Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS
Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRÉTIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP
Le deal à ne pas rater :
Coffret Pokémon Ultra Premium Dracaufeu 2022 en français : où le ...
Voir le deal
-20%
Le deal à ne pas rater :
OnePlus Nord CE 2 5G – 8GB RAM 128GB – Charge 65W
239 € 299 €
Voir le deal

 

 Histoire de personnes que dieu choisit pour devenir musulmans

Aller en bas 
+18
sossanna1
Cyclope
Arnaud Dumouch
ASHTAR
Elmakoudi
Instant
Roger76
bassir
marie-naela
Hicverax
titou
sabira
salem
rosedumatin
pinson
mario-franc_lazur
rosarum
ZAD
22 participants
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
ZAD





Histoire de personnes que dieu choisit pour devenir musulmans Empty
MessageSujet: récits de convertis à l' Islam   Histoire de personnes que dieu choisit pour devenir musulmans EmptyLun 25 Juil 2011, 17:58

Je me suis dit que cela pourrait être intéressant de faire partager des récits de personnes converties à l'Islam; en voici un premier qui m'a beaucoup touché car je me suis retrouvé dans ce témoignage; s'il vous plaît, si des forumeurs musulmans ont des récits de conversion à nous faire partager, barakallahu fikum de les mettre dans ce fil:



Carole : J’avais pensé me convertir au judaïsme mais j’ai finalement choisi
l’Islam



D’aussi loin que je me souvienne, je n’ai jamais été satisfaite par le
christianisme. Je n’ai jamais pu assimiler leur croyance que Jésus, Alaihi
Assalam, est le fils d’Allah, Exalté soit-Il. Je pensais que c’était moi qui
avais un problème, que ma foi était faible.



Quand j’étais enfant, j’avais l’habitude d’invoquer Dieu, Exalté soit-Il,
pour m’aider à croire que Jésus était Son fils. Or je n’ai pas senti que Dieu
Exalté soit-Il, répondait à mes prières de raffermir ma foi chrétienne.



J’avais une petite camarade de classe de CM2. Je me rappelle que j’étais
fascinée par sa religion. Je lui avais demandé pourquoi elle écrivait le mot
(God) comme (G’d), et elle a répondu que, dans sa religion même le mot ‘God’
est trop sacré pour qu’il soit épelé. J’étais étonnée de la puissance suprême
de notre Dieu commun.



Je me suis intéressée au judaïsme tout au long de l’école primaire jusqu’au
secondaire et au collège. Pendant toute cette période, j’ai fait des recherches
et j’ai étudié cette religion. J’ai été convaincue que ce credo était jusque-là
le plus proche de l’idée que je me faisais de Dieu.



A l’université , j’ai rejoint la ‘Jewish Students Organization’ ; j’ai commencé à
prendre des cours d’Hébreu et de théologie, et j’ai commencé à faire des projets
concernant ma conversion officielle au judaïsme.



J’ai contacté un rabbin dans une synagogue conservatrice, et je fus
rapidement et délibérément découragée par la quantité de travail et d’efforts que
je devrais fournir. Quand j’ai insisté, lui disant que j’étais prête à faire
beaucoup d’efforts pour quelque chose d’aussi important pour moi que la
religion, il a dit : « Nous ne faisons vraiment pas de conversions
ici ! »



Cela a été la fin de cette conversation. J’étais quelque peu découragée,
mais j’ai décidé, quelques jours plus tard, d’essayer encore auprès d’une autre
synagogue avec un autre rabbin. Celui-ci me dit que je pouvais me convertir si
je le voulais, mais que je ne serais jamais considérée comme une juive par les
autres juifs.



Cet accueil « chaleureux », finit de me décourager, et j’ai
décidé de me pencher sur d’autres croyances. J’ai étudié le catholicisme, le
bouddhisme, et même la spiritualité des indiens d’Amérique, et cela ne me
menait nulle part. J’ai finalement décidé que j’adopterais uniquement mes
propres croyances en un Dieu suprême et omnipotent, et de suivre mon propre
chemin.



L’idée de chercher du côté de l’Islam ne m’avait jamais effleuré l'esprit jusqu’à
ce que je rencontre l’homme, qui allait devenir par la suite mon mari. J’avais
toujours rejeté l’Islam auparavant, que je considérais comme une religion
violente, pleine d’effusions de sang, de ‘guerres saintes’, et d’hommes qui maltraitaient
et opprimaient les femmes.



Ceci était entièrement à cause de la mauvaise et grossière interprétation de
l’Islam par les médias occidentaux- ce qui est malheureusement la seule source d’information
de la plupart des occidentaux, moi y compris, sur l’Islam.


Quand j’ai découvert, en discutant de tout et de rien, que l’homme que je
venais de rencontrer était un Musulman, je fus, en quelque sorte, prise de court. Il était tellement gentil,
chaleureux et affectueux, et il avait beaucoup d’humour ! (Un musulman
ayant un sens de l’humour ? Impossible !)



Je l’ai vraiment apprécié en tant que personne. Je me dis que je devrais peut être étudier de moi-même, l’Islam en profondeur, comme je venais de
rencontrer un musulman qui avait battu en brèche tous les stéréotypes que j’avais
en tête au sujet de l’Islam et des Musulmans.



Après quelques mois, et alors que j’étudiais l’Islam de plus en plus
profondément, ma conviction commença à croître progressivement que l’Islam
était la vraie religion. Il était tellement similaire, à de nombreux égards, à
ce en quoi je croyais déjà.



Ensuite, un jour, au cours d’une leçon hebdomadaire pour les femmes sur
l’Islam, à laquelle j’assistais, même si je n’étais pas encore musulmane, l’une
des sœurs lut un verset du Coran qui me toucha vraiment. Il parlait des juifs
et de leurs questions à propos de l’ordre d’Allah, Exalté soit-Il, de sacrifier
une génisse dans la sourate Al-Baqarah.



Tout à coup, ce verset me toucha tellement que, à mon grand embarras, je
commençai à pleurer au milieu de la leçon. La sœur qui lisait me réconforta en
disant que le Coran, la Parole d’Allah, Exalté soit-Il, touche souvent les gens
de cette manière.



Ce soir-là, à la maison, alors que je me préparais à aller au lit, et que,
comme j’avais pris l’habitude de le faire, j'ouvris le Noble Coran au hasard (NDT: l’auteur
désigne en fait ici la traduction des sens du Coran, le Coran lui-même étant en
arabe uniquement) et je demandai à Allah, Exalté soit-Il, de choisir pour moi un
passage à lire. Le verset sur lequel mes yeux sont tombés à l’ouverture du
Livre est (sens des versets) :



« Et quand ils
entendent ce qui a été descendu sur le Messager [Muhammad], tu vois leurs yeux
déborder de larmes, parce qu’ils ont reconnu la vérité. Ils disent: «Ô notre
Seigneur! Nous croyons: inscris-nous donc parmi ceux qui témoignent (de la
véracité du Coran). Pourquoi ne croirions-nous pas en Allah
et à ce qui nous est parvenu de la vérité. Pourquoi ne convoitions-nous pas que
notre Seigneur nous fasse entrer en la compagnie des gens vertueux?» Allah donc les récompense pour ce qu’ils disent par des Jardins
sous lesquels coulent les ruisseaux, où ils demeureront éternellement. Telle
est la récompense des bienfaisants. »
(Coran 5/83-85)


Ce fut le dernier message d’Allah, Exalté soit-Il, pour moi, de me
convertir à l’Islam. J’étais sans voix. Allah, Exalté soit-Il, m’avait parlé par le
biais du glorieux Coran. Il m’avait montré la voie droite- la vérité. Peu de temps
après, j’ai prononcé la Chahaadah (attestation de foi), qui fut pour moi
un retour au bercail, et j’ai senti que mon âme avait été libérée.



Par ailleurs, dans un contraste saisissant avec l’accueil pour le moins inamical
des juifs quand j’avais partagé mon désir de me convertir, tous les Musulmans
ont dit ‘Allaho Akbar’ (Allah est le plus Grand), Al-Hamdolillah (Louanges
à Allah), Mach’Allah (par la Volonté d’Allah), Sobhan’Allah (Gloire à Allah),
Ahlan wa Sahlan (Bienvenue), Mobaarak (Félicitations), Assalamo Alaikom (Que la
paix soit sur vous). Personne ne m’a jamais dit que je ‘ne serais jamais
considérée comme une Musulmane’.



Jusqu’à ce jour, et toujours, ca me réchauffe le cœur et l’âme de
participer à une réunion de mes frères et sœurs en Islam, et d’entendre le
murmure discret de ‘Assalamo Alaikom’, et de voir les sourires chaleureux, les
embrassades et les poignées de mains, et l’accueil des bras tendus de ma
communauté ! Je n’arrêterai jamais de remercier Allah, Exalté soit-Il, de
m’avoir guidée à la lumière de l’Islam.








Revenir en haut Aller en bas
rosarum

rosarum



Histoire de personnes que dieu choisit pour devenir musulmans Empty
MessageSujet: Re: Histoire de personnes que dieu choisit pour devenir musulmans   Histoire de personnes que dieu choisit pour devenir musulmans EmptyLun 25 Juil 2011, 18:22

ZAD a écrit:
Je me suis dit que cela pourrait être intéressant de faire partager des récits de personnes converties à l'Islam; en voici un premier qui m'a beaucoup touché car je me suis retrouvé dans ce témoignage; s'il vous plaît, si des forumeurs musulmans ont des récits de conversion à nous faire partager, barakallahu fikum de les mettre dans ce fil:

ce genre de récit existe dans les deux sens .

Voilà un témoignage de Jamel un musulman converti :


Depuis ma naissance, j'étais imprégné de la culture musulmane. A partir de 12 ans, j'avais commencé à pratiquer l'Islam, religion de mon pays et de ma famille, tout en condamnant sévèrement la chrétienté. Mon but était alors de ressembler, ou plutôt d'imiter le plus possible Mohamed, le fondateur de l'Islam. Je jeûnais souvent, je passais beaucoup de temps dans la Mosquée, le lieu de prière du musulman, et lisais tous les jours le Coran, leur livre "Saint". Prier Allah cinq fois par jour en me tournant en direction de la Mecque, était un exercice quotidien de foi et de sincérité. Ma ferveur religieuse prenait de l'ampleur pendant le Ramadan. Je rêvais de pouvoir un jour faire un voyage à la Mecque, lieu saint de l'Islam, l'expérience suprême pour le Musulman. Ma foi aurait atteint son apogée.

A l'âge de 18 ans, je suis venu en France pour faire des études en Physique, Chimie et Mathématiques, à l'Université de Caen. Là, je fus contacté pour la première fois par une femme chrétienne qui tenait un stand biblique au restaurant universitaire. Je n'espérais pas plus, car enfin j'avais l'occasion de prêcher l'Islam à un chrétien ! Jusqu'alors, je ne savais rien au sujet de la Bible, sinon qu'elle était "falsifiée", selon ce que j'avais appris en tant que musulman. L'Islam m'avait enseigné que les chrétiens faisaient de Jésus le Fils de Dieu, et pour moi, cela n'était ni plus ni moins qu'un blasphème impardonnable. Aussi, n'osais-je même pas laisser cette idée effleurer mon esprit, car ç'aurait été ma condamnation éternelle. En plus, le Coran affirme ceci : "Dis : il y a un seul Dieu, il n'a pas engendré, et il n'a pas été engendré, et il n'a point d'égal." (Sourate 112). Ainsi, la filialité de Jésus et sa divinité se trouvaient balayées du même coup. Jésus n'était pour moi qu'un simple homme, prophète certes, mais créé de poussière au même titre qu'Adam. Il faut ajouter que tout ce qu'affirme la Bible, comme le péché originel, la Trinité, l'amour divin, le salut par grâce, m'était étranger. Cependant, ma religion me demandait de croire que la Bible était la Parole de Dieu, sans pour autant prendre ses enseignements au sérieux. Pour expliquer ce paradoxe, l'Islam prétend que la Bible a été falsifiée par les Juifs et les Chrétiens et qu'il est par conséquent impossible d'accéder au vrai texte. Je croyais simplement cette assertion sans l'avoir jamais vérifié.

Le temps passait, et j'assistais à quelques réunions d'église. Cela m'a aidé à comprendre l'Evangile du salut. L'amour de Dieu, manifesté à la croix, m'avait bouleversé, moi qui ne connaissais qu'un Dieu souverain, Puissant, sans aucune indulgence pour le pécheur. Quand on me parlait de cet amour, j'avais les larmes aux yeux, mais je restais quand même sûr que l'Islam était la bonne et la meilleure voie. Néanmoins, un combat violent s'était déclaré en moi-même. Aussi avais-je décidé d'étudier et de comparer la Bible et le Coran. A mesure que je lisais, je me rendais compte que la Bible était autre chose que ce que je me représentais ; et surtout que l'image que je me faisais de Jésus était tout à fait fausse. D'étranger, Jésus devenait pour moi un homme unique ! Qui a, comme lui, consolé les pauvres, accueilli les hommes rejetés, pansé les blessures de tous les opprimés ? Qui a, comme lui, parlé avec simplicité et beauté de Dieu qui aime les malheureux et prend le parti des humiliés ? Mais surtout, qui a, comme lui, révélé le Dieu Père de tous ceux qui placent leur confiance en lui ?

Après les recherches, je commençais à avoir des doutes sur la falsification de la Bible, mais je ne pouvais encore croire ni à la Trinité, ni à la filialité divine de Jésus, et encore moins à sa crucifixion. En effet, l'Islam nie tout simplement que Jésus fût crucifié. Une autre chose qui m'empêchait de croire, c'était ma famille. Se convertir et quitter l'Islam, c'est renier sa famille, sa patrie. Le prix me paraissait trop élevé. C'était toujours le côté où se trouvaient ma famille, mes amis, qui penchait dans la balance. Au bout de 2 ans, j'étais arrivé à ne plus supporter d'entendre parler de l'Evangile, tellement cela me frustrait. Si je discutais avec des amis, cela finissait toujours par des disputes.

Quoique refusant l'Evangile, j'aimais passer du temps dans la famille du pasteur. Le lundi 5 août était un jour comme tant d'autres chez eux. Bien sûr, il fallait encore que j'entende l'Evangile. J'avais de plus en plus de mal à résister à l'amour de Christ, mais cette fois-là, je décidais que c'en était trop, et que je ne voulais plus jamais entendre parler de Jésus-Christ ! J'insistais que l'on me ramène chez-moi. Pour me calmer, je pris le Coran et me mis à le lire. Les paroles sortaient de mes lèvres, mais mon coeur restait sec, contrairement à d'habitude. Je décidai donc de dormir. Il était deux heures du matin. Dans mon lit, je commençais à prier Allah, tel que je le faisais chaque nuit, mais le vide m'entourait autant que le silence. Malgré tout ce que j'essayais, je n'arrivais pas à trouver cette paix de coeur que je désirais tant à cet instant. Soudain, poussé par une force invisible, je m'écriai : "Dieu, qui que tu sois, révèle-toi à moi !" C'est alors que le nom de Jésus se mit à raisonner dans ma tête, puis dans tout mon être. La présence de Jésus s'est imposé avec une netteté inouïe. "Est-ce toi , Jésus ?" demandai-je, alors que je n'y pensais absolument pas. Mon corps tremblait ! "Si c'est toi Jésus, je t'accepte, ajoutai-je". Le sentiment qui m'envahissait à ce moment est indescriptible. Je sus que Jésus est réellement d'un autre monde, du monde de Dieu. Mais je ne pouvais me résigner à cela. Aussi, immédiatement après, je commençai à crier : "non, non, non...", parce que je me rendis compte que j'ai dit quelque chose qui allait bouleverser ma vie. Mais je ne pouvais fuir le nom de Jésus ; sa présence de Jésus avait envahi la pièce.

En titubant, je descendais les escaliers pour me aller téléphoner au pasteur. Il était 2h15 du matin, lorsque, tout tremblant, je composai machinalement son numéro. "Il faut absolument que je parle au pasteur !" ai-je dit à sa femme. Je n'ai donné aucun détail concernant la raison pour laquelle je leur demandais de venir me voir au beau milieu de la nuit. Ils m'ont dit plus tard que par le ton de ma voix, ils pensaient que je faisais une dépression nerveuse. J'étais assis au fond de la salle lorsqu'ils sont arrivés. En voyant le pasteur, je lui sautai dans les bras ! Il m'a rapidement demandé ce qui se passait. En sanglots, je lui ai répondu : " Il faut que j'accepte Jésus dans ma vie !" J'étais alors si ému que je n'avais plus de force dans mes jambes ; je m'appuyais donc contre le pasteur pour aller dans son bureau. Une fois que j'étais assis, il m'a répété sa question, car il n'avait pas compris ma demande. Je lui répétai alors que je désirais accepter Jésus-Christ dans ma vie. En entendant cela, un sourire illumina le visage du pasteur, et il lui fallut un grand effort pour ne pas sauter dans mes bras. Je connaissais si bien le plan du salut, mais je voulais maintenant qu'il devienne une réalité dans ma vie. Le pasteur m'a demandé si je croyais que Jésus est le Fils de Dieu et Dieu véritable. -Oui, je le crois, répondis-je ! - Crois-tu, Jamel, que Christ est mort sur la croix pour tes péchés, et qu'Il est ressuscité pour t'assurer la vie éternelle en Lui ? - Oui, je le crois ! - A tous ceux qui l'ont reçu, continua le pasteur, à ceux qui croient en son nom, Il a donné le pouvoir de devenir Ses enfants. Crois-tu qu'il peut faire de toi son enfant ? - Oh oui, je le crois ! Nous nous sommes agenouillés dans la prière, et j'ai reçu Jésus-Christ dans ma vie, comme mon Sauveur et mon Maître. Quelle paix inondait mon coeur, une paix que je n'avais jusqu'alors jamais connu ! Je m'adressais enfin à Dieu comme mon Père céleste, et cela grâce à Jésus qui fut crucifié et ressuscité pour moi.

Je n'ai pas évoqué le problème du péché pendant ce témoignage. Mais il faut que je le fasse maintenant pour que chacun comprenne que cela constitue le noeud du problème dans toute religion. Comment un homme souillé, méchant, indigne peut-il se tenir devant Dieu ? Le sentiment du mal m'a toujours tourmenté. Mes efforts pour satisfaire les exigences de Dieu restaient vains. Comment aurais-je pu obtenir le pardon pour des offenses inqualifiables ? Seul Jésus Christ pouvait faire en sorte l'impensable devienne possible, que Dieu ouvre ses bras pour m'accueillir dans sa grâce et son amour !
Revenir en haut Aller en bas
rosarum

rosarum



Histoire de personnes que dieu choisit pour devenir musulmans Empty
MessageSujet: Re: Histoire de personnes que dieu choisit pour devenir musulmans   Histoire de personnes que dieu choisit pour devenir musulmans EmptyLun 25 Juil 2011, 18:44

et en voici un autre...(qui n'est sans doute pas plus vrai que le tien Wink )

Conversion : Nadia, de l'Islam à la foi en Jésus

Nadia, 28 ans, d'origine musulmane rencontre Jésus et l'accepte comme son Sauveur et son Seigneur.

"Qui peut donc être sauvé ?" Jésus les regarda, et leur dit : "Aux hommes cela est impossible, mais à Dieu tout est possible". Matt. 19 : 25,26

Mon prénom est Nadia. Je suis née dans une famille musulmane marocaine en Belgique et j'ai 28 ans. Mes parents sont très ouverts, c'est pourquoi, jamais je n'ai été forcée à quoi que ce soit par rapport à la religion musulmane.

Pourtant, j'avais soif de Dieu dans ma vie et je cherchais souvent à me rapprocher d'Allah. Il m'arrivait de le prier mais mon coeur était froid et surtout, je ne le craignais pas et je ne réalisais pas le poids de mes pêchés. J'étais comme beaucoup d'autres, je comptais sur la miséricorde d'Allah pour être pardonnée et je pêchais sans le savoir. Ma devise était : je ne suis pas mauvaise, je ne fais de mal à personne, je n'ai pas d'ennemis, je ne vole pas. Il est vrai que je n'étais pas mauvaise, mais au fil de mon existence, mes pêchés se sont accumulés et j'ai commencé à faire des choses qui me condamnaient de manière certaine vis à vis de Dieu.

Je pense que Dieu a choisi ce moment pour se révéler à moi, à savoir ce moment où je pouvais prendre conscience du poids de mes pêchés. Je vivais une période trouble alors qu'en principe, une nouvelle vie devait commencer pour moi : j'avais quitté le foyer familial et j'étais indépendante.

A cette époque, un frère (Que Dieu le bénisse) me parlait de Jésus. Je trouvais cela agaçant et j'avais hâte que ces discussions prennent fin. Mais ce frère me dit " Cherche et Dieu te répondra ". J'acceptais donc de chercher. J'ai passé beaucoup de temps à lire mais les arguments se valaient dans chaque "camp" : les chrétiens et les musulmans.

De plus, j'ai découvert de nombreux sites islamophobes dont les propos étaient souvent proches du racisme.

Toutefois, depuis que j'avais accepté de chercher, quelque chose m'empêchait de vivre comme avant. C'était comme si, inconsciemment, j'avais fait un pas de trop vers quelque chose et je ne pouvais plus reculer.

Mes questions se multipliaient, et toujours pas de réponses ???

Alors, je me suis dit "Ok, je vais commencer à lire la Bible, c'est le meilleur moyen de savoir". Quand j'ai pris la Bible, j'ai eu le sentiment de commettre un pêché et quand j'y repense aujourd'hui, cela me fait rire car c'est la parole de Dieu et même le Coran le reconnaît.

J'ai donc commencé à lire et Dieu me donnait des réponses à travers ces lectures mais je ne voulais pas accepter ces réponses, je ne pouvais même pas les comprendre. Ensuite, j'ai décidé de prier et j'ai demandé à Dieu de me donner la vérité. Mon coeur a commencé à s'ouvrir et c'est à partir de ce moment, que Dieu, a enfin pu mettre dans mon coeur la seule et unique vérité.

Au mois d'août 2003, je me suis rendue pour la première fois dans une église. J'étais surprise car elle ne ressemblait pas à ce que j'avais déjà pu voir ailleurs. Elle était modeste, petite et les gens y chantaient en tapant des mains et en célébrant Dieu avec joie. Le message du Pasteur m'était destiné. Non, pas que ce Pasteur savait qu'une jeune musulmane allait venir dans cette église ce jour là, mais Dieu lui le savait et il me parla. Il me dit ce que j'avais besoin d'entendre. Et juste avant la Sainte Cène, je priais et dis " Voilà, je t'accepte Jésus comme mon sauveur ". J'ai alors participé à la Sainte Cène, j'ai ressenti une grande paix et quelque chose qui pénétrait en moi. J'ai prié par la suite pour le pardon de mes pêchés et Dieu m'a pardonné car Jésus a payé pour mes fautes.

Je veux vous dire que la joie et la paix n'arrivent pas tout de suite. Surtout pour nous qui venons du monde musulman, nous sommes fortement liés par cet esprit islamique qui mêle culture et religion.

Après avoir accepté Jésus, il est vrai que mon coeur était dans la joie mais je suis passée par de nombreuses épreuves. La première a été la rupture avec ma famille. Je n'aurai pas pu supporter de leur mentir et je leur ai annoncé ma conversion. Ils étaient très mécontents et m'ont fait savoir qu'ils ne désiraient plus me voir.

D'autres épreuves sont arrivées et je vivais une terrible oppression. Dans ces épreuves, le Seigneur m'a enseigné, m'a fortifié car pour chaque épreuve, il avait déjà une solution.


Il m'a aussi appris à combattre l'ennemi. Je pense que cela a été la lutte la plus dure à livrer car Satan était très en colère.

Quoi qu'il en soit, je suis là et le Dieu vivant m'accompagne. Alléluia, je ressens tellement de joie quand je pense à cette victoire complète de Jésus.

Tout cela s'est passé en l'espace de 4 mois !! Cela veut dire que Jésus a accompli un travail énorme en moi. C'est un merveilleux miracle.

J'avais tellement hâte de sortir de cette oppression que je priais le Seigneur pour qu'il m'enseigne, encore, encore, encore !! Le Seigneur était là, il attendait que je lui demande car sa main était tendue pour me donner. Je voulais savoir qui il était, ce Jésus qui nous avait sauvé, comment l'aimer comme il nous aime ? Il m'a révélé sa nature, et je n'ai qu'une seule envie, c'est de lui ressembler tellement il est parfait en toute chose.

Mes parents sont revenus vers moi. J'ai trouvé la paix et la joie de Jésus. C'est une paix qui donne de l'assurance.

Je suis passée par les eaux du baptême le 18/01/2004. Jésus, tu es celui qui m'a pardonnée, qui m'a purifiée, qui a guéri mon coeur de toutes ses blessures, de toutes ses faiblesses. Je veux louer ton nom à chaque instant et te remercier car comme, tu m'as sauvée, tu viendras aussi chercher d'autres brebis égarées.

Que toute la Gloire te revienne !
Revenir en haut Aller en bas
ZAD





Histoire de personnes que dieu choisit pour devenir musulmans Empty
MessageSujet: Re: Histoire de personnes que dieu choisit pour devenir musulmans   Histoire de personnes que dieu choisit pour devenir musulmans EmptyMar 26 Juil 2011, 05:29

Rosarum, puisque tu m'as cité:

"Je me suis dit que cela pourrait être intéressant de faire partager des
récits de personnes converties à l'Islam; en voici un premier qui m'a
beaucoup touché car je me suis retrouvé dans ce témoignage; s'il vous
plaît, si des forumeurs musulmans ont des récits de conversion à nous
faire partager, barakallahu fikum de les mettre dans ce fil:"


N'as-tu pas vu que j'avais invité les forumeurs musulmans à enrichir ce fil de témoignages de convertis; tu n'avais pourtant qu'à démarrrer un autre fil spécifique aux récits de gens qui ont apostasié l'Islam pour adopter d'autres religions; cela aurait été plus correct au lieu d'empiéter sur un fil auquel tu n'étais pas convié.
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur



Histoire de personnes que dieu choisit pour devenir musulmans Empty
MessageSujet: Re: Histoire de personnes que dieu choisit pour devenir musulmans   Histoire de personnes que dieu choisit pour devenir musulmans EmptyMar 26 Juil 2011, 08:18

ZAD a écrit:
Rosarum, puisque tu m'as cité:

"Je me suis dit que cela pourrait être intéressant de faire partager des
récits de personnes converties à l'Islam; en voici un premier qui m'a
beaucoup touché car je me suis retrouvé dans ce témoignage; s'il vous
plaît, si des forumeurs musulmans ont des récits de conversion à nous
faire partager, barakallahu fikum de les mettre dans ce fil:"


N'as-tu pas vu que j'avais invité les forumeurs musulmans à enrichir ce fil de témoignages de convertis; tu n'avais pourtant qu'à démarrrer un autre fil spécifique aux récits de gens qui ont apostasié l'Islam pour adopter d'autres religions; cela aurait été plus correct au lieu d'empiéter sur un fil auquel tu n'étais pas convié.


Mon cher ZAD, tu n'avais pas précisé dans ton titre : "récits de convertis à l'Islam"


Maintenant, si tu le désires , on peut changer ton titre dans ce sens, et ouvrir un autre sujet "récit d'apostats Musulmans "...

Qu'en penses-tu ?
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
rosarum

rosarum



Histoire de personnes que dieu choisit pour devenir musulmans Empty
MessageSujet: Re: Histoire de personnes que dieu choisit pour devenir musulmans   Histoire de personnes que dieu choisit pour devenir musulmans EmptyMar 26 Juil 2011, 11:52

ZAD a écrit:
Rosarum, puisque tu m'as cité:

"Je me suis dit que cela pourrait être intéressant de faire partager des
récits de personnes converties à l'Islam; en voici un premier qui m'a
beaucoup touché car je me suis retrouvé dans ce témoignage; s'il vous
plaît, si des forumeurs musulmans ont des récits de conversion à nous
faire partager, barakallahu fikum de les mettre dans ce fil:"

si ce témoignage te touche parce qu'il ressemble à ton parcours personnel, ne crois tu pas qu'il serait plus intéressant de nous parler de toi ?
un témoignage de première main est toujours plus intéressant qu'un texte trouvé sur le net et qui j'en suis certain est purement fictif. On y retrouve en effet tous les thèmes, et les arguments, la rhétorique et la langue de bois des mouvements islamistes.

je t'ai cité des "témoignages" inverses et tout aussi bidons à mon avis pour montrer que cette petite guerre du "je te pique tes croyants" est ridicule. En tout cas elle fait sourire les athées.

la conversion sincère est tout autre chose et j'espère que tu pourras nous en parler.


Citation :
N'as-tu pas vu que j'avais invité les forumeurs musulmans à enrichir ce fil de témoignages de convertis; tu n'avais pourtant qu'à démarrrer un autre fil spécifique aux récits de gens qui ont apostasié l'Islam pour adopter d'autres religions; cela aurait été plus correct au lieu d'empiéter sur un fil auquel tu n'étais pas convié.

on peut tout à fait créer un fil séparé pour les conversions au christianisme.

Revenir en haut Aller en bas
pinson

pinson



Histoire de personnes que dieu choisit pour devenir musulmans Empty
MessageSujet: Re: Histoire de personnes que dieu choisit pour devenir musulmans   Histoire de personnes que dieu choisit pour devenir musulmans EmptyMar 26 Juil 2011, 21:55

rosarum a écrit:
on peut tout à fait créer un fil séparé pour les conversions au christianisme.




Voilà un travail pour notre chère amie Rosedumatin .....
Revenir en haut Aller en bas
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
rosedumatin



Histoire de personnes que dieu choisit pour devenir musulmans Empty
MessageSujet: Re: Histoire de personnes que dieu choisit pour devenir musulmans   Histoire de personnes que dieu choisit pour devenir musulmans EmptyMar 26 Juil 2011, 22:04

pinson a écrit:
rosarum a écrit:
on peut tout à fait créer un fil séparé pour les conversions au christianisme.




Voilà un travail pour notre chère amie Rosedumatin .....

Eh bien ami PINSON, Rosedumatin veut bien tout ce que l'on veut mais je ne comprends pas ce qu'il faut faire ?? Very Happy

Car ouvrir un fil, chacun sait le faire ... Histoire de personnes que dieu choisit pour devenir musulmans 2129354088 de me donner plus d'explications !!!
Revenir en haut Aller en bas
https://www.dialogueislam-chretien.com
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
rosedumatin



Histoire de personnes que dieu choisit pour devenir musulmans Empty
MessageSujet: Re: Histoire de personnes que dieu choisit pour devenir musulmans   Histoire de personnes que dieu choisit pour devenir musulmans EmptyMar 26 Juil 2011, 22:11

Je crois avoir compris, je viens d'ouvrir un nouveau lien avec une citation de notre ami ROSARUM !!

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
https://www.dialogueislam-chretien.com
pinson

pinson



Histoire de personnes que dieu choisit pour devenir musulmans Empty
MessageSujet: Re: Histoire de personnes que dieu choisit pour devenir musulmans   Histoire de personnes que dieu choisit pour devenir musulmans EmptyMar 26 Juil 2011, 22:15

rosedumatin a écrit:
Je crois avoir compris, je viens d'ouvrir un nouveau lien avec une citation de notre ami ROSARUM !!

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



Histoire de personnes que dieu choisit pour devenir musulmans 2129354088 aussi pour ces nouveaux et bien beaux smileys, mon amie Rosedumatin !!! Histoire de personnes que dieu choisit pour devenir musulmans 3943593964 Histoire de personnes que dieu choisit pour devenir musulmans 968469305 Histoire de personnes que dieu choisit pour devenir musulmans 3943593964
Revenir en haut Aller en bas
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
rosedumatin



Histoire de personnes que dieu choisit pour devenir musulmans Empty
MessageSujet: Re: Histoire de personnes que dieu choisit pour devenir musulmans   Histoire de personnes que dieu choisit pour devenir musulmans EmptyMar 26 Juil 2011, 22:18

pinson a écrit:
rosedumatin a écrit:
Je crois avoir compris, je viens d'ouvrir un nouveau lien avec une citation de notre ami ROSARUM !!

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



Histoire de personnes que dieu choisit pour devenir musulmans 2129354088 aussi pour ces nouveaux et bien beaux smileys, mon amie Rosedumatin !!! Histoire de personnes que dieu choisit pour devenir musulmans 3943593964 Histoire de personnes que dieu choisit pour devenir musulmans 968469305 Histoire de personnes que dieu choisit pour devenir musulmans 3943593964

Oh tu l'as remarqué mon ami Pinson !!! tu es vraiment MERVEILLEUX !!! Histoire de personnes que dieu choisit pour devenir musulmans 321257

Histoire de personnes que dieu choisit pour devenir musulmans 2129354088 Histoire de personnes que dieu choisit pour devenir musulmans 2129354088 Histoire de personnes que dieu choisit pour devenir musulmans 2129354088 Histoire de personnes que dieu choisit pour devenir musulmans 968469305 Histoire de personnes que dieu choisit pour devenir musulmans 968469305

Et maintenant il y a aussi ceux-ci : Histoire de personnes que dieu choisit pour devenir musulmans 1572013167 Histoire de personnes que dieu choisit pour devenir musulmans 1076074809 Histoire de personnes que dieu choisit pour devenir musulmans 3022309303
Revenir en haut Aller en bas
https://www.dialogueislam-chretien.com
ZAD





Histoire de personnes que dieu choisit pour devenir musulmans Empty
MessageSujet: Re: Histoire de personnes que dieu choisit pour devenir musulmans   Histoire de personnes que dieu choisit pour devenir musulmans EmptySam 30 Juil 2011, 09:06

Excuse-moi Mario pour ma réponse tardive,

Oui si c'était possible de changer le titre de mon fil afin qu'il soit plus explicite, ce serait bien in chaa Allah. Merci

Voici un autre témoignage et personnellement, je pense qu'il est erroné de partir du principe que les témoignages qui sont fournis sont mensongers; pourquoi cette suspicion d'emblée? Certes on trouve sur le net à boire et à manger comme on dit; mais de là à démentir systématiquement tout ce qu'on y trouve il y a un gouffre.
J'aimerais en profiter pour expliquer une attitude que les Musulmans doivent avoir les uns envers les autres et qui s'appelle le Husn adh Dhan; c'est à dire qu'un Musulman se doit, a priori, de penser du bien de ses frères; si quelqu'un lui dit quelque chose, il doit commencer par le croire et non d'emblée le suspecter de mentir; ceci suscite des rapports sains dans la communauté et permet de se protéger des mauvaises suggestions du diable, qui essaie toujours de semer la discorde entre les gens.

Voici un autre témoignage de conversion:



Un médecin français raconte sa conversion à l’Islam


En tant que docteur en médecine, et fils d’une famille française
catholique, le choix même de ma profession m’a donné une solide culture
scientifique qui ne m’a préparé que très peu pour une vie mystique. Ce n’est
pas que je ne croyais pas en Allah, mais les dogmes et rites du christianisme
en général, et du catholicisme en particulier ne m’avaient jamais permis de
sentir Sa présence. Ainsi, mon sentiment unitaire pour Allah, Exalté soit-Il,
m’interdisait d’accepter le dogme de la trinité, et par conséquent celui de la
divinité de Jésus, Alaihi Assalam.



Sans connaître encore l’Islam, je croyais déjà en la première partie de la Kalimah
Laa Ilaaha Illa Allah- Nul n’est digne d’être adoré à part Allah. Donc,
mon adhésion à l’Islam a des causes métaphysiques.



D’autres raisons également m’ont poussé à le faire. Par exemple, mon refus
d’accepter les prêtres catholiques, qui, plus ou moins, prétendent posséder, au
nom d’Allah, Exalté soit-Il, le pouvoir de pardonner les péchés des hommes. De
plus, je ne pouvais jamais admettre le rituel catholique de la communion, par
le moyen de l’hostie (ou pain eucharistique), représentant le corps de Jésus,
Alaihi Assalam, un rite qui me paraît faire partie des pratiques totémiques des
peuples primitifs, où le corps du totem ancestral, un tabou pour les
survivants, doit être brûlé après sa mort, afin que sa personnalité soit mieux
assimilée.



Un autre point qui m’a éloigné du christianisme était le silence absolu
qu’il maintenait au sujet de l’hygiène du corps, surtout avant les prières, ce
qui m’a toujours paru être un outrage vis-à-vis d’Allah, Exalté soit-Il. Car
comme Il nous a donné une âme, Il nous a également donné un corps ; nous
n’avons donc aucun droit de le négliger. Le même silence pouvait être noté, et
cette fois-ci avec de l’hostilité à propos de la vie physiologique de l’être
humain, alors que sur ce point, l’Islam me semblait la seule religion en accord
avec la nature humaine.



L’élément essentiel et décisif de ma conversion à l’Islam fut le Coran.
J’avais commencé à l’étudier avant ma conversion, avec l’esprit critique d’un
intellectuel occidental, et je suis énormément redevable au travail magnifique
de M. Malek Bennabi, intitulé ‘le Phénomène coranique’, qui m’a convaincu que
le Coran est une Révélation divine. Il existe certains versets de ce Livre, le
Coran, révélé il y a plus de quatorze siècles, qui enseignent exactement les
mêmes notions que celles que l’on trouve dans les plus modernes des recherches
scientifiques . Ceci fut la cause de ma conversion définitive à la deuxième
partie de la Kalimah : ‘Mohammad Rassoulou-llah (Mohammad est le Messager
d’Allah).



Voilà ce qui me poussa à me
présenter à la mosquée de Paris, où j’ai déclaré ma foi en l’Islam et y fut
inscrit comme musulman par le Mufti de la mosquée, et on me donna le nom islamique
de 'Ali Selman Benoît'.



Je suis très heureux de ma nouvelle foi, et je déclare encore une
fois : ‘J’atteste que nul n’est digne d’être adoré à part Allah et
j’atteste que Mohammad est le serviteur et le Messager d’Allah. »



Extrait de : Yes
I Converted to Islam and Here Is Why
Revenir en haut Aller en bas
ZAD





Histoire de personnes que dieu choisit pour devenir musulmans Empty
MessageSujet: Re: Histoire de personnes que dieu choisit pour devenir musulmans   Histoire de personnes que dieu choisit pour devenir musulmans EmptySam 30 Juil 2011, 09:07

Comment un grand savant chrétien est devenu musulman au 14ème
siècle



Alors que les chrétiens déployaient tous leurs efforts pour diffuser le
christianisme déformé dans toute l’Andalousie (Espagne) après l’évacuation des
Musulmans, Allah, Exalté soit-Il, a ouvert le cœur de l’un de ses grands
savants à l’Islam. Il s’est soumis sincèrement à Allah, Exalté soit-Il, et a
fait preuve de droiture en matière d’obéissance et il a lutté avec ses mains,
sa langue et sa plume pour Sa cause.



Cet homme était Cheikh Abou Mohammad Abd Allah ibn Abdillah At-Tarjuman, de
Majorque, qui avait été auparavant un prêtre nommé Anselm Turmeda. Il fut ensuite
connu sous le nom de At-Tarjuman (l’interprète), car moins de cinq mois
après avoir embrassé l’Islam, le Sultan le nomma général de l’administration de
la Marine, où il apprit la langue arabe et devint un traducteur habile dans les
discussions entre les Musulmans et les chrétiens. Après uniquement un an, il
maîtrisa la langue arabe et fut nommé à la tête des affaires de la traduction.



Il était célèbre parmi les gens ordinaires et portait certains
surnoms ; le plus populaire d’entre eux était Sidi Tohfah, qui signifie ‘My
Master Gift, en référence à son célèbre livre ‘The Gift to The Intelligent
for Refuting the Arguments of the Christians.



Ce livre porta un rude coup à la structure de la croyance chrétienne, car
il fut écrit pas l’un des grands savants du christianisme de l’époque, comme
les chrétiens le reconnaissent eux-mêmes. Il a commencé son livre en
mentionnant l’histoire de son chemin vers l’Islam, comment Allah, Exalté
soit-Il, a libéré son cœur de l’esclavage de l’idolâtrie et du polythéisme, et
comment Il, Exalté soit-Il, a ouvert son cœur à l’Islam et l’a rempli de Sa
Lumière.



Ci-après un résumé extrait de son histoire comme il la raconta
lui-même :



« Je vous informe tous, puisse Allah, Exalté soit-Il, vous bénir, que je
suis originaire de la ville de Majorque, puisse Allah la rendre à l’Islam, qui
est une grande ville côtière, située entre deux montagnes séparées par une
petite vallée. C’est une ville commerciale avec deux magnifiques ports. De gros
bateaux marchands arrivent avec des marchandises variées et jettent l’ancre
dans le port. La ville est située sur l’île qui porte le même nom – Majorque-
et la plupart de ses terres sont plantées d’oliviers et de figuiers.



Mon père était l’un des hommes respectés de la ville. J’étais son fils
unique. Quand j’avais six ans, il m’envoya chez un prêtre qui m’apprit à lire
l’Evangile. J’en appris par cœur plus de la moitié en deux ans. Puis j’ai
commencé à apprendre la langue de l’Evangile et la logique, tâches que j’ai accomplies
en six ans.



Après cela, j’ai quitté Majorque et je me suis rendu à la ville de Larda
dans la région Catalane qui était le centre d’apprentissage des chrétiens. De
1000 à 1500 étudiants s’y réunissaient. Tous étaient sous l’administration du prêtre
qui leur enseignait. J’ai étudié les sciences physiques et l’astronomie pendant
six ans. Ensuite, j’ai étudié l’Evangile et sa langue pendant quatre autres
années.



Après cela, je me rendis à Bologne
dans la région de la Lombardie. Bologne est une grande ville et le centre
d’apprentissage de tous les gens de cette région. Chaque année, plus de 2000
étudiants se réunissent de différentes régions. Ils se couvrent d’habits rêches
qu’ils appellent ‘The Hue of God’ ‘La couleur de Dieu’. Tous, qu’ils soient
fils de gouverneur ou fils d’ouvrier, portent ce pagne, pour que les étudiants se
distinguent des autres. Seul le prêtres qui leur enseigne les contrôle et les
dirige.



J’ai vécu à l’église avec un prêtre âgé. Il était très respecté par les
gens à cause de son savoir, sa religiosité et
son ascétisme, ce qui le distinguait des autres prêtres chrétiens. Les
questions et les demandes de conseils provenaient de partout pour lui, de la
part des rois et des gouverneurs, accompagnés de cadeaux et de dons. Ils
espéraient qu’il accepte leurs cadeaux et leur accorde ses bénédictions.



Ce prêtre m’enseigna les principes du christianisme et ses règles. Je
devins très proche de lui en étant à son service et en l’aidant dans ses tâches
jusqu’à ce que je devienne l’un de ses assistants les plus dignes de confiance,
à tel point qu’il me confia les clés de chez lui à l’église et de ses réserves de nourriture et de boissons. Je
crois, et Allah, Exalté soit-Il, sait mieux, qu’il gardait son coffre à trésors
là-bas.



Je fus son étudiant et son serviteur pendant une période de dix ans.
Ensuite, il tomba malade et fut incapable de participer aux réunions avec les
autres prêtres. Pendant son absence, les prêtres discutaient de quelques
affaires religieuses, jusqu’à ce qu’ils arrivent à ce qu’Allah, le Tout
Puissant aurait dit par le biais de Son Prophète Jésus, Alaihi Assalam, dans
l’Evangile : « Après lui viendra un prophète du nom de
Paraclet. » Ils discutèrent longtemps au sujet de ce prophète et sur le
fait de savoir lequel des prophètes il était. Chacun donna son opinion selon
ses connaissances et sa compréhension ; et ils terminèrent leur discussion
sans arriver à aucune conclusion profitable à ce sujet.



Je me rendis chez mon prêtre, et comme d’habitude, il voulut savoir ce qui
avait été discuté pendant la réunion ce jour-là. Je lui ai mentionné les
différentes opinions des prêtres au sujet du nom ‘Paraclet’, et comment ils avaient
terminé la réunion sans expliquer sa signification.



Il me demanda : « Quelle fut ta réponse ? » Je lui ai
donné mon avis, qui était mon interprétation d’une exégèse connue. Il me dit
que j’étais presque dans le vrai comme certains prêtres, et que les autres
prêtres avaient tort. « Mais la vérité est différente de tout cela. Car
l’interprétation de ce noble nom est connue uniquement par un petit nombre de
savants érudits. Et nous ne possédons qu’un savoir limité. »



Je tombai à ses pieds, les embrassai et lui dit : « Mon père,
vous savez que j’ai voyagé pour venir jusqu’à vous d’un pays lointain, je vous
ai servi pendant plus de dix ans ; et j’ai obtenu un savoir inestimable,
accordez-moi s’il vous plaît une faveur et dites moi la vérité à propos de ce
nom. »



Le prêtre pleura et dit : « Mon fils, par Dieu, tu m’es très cher,
pour m’avoir servi et t’être dévoué pour prendre soin de moi. Si tu apprends la
vérité à propos de ce nom, tu obtiendras un grand bienfait, mais un grand
danger existe également. Et j’ai peur que, si tu apprends cette vérité, et que
les chrétiens le découvrent tu sois tué immédiatement. »



J’ai dit : « Par Dieu, par l’Evangile et Celui qui l’a envoyé, je
ne dirai jamais rien de ce que vous me direz, je le garderai comme un secret
dans mon cœur.» Il dit : « Mon fils, quand tu es venu ici en
provenance de ton pays, je t’avais demandé s’il était proche des Musulmans ;
et s’ils vous avaient attaqués ou si vous les aviez attaqués. Ceci était pour tester
ta haine envers l’Islam. Sache mon fils que le Paraclet est le nom de leur
prophète Mohammad auquel fut révélé le quatrième Livre comme l’a mentionné
Daniel. Sa voie est la voie claire mentionnée dans l’Evangile. » J’ai
dit : « Alors Monsieur, que dites-vous de la religion des
chrétiens ? » Il dit : « Mon fils, si ces chrétiens étaient
restés adeptes de la religion originelle de Jésus, ils auraient alors été
adeptes de la Vraie religion de Dieu ; car la religion de Jésus et de tous
les autres prophètes est la Vraie religion de Dieu. Mais ils l’on changée et
ils sont devenus des mécréants. »



Je lui ai demandé : « Alors Monsieur, comment obtenir le salut ? »
Il dit : « Ô Mon fils, en embrassant l’Islam ! » Je lui ai
demandé : « Celui qui embrassera l’Islam sera-t-il
sauvé ? »



Il répondit : « Oui, dans ce monde et à l’au-delà. » J’ai
dit : « La personne prudente choisit (le bien) pour lui-même. Si vous
savez monsieur, le mérite de l’Islam, qu’est ce qui vous en a tenu éloigné ? »



Il répondit : « Mon fils, Allah, Exalté soit-Il, ne m’a montré la
vérité de l’Islam et du Prophète de l’Islam que quand je suis devenu vieux et que
mon corps s’est affaibli. Certes, il n’y a en cela aucune excuse pour nous ;
bien au contraire, la preuve d’Allah, Exalté soit-Il, a été établie contre
nous. Si Dieu m’avait guidé à cela quand j’avais ton âge, j’aurais tout quitté
pour adopter la religion de la vérité. L’amour de ce monde est l’essence de
tout péché, et regarde comme je suis respecté, glorifié et honoré par les
chrétiens, et comment je vis dans l’aisance et le confort ! Dans mon cas,
si je montre la moindre inclination vers l’Islam, ils me tueront immédiatement.
Suppose que je sois sauvé d’eux et que je m’enfuie chez les Musulmans, ils
diront : ne crois pas que ta conversion à
l’Islam est une faveur que tu nous fais, mais plutôt c’est toi qui en a
tiré profit en embrassant la religion de la vérité, la religion qui te sauvera
du châtiment d’Allah, Exalté soit-Il ! Je vivrai alors parmi eux comme un
vieil homme pauvre de plus de 90 ans,
sans connaître leur langue, et ils ne connaîtront pas mon vrai statut et
je mourrai de faim parmi eux. Je suis adepte, et toute louange est pour Allah,
Exalté soit-Il, de la religion de Jésus,
Alaihi Assalam, et de ce qui lui a été révélé, et Allah, Exalté soit-Il, sait
cela. »



Alors je lui ai demandé : « Me conseillez-vous d’aller en terre d’Islam
et d’adopter leur religion ? » Il me dit : « Si tu es sage
et souhaite sauver ton âme alors hâte toi vers ce qui te garantira le bien de cette
vie et de l’au-delà. Mais mon fils, personne n’a été témoin de notre discussion ;
ceci est entre toi et moi. Fais-beaucoup d’efforts et garde ce secret. S’il venait
à être divulgué ils te tueront immédiatement. Je ne te serai d’aucune aide
contre eux. Comme il ne te sera d’aucune utilité de leur dire que tu as entendu
parler de l’Islam de ma part, ou que je t’ai encouragé à devenir musulman, car
je le nierai. Ils croiront mon témoignage contre toi et ta parole ne fera pas
le poids contre la mienne. Donc, ne dis rien quoi qu’il arrive. » Je lui
ai promis de ne pas le faire. Il était satisfait et content de ma promesse.



J’ai commencé à préparer mon voyage et lui dit adieu. Il pria pour moi et
me donna cinquante dinars en or. J’embarquai à bord d’un bateau à destination
de ma ville, Majorque, où je séjournai avec mes parents pendant six mois.
Ensuite, je me rendis en Sicile et y restai pendant cinq mois en attendant un
bateau à destination d’un pays musulman.



Finalement un bateau partant pour Tunis est arrivé. Nous levâmes l’encre avant
le coucher du soleil et nous atteignirent le port de Tunis le lendemain à midi.
Quand j’ai quitté le bateau, des savants chrétiens, qui avaient entendu parler
de mon arrivée, sont venus m’accueillir et me souhaiter la bienvenue chez eux.
Quelques commerçants locaux m’offrirent également l’hospitalité et je suis
resté avec eux pendant quatre mois en menant une vie aisée et confortable.



Ensuite, je leur ai demandé s’il y avait un traducteur au palais du Sultan
(gouverneur). Le Sultan en ce temps-là, était Abou Abbaass Ahmad. Ils m’ont dit
qu’il y avait un homme vertueux, le médecin du Sultan, qui était l’un de ses plus
proches conseillers. Son nom était Yusuf Al-Tabeeb (Joseph le Médecin). J’étais
très content d’entendre cela, et je me me suis enquis de son domicile. Ils
m’emmenèrent chez lui et je l’ai rencontré en privé. Je lui ai raconté mon
histoire et la raison de ma venue au pays ; soit d’embrasser l’Islam. Il
fut immensément heureux car cette affaire serait conclue avec son aide. Nous
nous rendîmes au palais du Sultan. Il rencontra le Sultan et lui parla de mon
histoire et lui demanda de me permettre de le rencontrer. Le Sultan accepta et
je me suis présenté devant lui.



La première question que le Sultan me posa était au sujet de mon âge. Je
lui ai dit que j’avais 35 ans. Il s’enquit alors de mon apprentissage et des
sciences que j’avais étudiées. Après lui avoir répondu, il dit :
« Ton arrivée est celle du bien. Sois Musulman avec la bénédiction
d’Allah, Exalté soit-Il. »



J’ai alors dit au médecin : « Dis à l’honorable Sultan qu’il
arrive toujours que quand une personne change de religion, ses gens le
diffament et disent du mal de lui. Je souhaite alors s’il peut avoir la bonté
d’envoyer chercher des prêtres chrétiens et des marchands de cette ville pour
les questionner à mon sujet et d’entendre ce qu’ils ont à dire. Après, si Allah
le veut, j’embrasserai l’Islam. »



Il me dit par le biais du traducteur : « Tu demandes ce que Abd Allah
Ibn Salam, qu'Allah soit satisfait de lui, avait demandé au Prophète, Salla
Allahou Alaihi wa Sallam, quand il est venu annoncer son entrée à l’Islam. »
Il envoya alors chercher les prêtres et quelques commerçants chrétiens et me
fit asseoir dans une salle mitoyenne où ils ne pouvaient pas me voir. Quand ils
arrivèrent il leur demanda : « Qu’avez-vous à dire au sujet de ce
nouveau prêtre qui vient d’arriver par bateau ? »



Ils répondirent : « C’est est un grand savant dans notre religion.
Nos évêques disent qu’il est le plus érudit et que personne n’est supérieur à
lui dans notre connaissance religieuse. » Après avoir entendu ce que les
chrétiens ont dit, le Sultan envoya me chercher et me présenta à eux. J’ai
déclaré les deux attestations de foi, qu’il n’existe aucun dieu digne d’être
adoré sauf Allah et que Mohammad est Son Messager. Et quand les chrétiens
entendirent cela, ils firent un signe de croix et dirent : « Rien ne
l’a encouragé à faire cela sauf son désir de se marier, car les prêtres dans
notre religion ne peuvent pas se marier. » Ensuite, ils me quittèrent pleins
de détresse et de chagrin. Le Sultan m’alloua un quart de dinar par jour payé
par le Trésor et me permit de me marier avec la fille de Al-Hajj Mohammad
Al-Saffar.



Quand j’ai décidé de consommer le mariage, il me donna cent dinars en or et
une excellente garde-robe. J’ai alors consommé mon mariage et Allah, Exalté
soit-Il, me fit la bénédiction d’un enfant auquel je donnai le nom de Mohammad pour obtenir la bénédiction
du nom de notre Prophète, Salla Allahou Alaihi wa Sallam. »



Ainsi, nous sommes arrivés à la fin de l’histoire de Cheikh Abou Mohammad
Abd Allah Ibn Abdillah At-Tarjuman, qui mentionna après cela dans son livre
quelques événements de l’Etat de Hafsah où il a servi en tant que chef traducteur.
Il ajouta à cela neuf chapitres, parmi lesquels : un chapitre sur la
vérité concernant les auteurs des quatre évangiles (Mathieu, Marc, Luc et Jean),
où il prouva qu’ils ne figuraient pas parmi les disciples de ‘Issa (Jésus),
Alaihi Assalam. Il a également discuté d’autres sujets tels que le baptême, la
trinité, le péché originel, l’eucharistie, l’indulgence, le Sola Fide… et les a
tous réfutés par les textes de l’Evangile et des preuves logiques. Il a
également prouvé la nature humaine de Jésus et a nié sa nature divine. Il a ensuite
exposé les contradictions qui figurent dans les textes falsifiés de la Bible.



Finalement, il a discuté les critiques que les chrétiens font vis-à-vis des
Musulmans, concernant par exemple le mariage des érudits en religion et des
hommes vertueux, la circoncision, et la jouissance physique au Paradis. Il
termina son livre en prouvant la prophétie de Mohammad, Salla Allahou Alaihi wa
Sallam, à partir des textes de la Bible.
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur



Histoire de personnes que dieu choisit pour devenir musulmans Empty
MessageSujet: Re: Histoire de personnes que dieu choisit pour devenir musulmans   Histoire de personnes que dieu choisit pour devenir musulmans EmptySam 30 Juil 2011, 09:41

ZAD a écrit:
Excuse-moi Mario pour ma réponse tardive,

Oui si c'était possible de changer le titre de mon fil afin qu'il soit plus explicite, ce serait bien in chaa Allah. Merci



Cela a été fait par notre ROSE, mon cher ZAD, Es-tu satisfait ou non ?
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
ZAD





Histoire de personnes que dieu choisit pour devenir musulmans Empty
MessageSujet: Re: Histoire de personnes que dieu choisit pour devenir musulmans   Histoire de personnes que dieu choisit pour devenir musulmans EmptySam 30 Juil 2011, 11:40

Voici un autre récit; pour les sceptiques, voici un lien youtube où Abdor-Rahiim Green raconte lui-même (en anglais) son voyage spirituel qui l'a mené à se convertir à l'Islam:


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Interview avec Anthony Green


Tiré de ‘Islamic Voice’, novembre 1997


Abdor-Raheem Green


Agé de 33 ans, grand et maigre, blond aux yeux verts, Abdor-Raheem Green
semble être un personnage sorti tout droit d’un film « Ben Hur »
hollywoodien. Cet Anglais né en Tanzanie a embrassé l’Islam en 1988 et depuis,
il s’est engagé dans la Da’wah (prédication) en Grande Bretagne. Il a un
style qui évoque instantanément la comparaison avec la représentation du
Prophète Jésus, Alaihi Assalam, dans l’imagerie populaire de l’Europe
chrétienne. Le rendez-vous de Green avec l’Islam s’est fait en Egypte où il
passait la plupart de ses vacances. Il a donné une conférence à Bangalore au
début du mois d’Octobre au sujet de ‘La dernière révélation de Dieu’. Il parla à
‘Islamic Voice’ pendant qu’il était en ville.



Extraits.


Vos origines


Je suis né de parents anglais à Dar es Salam en Tanzanie en 1964. Mon père,
Gavin Green, était un administrateur colonial à l’époque de l’empire
britannique. Il rejoignit plus tard la Barclays Bank en 1976 et fut envoyé en
Egypte pour établir la succursale égyptienne de la Barclays Bank. Je fus éduqué
à la célèbre école monastique romano-catholique ‘Ampleforth College’ et j’ai
poursuivi des études d’histoire à l’Université de Londres. Cependant, je ne les
ai pas terminées.



En ce moment, je travaille pour une société de médias islamiques basée en
Angleterre et je me suis engagé dans les activités de la Da’wah (prédication)
ce qui comprend des discours sur l’Islam dans le célèbre Hyde Park de Londres.



Qu’est-ce qui vous a empêché d’obtenir votre licence ?


J’ai été complètement déçu par le système éducatif anglais. Il est
profondément « eurocentrique » et présentait une histoire du monde
d’une manière qui suggérait que la civilisation avait atteint sa pleine gloire
et son apogée en Europe. Ayant vécu en Egypte et vu quelques-uns des grands
vestiges auxquels seuls les archéologues ont accès, je me suis aperçu que
l’interprétation occidentale de l’histoire était complètement fallacieuse. J’ai
alors commencé une étude personnelle de l’Histoire des autres peuples du monde,
des différentes écritures religieuses et de la philosophie. J’ai pratiqué le
bouddhisme pendant à peu près trois ans sans l’avoir jamais vraiment embrassé.



L’étude du Noble Coran m’a immédiatement attiré. Son message avait pour moi
un attrait « magique » et je devins convaincu que c’était une Révélation
divine. J’ai la conviction que Seul Allah, Exalté soit-Il, m’a guidé, et nul
autre. Je ne sais pas ce qui a fait que je sois digne de l’Islam.



Mais y-a-t-il quelque chose de particulier qui a pu vous attirer ?


Je n’étais pas satisfait du christianisme depuis l’âge de 8 ans. Je
n’acceptais pas du tout la notion qu’on nous avait enseignée à travers des poèmes
telle que ‘Hail Mary’. Alors que d’un côté, les chrétiens décrivaient Dieu,
Exalté soit-Il, comme étant éternel et infini, ils n’avaient d’un autre côté aucun
scrupule à prétendre que Dieu était né des entrailles de Marie. Ceci m’a fait
penser que Marie devait être une déesse plus grande que Dieu.



Deuxièmement, le concept chrétien de la trinité était déconcertant pour
moi. La comparaison avec la feuille d’érable canadien et qu’elle soit une seule
entité malgré ses trois sections, me paraissait totalement erronée.



Le moment crucial est arrivé lorsqu’un Egyptien commença à me poser des
questions. Malgré ma confusion au sujet de la croyance chrétienne, j’essayais
d’être dogmatique comme tout Anglais chrétien, blanc, de classe moyenne l’est. Je
fus littéralement sidéré quand il me fit accepter le fait que je croyais que Dieu
était mort sur la croix, mettant ainsi à nu la vanité des prétentions chrétiennes
d’éternité et d’infinité de Dieu. Je compris alors que, tout au long de mes
années d’adolescence, j’avais cru en un concept aussi absurde que deux et deux
font cinq.



La vie occidentale moulée à l’avance et programmée me dégoûtait. Je
commençais à me demander si une personne devait vivre sa vie seulement pour
être enserrée dans le carcan d’un programme rigoureux. J’ai réalisé que les
Européens luttaient énormément pour jouir de la vie, et qu’Ils n’avaient pas de
plus grand objectif dans leur existence.



La capacité de l’Occident à laver les cerveaux de sa population est devenue
évidente pour moi quand j’ai discuté de l’affaire palestinienne avec des
Egyptiens et des Palestiniens. Plusieurs mythes historiques, économiques et
politiques ont été fabriqués par les sionistes et diffusés par les médias
occidentaux sans être critiqués. Comment une terre désertée par les juifs 2000
ans auparavant pouvait être leur mère patrie ? J’ai également su que les
juifs présents étaient en fait des esclaves, et non pas des sémites et que le
territoire palestinien avait toujours été un verger verdoyant. Les colons
sionistes de la Palestine ont inventé le mythe de ‘la transformation
magique du désert en zones vertes.’



Le double langage et l’hypocrisie américains commencèrent à devenir
évidents au fur et à mesure que j’étudias le rôle des Etats-Unis dans
l’implantation et le soutien de régimes despotiques en Amérique Latine tout en
punissant le bloc soviétique.



Quelles différences avez-vous noté entre la vie des gens en Egypte et en
Angleterre ?



Les Egyptiens sont pauvres, connaissent des difficultés mais sont heureux.
Ils remettent tout entre les Mains d’Allah, Exalté soit-Il, et oublient leur
misères quand ils rentrent chez eux. Les prières les aident à exposer leurs
soucis à Allah, Exalté soit-Il. J’ai remarqué de l’humilité ainsi que de
l’intimité dans les prières islamiques.



Par contre en Angleterre, je n’ai vu que des gens superficiels et
matérialistes. Ils essaient d’être heureux mais ce bonheur est superficiel.
Leurs prières comportent des chants, des danses, des applaudissements mais
aucune humilité ni intimité avec Allah, Exalté soit-Il.



J’ai compris que l’opinion publique
en Occident était complètement l’otage des médias contrôlés par les sionistes. La
question palestinienne faisait partie de l’une de ces questions. En discutant
avec des Palestiniens j’ai compris comment l’Occident avait donné crédit à des mythes
au sujet d’Israël. Le premier d’entre eux était que les juifs avaient le droit
de retourner dans leur mère patrie d’origine, en Israël. Deuxièmement, ils se
décrivent comme étant des Sémites alors que la vérité est que la plupart des
juifs du monde étaient des esclaves qui s’étaient convertis plus tard au
judaïsme. Troisièmement, le miracle de l’économie d’Israël a été théorisé pour
créer un mythe scientifique et économique.



En fait je n’avais jamais eu la version palestinienne de cette affaire. Je
fus convaincu que les Occidentaux avaient subi un lavage de cerveau par les
médias. J’ai découvert que les Etats-Unis employaient tous les stratagèmes pour
punir les pays qui permettaient de petites violations des droits de l’homme dans
le tiers monde, mais qu’ils envoyaient eux-mêmes, des escadrons de la mort dans
les pays d’Amérique Latine pour liquider, parmi leurs présidents, ceux qui
refusaient de s’aligner sur la politique des Etats-Unis. Une telle hypocrisie
n’est jamais critiquée par les médias américains.



Comment trouvez-vous la vie en Angleterre en tant que musulman ?


L’esprit occidental est individualiste. Ceci diverge avec l’Islam. Tout
Musulman sincère est perturbé. Il est constamment bombardé de choses ayant
trait au sexe et à la sexualité. La plupart des filles perdent leur virginité à
l’âge de 13 ans et il est normal pour les filles d’avoir trois ou quatre
petits-amis.



Le dilemme auquel se heurtent les Musulmans en Occident se rapporte à la
question de savoir comment s’intégrer dans une société tellement plongée dans
le sexe, les drogues et l’intimité sexuelle. Et si l’intégration est
impossible, comment donc peuvent-ils se protéger contre la ghettoïsation ?



Le travail de prédication a-t-il eu des résultats en Angleterre ?


La Da’wah avance à un rythme régulier. Les nouveaux convertis sont
très enthousiastes. Ils savent comment la vie d’un individu ordinaire peut être
sinistre.



Comment un citoyen anglais ordinaire perçoit-il des organisations telles
que le Parlement Musulman ?



Ce genre de terminologie est effrayant et intimidant pour un citoyen
ordinaire. Le Parlement Musulman était une organisation fondée par Kaleem
Siddiqui. Je ne peux pas le couvrir d’éloges en en parlant. De telles
tentatives sont vouées à l’échec. Ceci est une tentative de créer une unité
artificielle.



Hizbu-t-Tahrir a-t-il été approuvé en Angleterre ?


Encore une fois, cette organisation intimide inutilement les gens.
L’objectif de la Da’wah est d’inviter les gens à adorer uniquement Allah,
Exalté soit-Il. Hizbu-t-Tahrir est dommageable pour l’Islam en Angleterre. Ils
disent que le seul lieu de rencontre avec un juif est sur le champ de bataille,
alors qu’un Musulman doit s’attendre à le voir assis ou debout à coté de lui.



Votre vie de famille


J’ai deux épouses, toutes les deux Musulmanes anglaises d’origine indienne,
et six enfants.



La loi anglaise n’interdit-elle pas la bigamie ?


Elle l’interdit. Mais plusieurs Anglais sont bigames. Mais ceux qui
pratiquent la bigamie peuvent protéger le second mariage qui rentre dans les
dispositions ayant trait aux ‘femmes de la common law. Selon cette règle, les
enfants issus de tels mariages sont légitimes et les épouses ont droit à
l’héritage.
Revenir en haut Aller en bas
ZAD





Histoire de personnes que dieu choisit pour devenir musulmans Empty
MessageSujet: Re: Histoire de personnes que dieu choisit pour devenir musulmans   Histoire de personnes que dieu choisit pour devenir musulmans EmptySam 30 Juil 2011, 11:50

j'aimerais attirer votre attention sur ce passage, extrait du récit de Abdur Rahim Green:

Le moment crucial est arrivé lorsqu’un Egyptien commença à me poser des
questions. Malgré ma confusion au sujet de la croyance chrétienne, j’essayais
d’être dogmatique comme tout Anglais chrétien, blanc, de classe moyenne l’est. Je
fus littéralement sidéré quand il me fit accepter le fait que je croyais que Dieu
était mort sur la croix, mettant ainsi à nu la vanité des prétentions chrétiennes
d’éternité et d’infinité de Dieu. Je compris alors que, tout au long de mes
années d’adolescence, j’avais cru en un concept aussi absurde que deux et deux
font cinq.

Sur youtube, il détaille un peu les questions que lui a posées cet Egyptien; le frère égyptien lui a demandé:
- Tu crois que Jésus est Dieu n'est ce pas?
Anthony Green a répondu:
- Oui
- Tu crois que Jésus est mort crucifié n'est ce pas?
-Oui, a répondu Anthony
- Alors tu crois que Dieu est mort, n'est-ce pas.

Abdur Rahiim dit que là, il est resté sans voix, et que ce fut comme si un boxeur lui avait asséné un direct en plein visage...

A méditer pour nos forumeurs chrétiens...
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur



Histoire de personnes que dieu choisit pour devenir musulmans Empty
MessageSujet: Re: Histoire de personnes que dieu choisit pour devenir musulmans   Histoire de personnes que dieu choisit pour devenir musulmans EmptySam 30 Juil 2011, 21:45

ZAD a écrit:
j'aimerais attirer votre attention sur ce passage, extrait du récit de Abdur Rahim Green:

Le moment crucial est arrivé lorsqu’un Egyptien commença à me poser des
questions. Malgré ma confusion au sujet de la croyance chrétienne, j’essayais
d’être dogmatique comme tout Anglais chrétien, blanc, de classe moyenne l’est. Je
fus littéralement sidéré quand il me fit accepter le fait que je croyais que Dieu
était mort sur la croix, mettant ainsi à nu la vanité des prétentions chrétiennes
d’éternité et d’infinité de Dieu. Je compris alors que, tout au long de mes
années d’adolescence, j’avais cru en un concept aussi absurde que deux et deux
font cinq.

Sur youtube, il détaille un peu les questions que lui a posées cet Egyptien; le frère égyptien lui a demandé:
- Tu crois que Jésus est Dieu n'est ce pas?
Anthony Green a répondu:
- Oui
- Tu crois que Jésus est mort crucifié n'est ce pas?
-Oui, a répondu Anthony
- Alors tu crois que Dieu est mort, n'est-ce pas.

Abdur Rahiim dit que là, il est resté sans voix, et que ce fut comme si un boxeur lui avait asséné un direct en plein visage...

A méditer pour nos forumeurs chrétiens...


La réponse coule de source, mon cher ZAD, mais cet Anthony connaissait bien mal son catéchisme !

DIEU n'est pas mort sur la croix, mais c'est la chair humaine de Jésus qui a souffert et qui est morte ; de même que c'est sa chair qui a ressuscité le troisième jour !
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
rosarum

rosarum



Histoire de personnes que dieu choisit pour devenir musulmans Empty
MessageSujet: Re: Histoire de personnes que dieu choisit pour devenir musulmans   Histoire de personnes que dieu choisit pour devenir musulmans EmptyDim 31 Juil 2011, 01:03

ZAD a écrit:
Voici un autre récit; pour les sceptiques, voici un lien youtube où Abdor-Rahiim Green raconte lui-même (en anglais) son voyage spirituel qui l'a mené à se convertir à l'Islam:

désolé ZAD mais quand je lis ceci :


Citation :
Le double langage et l’hypocrisie américains commencèrent à devenir
évidents au fur et à mesure que j’étudias le rôle des Etats-Unis dans
l’implantation et le soutien de régimes despotiques en Amérique Latine tout en
punissant le bloc soviétique.


J’ai compris que l’opinion publique
en Occident était complètement l’otage des médias contrôlés par les sionistes....


j'en conclus que la spiritualité est bien loin et qu'il s'agit encore de propagande politique.
Revenir en haut Aller en bas
ZAD





Histoire de personnes que dieu choisit pour devenir musulmans Empty
MessageSujet: Re: Histoire de personnes que dieu choisit pour devenir musulmans   Histoire de personnes que dieu choisit pour devenir musulmans EmptyVen 09 Sep 2011, 10:15

Comment un ancien archevêque luthérien
embrassa-t-il l’Islam?


C’est le 23 décembre 1986, deux jours avant noël,
que Martin John Mwaipopo que l’archevêque Martin John Mwaipopo annonça à sa
congrégation qu’il quittait le christianisme pour l’Islam. La congrégation fut
tellement paralysée par le choc à l’écoute de la nouvelle que son
administrateur se leva de son siège, ferma les portes et les fenêtres et
déclara aux membres de l’église que l’esprit de l’archevêque était perturbé
c’est-à-dire qu’il était devenu fou. Comment pourrait-il dire ou penser quelque
chose d’autre quand à seulement quelques minutes plutôt, l’homme avait sorti
ses instruments de musique et avait chanté d’une manière tellement émouvante
pour les membres de l’église ? Ils étaient loin de se douter que l’archevêque
avait déjà pris dans son coeur une décision qui allait les choquer, et que ces
réjouissances étaient uniquement une fête d’adieu. Mais la réaction des membres
de la congrégation fut aussi choquante ! Ils ont appelé la police pour arrêter
cet homme ‘fou’. On le garda en prison jusqu’à minuit, lorsque le Cheikh Ahmed
Sheik, l’homme qui l’avait initié à l’Islam, lui paya sa caution.


Cet incident n’était que le début d’une série de
chocs qui l’attendaient. Le journaliste de Al-Qalam, Simphiwe Sesanti, a parlé
à l’ancien archevêque luthérien tanzanien de naissance, Martin John Mwaipopo,
qui en embrassant l’Islam fut dès lors connu sous le nom de Al-Hajj Abou Bakr
John Mwaipopo. Le mérite doit être attribué au frère zimbabwéen, Sufyan Sabelo,
pour avoir attisé la curiosité de cet auteur après avoir entendu le discours de
Mwaipopo au ‘Wyebank Islamic Center’ à Durban. Sufyan n’est pas un journaliste
à sensation, mais cette nuit là il a dû
entendre quelque chose, et il ne pouvait tout simplement pas s’empêcher de
parler sans cesse de cet homme. D’ailleurs qui ne verrait pas son intérêt piqué après avoir entendu
qu’un archevêque qui n’avait pas uniquement obtenu une licence et une maîtrise
mais également un doctorat en théologie , s’était ensuite tourné vers l’Islam ?
Et puisque les diplômes étrangers sont si importants pour vous, c’est un homme
qui a obtenu un diplôme en administration ecclésiastique en Angleterre et les
derniers cités à Berlin (Allemagne), un homme qui, avant de devenir musulman,
avait été le conseiller international du secrétaire général des églises en
Afrique de l’Est, incluant la Tanzanie, le Kenya, L’Ouganda, Le Burundi et
certaines régions de l’Ethiopie et de la Somalie. Au Conseil des églises, il a
côtoyé l’actuel président de la commission sud-africaine des droits de l’homme,
Berney Pityana, et le président de la commission ‘Truth and Reconciliation’,
l’évêque Desmond Tutu.


C’est l’histoire d’un homme qui est né il y a 61
ans, le 22 Février à Bukabo, une région qui a des frontières communes avec
l’Ouganda. Deux ans après sa naissance,
sa famille le baptisa et cinq ans plus tard ils le regardèrent avec fierté
devenir un enfant de chœur. En le voyant aider le ministre de l’église et
préparer « le corps et le sang du Christ », remplissait les Mwaipopos de
fierté, et donna à Mwaipopo, le père, des idées pour l’avenir de son fils. Abou
Bakr se rappelle : « Quand plus tard, j’étais en internat, mon père m’écrit me
déclarant qu’il voulait me voir devenir prêtre. Dans chaque lettre il écrivait
cela. » Mais il avait ses propres idées, il voulait rejoindre les forces de
police. Mais à 25 ans, Mwaipopo s’inclina devant la volonté de son père.
Contrairement à l’Europe où les enfants peuvent faire ce qu’ils ont envie de
faire après l’âge de 21 ans, en Afrique, les enfants apprennent à honorer la
volonté de leurs parents aux dépens de la leur. « Mon fils, avant que mes yeux
ne se ferment (je meurs) j’aimerais te voir devenir prêtre. » C’est ainsi que
le père parla au fils et c’est ainsi que le fils fut ému d’une manière qui
l’envoya en Angleterre en 1964, pour obtenir un diplôme en administration
d’église, et une année plus tard en Allemagne pour obtenir une licence. A son
retour, un an plus tard, il fut nommé évêque remplaçant. Plus tard, il retourna
pour faire sa maîtrise. « Pendant tout ce temps, je ne faisais que faire les
choses sans poser de questions. » Ce fut quand il a commencé son doctorat qu’il
commença à remettre les choses en questions. Mwaipopo dit : « J’ai commencé à
me dire : il y a le christianisme,
l’Islam, le judaïsme, le bouddhisme, chaque religion différente
prétendant être la vraie religion. Quelle est la vérité ? Je voulais la vérité.
»


Ainsi a commencé sa quête, jusqu’à ce qu’il la
restreigne aux quatre ‘principales’ religions. Il se procura une copie du Coran
et devinez quoi ? Il se rappelle : « Quand j’ai ouvert le Coran, les premiers
versets que je vis étaient (sens des versets) :


« Dis: «Il est Allah, Unique. Allah, Le Seul à
être imploré pour ce que nous désirons. Il n’a jamais engendré, n’a pas été
engendré non plus. Et nul n’est égal à Lui» (Coran 112/1-4) »


Ce fut à ce moment que les graines de l’Islam,
inconnues pour lui, furent semées en lui. C’est à ce moment-là qu’il découvrit
que le Coran était le seul livre d’écritures saintes qui n’avait pas été altéré
par les êtres humains depuis sa révélation. « Et en concluant ma thèse de
doctorat je l’ai déclaré. Peu m’importait qu’ils m’octroient mon doctorat ou
pas, c’était la vérité et c’est la vérité que je cherchais. » En étant dans cet
état d’esprit, il appela son professeur ‘bien-aimé’ Van Burger. Il dit : « J’ai
fermé la porte, je l’ai regardé dans les yeux et je lui ai demandé : ‘De toutes
les religions du monde, laquelle est vraie ?’ » Il répondit : ‘L’Islam’ Je lui
ai encore demandé : ‘Pourquoi n’êtes-vous donc pas musulman ?’ Il me dit :
‘premièrement, je déteste les Arabes, et deuxièmement, vois-tu tout ce luxe?
Crois-tu que je délaisserais tout cela pour l’Islam ?’ Quand j’ai pensé à sa
réponse, j’ai pensé également à ma propre situation. » se rappela Mwaipopo. Sa
mission, ses voitures, tout cela lui vint à l’esprit. Non il ne pouvait pas
embrasser l’Islam, et pendant une année entière il ôta cela de son esprit.


Mais quand les rêves le hantaient, les versets du
Coran ne cessaient d’apparaître et des gens vêtus de blanc ne cessaient de
venir, « plus particulièrement le vendredi », jusqu’à ce qu’il n’en puisse
plus. Ainsi, le 22 décembre, il embrassa l’Islam de manière officielle. Ces
rêves qui l’avaient guidé, n’étaient-ils pas le résultat de la nature superstitieuse
des africains ? Il nous dit : « Non, je ne crois pas que tous les rêves soient
mauvais. Il y a ceux qui te guident vers le droit chemin, et ceux qui ne le
font pas, et ceux-là, en particulier m’ont guidé vers le droit chemin vers
l’Islam. »


En conséquence de cela, l’église lui confisqua sa
maison et sa voiture. Sa femme, ne pouvant pas le supporter, fit ses bagages,
prit ses enfants et s’en alla , malgré
le fait que Mwaipopo l’aie assurée qu’elle n’était pas obligée de devenir
musulmane. Quand il rendit visite à ses parents, ils avaient également entendu
parler de l’histoire. Mwaipopo se rappela : « Mon père me dit de renoncer à
l’Islam et ma mère dit qu’elle ne voulait pas ‘m’entendre dire des balivernes »
Il se retrouvait tout seul. Interrogé à propos de ses sentiments envers ses
parents, il dit qu’il leur a pardonné, qu’il avait en eu le temps de se
réconcilier avec son père avant de partir vers le grand monde . Il déclara : «
Ils étaient juste des personnes âgées qui ne savaient rien ; ils ne pouvaient
même pas lire la Bible… tout ce qu’ils savaient, c’était ce qu’ils avaient
entendu lire par le prêtre lire» Après avoir demandé de passer la nuit chez
eux, le lendemain il commença son voyage vers le pays d’origine de sa famille,
Kyela, près des frontières entre la Tanzanie et le Malawi. Ses parents
s’étaient installés à Kiola ( Morogoro). Durant son voyage, il fut retenu à
Busale par une famille qui vendait de la bière faite maison. C’est là qu’il
avait rencontré sa future femme, une nonne catholique qui portait le nom de
sœur Gertrude Kibweya, connue maintenant sous le nom de sœur Zeinab. C’est avec
elle qu’il voyagea à Kyela, où le vieil homme, qui l’avait hébergé la vieille,
lui dit que c’est là qu’il trouverait d’autres Musulmans. Mais avant cela, le
matin de cette journée, il avait fait l’appel à la prière (Athaan), ce qui
poussa les villageois à sortir et à demander à son hôte pourquoi il hébergeait
chez lui un fou. « Ce fut la nonne qui expliqua que je n’étais pas fou mais un
Musulman. » dit-il. Ce fut la même nonne qui aida Mwaipopo, plus tard et grâce
à la conversation qu’il avait eu avec elle, à payer ses frais d’hospitalisation
quand il tomba gravement malade. La suite de l’histoire, c’est qu’il lui avait
demandé pourquoi elle portait un crucifix
autour du cou ; et elle de répondre que c’était parce que Jésus y avait été
crucifié. Il dit alors « Mais supposons
que votre père ait été tué par une arme, vous promèneriez-vous avec cette arme
sur la poitrine ? » Mmmmh. Ceci laissa la nonne pensive, son esprit fut mis au
défi, et quand, plus tard, l’ancien archevêque proposa le mariage à la nonne,
elle répondit par l’affirmative. Ils se marièrent en secret et quatre semaines
plus tard, elle écrivit une lettre à son clergé les informant de sa renonciation
à son engagement. quand ils atteignirent le domicile du vieil homme qui les
avait hébergés, on leur conseilla de la quitter car, ayant appris ce mariage,
‘le vieil homme chargeait son arme’, et le père de la nonne était enragé et
‘aussi féroce qu’un lion’.


De la grande demeure de l’évêque, Mwaipopo
déménagea dans une maison en argile qu’il avait construit lui-même. Après avoir
gagné sa vie en tant que conseiller international du secrétaire général des
églises en Afrique de l’Est, il commença à gagner sa vie en tant que bûcheron
ou laboureur des terres de certaines personnes. Quand il ne faisait pas cela, il prêchait l’Islam en public. Ceci
entraîna une série de courts séjours en prison, étant accusé de blasphémer le christianisme.


En 1988, pendant le Hajj, une tragédie s’abattit
sur lui. On fit exploser sa maison et par conséquent, ses enfants, des
triplets, périrent. « Un évêque, dont la mère et ma propre mère avait le même
père, était impliqué dans le l’attentat. » Se rappelle Mwaipopo. Il dit qu’au
lieu de le démoraliser, ceci a eu l’effet contraire, comme le nombre de
personnes embrassant l’Islam augmentait, y compris son beau-père. En 1992, il
fut emprisonné pendant dix mois ainsi que 70 adeptes, accusés de trahison. Ceci
eut lieu après que quelques magasins où l’on vendaient du porc, à l’encontre
desquels il avait parlé, avaient explosées. Il a admis avoir dénoncé leur
existence, déclarant que d’un point de vue de la Constitution, depuis 1913, il
y avait une loi interdisant les bars, les clubs et les commerces de porcs à
Dar-Assalam, Tanga, Mafia, Lindi et Kigoma.
Heureusement pour lui, il fut acquitté et juste après il s’envola vers
la Zambie pour s’y exiler après qu’il fut averti d’’un complot visant à le
tuer. Il dit que le même jour où il avait été libéré, la police revint pour
l’arrêter encore une fois. Et devinez quoi ? Mwaipopo a déclaré que : « Les femmes ont refusé et
elles ont dit qu’elles s’opposeraient physiquement à mon arrestation par la police.
Ce sont également les femmes qui m’ont aidé à passer les frontières, inaperçu.
Elles m’avaient habillé en femme. » C’est l’une des raisons pour lesquelles il
admire les femmes. « En Islam, les femmes doivent obtenir un statut élevé,
elles doivent être éduquées de la meilleure manière qui soit. Autrement comment
la femme pourra-t-elle comprendre pourquoi l’homme prend plus qu’une seule
épouse… ce fut ma femme, Zainab, qui m’a proposé de me marier avec ma seconde
épouse, Shela, (son amie), quand elle a dû partir faire des études islamiques à
l’étranger. » Ce sont les paroles de l’évêque. Vraiment ? Pour les Musulmans,
le message du HaajAbou Bakr Mwaipopo est : « On fait la guerre à l’Islam…
submergez le monde de littérature (islamique). Actuellement, les Musulmans se
sont habitués à se sentir honteux à être considérés comme des fondamentalistes.
Les Musulmans doivent cesser leurs penchants individualistes. Ils doivent avoir
un esprit communautariste. Vous devez défendre votre voisin si vous voulez être
en sécurité. » déclara-t-il, encourageant également les Musulmans à être
courageux, donnant en référence ‘the Islamic Propagation Centre International’
de Ahmed Deedat. « Cet homme n’a pas de formation académique, mais regardez la
manière dont il a propagé l’Islam. »
Revenir en haut Aller en bas
salem





Histoire de personnes que dieu choisit pour devenir musulmans Empty
MessageSujet: Re: Histoire de personnes que dieu choisit pour devenir musulmans   Histoire de personnes que dieu choisit pour devenir musulmans EmptyVen 09 Sep 2011, 13:58

Mon grand amour pour jesus (psl) m'a amené à l'islam

lien :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
sabira

sabira



Histoire de personnes que dieu choisit pour devenir musulmans Empty
MessageSujet: Re: Histoire de personnes que dieu choisit pour devenir musulmans   Histoire de personnes que dieu choisit pour devenir musulmans EmptyMar 13 Sep 2011, 18:15

ZAD a écrit:
Je me suis dit que cela pourrait être intéressant de faire partager des récits de personnes converties à l'Islam; en voici un premier qui m'a beaucoup touché car je me suis retrouvé dans ce témoignage; s'il vous plaît, si des forumeurs musulmans ont des récits de conversion à nous faire partager, barakallahu fikum de les mettre dans ce fil:

Je ne suis pas encore convertie à l'Islam mais je compte le faire prochainement, je vais donc vous résumer comment m'est venu cette envie d'embrasser l'Islam:

Je suis étudiante en science et j'ai grandi dans une famille sans éducation religieuse, je ne me posais donc pas la question de l’existence de Dieu, je croyais en ce qu'on m'enseignait: l'évolution.
Puis j'ai rencontrer un homme avec qui je sors, il est musulman, je me suis donc intéressée à sa religion et je lui ai posé toutes sortes de questions: Pourquoi tu crois en Dieu? Pourquoi faire la prière? Qu'y a t'il après la mort? Et pour chaque question il a su me répondre, j'avais des réponses à toutes mes questions, tout était cohérent. J'ai donc fait des recherches, lu des livres, parlé avec des personnes. L'existence de Dieu m'a très vite semblé une évidence

Mais pourquoi l'Islam ? J'avais une mauvaise opinion de l'Islam, je pensais que cette religion soumettais la femme etc. Mais en connaissant mieux les musulmans, j'ai vu que c'était des personnes généreuses, tolérantes... J'ai aussi découvert qu'il y avait beaucoup de Bibles différentes, avec des contradictions, je ne pouvais pas suivre une religion qui ne me semblais pas claire.

J'ai découvert que l'Islam était en continuité avec le christianisme et que le Coran était resté intact. Je l'ai lu et il m'a bouleversé, même si je me suis contenté de la traduction en français, en Le lisant, j'ai pleurer, j'ai compris que c'était les Paroles de Dieu et non pas celles d'un simple homme. Et moi qui étudie les sciences, j'ai été marqué par des réalités scientifiques du Coran. Désormais je n'ai plus aucun doute, ce n'est pas un doute de ma part qui freine ma conversion. J'ai eu la chance d'être guidée par Dieu, Gloire à Lui et Inch'allah je serais bientôt musulmane.

Revenir en haut Aller en bas
titou

titou



Histoire de personnes que dieu choisit pour devenir musulmans Empty
MessageSujet: Re: Histoire de personnes que dieu choisit pour devenir musulmans   Histoire de personnes que dieu choisit pour devenir musulmans EmptyMar 13 Sep 2011, 18:33

Bienvenue parmi nous Sabira

merci pour ton témoignage

Qu'y a t il de plus beau que les larmes versées en lisant le Coran ?

Puisse Dieu écarter tout obstacle de ton chemin. Puisse Dieu devenir ton refuge, amin

et au plaisir de te lire bientôt insh'Allah
Revenir en haut Aller en bas
sabira

sabira



Histoire de personnes que dieu choisit pour devenir musulmans Empty
MessageSujet: Re: Histoire de personnes que dieu choisit pour devenir musulmans   Histoire de personnes que dieu choisit pour devenir musulmans EmptyMar 13 Sep 2011, 18:44

Merci beaucoup pour ton accueil Titou
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Histoire de personnes que dieu choisit pour devenir musulmans Empty
MessageSujet: Re: Histoire de personnes que dieu choisit pour devenir musulmans   Histoire de personnes que dieu choisit pour devenir musulmans EmptyMar 13 Sep 2011, 19:42

titou a écrit:

Qu'y a t il de plus beau que les larmes versées en lisant le Coran ?

Quelle chance de pouvoir lire l'arabe couramment. study
Revenir en haut Aller en bas
Hicverax





Histoire de personnes que dieu choisit pour devenir musulmans Empty
MessageSujet: Re: Histoire de personnes que dieu choisit pour devenir musulmans   Histoire de personnes que dieu choisit pour devenir musulmans EmptyMar 13 Sep 2011, 20:08

Bienvenu soeur Sabira. Ton témoignage est très émouvant.

Que Dieu te guide ma soeur. Amin.
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur



Histoire de personnes que dieu choisit pour devenir musulmans Empty
MessageSujet: Re: Histoire de personnes que dieu choisit pour devenir musulmans   Histoire de personnes que dieu choisit pour devenir musulmans EmptyMar 13 Sep 2011, 20:31

sabira a écrit:
ZAD a écrit:
Je me suis dit que cela pourrait être intéressant de faire partager des récits de personnes converties à l'Islam; en voici un premier qui m'a beaucoup touché car je me suis retrouvé dans ce témoignage; s'il vous plaît, si des forumeurs musulmans ont des récits de conversion à nous faire partager, barakallahu fikum de les mettre dans ce fil:

Je ne suis pas encore convertie à l'Islam mais je compte le faire prochainement, je vais donc vous résumer comment m'est venu cette envie d'embrasser l'Islam:

Je suis étudiante en science et j'ai grandi dans une famille sans éducation religieuse, je ne me posais donc pas la question de l’existence de Dieu, je croyais en ce qu'on m'enseignait: l'évolution.
Puis j'ai rencontrer un homme avec qui je sors, il est musulman, je me suis donc intéressée à sa religion et je lui ai posé toutes sortes de questions: Pourquoi tu crois en Dieu? Pourquoi faire la prière? Qu'y a t'il après la mort? Et pour chaque question il a su me répondre, j'avais des réponses à toutes mes questions, tout était cohérent. J'ai donc fait des recherches, lu des livres, parlé avec des personnes. L'existence de Dieu m'a très vite semblé une évidence

Mais pourquoi l'Islam ? J'avais une mauvaise opinion de l'Islam, je pensais que cette religion soumettais la femme etc. Mais en connaissant mieux les musulmans, j'ai vu que c'était des personnes généreuses, tolérantes... J'ai aussi découvert qu'il y avait beaucoup de Bibles différentes, avec des contradictions, je ne pouvais pas suivre une religion qui ne me semblais pas claire.

J'ai découvert que l'Islam était en continuité avec le christianisme et que le Coran était resté intact. Je l'ai lu et il m'a bouleversé, même si je me suis contenté de la traduction en français, en Le lisant, j'ai pleurer, j'ai compris que c'était les Paroles de Dieu et non pas celles d'un simple homme. Et moi qui étudie les sciences, j'ai été marqué par des réalités scientifiques du Coran. Désormais je n'ai plus aucun doute, ce n'est pas un doute de ma part qui freine ma conversion. J'ai eu la chance d'être guidée par Dieu, Gloire à Lui et Inch'allah je serais bientôt musulmane.



Il serait bon, ma chère SABIRA, puisque tu as beaucoup de choses à nous dire, que tu te présentes en ouvrant un nouveau sujet dans cette section :



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
marie-naela





Histoire de personnes que dieu choisit pour devenir musulmans Empty
MessageSujet: Re: Histoire de personnes que dieu choisit pour devenir musulmans   Histoire de personnes que dieu choisit pour devenir musulmans EmptyJeu 15 Sep 2011, 16:11

Bonjour, Salam,

Je vais essayer de vous parler de ma propre conversion, quoique je n'aime pas ce mot car ce qui m'a plut dans l'Islam c'est son côté universel, il n'y a qu'un seul Dieu, Unique et le coran reconnait tous les prophètes. Je n'avais donc qu'à progresser dans ma religion et croire en un autre prophète Mohamed, que la paix et le salut de Dieu soient sur lui.

Bref, comment j'y suis venue ?
Et bien j'ai grandi dans un milieu catholique,baptisée, j'ai suivi le cathéchisme, fais ma première communion, communion solennelle et confirmation. Ma famille était croyante mais sans plus. J'aimais aller à l'église le samedi soir avec des copains et copines qui habitaient le même lotissement dans une petite ville de province.
Plus grande, à l'adolescence, j'avais des images pieuses dans ma chambre, de Jésus et Marie que je priais tous les soirs, que je priais aussi le jour quand ça n'allait pas. Et puis, j'ai commencé à m'intéresser au bouddisme et puis, plus tard, je suis venue sur Paris.
J'ai rencontré un musulman qui allait devenir mon mari et je me suis beaucoup intéressée à sa religion. je ne lui posais pas spécialement de questions mais j'ai commencé à lire, pas le Coran tout de suite et je me dis heureusement, le coran est assez ardu et je ne pense pas qu'il fallait que je passe par ce biais. Je me souviens avoir lu dès le départ un petit livre d'Ancelm Turmeda, prêtre converti à l'Islam qui parlait du paraclet, je n'y connaissais rien et du coup, j'ai cherché à savoir qui était ce paraclet et mes lectures se sont enchainées. J'ai découvert les livres d'Eva de Vitray et je m'y suis retrouvée. Tout mon temps libre, je le consacrais à la lecture et la quête perpétuelle ; je voulais trouver la Vérité et pour moi l'Islam y répondait. Je n'ai pas eu de difficulté à considérer Jésus comme un prophète, j'ai tellement lu de choses, notamment sur saint Paul qui m'ont permis de me rendre compte que les chrétiens, finalement, suivent davantage St Paul que Jésus.
Je considère Jésus comme un prophète mais je continue de l'aimer beaucoup, pour moi il a une très grande importance et le Coran lui accorde toute cette importance, je ne renie pas Jésus, au contraire, pour moi, je lui attribue le rôle que Dieu lui a donné, celui de prophète, le Verbe de Dieu reconnu par le Coran, et j'accepte Mohamed comme son dernier prophète.
Je me suis mariée avec un musulman qui me donne toute liberté de croire et ne m'a jamais forcée ou obligée à quoique ce soit. Par contre, au fil du temps, je constate que nombre de musulmans suivent des coutumes, des traditions qu'ils attribuent à l'Islam et certains se trompent !
Dieu, Exalté soit-Il a mis l'Islam sur mon chemin et je l'en remercie, depuis je me sens plus sereine dans ma religion et il y a de temps en temps des signes qui me persuadent de mon choix, j'ai traversé des épreuves difficiles et Dieu a toujours été là, à mes côtés et m'a permis de m'en sortir, j'ai toujours ressenti sa présence, même dans la maladie ( j'ai eu un cancer dont j'en suis " sortie " Inch Allah ). Je le remercie chaque jour pour ses bienfaits.
Je suis musulmane et j'aime toujours Jésus et Marie, cela ne m'en empêche pas.
J'ai une bibliothèque énorme de livres concernant l'Islam, le soufisme, et même les autres religions, cela ne m'empêche pas d'être ouverte et tolérante, nous avons tous le même Dieu, le même créateur, glorieux et c'est Lui qui nous dirige ; merci mon Dieu de m'avoir diriger vers l'Islam.
Revenir en haut Aller en bas
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
rosedumatin



Histoire de personnes que dieu choisit pour devenir musulmans Empty
MessageSujet: Re: Histoire de personnes que dieu choisit pour devenir musulmans   Histoire de personnes que dieu choisit pour devenir musulmans EmptyJeu 15 Sep 2011, 18:05

marie-naela a écrit:
Bonjour, Salam,

Je vais essayer de vous parler de ma propre conversion, quoique je n'aime pas ce mot car ce qui m'a plut dans l'Islam c'est son côté universel, il n'y a qu'un seul Dieu, Unique et le coran reconnait tous les prophètes. Je n'avais donc qu'à progresser dans ma religion et croire en un autre prophète Mohamed, que la paix et le salut de Dieu soient sur lui.

Bref, comment j'y suis venue ?
Et bien j'ai grandi dans un milieu catholique,baptisée, j'ai suivi le cathéchisme, fais ma première communion, communion solennelle et confirmation. Ma famille était croyante mais sans plus. J'aimais aller à l'église le samedi soir avec des copains et copines qui habitaient le même lotissement dans une petite ville de province.
Plus grande, à l'adolescence, j'avais des images pieuses dans ma chambre, de Jésus et Marie que je priais tous les soirs, que je priais aussi le jour quand ça n'allait pas. Et puis, j'ai commencé à m'intéresser au bouddisme et puis, plus tard, je suis venue sur Paris.
J'ai rencontré un musulman qui allait devenir mon mari et je me suis beaucoup intéressée à sa religion. je ne lui posais pas spécialement de questions mais j'ai commencé à lire, pas le Coran tout de suite et je me dis heureusement, le coran est assez ardu et je ne pense pas qu'il fallait que je passe par ce biais. Je me souviens avoir lu dès le départ un petit livre d'Ancelm Turmeda, prêtre converti à l'Islam qui parlait du paraclet, je n'y connaissais rien et du coup, j'ai cherché à savoir qui était ce paraclet et mes lectures se sont enchainées. J'ai découvert les livres d'Eva de Vitray et je m'y suis retrouvée. Tout mon temps libre, je le consacrais à la lecture et la quête perpétuelle ; je voulais trouver la Vérité et pour moi l'Islam y répondait. Je n'ai pas eu de difficulté à considérer Jésus comme un prophète, j'ai tellement lu de choses, notamment sur saint Paul qui m'ont permis de me rendre compte que les chrétiens, finalement, suivent davantage St Paul que Jésus.
Je considère Jésus comme un prophète mais je continue de l'aimer beaucoup, pour moi il a une très grande importance et le Coran lui accorde toute cette importance, je ne renie pas Jésus, au contraire, pour moi, je lui attribue le rôle que Dieu lui a donné, celui de prophète, le Verbe de Dieu reconnu par le Coran, et j'accepte Mohamed comme son dernier prophète.
Je me suis mariée avec un musulman qui me donne toute liberté de croire et ne m'a jamais forcée ou obligée à quoique ce soit. Par contre, au fil du temps, je constate que nombre de musulmans suivent des coutumes, des traditions qu'ils attribuent à l'Islam et certains se trompent !
Dieu, Exalté soit-Il a mis l'Islam sur mon chemin et je l'en remercie, depuis je me sens plus sereine dans ma religion et il y a de temps en temps des signes qui me persuadent de mon choix, j'ai traversé des épreuves difficiles et Dieu a toujours été là, à mes côtés et m'a permis de m'en sortir, j'ai toujours ressenti sa présence, même dans la maladie ( j'ai eu un cancer dont j'en suis " sortie " Inch Allah ). Je le remercie chaque jour pour ses bienfaits.
Je suis musulmane et j'aime toujours Jésus et Marie, cela ne m'en empêche pas.
J'ai une bibliothèque énorme de livres concernant l'Islam, le soufisme, et même les autres religions, cela ne m'empêche pas d'être ouverte et tolérante, nous avons tous le même Dieu, le même créateur, glorieux et c'est Lui qui nous dirige ; merci mon Dieu de m'avoir diriger vers l'Islam.

Histoire de personnes que dieu choisit pour devenir musulmans 2129354088 Chère Marie-Naela pour ce magnifique témoignage...

Je suis heureuse que tu aies trouvé ta voie et je te souhaite Histoire de personnes que dieu choisit pour devenir musulmans 1076074809 parmi nous sur ce forum qui est une grande famille animée par l'amitié, la fraternité et la tolérance !

Salam aleikoum
Revenir en haut Aller en bas
https://www.dialogueislam-chretien.com
Invité
Invité




Histoire de personnes que dieu choisit pour devenir musulmans Empty
MessageSujet: Re: Histoire de personnes que dieu choisit pour devenir musulmans   Histoire de personnes que dieu choisit pour devenir musulmans EmptyVen 16 Sep 2011, 21:08

Bonsoir,

A mon tour de vous faire un petit récapitualif de mon parcours :

Dans le fond de mon cœur, j'ai toujours eu la foi mais sans jamais pouvoir donné un sens à cette foi. Et j'ai toujours eu besoin de comprendre les choses : sans compréhension, je ne peux pas avancer dans la foi. Je ne peux pas me contenter d'un vague "ressenti" ; il faut que je comprenne les choses dans leur profondeur. Je suis né "alévi" mais je n'ai pas eu une grande éducation religieuse. Au départ il y a un peu plus de 10 ans, j'étais un vague théiste : je croyais en une force omniprésente et omnipotente. Mais la religion ne m'attirait pas beaucoup....jusqu'au jour où la foi "religieuse" m'est tombée dessus comme la foudre. A partir de ce moment, je ressentais un grand besoin de retrouver cette flamme qui s'est allumée en moi. J'ai donc commencé à m'intéresser à l'histoire des religions ; j'ai commencé à approfondir ce qui me parlait le plus à l'époque : ce qu'on appelle la "psychologie des profondeurs" du docteur Carl Gustav Jung, moins connue sous l'expression barbare de psychologie des "archétypes", et en particulier deux livres qui ont fait écho en moi : "métamorphoses de l'âme et ses symboles" et "essais sur la symbolique de l'esprit". Je me suis procuré tous les bouquins de C.G. Jung et j'ai approfondi la "foi" que je venais de recevoir. Cela répondait à ma question initiale : "pourquoi les religions existent-elles ?" J'ai compris que la religion émane du tréfond de notre âme, et à partir de ce moment, pour moi : la religion était "la vérité".

Et puis je me suis intéressé au christianisme ; je voulais comprendre le christianisme. J'ai "découvert" le christianisme en lisant un texte de claude Tresmontant dans un bouquin de philo, tiré de son livre : "les Problèmes de l'athéisme". Et là encore, je me suis procuré tous les bouquins de Tresmontant. Il y a un livre en particulier, intitulé "Introduction à la théologie chrétienne" (pavé de près de 500 pages), qui m'a permis de bien comprendre le christianisme ; un livre très accessible pour le religieux "novice" que j'étais. Puis j'ai enchaîné sur les œuvres de quelques grands saints : Jean de la Croix, Thérèse d'Avila etc. Mais certains points de la foi chrétienne me semblaient trop difficiles à accepter ; mon coeur y opposait une résistance "invincible" et involontaire. Après une petite "excursion" dans le bouddhisme, j'ai enchaîné diverses lectures jusqu'à accumuler des centaines de bouquins. Puis je me suis intéressé en profondeur à l'Islam.

J'ai approfondi l'Islam par la lecture de quelques grands auteurs du "tasawwuf" comme Mevlana (Rûmi), Farid Al-Din Attar etc. Je me suis beaucoup intéressé à l'Histoire de l'Islam : je voulais comprendre le Coran. Et j'en finis pas d'apprendre sur le Coran. Les Paroles de Dieu sont inépuisables.

Voilà un condensé très résumé de mon "parcours" religieux.
Revenir en haut Aller en bas
bassir

bassir



Histoire de personnes que dieu choisit pour devenir musulmans Empty
MessageSujet: Re: Histoire de personnes que dieu choisit pour devenir musulmans   Histoire de personnes que dieu choisit pour devenir musulmans EmptyVen 16 Sep 2011, 23:21

Salam,

Bienvenue chère sabira et chère marie-naela Histoire de personnes que dieu choisit pour devenir musulmans 3022309303

Félicitation je suis très contant pour vous, Dieu vous a choisi pour devenir musulmanes et il va vous guidé pour la suite, car la foi et le savoir islamique est immense.

Moi j'avais la chance de naitre musulman, mais ma famille ne connaissait de l'islam que la superficie, et depuis mon jeune age j'ai commencé a constater beaucoup de contradictions dans leurs façon de comprendre l'Islam, ça ma mis le doute à ma religion, et même à l'existence de Dieu, j'ai commencé a cherché et j'ai trouvé qu'il y a beaucoup des traditions mélangé avec l'Islam, alors j'ai tout rejeté et je suis revenue à la source "Le Coran", je lisais le Coran (en Arabe), en essayant de comprendre verset par verset à ma façon avant de regarder les Tafassir (explication du Coran ), j'ai commencé a aimé le Coran, il y a pleins de passage du coran qui me font pleuré, Je me suis arrivais à la conclusion que le Coran ne peut être l'ouvre d'un humain . ainsi j'ai commencé a lire des ouvrage des sciences du Coran et d'autre ouvrage de la science et la foi islamique, j'avais beaucoup de questions contradictoires concernant l'Islam, alors je regarder aussi les autres grands religions et surtout le christianisme, en faisant les comparaissant pour les même questions et j'ai fini par trouver que l'Islam reste la religion la plus logique, la plus authentique et la plus puissante et la plus démocratique (ici je parle de l'Islam du Coran est non pas des payes musulmans),

voila un exemple : la foi islamique est la plus démocratique de tout les autres religions, car en Islam et seulement en Islam il y a Zéro hiérarchie entre Dieu et est tout les personnes, tout les personnes sont égaux devant Dieu, chaque personne est connecté directement au Dieu il n'a besoin de personnes pour avoir le pardon de Dieu ou pour autre Chose, le Coran va plus loin que ça il interdit clairement de mettre un intermédiaire entre la personne et Dieu, quant tu veux Demander quelque chose de Dieu il faut le faire directement au Dieu. l'Islam est venu pour libérer les gens des pouvoir de toute sorte de prêtre ou autre intermédiaire entre Dieu est ces créatures.

Est ce qu'il existe Zéro hiérarchie dans d'autre Religions, a ma Connaissance non, même dans les systèmes politique des grands nations du 21 siècle ça n'existe pas. en parlant de la démocratique politique, Le prophète Mohammed n'a pas désigne de successeur, ni les 4 khalifs après lui, Le Coran et les Hadith ne Donnent aucune méthode de choix de dirigent politique et surtout pas par héritage, ils laissent ça libre pour chaque nations, alors l'Islam est aussi démocratique politiquement.











Revenir en haut Aller en bas
Roger76





Histoire de personnes que dieu choisit pour devenir musulmans Empty
MessageSujet: Sujet: Re: récits de convertis à l' Islam    Histoire de personnes que dieu choisit pour devenir musulmans EmptySam 17 Sep 2011, 12:26


Bienvenue sabira et marie-naela

Mais bassir l'ordre a été donné à Muhammad de consulter les croyants avant de prendre une décision. Il n’a pas pris de disposition sur sa propre succession :
(3,159) Pardonne-leur ! Demande pardon pour eux; consulte-les sur toute chose; mais, quand tu as pris une décision, place ta confiance en Dieu. —Dieu aime ceux qui ont confiance en lui—
La fitna a justement commencé dès la mort du Prophète, avec la désignation d’Abu Bakr comme premier khalif : avait-il été choisi par un « conseil des anciens » à la manière des tribus arabes avant leur conversion ou par une shura, une consultation directe des Compagnons ?

En Arabie saoudite, il n’y a aucun parlement mais il existe un « Conseil de Shura » composé de 120 membres : Le roi nomme les membres, choisit le moment pour le réunir, il choisit aussi le programme, l’ordre du jour. Le souverain n’est en revanche aucunement tenu de respecter les conclusions de la Shura. C’est ainsi conforme au verset coranique, dans l’application ce n’est franchement pas de la démocratie.
L’Iran est aussi doté d’un « Conseil de Shura » mais en dernier ressort ce sont les religieux qui tranchent. En Egypte il y a (avait) un Parlement élu mais quand les religieux de Al Azhar estiment que la loi votée n’est pas conforme elle n’est pas applicable. Là encore où est la démocratie ?
Un point important : la « démocratie participative » peut et pouvait se concevoir dans la vie tribale, dans la vie d’une petite cité, dans la vie de quartier, en religion autour de la mosquée ou de l’église, du temple, de la synagogue.. Pas à l’échelle d’une grande cité ni surtout d’un Etat.

Revenir en haut Aller en bas
bassir

bassir



Histoire de personnes que dieu choisit pour devenir musulmans Empty
MessageSujet: Re: Histoire de personnes que dieu choisit pour devenir musulmans   Histoire de personnes que dieu choisit pour devenir musulmans EmptySam 17 Sep 2011, 20:15

Salut,
Roger76 a écrit,
Citation :
Mais bassir l'ordre a été donné à Muhammad de consulter les croyants avant de prendre une décision. Il n’a pas pris de disposition sur sa propre succession :
(3,159) Pardonne-leur ! Demande pardon pour eux; consulte-les sur toute chose; mais, quand tu as pris une décision, place ta confiance en Dieu. —Dieu aime ceux qui ont confiance en lui—
La fitna a justement commencé dès la mort du Prophète, avec la désignation d’Abu Bakr comme premier khalif : avait-il été choisi par un « conseil des anciens » à la manière des tribus arabes avant leur conversion ou par une shura, une consultation directe des Compagnons ?

En Arabie saoudite, il n’y a aucun parlement mais il existe un « Conseil de Shura » composé de 120 membres : Le roi nomme les membres, choisit le moment pour le réunir, il choisit aussi le programme, l’ordre du jour. Le souverain n’est en revanche aucunement tenu de respecter les conclusions de la Shura. C’est ainsi conforme au verset coranique, dans l’application ce n’est franchement pas de la démocratie.
L’Iran est aussi doté d’un « Conseil de Shura » mais en dernier ressort ce sont les religieux qui tranchent. En Egypte il y a (avait) un Parlement élu mais quand les religieux de Al Azhar estiment que la loi votée n’est pas conforme elle n’est pas applicable. Là encore où est la démocratie ?
Un point important : la « démocratie participative » peut et pouvait se concevoir dans la vie tribale, dans la vie d’une petite cité, dans la vie de quartier, en religion autour de la mosquée ou de l’église, du temple, de la synagogue.. Pas à l’échelle d’une grande cité ni surtout d’un Etat.

Je suis d'acore sur le fait que le système politique de l'Iran et l'Arabie n'est pas démocratique aux valeur démocratique des payes occidentaux, mais mois j'ai juste souligner que l'Islam n'est pour rien car il ne donne pas une méthode pour le choix des dirigent et laisse aux musèlement toute la liberté pour ça. et tout ca ce n'est pas très important car c'est politique et revenant à la religion qu'est ce que tu dis sur le fait que Islam et seulement en Islam il y a Zéro hiérarchie entre les gens dans la religion et leurs rapport avec Dieu.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Histoire de personnes que dieu choisit pour devenir musulmans Empty
MessageSujet: Re: Histoire de personnes que dieu choisit pour devenir musulmans   Histoire de personnes que dieu choisit pour devenir musulmans EmptyMer 21 Sep 2011, 21:16

bassir a écrit:
qu'est ce que tu dis sur le fait que Islam et seulement en Islam il y a Zéro hiérarchie entre les gens dans la religion et leurs rapport avec Dieu.

Histoire de personnes que dieu choisit pour devenir musulmans Pouce10
Revenir en haut Aller en bas
Roger76





Histoire de personnes que dieu choisit pour devenir musulmans Empty
MessageSujet: Sujet: Re: récits de convertis à l' Islam    Histoire de personnes que dieu choisit pour devenir musulmans EmptyJeu 22 Sep 2011, 10:07

slm
Citation :
qu'est ce que tu dis sur le fait que Islam et seulement en Islam il y a Zéro hiérarchie entre les gens dans la religion et leurs rapport avec Dieu.

Mais de quelle hiérarchie parles-tu bassir? Il n’y a aucune hiérarchie entre le chrétien et Dieu dans son rapport personnel à Dieu. Pas plus qu’un ayatollah ou un mollah ne s’interpose chez les chiites, pas plus qu’un ‘âlim ou Al Azhar ne s’interposent en islam sunnite. Si je reconnais une hiérarchie c’est seulement dans la foi que DIEU EST TELLEMENT AU DESSUS DE TOUS. Mais si proche, "penché" sur nous avec bienveillance.

Chez les catholiques, romains ou orientaux, il y a bien une hiérarchie dans la structure institutionnelle de l’église temporelle, ce n’est pas une hiérarchie spirituelle. Et de fait ayatollah mollah ulémas Al Azhar Qom sont aussi des autorités religieuses, qui émettent des jugements sur la lecture et le respect des Textes mais ne s’interposent en rien dans le rapport personnel à Dieu.

Pour moi le Pape ou un théologien sont des croyants qui m’aident à vivre ma foi, qui est toute personnelle, je ne reconnais à personne le droit ni la compétence infaillible de me "dicter" Dieu: laïc engagé je n'ai aucun serment d'allégeance ou d'obéissance à l'égard d'un clerc, ma loi est celle de Dieu.
Pour m’adresser à Lui je l’appelle Seigneur, Il est le Maître de tous les hommes de toutes croyances ou non croyants.

Quant à une hiérarchie entre chrétiens je n'en vois pas plus qu'entre musulman arabe arabophone et musulman non arabophone, entre sunnite et chiite. Que telle"égliseé se prétende ai dessus ou leilleure qu'une autre m'exaspère.

Quant aux Anges et aux Saints défunts je les laisse où ils sont, ce ne sont pas des divinités, seulement de Elus.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Histoire de personnes que dieu choisit pour devenir musulmans Empty
MessageSujet: Religion d'opposition   Histoire de personnes que dieu choisit pour devenir musulmans EmptyJeu 22 Sep 2011, 10:49

Bonjour,
Historiquement, le Christianisme et l'Islam sont des religions d'opposition.
C'est à dire que sur une terre historiquement d'une théologie majoritaire, les autres s'opposent
c'est pour ça qu'en Algérie il y a proportionnellement autant de conversions au christianisme que de conversion à l'Islam en France par exemple au Brésil l'Islam part des favélas, en Algérie de la Kabylie.

Revenir en haut Aller en bas
bassir

bassir



Histoire de personnes que dieu choisit pour devenir musulmans Empty
MessageSujet: Re: Histoire de personnes que dieu choisit pour devenir musulmans   Histoire de personnes que dieu choisit pour devenir musulmans EmptyJeu 22 Sep 2011, 12:55

Salut,
Roger76 a écrit,
Citation :
Mais de quelle hiérarchie parles-tu bassir? Il n’y a aucune hiérarchie entre le chrétien et Dieu dans son rapport personnel à Dieu. Pas plus qu’un ayatollah ou un mollah ne s’interpose chez les chiites, pas plus qu’un ‘âlim ou Al Azhar ne s’interposent en islam sunnite. Si je reconnais une hiérarchie c’est seulement dans la foi que DIEU EST TELLEMENT AU DESSUS DE TOUS. Mais si proche, "penché" sur nous avec bienveillance.

Chez les catholiques, romains ou orientaux, il y a bien une hiérarchie dans la structure institutionnelle de l’église temporelle, ce n’est pas une hiérarchie spirituelle. Et de fait ayatollah mollah ulémas Al Azhar Qom sont aussi des autorités religieuses, qui émettent des jugements sur la lecture et le respect des Textes mais ne s’interposent en rien dans le rapport personnel à Dieu.

Pour moi le Pape ou un théologien sont des croyants qui m’aident à vivre ma foi, qui est toute personnelle, je ne reconnais à personne le droit ni la compétence infaillible de me "dicter" Dieu: laïc engagé je n'ai aucun serment d'allégeance ou d'obéissance à l'égard d'un clerc, ma loi est celle de Dieu.
Pour m’adresser à Lui je l’appelle Seigneur, Il est le Maître de tous les hommes de toutes croyances ou non croyants.

Quant à une hiérarchie entre chrétiens je n'en vois pas plus qu'entre musulman arabe arabophone et musulman non arabophone, entre sunnite et chiite. Que telle"égliseé se prétende ai dessus ou leilleure qu'une autre m'exaspère.

Quant aux Anges et aux Saints défunts je les laisse où ils sont, ce ne sont pas des divinités, seulement de Elus.

Merci pour ta réponse,
d'abord chez les chiites il y a bel et bien une hiérarchie religieuse qui présente les ayatollah et les mollah, ça ressemble au hiérarchie de l'Eglise mais c'est une invention chiites car le Coran interdit toute sorte d'intermédiaire, et cher les sunnite qui pressentent 90% des musulmans il y Zéro hiérarchie ou intermédiaire religieux, ou Al Azhar est une université des sciences islamique en Egypte qui ne date pas du début de l’islam il n’a aucune autorité religieuse sur les musulmans, et chaque payes musulmans a ses propre universités islamique, chez les musulman sunnite il n’y a aucune personne a la tête des mosquées, un Imam peut être n’emporte même un enfant son rôle se limite a l’organisation du salat (prière), il n’est pas un intermédiaire entre les musulmans et Dieu, la preuve que tout le monde peut faire la salat (prière) tout seul et peut être Imam dans un mosquée, il arrive souvent qu’un Imam d’une mosquée fait la salat (prière) derrière une autre personne qui n’a
Pas l’habitude de faire Imam, mais il le fait juste pour une occasion donné comme les salat de tarawih (prière en Ramadan) en mois de Ramadan.


D’autre part dans toute les Eglises chrétiens en voit très claire l’hiérarchie religieuse, il y a un Pape (comme un roi ou un président) puis il y a les cardinaux etc… ; et même les prêtres présentent une autorité religieuse dans l’hiérarchie.
Voila quelques exemples des pratiques qui dépendent de certaine hiérarchie religieuse :

L’eau bénite ce n’est pas n’apporte quel chrétien qui peut le préparé, la Messe a L’Eglise ce n’est pas n’apporte quel chrétien qui peut la dirigé, et même toute enfant doit être baptise par un prêtre à l’église.
Puis si tu lit l’histoire de l’Eglise à travers les siècles, tu verra bien son pouvoir et comment l’ont utilisé pour construire toute leurs richesses qui est bien visible dans les anciennes cathédrales, et comment ils vendaient même un ticket pour le paradis aux fidèles.

Et c’est ça qui a poussé les gens de se révolter contre l’Eglise en Europe le dernier siècle.

En l’Islam (sunnite) et seulement en Islam il y a Zéro l’hiérarchie (intermédiaire) entre une personne et Dieu dans tout ce qui consentent sa foi, il n’a besoin de personne, il est obligé d’étudier l’Islam lui même pour le bien pratiqué, si jamais il suis quelqu’un en tors il est aussi responsable de ces actes, le jour de jugement s’il dit qu’il a suis les paroles d’un Imam ça ne changera rien pour lui, car Dieu n’a jamais mis un intermédiaire entre lui et une personne, tout le monde est égaux et tout le monde doit connaître l’Islam et le Coran. L’Islam est venu pour libérer les gens des l’intermédiaires religieuse
Et voila un exemple très puissant dans le Coran :
Il y a plus que dix versets dans le Coran ou Dieu parle au prophète et les verset ont la meme structure littéraire en Arabe qui commencent par un questionnement (Ils t’interrogent) et la réponse commence toujours par (Dit ou Dit leurs), Dieu Demande au prophète de leurs dire la réponse, voila des Exemples de ces versets avec cette structure littéraire

(2. 189) « Ils t’interrogent sur les nouvelles lunes -Dis : Elles servent aux gens pour compter le temps, et aussi pour le pèlerinage… »

(2. 215) « Ils t'interrogent : "Qu'est-ce qu'on doit dépenser? " - Dis : "Ce que vous dépensez de bien devrait être pour les pères et mère, les proches …»

(2. 219) « Ils t'interrogent sur le vin et les jeux de hasard. Dis : "Dans les deux il y a un grand péché et quelques avantages pour les gens; mais dans les deux … »

Mais il un seul verset et seulement un seul qui a la même structure de Question mais il n’a pas la même structure de réponse, le voici :

(2.186) Et quand Mes serviteurs t'interrogent sur Moi, Alors Je suis tout proche : Je réponds à l'appel de celui qui Me prie quand il Me prie. Qu'ils répondent à Mon appel, et qu'ils croient en Moi, afin qu'ils soient bien guidés.

Ici en note quand la question la relation entre Dieu et une personne Dieu, la réponse vient sans le mos « Dit », Dieu répond directement à tout personne, pour enlever tout intermédiaire même le Prophète et même un mot comme le mot « Dit », en version Arabe il n'y a pas de mot "Alors" avant " Je suis tout proche" mais juste une lettre ( فَ) qui est colle au mot " Je suis " (إِنِّي) que le traducteur la traduit par "Alors"
(2.186) وَإِذَا سَأَلَكَ عِبَادِي عَنِّي فَإِنِّي قَرِيبٌ أُجِيبُ دَعْوَةَ الدَّاعِ إِذَا دَعَانِ فَلْيَسْتَجِيبُواْ لِي وَلْيُؤْمِنُواْ بِي لَعَلَّهُمْ يَرْشُدُونَ

Cher Roger76 Quant tu dis
Citation :

je n'ai aucun serment d'allégeance ou d'obéissance à l'égard d'un clerc, ma loi est celle de Dieu.
Pour m’adresser à Lui je l’appelle Seigneur, Il est le Maître de tous les hommes de toutes croyances ou non croyants.
…………
………….. ;
Quant aux Anges et aux Saints défunts je les laisse où ils sont, ce ne sont pas des divinités, seulement de Elus.

C’est très bien mais avec ça tu es plus pré de l’Islam que d’autre religion



Revenir en haut Aller en bas
Roger76





Histoire de personnes que dieu choisit pour devenir musulmans Empty
MessageSujet: Sujet: Re: récits de convertis à l' Islam   Histoire de personnes que dieu choisit pour devenir musulmans EmptyJeu 22 Sep 2011, 17:44

Slm bassir

Je suis né et ai vécu 26 ans en terre d’islam. (cela fait plus d'un demi siècle)

Alors oui sans doute l’islam a influencé et marque ma pensée, ma manière de vivre ma foi.
Cela ne fait pas de moi un syncrétiste : je suis réactif à ce qui choque un musulman dans bien des travers de la société. Comme entre autres le dévoilement excessif et mercantile du corps de la femme. Mais il y a loin entre les corps dénudés suggestifs de la publicité et des magazines, et le port de la burka, le vrai voile est d’abord dans le regard, le comportement, l’attitude, le respect de soi et de l'autre.
Et je partage aussi les valeurs profondes de l'islam.

On ne peut pas nier que les avis émis par un ayatollah un alim une Université aient une portée, une autorité morale, sur les croyants. Sinon pourquoi les religieux d’Al Azhar émettent-ils tant d’avis, pourquoi tant de questions sur les sites d’entraide islamiques ? "Le piercing, est-ce haram ou halal ?" Avec des réponses souvent divergentes selon les imams qui répondent. Autres types de questions "le vinaigre de vin est-il licite ou illicite ?" et des réponses très diverses : "Ce n’est pas l’alcool qui est interdit c’est le vin" (d’un buveur de raki en Turquie) ou "le quat c’est pas une drogue" de la part des yéménites, une plaie économique nationale, en France c’est classé stupéfiant et interdit par la loi…

Dieu répondrait-il différemment selon celui qui L’interroge ? Certainement pas ! Et comment feraient alors les 80 % de musulmans dans le monde qui ne sont pas arabophones, sans parler des analphabètes, pour étudier le Coran ? Sans intermédiaires ?

Crois-moi la hiérarchie d’église n’est qu’une institution, avec certes une autorité mais toute morale, elle est gardienne et interprète des Textes elle n’est pas autorité intermédiaire ni légale. Catholique je ne suis aux ordres d’aucune personne ou structure humaine dans ma vie de chrétien.

Oui Dieu a bien dit tout au long de la Révélation, qui a pris différentes expressions, et sous différentes formes, "Alors Je suis tout proche : Je réponds à l'appel de celui qui Me prie quand il Me prie. Qu'ils répondent à Mon appel, et qu'ils croient en Moi, afin qu'ils soient bien guidés."
Mais alors pourquoi tant de commentaires du Coran ?

Suis-je pour cela plus près de l’islam que du protestantisme ? ou tout simplement près du message de Jésus ? "Sur cette pierre je bâtirai mon église," a-t-il dit. Mais quelle église ? l’institution d’ailleurs bien diversifiée en églises chrétiennes mais séparées, construites par des hommes ? De plus les églises s'opposent sur l'interprétation de cette Parole.
Pour moi l’église de Dieu, la vraie, la seule qu’Il veuille, c’est l’ensemble des croyants dans leur diversité. Avec ou sans leurs structures humaines, dont le rôle ne doit pas être de jouer les intermédiaires mais d’assister, d’aider la foi. de chacun.

A la différence de Jésus qui n’a pas fixé de règles du culte, tout est codifié en islam depuis la descente du Coran. L’imam quand il dirige la prière n’a certes aucune "autorité" sur les autres mais on ne choisit pas n’importe qui, en général il a été formé, et ce n’est pas n’importe qui qui fait le tabligh du vendredi.

Je me sens bien ainsi, entre une "église" ou une autre je n'ai aucun besoin de choisir, aucune ne peut être parfaite, je crois, ce qui veut dire que j'ai confiance en Dieu.

Revenir en haut Aller en bas
pinson

pinson



Histoire de personnes que dieu choisit pour devenir musulmans Empty
MessageSujet: Re: Histoire de personnes que dieu choisit pour devenir musulmans   Histoire de personnes que dieu choisit pour devenir musulmans EmptyVen 23 Sep 2011, 09:34

Roger76 a écrit:
A la différence de Jésus qui n’a pas fixé de règles du culte, tout est codifié en islam depuis la descente du Coran.

Et cela explique peut-être la sclérose des pays Musulmans ....
Revenir en haut Aller en bas
Roger76





Histoire de personnes que dieu choisit pour devenir musulmans Empty
MessageSujet: Sujet: Re: récits de convertis à l' Islam    Histoire de personnes que dieu choisit pour devenir musulmans EmptyVen 23 Sep 2011, 12:30

Bonjour pinson.

Au risque d'encourir les foudres de nos amis musulmans s'il n'y avait que sclérose ce ne serait que demi mal. Non cela bouge. Que le rituel soit codifié n'est qu'un bien.

Le pire est dans une vaine recherche du retour à la pureté originelle de l'islam idéalisé des premiers temps des Compagnons, le salafisme.
En vérité il y a eu depuis bientôt deux siècles et il y a de nos jours des "chercheurs de vérité" musulmans qui au lieu de prétendre islamiser la modernité appellent à moderniser l'islam (ihla, mouvement réformiste).

Puissent-ils être entendus et suivis, ce n'est pas gagné pour l'islam.
Au plaisir de ton prochain message
Revenir en haut Aller en bas
Instant

Instant



Histoire de personnes que dieu choisit pour devenir musulmans Empty
MessageSujet: Re: Histoire de personnes que dieu choisit pour devenir musulmans   Histoire de personnes que dieu choisit pour devenir musulmans EmptyVen 23 Sep 2011, 14:31

Le salafisme (au sens où tu l'entends, car on peut aussi le comprendre les salafs comme les pieux ancêtres sans se focaliser mécaniquement sur des éléments formels du passé), est l'équivalent de l'intégrisme chrétien ; non, la seule vivification et actualisation véritable ne peuvent venir que de l'intérieur.
C'est l'impossibilité spirituelle de comprendre, où l'absence, la négation de l'inspiration, de l'ésotérisme, de l'ijtihad, devant les contraintes et les nouveautés du monde actuel qui produisent ces comportements réactifs et violents, mais en définitive impuissants et voués à l'échec.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Histoire de personnes que dieu choisit pour devenir musulmans Empty
MessageSujet: Re: Histoire de personnes que dieu choisit pour devenir musulmans   Histoire de personnes que dieu choisit pour devenir musulmans Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Histoire de personnes que dieu choisit pour devenir musulmans
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» La gloire de Dieu, qu'est-ce pour les chrétiens, pour les musulmans ?
» Qu'est-ce que l'amour de Dieu pour les musulmans ?
» Est-ce que pour les musulmans, Dieu est Amour.
» Est-ce que les musulmans peuvent tuer pour Dieu ?
» Que Dieu se fasse homme, une absurdité pour les musulmans. Pourquoi ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: FORUM de DISCUSSIONS ISLAMO-CHRETIEN-
Sauter vers: