant de l'eau, le jour de son baptême, ses Apôtres qui ont reçu le baptême d'eau de Jean, vont être à leur tour baptiser dans l'Esprit Saint, par l'Esprit Saint, l'Esprit du Père qui va descendre sur eux pour les "consacrer" par le Feu, l'Esprit du Père qui va continuer auprès d'eux la mission de Jésus, l'Esprit du Père qui est le Sceau des prophètes et que les Apôtres de Jésus vont recevoir pour devenir "prophètes de Jésus", de Dieu, jusqu'à la fin du monde et jusqu'au extrémités de la terre.

C'est l'Esprit Saint, l'Esprit de Dieu qui a parlé par les prophètes, qui a ensuite parlé par Jésus et qui depuis le départ de Jésus parle par ses Apôtres, que est le Sceau des Prophètes et pas votre pseudo prophète Mohamed qui n'a pas reçu en Lui l'Esprit du Père, qui n'a pas été "oint de ce St Esprit, et qui n'est pas devenu Messie avec Jésus, tout comme ses Apôtres le sont devenus.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Textes sacrés : pourquoi des différences dans l'idée de « loi » Empty
MessageSujet: Re: Textes sacrés : pourquoi des différences dans l'idée de « loi »   Textes sacrés : pourquoi des différences dans l'idée de « loi » EmptyVen 02 Jan 2015, 11:38

L'Esprit Saint c'est l'Ange Gabriel qui a toujours assisté les prophètes et les messagers depuis Adam à Mohammed
Votre probleme c'est que vous avez fait de Jésus L'Ange Gabriel
Revenir en haut Aller en bas
Petero

Petero



Textes sacrés : pourquoi des différences dans l'idée de « loi » Empty
MessageSujet: Re: Textes sacrés : pourquoi des différences dans l'idée de « loi »   Textes sacrés : pourquoi des différences dans l'idée de « loi » EmptyVen 02 Jan 2015, 11:47

étéop a écrit:
L'Esprit Saint c'est l'Ange Gabriel qui a toujours assisté les prophètes et les messagers depuis Adam à Mohammed
Votre probleme c'est que vous avez fait de Jésus L'Ange Gabriel

Donc, selon vous, l'Ange Gabriel est l'Esprit de Dieu, l'Esprit qui assiste Dieu comme il a assisté les prophètes Very Happy

Pour nous, l'Esprit de Dieu c'est pas Jésus, c'est l'Esprit de son Père qui est aussi son Esprit et qui est devenu notre Esprit, l'Esprit de son Corps, l'Esprit de son Eglise.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Textes sacrés : pourquoi des différences dans l'idée de « loi » Empty
MessageSujet: Re: Textes sacrés : pourquoi des différences dans l'idée de « loi »   Textes sacrés : pourquoi des différences dans l'idée de « loi » EmptyVen 02 Jan 2015, 12:00

petero a écrit:
étéop a écrit:
L'Esprit Saint c'est l'Ange Gabriel qui a toujours assisté les prophètes et les messagers depuis Adam à Mohammed
Votre probleme c'est que vous avez fait de Jésus L'Ange Gabriel

Donc, selon vous, l'Ange Gabriel est l'Esprit de Dieu, l'Esprit qui assiste Dieu comme il a assisté les prophètes Very Happy

Pour nous, l'Esprit de Dieu c'est pas Jésus, c'est l'Esprit de son Père qui est aussi son Esprit et qui est devenu notre Esprit, l'Esprit de son Corps, l'Esprit de son Eglise.

Coran 35 - 01 :
Gloire à Dieu, Créateur des cieux et de la terre, Celui qui emploie pour messagers les anges à deux, trois ou quatre paires d'ailes. Il ajoute à la Création autant (d'anges) qu'il veut, il est tout puissant.
Coran 13 - 12 :
" Tout homme a des anges (gardiens) " qui se succèdent sans cesse, placés devant lui, derrière lui. Ils veillent sur lui par ordre du Seigneur. Dieu ne changera point ce qu'il a accordé aux hommes, tant qu'ils ne changeront pas les premiers en devenant infidèles à Dieu ! Quand il veut les punir, rien ne peut lui faire obstacle, car les hommes n'ont pas d'autre protecteur que lui.
Coran 02 - 91 :
Dis : Qui sera l'ennemi de l'ange Gabriel ? C'est lui qui par la permission de Dieu a déposé sur ton cœur le livre destiné à confirmer les livres sacrés venus avant lui pour servir de direction et annoncer d'heureuses nouvelles aux croyants.
Coran 02 - 92 :
Celui qui sera l'ennemi du Seigneur, de ses anges, de ses envoyés, des archanges Michel et Gabriel, aura Dieu pour ennemi, car Dieu hait les infidèles.
Coran 17 - 87 :
Ils t'interrogeront au sujet de l'Esprit, dis leur : L'esprit a été créé par l'ordre du Seigneur, mais il n'y a qu'un petit nombre d'entre vous qui possède cette science.
Coran 33 - 42 :
Il a de la bienveillance pour vous. Ses anges intercèdent pour vous afin que vous passiez des ténèbres à la lumière. Il est miséricordieux envers les vrais croyants.


On a pas la memé signification de Dieu
quand on dit Dieu c'est pour dire Le Createur pas Jésus


Dernière édition par étéop le Ven 02 Jan 2015, 12:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
rosarum

rosarum



Textes sacrés : pourquoi des différences dans l'idée de « loi » Empty
MessageSujet: Re: Textes sacrés : pourquoi des différences dans l'idée de « loi »   Textes sacrés : pourquoi des différences dans l'idée de « loi » EmptyVen 02 Jan 2015, 12:02

Suleyman a écrit:
Cathy91 a écrit:
Ah ben gagné ... J'ai tapé dans le mille ...

Bien ma chere Cathy mes peux tu me dire qui est se conssolateur cette ésprit saint selon toi?
J'invite tous le monde à y répondre chrétiens musulman

tu es coincé, n'essaie pas de détourner le sujet , Very Happy

Mohamed a changé la loi de Moise dont selon ton propre raisonnement, c'est un faux prophète
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Textes sacrés : pourquoi des différences dans l'idée de « loi » Empty
MessageSujet: Re: Textes sacrés : pourquoi des différences dans l'idée de « loi »   Textes sacrés : pourquoi des différences dans l'idée de « loi » EmptyVen 02 Jan 2015, 12:07

rosarum a écrit:
Suleyman a écrit:
Cathy91 a écrit:
Ah ben gagné ... J'ai tapé dans le mille ...

Bien ma chere Cathy mes peux tu me dire qui est se conssolateur cette ésprit saint selon toi?
J'invite tous le monde à y répondre chrétiens musulman

tu es coincé, n'essaie pas de détourner le sujet , Very Happy

Mohamed a changé la loi de Moise dont selon ton propre raisonnement, c'est un faux prophète
Il n'est pas coincé au contraire c'est vous qui croyez que Jésus est l'Ange Gabriel
Revenir en haut Aller en bas
rosarum

rosarum



Textes sacrés : pourquoi des différences dans l'idée de « loi » Empty
MessageSujet: Re: Textes sacrés : pourquoi des différences dans l'idée de « loi »   Textes sacrés : pourquoi des différences dans l'idée de « loi » EmptyVen 02 Jan 2015, 12:18

étéop a écrit:
rosarum a écrit:
Suleyman a écrit:


Bien ma chere Cathy mes peux tu me dire qui est se conssolateur cette ésprit saint selon toi?
J'invite tous le monde à y répondre chrétiens musulman

tu es coincé, n'essaie pas de détourner le sujet , Very Happy

Mohamed a changé la loi de Moise dont selon ton propre raisonnement, c'est un faux prophète
Il n'est pas coincé au contraire c'est vous qui croyez que Jésus est  l'Ange Gabriel

je ne parle pas de cela mais du fait que selon Suleyman, la loi de Moise ne doit pas changer jusqu'au retour de Jesus
Revenir en haut Aller en bas
Pillier

Pillier



Textes sacrés : pourquoi des différences dans l'idée de « loi » Empty
MessageSujet: Re: Textes sacrés : pourquoi des différences dans l'idée de « loi »   Textes sacrés : pourquoi des différences dans l'idée de « loi » EmptyVen 02 Jan 2015, 12:43

Jean
16.7
Cependant je vous dis la vérité: il vous est avantageux que je m'en aille, car si je ne m'en vais pas, le consolateur ne viendra pas vers vous; mais, si je m'en vais, je vous l'enverrai.
16.8
Et quand il sera venu, il convaincra le monde en ce qui concerne le péché, la justice, et le jugement:
16.9
en ce qui concerne le péché, parce qu'ils ne croient pas en moi;
16.10
la justice, parce que je vais au Père, et que vous ne me verrez plus;
16.11
le jugement, parce que le prince de ce monde est jugé.
16.12
J'ai encore beaucoup de choses à vous dire, mais vous ne pouvez pas les porter maintenant.
16.13
Quand le consolateur sera venu, l'Esprit de vérité, il vous conduira dans toute la vérité; car il ne parlera pas de lui-même, mais il dira tout ce qu'il aura entendu, et il vous annoncera les choses à venir.
16.14
Il me glorifiera, parce qu'il prendra de ce qui est à moi, et vous l'annoncera.
16.15
Tout ce que le Père a est à moi; c'est pourquoi j'ai dit qu'il prend de ce qui est à moi, et qu'il vous l'annoncera.



Alors premièrement, le St-esprit était déjà présent sans que Jésus l'envoie, donc ce n'est pas le St-Esprit.

Deuxièmement le St-Esprit n'a rien apporter et n'a convaincu personne, or Mohammed a laisser ses enseignements et le Coran, même si vous n'êtes pas musulman vous pouvez savoir que cette phrase ne peut s'appliquer que a Mohammed :  il convaincra le monde en ce qui concerne le péché, la justice, et le jugement.

Puis vient ce verset :
Quand le consolateur sera venu, l'Esprit de vérité, il vous conduira dans toute la vérité; car il ne parlera pas de lui-même, mais il dira tout ce qu'il aura entendu, et il vous annoncera les choses à venir.


Tout d'abord selon les chrétiens Le St-Esprit c'est Dieu ou si vous préférez l'instinct de Dieu ce qui est exactement pareil, or ici il est dit il ne parlera pas de lui même, donc ce n'est pas logique de dire que le St-Esprit qui est Dieu ne parlera pas de lui même. Cela veut dire que c'est quelqu'un d'autre soit notre prophète qui parlait que au nom de Dieu, il me semble toutes les sourates commencent par Au nom de Dieu sauf 1 sur 114

Oui un prophète car selon Jean un esprit c'est un prophète.

4.1
Bien-aimés, n'ajoutez pas foi à tout esprit; mais éprouvez les esprits, pour savoir s'ils sont de Dieu, car plusieurs faux prophètes sont venus dans le monde.
4.2
Reconnaissez à ceci l'Esprit de Dieu: tout esprit qui confesse Jésus Christ venu en chair est de Dieu;
4.3
et tout esprit qui ne confesse pas Jésus n'est pas de Dieu, c'est celui de l'antéchrist, dont vous avez appris la venue, et qui maintenant est déjà dans le monde.


Mohammed ayant dit que Jésus est le messie, provient donc de Dieu.
Revenir en haut Aller en bas
rosarum

rosarum



Textes sacrés : pourquoi des différences dans l'idée de « loi » Empty
MessageSujet: Re: Textes sacrés : pourquoi des différences dans l'idée de « loi »   Textes sacrés : pourquoi des différences dans l'idée de « loi » EmptyVen 02 Jan 2015, 13:19

Pillier a écrit:
Jean
16.7
Cependant je vous dis la vérité: il vous est avantageux que je m'en aille, car si je ne m'en vais pas, le consolateur ne viendra pas vers vous; mais, si je m'en vais, je vous l'enverrai.
16.8
Et quand il sera venu, il convaincra le monde en ce qui concerne le péché, la justice, et le jugement:
16.9
en ce qui concerne le péché, parce qu'ils ne croient pas en moi;
16.10
la justice, parce que je vais au Père, et que vous ne me verrez plus;
16.11
le jugement, parce que le prince de ce monde est jugé.
16.12
J'ai encore beaucoup de choses à vous dire, mais vous ne pouvez pas les porter maintenant.
16.13
Quand le consolateur sera venu, l'Esprit de vérité, il vous conduira dans toute la vérité; car il ne parlera pas de lui-même, mais il dira tout ce qu'il aura entendu, et il vous annoncera les choses à venir.
16.14
Il me glorifiera, parce qu'il prendra de ce qui est à moi, et vous l'annoncera.
16.15
Tout ce que le Père a est à moi; c'est pourquoi j'ai dit qu'il prend de ce qui est à moi, et qu'il vous l'annoncera.



Alors premièrement, le St-esprit était déjà présent sans que Jésus l'envoie, donc ce n'est pas le St-Esprit.

Deuxièmement le St-Esprit n'a rien apporter et n'a convaincu personne, or Mohammed a laisser ses enseignements et le Coran, même si vous n'êtes pas musulman vous pouvez savoir que cette phrase ne peut s'appliquer que a Mohammed :  il convaincra le monde en ce qui concerne le péché, la justice, et le jugement.

Puis vient ce verset :
Quand le consolateur sera venu, l'Esprit de vérité, il vous conduira dans toute la vérité; car il ne parlera pas de lui-même, mais il dira tout ce qu'il aura entendu, et il vous annoncera les choses à venir.


Tout d'abord selon les chrétiens Le St-Esprit c'est Dieu ou si vous préférez l'instinct de Dieu ce qui est exactement pareil, or ici il est dit il ne parlera pas de lui même, donc ce n'est pas logique de dire que le St-Esprit qui est Dieu ne parlera pas de lui même. Cela veut dire que c'est quelqu'un d'autre soit notre prophète qui parlait que au nom de Dieu, il me semble toutes les sourates commencent par Au nom de Dieu sauf 1 sur 114

Oui un prophète car selon Jean un esprit c'est un prophète.

4.1
Bien-aimés, n'ajoutez pas foi à tout esprit; mais éprouvez les esprits, pour savoir s'ils sont de Dieu, car plusieurs faux prophètes sont venus dans le monde.
4.2
Reconnaissez à ceci l'Esprit de Dieu: tout esprit qui confesse Jésus Christ venu en chair est de Dieu;
4.3
et tout esprit qui ne confesse pas Jésus n'est pas de Dieu, c'est celui de l'antéchrist, dont vous avez appris la venue, et qui maintenant est déjà dans le monde.


Mohammed ayant dit que Jésus est le messie, provient donc de Dieu.


1) tu es complètement HS


2) il a déja été prouvé de nombreuses fois sur ce forum que Mohamed ne peut en aucun cas être le paraclet

voir par exemple ici :  http://www.dialogueislam-chretien.com/t5537-le-paraclet-consolateur-annonce-par-jesus-criteres-de-reconnaissan?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Textes sacrés : pourquoi des différences dans l'idée de « loi » Empty
MessageSujet: Re: Textes sacrés : pourquoi des différences dans l'idée de « loi »   Textes sacrés : pourquoi des différences dans l'idée de « loi » Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Textes sacrés : pourquoi des différences dans l'idée de « loi »
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Comparons ces deux textes sacrés
» étude historico critique des textes sacrés
» Destin, déterminisme ou fatalité à partir des textes sacrés du montothéisme
» Pourquoi les textes nous rapportent des récits invraisemblables ?
» pourquoi dieu dans le christianisme est en trois hypostases,pourquoi pas quatre ou cinq ou....!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: FORUM de DISCUSSIONS ISLAMO-CHRETIEN-
Sauter vers: