Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS
Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRÉTIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP
Le Deal du moment :
Cartes Pokémon : sortie d’un nouveau ...
Voir le deal
Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon Japon : le display Pokémon Go de retour en stock sur ...
Voir le deal

 

 Esoterisme ou Soufisme

Aller en bas 
+7
pinson
Elmakoudi
chrisredfeild
Judith
mario-franc_lazur
rosedumatin
LA REPONSE
11 participants
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
LA REPONSE

LA REPONSE



Esoterisme ou Soufisme Empty
MessageSujet: Esoterisme ou Soufisme   Esoterisme ou Soufisme EmptyJeu 04 Fév 2010, 09:25

L'ésotérisme islamique est défini comme doctrine qui va même jusqu'à "reconnaître dans l'homme la condition dans laquelle l'Absolu devient conscient de lui-même, et qui professe la doctrine de l'Identité Suprême si bien que l'Islam apparaît comme un exemple clair et éloquent d'un système qui, bien qu'incluant un domaine strictement théiste, reconnaît une vérité et une voie de réalisation plus élévées, l

Seulement, l'ésotérisme islamique, avec les enseignements de ses maîtres et son univers de notions et de symboles, fournit des axes et références d'une certaine importance. En ce qui concerne symboles et notions, il faut souligner l'importance accordée à la fonction polaire. les noms d'Ibn 'Arabi, Hallâj, Rûmî, Hâfez, Ibn Atâ', Ibn Farîd, 'Attâr sont mentionnés dans plusieurs écrits .

"le cas d'Ibn 'Arabî" afin d'illustrer l'"inversion des rôles par rapport à l'état où, la dualité étant créée, l'image divine incarnant le Moi supérieur est devant le mystique comme un autre être" . Pour approfondir cette idée, on a recours au SOUFISME; après quoi, dans le même contexte,"la fin d'El Hallaj, qui est toutefois considéré comme l'un des principaux maîtres de l'Islam ésotérique (soufisme)", fut une conséquence de la divulgation du secret qui s'attache à la réalisation de la condition la plus élévée:
"En réalité, si certains initiés dont personne ne niait la qualification furent condamnés et parfois même tués , cela eut lieu parce qu'ils avaient ignoré cette règle (celle du secret); il ne s'agissait donc pas d'"hérésie", mais de raisons pratiques et pragmatiques. Une maxime dit à ce sujet: "Que le sage ne trouble pas avec sa sagesse celui qui ne sait pas".
Revenir en haut Aller en bas
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
rosedumatin



Esoterisme ou Soufisme Empty
MessageSujet: Re: Esoterisme ou Soufisme   Esoterisme ou Soufisme EmptyJeu 04 Fév 2010, 09:52

LA REPONSE a écrit:
L'ésotérisme islamique est défini comme doctrine qui va même jusqu'à "reconnaître dans l'homme la condition dans laquelle l'Absolu devient conscient de lui-même, et qui professe la doctrine de l'Identité Suprême si bien que l'Islam apparaît comme un exemple clair et éloquent d'un système qui, bien qu'incluant un domaine strictement théiste, reconnaît une vérité et une voie de réalisation plus élévées, l

Seulement, l'ésotérisme islamique, avec les enseignements de ses maîtres et son univers de notions et de symboles, fournit des axes et références d'une certaine importance. En ce qui concerne symboles et notions, il faut souligner l'importance accordée à la fonction polaire. les noms d'Ibn 'Arabi, Hallâj, Rûmî, Hâfez, Ibn Atâ', Ibn Farîd, 'Attâr sont mentionnés dans plusieurs écrits .

"le cas d'Ibn 'Arabî" afin d'illustrer l'"inversion des rôles par rapport à l'état où, la dualité étant créée, l'image divine incarnant le Moi supérieur est devant le mystique comme un autre être" . Pour approfondir cette idée, on a recours au SOUFISME; après quoi, dans le même contexte,"la fin d'El Hallaj, qui est toutefois considéré comme l'un des principaux maîtres de l'Islam ésotérique (soufisme)", fut une conséquence de la divulgation du secret qui s'attache à la réalisation de la condition la plus élévée:
"En réalité, si certains initiés dont personne ne niait la qualification furent condamnés et parfois même tués , cela eut lieu parce qu'ils avaient ignoré cette règle (celle du secret); il ne s'agissait donc pas d'"hérésie", mais de raisons pratiques et pragmatiques. Une maxime dit à ce sujet: "Que le sage ne trouble pas avec sa sagesse celui qui ne sait pas".

Merci LA REPONSE, pour avoir ouvert ce lien.....

J'y reviendrai plus tard, je t'avoue que c'est un peu difficile à lire pour moi !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
https://www.dialogueislam-chretien.com
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur



Esoterisme ou Soufisme Empty
MessageSujet: Re: Esoterisme ou Soufisme   Esoterisme ou Soufisme EmptyJeu 04 Fév 2010, 10:01

Connais-tu, cher LA REPONSE, le prêtre chrétien Louis Massignon ???



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



C'est une personnalité que j'aime beaucoup, je dois le dire !!!
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
Judith

Judith



Esoterisme ou Soufisme Empty
MessageSujet: Re: Esoterisme ou Soufisme   Esoterisme ou Soufisme EmptyJeu 04 Fév 2010, 15:11

Un hadith d'Ibn Abbâs compare "le Très-Bon à un jeune homme imberbe" qui était "comme une jeune mariée quand Il a ôté Son voile".
Le Cantique de Salomon a soulevé bien des controverses , chez les juifs comme chez les chrétiens, en comparant à l'étreinte des amants l'union de l'âme avec Dieu, l'union du Christ avec son Eglise. Et les évangiles nous réservent également quelques surprises : ainsi lorsque Jésus dit de lui-même et de ses disciples : "Est-ce que peuvent jeûner les compagnons de l' époux pendant que l'époux est avec eux? Mais viendront des jours où l'époux leur sera enlevé". (Marc 2, 19) Dans tous les cas - l'âme convertie en bien-aimée, ou le Seigneur assimilé à la fiancée - l'érotisation est manifeste, prégnante, troublante.

Ce Dieu voilé par instant se dévoile comme une épousée. La comparaison pourrait sembler malvenue. Mais dans la tradition des trois peuples du Livre, de telles métaphores - déroutantes - ne sont pas rares.
Revenir en haut Aller en bas
LA REPONSE

LA REPONSE



Esoterisme ou Soufisme Empty
MessageSujet: Re: Esoterisme ou Soufisme   Esoterisme ou Soufisme EmptyJeu 04 Fév 2010, 15:16

mario-franc_lazur a écrit:
Connais-tu, cher LA REPONSE, le prêtre chrétien Louis Massignon ???



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



C'est une personnalité que j'aime beaucoup, je dois le dire !!!
Oui je connais MASSIGNON c'est lui qui m'a appris la grandeur du soufisme.
C'est un veritable maitre spirituel qui donne une explication infinie a chaque
acte du croyant. Mais il est critiqué comme certains orientalistes.
Revenir en haut Aller en bas
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
rosedumatin



Esoterisme ou Soufisme Empty
MessageSujet: Re: Esoterisme ou Soufisme   Esoterisme ou Soufisme EmptyJeu 04 Fév 2010, 18:41

LA REPONSE a écrit:
mario-franc_lazur a écrit:
Connais-tu, cher LA REPONSE, le prêtre chrétien Louis Massignon ???



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



C'est une personnalité que j'aime beaucoup, je dois le dire !!!
Oui je connais MASSIGNON c'est lui qui m'a appris la grandeur du soufisme.
C'est un veritable maitre spirituel qui donne une explication infinie a chaque
acte du croyant. Mais il est critiqué comme certains orientalistes.

Pourquoi Cher LA REPONSE, Massignon est il critiqué par certains orientalistes ?

Je lirai ce lien bien sûr je viens de le mettre dans mes favoris ! Merci Mario [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
https://www.dialogueislam-chretien.com
LA REPONSE

LA REPONSE



Esoterisme ou Soufisme Empty
MessageSujet: Re: Esoterisme ou Soufisme   Esoterisme ou Soufisme EmptyJeu 04 Fév 2010, 20:37

rosedumatin a écrit:
LA REPONSE a écrit:
mario-franc_lazur a écrit:
Connais-tu, cher LA REPONSE, le prêtre chrétien Louis Massignon ???



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



C'est une personnalité que j'aime beaucoup, je dois le dire !!!
Oui je connais MASSIGNON c'est lui qui m'a appris la grandeur du soufisme.
C'est un veritable maitre spirituel qui donne une explication infinie a chaque
acte du croyant. Mais il est critiqué comme certains orientalistes.

Pourquoi Cher LA REPONSE, Massignon est il critiqué par certains orientalistes ?

Je lirai ce lien bien sûr je viens de le mettre dans mes favoris ! Merci Mario [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

S’il est un aspect de la carrière de Massignon que l'on omet généralement de mentionner, c’est son rôle d’espion chargé par le gouvernement français de suivre les avancées de l’Angleterre et de son émissaire T. E. Lawrence en Arabie. Des travaux universitaires existent pourtant sur le sujet. (Le Rôle de Louis Massignon dans la politique arabe de la France entre 1917 et 1928), qui permettraient de mettre à jour cette mystérieuse et romanesque facette du personnage… Preuve que cette figure n’a pas fini de s’offrir à la curiosité des chercheurs et de susciter de nombreuses controverses, tant politiques qu’épistémologiques
En dépit de cette objection fondamentale, les écrits de Massignon ont encore beaucoup de choses à nous apprendre. D’un point de vue épistémologique, ils étonnent par leur érudition, leur originalité et leur rigueur scientifique. D’un point de vue politique, l’engagement de Massignon en faveur des opprimés et son opposition farouche au colonialisme jettent un regard critique sur l’histoire de la France coloniale et des indépendances. D’un point de vue religieux enfin, ses écrits nous donnent des outils pour mieux appréhender le monde dans lequel nous vivons. Massignon a annoncé que « notre siècle [serait] abrahamique » et a appelé à une communion entre chrétiens, juifs et musulmans, en refusant de séparer l’accueil de l’Autre de l’ouverture sur l’autre.
Revenir en haut Aller en bas
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
rosedumatin



Esoterisme ou Soufisme Empty
MessageSujet: Re: Esoterisme ou Soufisme   Esoterisme ou Soufisme EmptyJeu 04 Fév 2010, 20:42

Merci LA REPONSE de ce résumé, tu fais gagner du temps à Rose un peu paresseuse [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Massignon était en avance sur son siècle, un visionnaire selon moi puisqu'il appelle à une communion entre Juifs, Musulmans et Chrétiens !
Revenir en haut Aller en bas
https://www.dialogueislam-chretien.com
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur



Esoterisme ou Soufisme Empty
MessageSujet: Re: Esoterisme ou Soufisme   Esoterisme ou Soufisme EmptyJeu 04 Fév 2010, 20:52

rosedumatin a écrit:
Merci LA REPONSE de ce résumé, tu fais gagner du temps à Rose un peu paresseuse [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Massignon était en avance sur son siècle, un visionnaire selon moi puisqu'il appelle à une communion entre Juifs, Musulmans et Chrétiens !


EXACT : (je cite) : " Massignon fut l' un des principaux acteurs de l'établissement d'un dialogue entre l'Islam et l'Église catholique dont l'impact très positif figure dans le concile du Vatican II Nostra Aetate l'année même de sa mort en 1962. S'il est resté attaché durant toute sa vie au catholicisme, on lui a parfois reproché un certain syncrétisme qui ne fait que sa singularité en tant que scientifique et croyant, tel qu'aimait à le décrire le pape Pie XI : "le catholique musulman". " ( selon Wikipedia).

Et il disait : " Il faut nous rapprocher d’une chose non en nous, mais en elle " , pratique du décentrement mental et qui signifie qu’on ne comprend son prochain que de l’intérieur.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

C'est ce qui devrait être notre but à tous, et sur ce point je sais que nous sommes, sur ce forum, bien en accord : se connaître de l'intérieur pour mieux se comprendre et se mieux estimer.


Bonne soirée !
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
LA REPONSE

LA REPONSE



Esoterisme ou Soufisme Empty
MessageSujet: Re: Esoterisme ou Soufisme   Esoterisme ou Soufisme EmptyVen 05 Fév 2010, 12:03

rosedumatin a écrit:
Merci LA REPONSE de ce résumé, tu fais gagner du temps à Rose un peu paresseuse [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Massignon était en avance sur son siècle, un visionnaire selon moi puisqu'il appelle à une communion entre Juifs, Musulmans et Chrétiens !
Pour moi MASSIGNON est un pieu musulman.Ses oeuvres sont pleines d'amour pour MOHAMED Pendant un demi-siècle, Louis Massignon fut "l'inspirateur incomparable" du dialogue des civilisations, et plus particulièrement du dialogue islamo-chrétien.
Dialogue islamo-chrétien qui émerge d'une double appartenance: par sa première culture, L. Massignon appartenait au monde occidental, mais grâce à sa foi et au grand mystique al-Hallaj, il choisit "d'être un frère des Arabes, d'épouser leur destin, et dorénavant sa vie sera consacrée à réaliser cette double fidélité à l'univers et au monde arabe".
"I1 consacra sa longue vie, très active et laborieuse, à faire valoir les richesses de la civilisation musulmane et à essayer de dégager ce qu'à ses yeux la religion musulmane avait d'authentiquement valable... en se plaçant dans l'axe même de la doctrine musulmane, à ce point vierge de vérité qui se trouve dans son centre et qui la fait vivre... C'est grâce à lui et à ses disciples qu'un courant favorable au dialogue avec l'Islam s'est peu à peu établi dans l'Eglise".
Revenir en haut Aller en bas
LA REPONSE

LA REPONSE



Esoterisme ou Soufisme Empty
MessageSujet: Re: Esoterisme ou Soufisme   Esoterisme ou Soufisme EmptyVen 05 Fév 2010, 14:13

Judith a écrit:
Un hadith d'Ibn Abbâs compare "le Très-Bon à un jeune homme imberbe" qui était "comme une jeune mariée quand Il a ôté Son voile".
Le Cantique de Salomon a soulevé bien des controverses , chez les juifs comme chez les chrétiens, en comparant à l'étreinte des amants l'union de l'âme avec Dieu, l'union du Christ avec son Eglise. Et les évangiles nous réservent également quelques surprises : ainsi lorsque Jésus dit de lui-même et de ses disciples : "Est-ce que peuvent jeûner les compagnons de l' époux pendant que l'époux est avec eux? Mais viendront des jours où l'époux leur sera enlevé". (Marc 2, 19) Dans tous les cas - l'âme convertie en bien-aimée, ou le Seigneur assimilé à la fiancée - l'érotisation est manifeste, prégnante, troublante.

Ce Dieu voilé par instant se dévoile comme une épousée. La comparaison pourrait sembler malvenue. Mais dans la tradition des trois peuples du Livre, de telles métaphores - déroutantes - ne sont pas rares.

JUDITH je te remercie beaucoup pour l'élévation spirituelle et morale dont tu fais preuve dans la lecture des livres sacres.il est vrai que Dans l’univers de la Bible il n’existe pas de réalité naturelle étrangère aux enjeux spirituels et ces poèmes des cantiques qui disent la bonté de l’amour devraient être un acte théologique puissant.
Le Cantique est considère par les chretiens comme un grand écrit de sagesse, une sagesse spécifiquement biblique : le peuple de la Bible nous aurais transmis l’amour dans la rencontre de l’autre, rencontre de Dieu, beauté au-delà de toute beauté, et rencontre du conjoint humain.Mais et c'est un grand MAIS ne penses tu pas qu'il y a de sérieux dépassements. Comment se détacher d'un pervers chevaleresque aux intentions tendancieuses que Le lecteur est amené à suivre pas à pas dans le cantique des cantiques.L'illusion vivifiante de l'amour; l'illusion hallucinée, du pervers. Le diable comme archétype littéraire de l'illusion.. Si ces écrits nous prennent tellement, c’est qu’elle sont écrites très simplement et avec une certaine décontraction de la part de son auteur, qui nous parle sans tabou d’un sujet délicat :l’amour

10 Je suis un rempart et mes seins sont comme des tours. A ses yeux, j'ai été pareille à celle qui trouve la paix.
11 Salomon avait une vigne à Baal-Hamon. Il a confié la vigne à des gardiens: chacun apportait 1000 pièces d'argent pour récolter son fruit.
12 Ma vigne à moi, je la garde. A toi, Salomon, les 1000 pièces, et 200 à ceux qui gardent son fruit!
2 Que tes pieds sont beaux dans tes sandales, fille de prince! Les contours de tes hanches sont comme des ornements, oeuvre des mains d'un artiste.
3 Ton bassin est une coupe arrondie où le vin parfumé ne manque pas. Ton ventre est un tas de blé entouré de lis.
4 Tes deux seins sont comme deux faons, comme les jumeaux d'une gazelle. 5 Ton cou est comme une tour d'ivoire. Tes yeux sont comme les étangs de Hesbon, près de la porte de Bath-Rabbim. Ton nez est comme la tour du Liban qui monte la garde face à Damas.
6 Ta tête se dresse aussi fièrement que le Carmel et les cheveux de ta tête sont comme la pourpre. Un roi est prisonnier de boucles!
7 Que tu es belle, que tu es agréable, mon amour, au milieu des délices!
8 Ta taille ressemble au palmier, et tes seins à des grappes. 9 Je me dis: «Je veux monter sur le palmier pour attraper ses grappes!» Que tes seins soient comme les grappes de la vigne, le parfum de ton souffle comme celui des pommes
10 et ton palais comme un vin excellent!

La jeune femme
Il coule aisément pour mon bien-aimé et glisse sur les lèvres de ceux qui s'endorment! 11 Je suis à mon bien-aimé et son désir se porte vers moi.
12 Viens, mon bien-aimé, sortons dans la campagne pour passer la nuit au village! 13 Dès le matin nous irons aux vignes pour voir si la vigne pousse, si la fleur s'ouvre, si les grenadiers fleurissent. Là je te donnerai mon amour.
14 Les mandragores diffusent leur parfum, à nos portes se trouvent tous les meilleurs fruits, nouveaux et anciens. Mon bien-aimé, je les ai gardés pour toi.
8 Si seulement tu étais comme mon frère, si seulement tu avais été allaité par ma mère! Je te rencontrerais dehors, je t'embrasserais et l'on ne me mépriserait même pas.
2 Je te conduirais, je t'amènerais chez ma mère, tu m'instruirais et je te ferais boire du vin parfumé, du jus de mes grenades.
3 Que sa main gauche soutienne ma tête et que de sa main droite il m'enlace!etc......etc.......

eh bien SI les sensations fortes et les attractions affolantes des délices de la vie et de la sexualité forment la réalité du christianisme alors on peut accéder facilement même au poste de pape. mais malheureusement ayant côtoyé toute ma vie des croyants chrétiens je suis sur qu'avec une telle mentalité on risque d'être rejeté même du plus bas niveau de la hiérarchie de l'église. L'esprit de rigueur et de fermeté dans la pratique de la religion ne saurait coexister avec la perversité aussi directe. Même l'explication aussi ésotérique soit elle d'un texte dépourvu de pudeur aussi légitime soit il n'est que tromperies.Le divin seigneur est plus civilisé que tout cela et respecte fort bien les limites du langage religieux a tout ce qui amène a la perversité.
J'en conviens avec vous que ces écrits sont d'une grande valeur mais en dehors de la religion.L'extase humaine dans les délices de la sexualité ne saurait être notre religion sauf si elle est imprégnée en totalité dans la pudeur et énoncée par des symboles faute de quoi elle devient une simple attraction animale ou du moins humaine.
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur



Esoterisme ou Soufisme Empty
MessageSujet: Re: Esoterisme ou Soufisme   Esoterisme ou Soufisme EmptyVen 05 Fév 2010, 18:54

Pour Louis Massignon, il s'agissait d'abord de comprendre l'islam de l'intérieur, au lieu de le juger de l'extérieur, comme un satellite plus ou moins dénaturé du christianisme. C'est ce que Massignon appelait un décentrement à la Copernic, " pour se placer dans l'axe même de la doctrine musulmane, ce point vierge de vérité qui se trouve en son centre, qui la fait vivre et dont se sustente invisiblement et mystérieusement tout le reste".
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
LA REPONSE

LA REPONSE



Esoterisme ou Soufisme Empty
MessageSujet: Re: Esoterisme ou Soufisme   Esoterisme ou Soufisme EmptyVen 05 Fév 2010, 23:58

mario-franc_lazur a écrit:
Pour Louis Massignon, il s'agissait d'abord de comprendre l'islam de l'intérieur, au lieu de le juger de l'extérieur, comme un satellite plus ou moins dénaturé du christianisme. C'est ce que Massignon appelait un décentrement à la Copernic, " pour se placer dans l'axe même de la doctrine musulmane, ce point vierge de vérité qui se trouve en son centre, qui la fait vivre et dont se sustente invisiblement et mystérieusement tout le reste".

Je pense plutôt que MASSIGNON est beaucoup plus pénétrant.Sa dimension spirituelle dans le monde musulman contemporain n'a pas d'égale.Il a redonné au mot soufisme un sens large, qui permet aujourd'hui un regain spirituel et une évolution intéressante des tendances spiritualistes de l'islam qui deviennent par conséquent plus favorables à une rencontre avec le christianisme

L'orientaliste chrétien Louis Massignon reconnaissait et croyait en l'authenticité de la foi islamique. Si nous nous entendons avec les Juifs disait il pourquoi n'en serait t-il pas de même avec les musulmans? Car enfin certains textes talmudiques maudissent Marie comme une ........... D'autres considèrent Jésus comme un .......... C'est inacceptable pour un chrétien.

C'est à l'intérieur même du Coran que cela se passe, MASSIGNON a pu y trouver une infinité d'éléments communs d'origine biblique. Or le dogme en islam c'est que la Coran n'a pas d'autre origine que Dieu. Il ne peut être l'expression d'un héritage par l'enseignement humain. MASSIGNON appartient a l'islam il y a insufflé un mode de pensée spirituelle aisée pour le monde occidental et c'est un point d'intersection entre les deux mentalités.
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur



Esoterisme ou Soufisme Empty
MessageSujet: Re: Esoterisme ou Soufisme   Esoterisme ou Soufisme EmptySam 06 Fév 2010, 21:44

QUELQUES PRECISIONS SUPPLEMENTAIRES SUR LOUIS MASSIGNON :


On lui avait confié une mission archéologique en Mésopotamie (1906-1908). Mais il est arrêté, fait prisonnier, croit qu'il est condamné à mort. Durant la nuit du 3 au 4 mai, il fait l'expérience de la présence divine. Il sent une présence qui bouleverse toute sa vie: Dieu est là comme l'Amant qui désire être aimé pour Lui seul et pour toujours (texte dans Louis Massignon, Parole donnée)

Malade, il est rapatrié à Bagdad le 4 mai. Il souffre de paludisme. Il est hébergé par la famille Alousi qui prie sur lui la prière des agonisants, la sourate Yâ Sîn (Coran 36).
Le 8 mai il est guéri.

A partir de là Louis Massignon aura une reconnaissance illimitée pour ceux qui ont prié durant sa maladie : des Arabes musulmans.

En 1919, il est étudiant à l'université Al-Azhar du Caire.

A la fin 1912, Le roi Fouad d'Egypte avait invité L. Massignon à donner 40 leçons en arabe sur l'histoire de la philosophie à l'université du Caire nouvellement fondée fin 1908.

Pendant la guerre de 1914-18, LM est envoyé sur le front des Dardanelles.. Le 27 janvier 1917, une coupure de journal lui apprend la mort de Charles de Foucauld.
Puis, LM est muté à la mission diplomatique Sykes-Picot; il entre en vainqueur à Jérusalem aux côtés de Lawrence d'Arabie.

En 1922, LM soutient sa monumentale thèse sur Hallâdj (La passion d'Al-Hallâdj, martyr mystique de l'Islam, 4 vol.). Sa thèse est dédiée à Charles de Foucauld.

En 1926, il est élu à la chaire de sociologie et de sociographie musulmane au Collège de France, où il restera en fonction jusqu'à sa retraite universitaire en 1954.
En 1933, il est élu directeur d'études à l'Ecole Pratique des Hautes Etudes (jusqu'à sa retraite 1954)

Louis Massignon désirait devenir prêtre depuis 1908.
Il pensa d'abord à l'Eglise chaldéenne (Eglise d'Irak unie à Rome), vu qu'Abraham était originaire d'Ur en Chaldée.

C'est à la suite d'une rencontre avec une melkite, Mary Kahil, avec laquelle il fondra un tiers-ordre, la "Badaliyya" en 1934, qu'il songea au sacerdoce dans l'Eglise melkite (grecque-catholique unie à Rome).
Massignon prend plusieurs contacts avec la Curie romaine et demande une audience privée à Pie XII.

Le 5 février 1949 Louis Massignon explique au pape son désir de passer du rite romain au rite melkite, afin de pouvoir réciter en arabe les prières officielles de l'Eglise. La demande est acceptée.



Et pour clore ce post consacré à ce grand mystique islamo-chrétien, oui, on peut le dire , ces phrases de lui:

Si je ne propose plus, ici, de chercher dans les biographies des mystiques un vocabulaire technique d'ersatz pour " entrer en présence " de Celui qu'aucun Nom a priori n'ose évoquer, ni " Toi ", ni " Moi " , ni " Lui ", ni " Nous ", et Si je transcris simplement un cri, imparfait, certes, mais poignant, de Rûmî (quatrain n0 143), où le Désir divin, essentiel, insatiable et transfigurant, jaillit du tréfonds de notre adoration silencieuse et nue, la nuit.
" Celui-là, dont la beauté rendit jaloux les Anges, est venu au petit jour, et Il a regardé dans mon coeur; " Il pleurait, et je pleurai jusqu'à la venue de l'aube, puis Il m'a demandé " de nous deux, dis, qui est l'amant ? "

( "Visitation de l'Etranger" in Louis Massignon, Parole donnée)

(fin de citation)
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
rosedumatin



Esoterisme ou Soufisme Empty
MessageSujet: Re: Esoterisme ou Soufisme   Esoterisme ou Soufisme EmptySam 06 Fév 2010, 21:48

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Cher Mario !!!!
Revenir en haut Aller en bas
https://www.dialogueislam-chretien.com
LA REPONSE

LA REPONSE



Esoterisme ou Soufisme Empty
MessageSujet: Re: Esoterisme ou Soufisme   Esoterisme ou Soufisme EmptyMar 09 Fév 2010, 16:23

Louis Massignon n'est pas seulement le plus grand islamologue du 20ème s., mais il fut aussi l'un des maîtres de la langue française. Sa langue est d'une rare beauté.

L'Etranger qui m'a visité, un soir de mai, devant le Tâq, cautérisant mon désespoir qu'Il fendait, comme la phosphorescence d'un poisson montant du fond des eaux abyssales, mon miroir intérieur me l'avait décelé, masqué sous mes propres traits. Aucun Nom alors ne subsista dans ma mémoire (pas même le mien) qui pût Lui être crié, pour me délivrer de Son stratagème, et m'évader de Son piège. Plus rien; sauf l'aveu de Son esseulement sacré reconnaissance de mon indignité originelle, linceul diaphane de l'entre-nous deux, voile impalpablement féminin du silence : qui le désarme; et qui s 'irise de Sa venue : sous Sa parole créatrice.
L'Etranger qui m'a pris tel quel, au jour de Sa colère, inerte dans Sa main comme le gecko des sables, a bouleversé, petit à petit, tous mes réflexes acquis, toutes mes précautions, et mon respect humain. Par un renversement des valeurs, Il a transmué ma tranquillité relative de possédant en misère de pauvresse. Par un retournement " finaliste " des effets vers les causes, des intersignes vers les archétypes, tel que la plupart des hommes ne le réalisent qu ‘en mourant. Et cela m'est une excuse Si je ne propose plus, ici, de chercher dans les biographies des mystiques un vocabulaire technique d'ersatz pour " entrer en présence " de Celui qu'aucun Nom a priori n'ose évoquer, ni " Toi ", ni " Moi " , ni " Lui ", ni "nous. le Désir divin, essentiel, insatiable et transfigurant, jaillit du tréfonds de notre adoration silencieuse et nue, la nuit.
" Celui-là, dont la beauté rendit jaloux les Anges, est venu au petit jour, et Il a regardé dans mon coeur;
" Il pleurait, et je pleurai jusqu'à la venue de l'aube, puis Il m'a demandé " de nous deux, dis, qui est l'amant ? "
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur



Esoterisme ou Soufisme Empty
MessageSujet: Re: Esoterisme ou Soufisme   Esoterisme ou Soufisme EmptyJeu 11 Fév 2010, 18:55

LA REPONSE a écrit:
Louis Massignon n'est pas seulement le plus grand islamologue du 20ème s., mais il fut aussi l'un des maîtres de la langue française. Sa langue est d'une rare beauté.

L'Etranger qui m'a visité, un soir de mai, devant le Tâq, cautérisant mon désespoir qu'Il fendait, comme la phosphorescence d'un poisson montant du fond des eaux abyssales, mon miroir intérieur me l'avait décelé, masqué sous mes propres traits. Aucun Nom alors ne subsista dans ma mémoire (pas même le mien) qui pût Lui être crié, pour me délivrer de Son stratagème, et m'évader de Son piège. Plus rien; sauf l'aveu de Son esseulement sacré reconnaissance de mon indignité originelle, linceul diaphane de l'entre-nous deux, voile impalpablement féminin du silence : qui le désarme; et qui s 'irise de Sa venue : sous Sa parole créatrice.
L'Etranger qui m'a pris tel quel, au jour de Sa colère, inerte dans Sa main comme le gecko des sables, a bouleversé, petit à petit, tous mes réflexes acquis, toutes mes précautions, et mon respect humain. Par un renversement des valeurs, Il a transmué ma tranquillité relative de possédant en misère de pauvresse. Par un retournement " finaliste " des effets vers les causes, des intersignes vers les archétypes, tel que la plupart des hommes ne le réalisent qu ‘en mourant. Et cela m'est une excuse Si je ne propose plus, ici, de chercher dans les biographies des mystiques un vocabulaire technique d'ersatz pour " entrer en présence " de Celui qu'aucun Nom a priori n'ose évoquer, ni " Toi ", ni " Moi " , ni " Lui ", ni "nous. le Désir divin, essentiel, insatiable et transfigurant, jaillit du tréfonds de notre adoration silencieuse et nue, la nuit.
" Celui-là, dont la beauté rendit jaloux les Anges, est venu au petit jour, et Il a regardé dans mon coeur;
" Il pleurait, et je pleurai jusqu'à la venue de l'aube, puis Il m'a demandé " de nous deux, dis, qui est l'amant ? "



MERCI, LA REPONSE, pour cette merveilleuse citation ....

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Rares sont les Musulmans qui connaissent Louis Massignon !!!

Rares aussi sont les Musulmans qui ont cette sensibillté mystique qui est la tienne !!!!
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
chrisredfeild

chrisredfeild



Esoterisme ou Soufisme Empty
MessageSujet: Re: Esoterisme ou Soufisme   Esoterisme ou Soufisme EmptyVen 12 Fév 2010, 03:24

mario-franc_lazur a écrit:
Rares aussi sont les Musulmans qui ont cette sensibillté mystique qui est la tienne !!!!


et qui n'a rien de l'islam sinon notre prophete l'aurait montré puisqu'il a dit :

{Je n'ai pas laissé une chose qui vous rapproche d'Allah sans vous l’avoir ordonnée.}


si cette pensé mistique était une bonne chose, alors notre prophete l'aurait montré, mais notre prophete a encor dit :


" Celui qui apporte dans notre religion une innovation qui lui est étrangère, on doit rejeter tout ce qu'il dit. "
[ Rapporté par Boukhari et Mouslim ].

dans une autre version

Celui qui fait une chose en désaccord avec notre Religion, on doit rejeter tout ce qu'il fait "
(mouslim)

comme nous l'avons dit, si c'était une bonne chose notre prophete l'aurais montré, et puisqu'il ne l'a pas montré sa fait alors partie des innovations religieuse, et comme le montre la parole de notre prophete, toute innovation est a rejeté.

DIEU a dit :
{Aujourd'hui, J'ai parachevé pour vous votre religion, et accompli sur vous Mon bienfait. Et J'agrée pour vous l'Islam comme religion.}.


le jours ou se verset fut révéler, cette pensé n'existait pas, et donc ne fait pas partie de la religion.

si qq'un dira le contraire, et nous dit que sa fait parti de la religion, nous lui diront cette question :

{Donnez votre preuve, si vous êtes véridiques} (S2 V111)

et personne ne va le faire.
nous avons ce hadith qui est un hadith tres connu parmi les savants du hadiths
{Les meilleurs des gens sont ceux de ma génération, puis ceux qui les suivent, puis ceux qui les suivent}

et je pourrais citer cette parolel'imam Malik ibn Anas qui a dit :

"Celui qui innove une chose en islam (note bien qu'il dit une seule innovation et pas de nombreuses d'innovations) et la voit bonne, alors il a prétendu que Muhammad –que la prière et le salut d'Allah soient sur lui– a trahi le message.".


et
L'imam Malik a aussi dit:


lisez si vous voulez la parole d'Allah le Très Haut : {Aujourd'hui, J'ai parachevé pour vous votre religion, et accompli sur vous Mon bienfait. Et J'agrée pour vous l'Islam comme religion.}. Ce qui n'était pas une religion à l'époque (de la révélation) ne peut pas être une religion aujourd'hui. »

l'imam MALIK est parmi ceux qui ont vaicu au deuxieme siecle de l'hégir, soit l'un des siecles pour les quel le prophete a témoigné en bien.

qui parmi les compagnons du prophete était mistique????

le prophete a dit :{N'insultez pas mes compagnons, car par Celui dont l'âme de Muhammad est entre Ses mains, si l’un d’entre vous dépense l'équivalent de la montagne d'Uhud en or, il n'atteindra ni la poignée de l'un d'eux, ni sa moitié}.


prétendons nous étre plus savant qu'eux?
Revenir en haut Aller en bas
LA REPONSE

LA REPONSE



Esoterisme ou Soufisme Empty
MessageSujet: Re: Esoterisme ou Soufisme   Esoterisme ou Soufisme EmptyVen 12 Fév 2010, 10:01

Bonjour RACHID tu as ecrit" Celui qui apporte dans notre religion une innovation qui lui est étrangère, on doit rejeter tout ce qu'il dit. "
Une innovation étrangère pas une innovation tout court,alors ou est l'étrangeté dans l'amour qui est l'essence meme de l'islam.

Celui qui fait une chose en désaccord avec notre Religion, on doit rejeter tout ce qu'il fait "
Ou sont les points de désaccord entre l'islam et la passion de l'autre.

{Aujourd'hui, J'ai parachevé pour vous votre religion, et accompli sur vous Mon bienfait. Et J'agrée pour vous l'Islam comme religion.}.
Tout ce que l'on dit vient du pur coran et de la vrai sunna sinon soit plus precis

{Les meilleurs des gens sont ceux de ma génération, puis ceux qui les suivent, puis ceux qui les suivent}

Ceux sont ceux la nos exemples et d'ailleurs on ne pourra les egaler
"Celui qui innove une chose en islam (note bien qu'il dit une seule innovation et pas de nombreuses d'innovations) et la voit bonne, alors il a prétendu que Muhammad –que la prière et le salut d'Allah soient sur lui– a trahi le message."
Il s'agit des innovations étrangères a l'essence de l'islam.par contre l'islam est très innovateur quand c'est dans le bon sens .Le prophète a bien dit: celui qui innove une bonne chose bénéficiera de ses retributions et même des retributions de ceux qui l'imiteront

lisez si vous voulez la parole d'Allah le Très Haut : {Aujourd'hui, J'ai parachevé pour vous votre religion, et accompli sur vous Mon bienfait. Et J'agrée pour vous l'Islam comme religion.}. Ce qui n'était pas une religion à l'époque (de la révélation) ne peut pas être une religion aujourd'hui. »

Le soufisme n'est pas une religion dans le sens CULTE du terme c'est la religion de l'amour qui n'a connu sa perfection qu'a la venue de notre prophete MOHAMED que le salut soit sur lui.
Revenir en haut Aller en bas
chrisredfeild

chrisredfeild



Esoterisme ou Soufisme Empty
MessageSujet: Re: Esoterisme ou Soufisme   Esoterisme ou Soufisme EmptyVen 12 Fév 2010, 14:25

LA REPONSE a écrit:
Bonjour RACHID tu as ecrit" Celui qui apporte dans notre religion une innovation qui lui est étrangère, on doit rejeter tout ce qu'il dit. "
Une innovation étrangère pas une innovation tout court,alors ou est l'étrangeté dans l'amour qui est l'essence meme de l'islam.

Celui qui fait une chose en désaccord avec notre Religion, on doit rejeter tout ce qu'il fait "
Ou sont les points de désaccord entre l'islam et la passion de l'autre.

{Aujourd'hui, J'ai parachevé pour vous votre religion, et accompli sur vous Mon bienfait. Et J'agrée pour vous l'Islam comme religion.}.
Tout ce que l'on dit vient du pur coran et de la vrai sunna sinon soit plus precis

{Les meilleurs des gens sont ceux de ma génération, puis ceux qui les suivent, puis ceux qui les suivent}

Ceux sont ceux la nos exemples et d'ailleurs on ne pourra les egaler
"Celui qui innove une chose en islam (note bien qu'il dit une seule innovation et pas de nombreuses d'innovations) et la voit bonne, alors il a prétendu que Muhammad –que la prière et le salut d'Allah soient sur lui– a trahi le message."
Il s'agit des innovations étrangères a l'essence de l'islam.par contre l'islam est très innovateur quand c'est dans le bon sens .Le prophète a bien dit: celui qui innove une bonne chose bénéficiera de ses retributions et même des retributions de ceux qui l'imiteront

lisez si vous voulez la parole d'Allah le Très Haut : {Aujourd'hui, J'ai parachevé pour vous votre religion, et accompli sur vous Mon bienfait. Et J'agrée pour vous l'Islam comme religion.}. Ce qui n'était pas une religion à l'époque (de la révélation) ne peut pas être une religion aujourd'hui. »

Le soufisme n'est pas une religion dans le sens CULTE du terme c'est la religion de l'amour qui n'a connu sa perfection qu'a la venue de notre prophete MOHAMED que le salut soit sur lui.


quel sont les different dogme du soufiseme.

cite moi les exemples d'ibn arabi et son dogme qui consiste a croir a l'unicité de l'existence.

ce dogme fait-il parti de l'islam?
Revenir en haut Aller en bas
LA REPONSE

LA REPONSE



Esoterisme ou Soufisme Empty
MessageSujet: Re: Esoterisme ou Soufisme   Esoterisme ou Soufisme EmptyVen 12 Fév 2010, 15:08

Dans son sens mystique, la question de l’unicité de l’être est vielle comme le monde et elle fut posée dès les premiers siècles de l’islam. Effectivement Ibn ’Arabi fait partie des mystiques les plus connus ayant abordé cette question. Mais RACHID cette question semble aller au-delà de la signification et des définitions philosophiques que l’on a pu en donner. Avant d'entamer ce sujet Il faut d’abord se mettre d'accord sur les différents sens que peut avoir le mot "existence", c’est-à-dire que lorsque l’on évoque ici la gradation de l’existence, quel sens revêt l’existence dans ce contexte ?

La signification de l’unicité de l’être au sens mystique et qui nous concerne dans ce post est en effet différente de l’unicité de l’être dans son sens philosophique. Dans son sens mystique, cela signifie l’atteinte d’un stade où l’on ne voit plus rien hormis Dieu. Cela représente la plus haute étape de l’ascension spirituelle que seuls les amoureux de Dieu peuvent atteindre, et fait référence à une expérience contemplative davantage qu’au résultat de réflexions théoriques et spéculatives.

Concernant l’unicité ou la multiplicité de l’existence, des différentes écoles de pensée,les mystiques dont le plus connu demeure Ibn ’Arabi optent pour l'unité mais même les théoriciens de la multiplicité de l’être, soutiennent l’idée d’unité dans la multiplicité et de multiplicité dans l’unité. Mais aucune ecole ne considère ces multiplicités de façon complètement distincte au niveau de leur existence.
Revenir en haut Aller en bas
chrisredfeild

chrisredfeild



Esoterisme ou Soufisme Empty
MessageSujet: Re: Esoterisme ou Soufisme   Esoterisme ou Soufisme EmptySam 13 Fév 2010, 00:12

LA REPONSE a écrit:
Dans son sens mystique, la question de l’unicité de l’être est vielle comme le monde et elle fut posée dès les premiers siècles de l’islam. Effectivement Ibn ’Arabi fait partie des mystiques les plus connus ayant abordé cette question. Mais RACHID cette question semble aller au-delà de la signification et des définitions philosophiques que l’on a pu en donner. Avant d'entamer ce sujet Il faut d’abord se mettre d'accord sur les différents sens que peut avoir le mot "existence", c’est-à-dire que lorsque l’on évoque ici la gradation de l’existence, quel sens revêt l’existence dans ce contexte ?

La signification de l’unicité de l’être au sens mystique et qui nous concerne dans ce post est en effet différente de l’unicité de l’être dans son sens philosophique. Dans son sens mystique, cela signifie l’atteinte d’un stade où l’on ne voit plus rien hormis Dieu. Cela représente la plus haute étape de l’ascension spirituelle que seuls les amoureux de Dieu peuvent atteindre, et fait référence à une expérience contemplative davantage qu’au résultat de réflexions théoriques et spéculatives.

Concernant l’unicité ou la multiplicité de l’existence, des différentes écoles de pensée,les mystiques dont le plus connu demeure Ibn ’Arabi optent pour l'unité mais même les théoriciens de la multiplicité de l’être, soutiennent l’idée d’unité dans la multiplicité et de multiplicité dans l’unité. Mais aucune ecole ne considère ces multiplicités de façon complètement distincte au niveau de leur existence.


justement, cette unicité, comment on va la détailler
Revenir en haut Aller en bas
LA REPONSE

LA REPONSE



Esoterisme ou Soufisme Empty
MessageSujet: Re: Esoterisme ou Soufisme   Esoterisme ou Soufisme EmptySam 13 Fév 2010, 14:44

Mais justement tout le problème est la. Détailler quoi? Dieu est l'unique l'omniprésent et
le transcendant.Tout autre chose n'est que le reflet de ses attributs qui sont la preuve
de son unicité et que "la réalité de l'Être est unique".Une sourate du Coran témoigne de cette réalité : « Dieu est la lumière des cieux et de la terre » (24 :35).
Ces amoureux de l'existence Absolue s'annihilaient dans l'amour de Dieu (Haqq) au point de ne rien voir d'autre que Lui.« Dans le monde il n'y a rien d'autre que Dieu, et toutes les existences à part Son être n'en sont que le voile dont il faut soulever le coin ».
Dans la conception de l'unicité chez Ibn 'Arabi, Dieu n'est pas connu dans sa Réalité essentielle (Huwa, Allah), mais connu par le biais de Ses noms [divins], multiples et opposés, qui gèrent l'univers depuis sa création et jusqu'à sa déchéance. D'autre part, les noms divins se reflètent dans la création, ils ne s'y incorporent pas. La thématique du miroir de la création dans lequel Dieu se reflète par l'intermédiaire de Ses noms divins n'est pas le fruit du hasard, elle intervient pour interdire toute assimilation de l'essence divine avec la substance de la création. On pourrait dire que, contrairement a ce pensent beaucoup qu''Ibn Arabi ne divinise la nature en préservant la transcendance de Dieu et son unicité.
la réalité est un Etre Absolu, que c'est par Sa lumière que l'existence est en place et que si la lumière de cette Existence Absolue n'existait pas, tout serait néant.Cette lumière est unique omniprésente transcendante dans la terre et dans les cieux.


Dernière édition par LA REPONSE le Sam 13 Fév 2010, 20:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
chrisredfeild

chrisredfeild



Esoterisme ou Soufisme Empty
MessageSujet: Re: Esoterisme ou Soufisme   Esoterisme ou Soufisme EmptySam 13 Fév 2010, 15:03

LA REPONSE a écrit:
Mais justement tout le problème est la détailler quoi? Dieu est l'unique l'omniprésent et
le transcendant.Tout autre chose n'est que le reflet de ses attributs qui sont la preuve
de son unicité et que "la réalité de l'Être est unique".Une sourate du Coran témoigne de cette réalité : « Dieu est la lumière des cieux et de la terre » (24 :35).
Ces amoureux de l'existence Absolue s'annihilaient dans l'amour de Dieu (Haqq) au point de ne rien voir d'autre que Lui.« Dans le monde il n'y a rien d'autre que Dieu, et toutes les existences à part Son être n'en sont que le voile dont il faut soulever le coin ».
Dans la conception de l'unicité chez Ibn 'Arabi, Dieu n'est pas connu dans sa Réalité essentielle (Huwa, Allah), mais connu par le biais de Ses noms [divins], multiples et opposés, qui gèrent l'univers depuis sa création et jusqu'à sa déchéance. D'autre part, les noms divins se reflètent dans la création, ils ne s'y incorporent pas. La thématique du miroir de la création dans lequel Dieu se reflète par l'intermédiaire de Ses noms divins n'est pas le fruit du hasard, elle intervient pour interdire toute assimilation de l'essence divine avec la substance de la création. On pourrait dire que, contrairement a ce pensent beaucoup qu''Ibn Arabi ne divinise la nature en préservant la transcendance de Dieu et son unicité.
la réalité est un Etre Absolu, que c'est par Sa lumière que l'existence est en place et que si la lumière de cette Existence Absolue n'existait pas, tout serait néant.Cette lumière est unique omniprésente transcendante dans la terre et dans les cieux.

sait tu pourquoi de multiples grands savant sont perplexe au sujet d'ibn arabi?

certains pensent meme qu'il est hérétique.


que veut tu dire par exemple par :
Citation :
Tout autre chose n'est que le reflet de ses attributs qui sont la preuve
de son unicité et que "la réalité de l'Être est unique".Une sourate du Coran témoigne de cette réalité : « Dieu est la lumière des cieux et de la terre » (24 :35).


et
Citation :
.« Dans le monde il n'y a rien d'autre que Dieu, et toutes les existences à part Son être n'en sont que le voile dont il faut soulever le coin ».
Revenir en haut Aller en bas
LA REPONSE

LA REPONSE



Esoterisme ou Soufisme Empty
MessageSujet: Re: Esoterisme ou Soufisme   Esoterisme ou Soufisme EmptySam 13 Fév 2010, 17:07

les êtres n’ont pas été créés pour qu'on les voit, mais pour qu'on voit leur Maître en eux. Dieu ne veut donc pas que l'on envisage la création d’un oeil ordinaire : il nous appartient de considérer celle-ci comme une théophanie (zuhûr), et non comme une entité qui serait autonome . Cette théophanie est si puissante et enveloppante, elle établit une telle proximité entre Dieu et l’homme que, paradoxalement, elle constitue le voile suprême derrière lequel Dieu S’occulte : « Seule la magnificence de Sa manifestation (zuhûr) voile Dieu à l’homme, et seule la force irrésistible de Sa lumière empêche les regards de L’atteindre. C’est l’intensité de Sa proximitéqui nous interdit de goûter Sa proximité ».

"Nous appartenons à Dieu et c'est à Lui que nous retournons"(Cor 2:156).
Par conséquent tout musulman voit le monde phénoménal comme illusoire lorsqu’il est envisagé en tant qu’entité autonome distincte de l’Être divin, mais comme réel s’il est investi par le seul « Réel »/al-Haqq .Pour cela on ne connait le monde que dans la mesure où l'on peut connaître les ombres; et on ignore Dieu dans la mesure où l'on ignore la personne dont dépend cette ombre (qu'est le monde).
Il est celui qui dans chaque être aimé se manifeste au regard de chaque amant... de même que nul autre que Lui n'est adoré, car il est impossible d'adorer un être sans se représenter en lui la divinité... Ainsi en va-t-il pour l'amour : un être n'aime en réalité personne d'autre que son créateur.
De l'amour nous sommes issus. Selon l'amour nous sommes faits. C'est vers l'amour que nous tendons. À l'amour nous nous adonnons.
Revenir en haut Aller en bas
chrisredfeild

chrisredfeild



Esoterisme ou Soufisme Empty
MessageSujet: Re: Esoterisme ou Soufisme   Esoterisme ou Soufisme EmptySam 13 Fév 2010, 19:34

LA REPONSE a écrit:
les êtres n’ont pas été créés pour qu'on les voit, mais pour qu'on voit leur Maître en eux. Dieu ne veut donc pas que l'on envisage la création d’un oeil ordinaire : il nous appartient de considérer celle-ci comme une théophanie (zuhûr), et non comme une entité qui serait autonome . Cette théophanie est si puissante et enveloppante, elle établit une telle proximité entre Dieu et l’homme que, paradoxalement, elle constitue le voile suprême derrière lequel Dieu S’occulte : « Seule la magnificence de Sa manifestation (zuhûr) voile Dieu à l’homme, et seule la force irrésistible de Sa lumière empêche les regards de L’atteindre. C’est l’intensité de Sa proximitéqui nous interdit de goûter Sa proximité ».

"Nous appartenons à Dieu et c'est à Lui que nous retournons"(Cor 2:156).
Par conséquent tout musulman voit le monde phénoménal comme illusoire lorsqu’il est envisagé en tant qu’entité autonome distincte de l’Être divin, mais comme réel s’il est investi par le seul « Réel »/al-Haqq .Pour cela on ne connait le monde que dans la mesure où l'on peut connaître les ombres; et on ignore Dieu dans la mesure où l'on ignore la personne dont dépend cette ombre (qu'est le monde).
Il est celui qui dans chaque être aimé se manifeste au regard de chaque amant... de même que nul autre que Lui n'est adoré, car il est impossible d'adorer un être sans se représenter en lui la divinité... Ainsi en va-t-il pour l'amour : un être n'aime en réalité personne d'autre que son créateur.
De l'amour nous sommes issus. Selon l'amour nous sommes faits. C'est vers l'amour que nous tendons. À l'amour nous nous adonnons.



ce que le Coran et la Sunna nous enseigne, est que DIEU est au cieux, et que nous somme tous ces créatures, et nous somme bien réel, et tout ce que disent les mystiques n'est basé sur aucune preuve, et il n'est émis que sur les opinions et leurs passions, et ils s'appuis sur les versets équivoques , comme le confirme le coran lui meme :

7. C'est Lui qui a fait descendre sur toi le Livre : il s'y trouve des versets sans équivoque, qui sont la base du Livre, et d'autres versets qui peuvent prêter à d'interprétations diverses. Les gens, donc, qui ont au coeur une inclinaison vers l'égarement, mettent l'accent sur les versets à équivoque, cherchant la dissension en essayant de leur trouver une interprétation, alors que nul n'en connaît l'interprétation, à part Dieu. Mais ceux qui sont bien enracinés dans la science disent : "Nous y croyons : tout est de la part de notre Seigneur !" Mais, seuls les doués d'intelligence s'en rappellent.


sourate AL-IMRAN.


on a toujours su que la science est : DIEU A DIT, LE PROPHETE A DIT.


et notre prophete a dit justement ;

Mou’awiya ibnoul Hakam as-Soulami a dit au prophete : « O Prophète j’ai une esclave qui garde les moutons pour moi à Ouhoud [près de la montagne de Ouhoud, à Médine], une foi le loup s’attaqua aux moutons et étant un être humain qui s’énerve comme tout le monde s’énerve, je l’ai giflé, et je veux l’affranchir. »
Le Prophète lui dit alors : « Amènes-là ! »


Lorsqu’elle vint chez le Prophète , il lui dit


« Où est Allah ? », Elle répondit : « Fi Sama (c’est-à-dire : Au dessus du ciel).
Il demanda : « Qui suis-je ? », Elle répondit : « Tu es l’envoyé d’Allah ».

Le Prophète se tourna vers son maître puis il dit : « Affranchis-la car c’est une croyante ! »
(mouslim)
cette femme n'a pas dit que DIEU est en nous ou autre chose de semblable, mais elle a dit audessus du ciel, et le prophete agréa sa parole.
toutes cette philosophie soufis n'existait pas du temps du prophete, et le prophete et les compagnons qui était plus savants qu'ibn arabi, prenaient toujours le texte coranique dans son sens apperent, car ils savaient que c'est la voie a suivre, pourquoi alors suivons nous des gens qui sont venu des siecles apres et qui inventent des méthodes pour atteindre DIEU selon eux?
le prophete priait constement DIEU , et lui demandait souvent le PARADIS , et ces hommes prétendent ne jamais demander le PARADIS a DIEU??????


ils se prennent pour qui en inventant des choses pareils?


IBN ARABI autorise assurément (comme tout les soufis) les mausolés, et rien que ceci nous prouve l'égarement de tels gens, alors que des centaines de versets coraniques et des centaines de hadiths authentique interdisent strictement ceci.

le SOUFISEME n'est qu'une innovation parmi toutes les INNOVATIONS, et tout le monde doit retourné a la vrai sources qui est :


LE CORAN ET LA SUNNA PAR LA COMPREHENSION DES COMPAGNONS DU PROPHETE, et non par la compréhension d'ibn arabi ou autre semblable, parceque les compagnons du prophete ont vaicu avec lui, et ils ont compris l'islam mieux que quiquonque, et ils ont reçu la science religieuse directement par la bouche du prophete sans intérmédiare, et le plus important, est qu'ils sont agrée par notre prophete alors qu'IBN ARABI n'a aucun agrément prophetique.

Revenir en haut Aller en bas
LA REPONSE

LA REPONSE



Esoterisme ou Soufisme Empty
MessageSujet: Re: Esoterisme ou Soufisme   Esoterisme ou Soufisme EmptySam 13 Fév 2010, 22:16

En ce qui concerne la croyance de cette femme RACHID le prophète a montré aux croyants que même la croyance naïve d'un dieu au ciel doit être considéré exacte.Mais en réalité DIEU n'est pas dans le ciel il est au dessus du lieu et du temps. Ça tu le sais très bien, dire que dieu est dans le ciel est un blasphème
وهو الذي في السماء إله وفي الأرض إله"
Mais ou sont ces versets équivoques y a t il de plus clair que ce verset qui montre que dieu est dans la terre et les cieux.
Il n'y a pas de philosophie soufi mais la foi profonde que dieu est seul unique omniscient transcendant omniprésent.
Tout cela est la sunna du prophète MOHAMMED C'est Lui qui a envoyé Son messager avec la guidée et la religion de vérité [l'Islam] pour la faire triompher sur toute autre religion. Allah suffit comme témoin. La victoire éclatante (Al-Fath).
le Moi individuel doit être sacrifié pour laisser place l'Esprit, étincelle divine en l'homme ("Il l'a formé harmonieusement puis lui a insufflé de Son esprit" Coran, sourate 32, verset 9). Le soufisme se présente donc comme l'aspect intérieur de l'Islam.
"Le Soufisme est la science qui permet de connaître les états de purification des âmes, le raffinement des caractères et l'anoblissement de l'apparence ainsi que le fort intérieur, afin d'atteindre le bonheur éternel
Dans la pratique "Cela signifie prendre toute sublime caractéristique morale et de laisser toute basse morale".
Revenir en haut Aller en bas
chrisredfeild

chrisredfeild



Esoterisme ou Soufisme Empty
MessageSujet: Re: Esoterisme ou Soufisme   Esoterisme ou Soufisme EmptySam 13 Fév 2010, 23:25

LA REPONSE a écrit:
En ce qui concerne la croyance de cette femme RACHID le prophète a montré aux croyants que même la croyance naïve d'un dieu au ciel doit être considéré exacte.Mais en réalité DIEU n'est pas dans le ciel il est au dessus du lieu et du temps. Ça tu le sais très bien, dire que dieu est dans le ciel est un blasphème
وهو الذي في السماء إله وفي الأرض إله"

ce verset est une preuve contre ibn arabi.et je suis entraine de créer une section qui prouve que DIEU est la haut
Revenir en haut Aller en bas
chrisredfeild

chrisredfeild



Esoterisme ou Soufisme Empty
MessageSujet: Re: Esoterisme ou Soufisme   Esoterisme ou Soufisme EmptyDim 14 Fév 2010, 02:12

je vient de crée la section ici :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
LA REPONSE

LA REPONSE



Esoterisme ou Soufisme Empty
MessageSujet: Re: Esoterisme ou Soufisme   Esoterisme ou Soufisme EmptyVen 19 Fév 2010, 20:35

Personne ne peut mourir sans la permission de DIEU.C’est le secret que
veulent nous communiquer les sept dormants.Le temps manifesté et le temps non
manifesté mais pour le comprendre il faut pénétrer avec eux dans la caverne et
pour voir dans une caverne il faut allumer ses lanternes. Sept officiers du palais,
originaires de la ville d'Éphèse, sont appeles les sept dormants : il s'agit de Maximien,
Malchus, Marcien, Denys, Jean, Sérapion et Constantin. Alors que l'empereur
est en voyage, ils distribuent leurs biens aux pauvres et se réfugient
dans une montagne voisine.
Ni l'endroit de la caverne ni leur nombre ne sont spécifiés et le coran y condamne
les ont-dits.Ils sont demeurés dans une caverne en compagnie de leur chien durant 309 ans
lunaires, ce qui correspond à 300 ans solaires.En 1954, Louis Massignon qui fut aussi
un des principaux acteurs de l'établissement d'un dialogue entre l'islam et l'Église catholique
dont l'impact très positif figure dans le concile du Vatican II Nostra Ætate l'année même
de sa mort en 1962 crée un pèlerinage commun réunissant chrétiens et musulmans.
Il se déroule en Bretagne au Vieux-Marché dans les Côtes-d'Armor, qui abrite la Chapelle
des Sept-Saints.
S'il paraissait tres attaché durant toute sa vie au catholicisme,on lui a parfois
reproché un certain syncrétisme qui l'a fait qualifier par le pape Pie XI de « catholique musulman .

Il était très attaché au bâtin: "Chaque verset (= du saint Coran) qui m'est descendu,
dit un hadith, comporte un sens exotérique (zâhir) et un sens ésotérique (bâtin).
" Le mot bâtin désigne donc ce qui est caché derrière le sens littéral, dans les textes sacrés,
spécialement dans le saint Coran. Alors qu'est ce qui se cache derriere les sept dormants.

C'est la perception du temps, non la perception de l'histoire ; On a en effet l'impression
qu'on confond trop souvent le temps pur, le temps vide, et le temps rempli,
c'est-à-dire l'histoire. Pensant analyser le temps, on analyse en réalité la
perception de l'histoire.

Coran 57,3-5 : « (Dieu) est le Premier et le Dernier, l'Extérieur et l'Intérieur
(l'Apparent et le Caché, le Visible et l'Invisible, le Manifeste et le Non-manifeste),
et il sait toutes choses.C'est lui qui créa les cieux et la terre en six jours. Puis,
il s'est installé (en majesté) sur le Trône. Il sait ce qui pénètre dans la terre
et ce qui en sort, et ce qui descend du ciel et ce qui s'y élève, et il est avec vous
où que vous soyez. Dieu, sur ce que vous faites, est clairvoyant.
A lui le règne des cieux et de la terre, et Dieu fait revenir les choses à lui. »

Non Manifesté, il est caché dans son Etre le plus intime. Manifesté, il déploie,
en son propre Etre, son Etre non manifeste. Non Manifeste, il cache en son Etre
intime son omniscience atemporelle et la multitude de ses Noms.
La manifestation consiste dans le déploiement, dans l'intériorité divine,
du contenu de son savoir et de ses Noms. On pourrait dire que Dieu projette
sur l'écran de sa propre intériorité l'immensité de son savoir éternel et la multitude
de ses Noms.

Or, qu'en est-il du temps ? A l'instar de toutes choses, le temps existe éternellement,
non déployé, ponctuel, dans le savoir atemporel de Dieu. En son essence propre,
le temps est en effet atemporel et ponctuel. Il est atemporel aussi dans son déploiement
dans l'Etre atemporel de Dieu. Mais le temps atemporel, non manifeste et manifeste,
déployé dans l'Etre même de Dieu, est susceptible d'être activé par l'acte créateur de Dieu,
par le kun ! divin qui lui donnera l'existence d'une créature. Et à l'instar de toute créature,
le temps créé demeure englobé dans l'Etre divin, car Dieu sera toujours et immuablement
« le Premier et le Dernier. »

Les humains vivent toujours et partout en Dieu, par Dieu et pour Dieu. Pour eux,
l'expérience religieuse consistera à sentir, dans les événements du temps cyclo-linéaire,
la présence du temps atemporel, caractéristique du Dieu atemporel. Il faut que chaque
point du cycle et de la ligne du temps empirique devienne infinité, que chaque instant
du temps naturel redevienne atemporalité surnaturelle, divine.
Ce qui signifiera que le musulman fidèle revivra l'atemporalité de son être,
atemporalité qui est son être véritable dans le savoir atemporel de Dieu.

L'expérience du musulman consiste en un dépassement constant du temps ordinaire
par le retour à l'atemporalité de Dieu. L'expérience religieuse implique un dépassement
du temps ordinaire, voire son annulation, soit qu'il s'abolit dans la vacuité universelle,
soit qu'il se fond dans l'atemporalité divine.

Toutes les traditions religieuses connaissent l'acte religieux qui est passage de la vérité
de surface à la vérité véritable, passage du temps cyclo-linéaire au non temps de
la vérité ultime. C'est dans le rite que culminent la vie et l'expérience religieuses,
que s'achève l'aventure religieuse, cette aventure qui ancre l'éphémère dans l'essentiel,
qui fait goûter à l'atemporalité divine, qui fait savourer le charme de
l'être/non être inimaginable. Le rite, acte religieux par excellence, libère le chercheur
des contraintes du temps cyclo-linéaire, et par là même le libère des contraintes
de l'existence tout court. Par sa beauté et par son intensité, l'acte religieux rend
le pratiquant victorieux des vanités de la vie.

L'acte religieux invite le chercheur avide de vérité à explorer les espaces illimités
d'un au-delà à la fois infiniment proche et infiniment lointain.


Dernière édition par LA REPONSE le Ven 19 Fév 2010, 20:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
chrisredfeild

chrisredfeild



Esoterisme ou Soufisme Empty
MessageSujet: Re: Esoterisme ou Soufisme   Esoterisme ou Soufisme EmptyVen 19 Fév 2010, 20:43

et donc nous rejetant tout les versets sans équivoques qui tranche et qui disent clairement que DIEU est la haut, et nous utilisons des versets qui peuvent se préter a diférentes explications,

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
rosedumatin
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
rosedumatin



Esoterisme ou Soufisme Empty
MessageSujet: Re: Esoterisme ou Soufisme   Esoterisme ou Soufisme EmptyVen 19 Fév 2010, 20:45

[quote="chrisredfeild"]et donc nous rejetant tout les versets sans équivoques qui tranche et qui disent clairement que DIEU est la haut, et nous utilisons des versets qui peuvent se préter a diférentes explications,

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Merci, excellent !!! Rachid tu indiques très bien les liens !
Revenir en haut Aller en bas
https://www.dialogueislam-chretien.com
LA REPONSE

LA REPONSE



Esoterisme ou Soufisme Empty
MessageSujet: Re: Esoterisme ou Soufisme   Esoterisme ou Soufisme EmptyLun 22 Fév 2010, 12:22

La réflexion sur l’effort de l’intelligence pour trouver Dieu n’est pas réservée
aux seuls Chrétiens. On trouve dans les livres de la religion musulmane des textes
qui témoignent de cette exigence du cœur de l’homme.
“Dieu est la lumière des cieux et de la terre!
Sa lumière est comparable à une niche où se trouve une lampe.
La lampe est dans un verre; le verre est semblable à une étoile brillante.
Cette lampe est allumée à un arbre béni: l’olivier qui ne provient ni de l’Orient, ni de l’Occident
Et dont l’huile est près d’éclairer
Sans que le feu la touche.
Lumière sur lumière!
Dieu guide, vers sa lumière, qui il veut.” (Le Coran, Sourate 24 (La lumière), verset 35)
Le prophète Muhammad regarde le monde créé avec un esprit de foi. Considérant les cieux
et la terre, il confesse que Dieu en est la lumière. Du coup il décompose comment
la lumière divine vient jusqu’à nous et le cosmos tout entier offre la réflexion de la niche
où se trouve la lampe de l’acte créateur. Comment pouvons-nous discerner le scintillement
de Celui-ci? C’est que la lampe est dans un verre, la puissance divine fait exister
tout ce qui est visible. Celui qui est capable de voir la présence créatrice au travers
des réalités de ce monde, fait de celles-ci une étoile brillante.
Avant de remarquer: “Dieu guide vers sa lumière qui il veut”, le prophète Muhammad
observe que l’huile de la lampe ne fait pas de différence entre l’Orient et l’Occident
et que elle éclaire sans être détruite par la puissance divine.

Le Coran, Sourate 29, v. 46
Ne discutez avec les gens du Livre que de la manière la plus douce, sauf avec ceux
d’entre eux qui ont été injustes. Dites : “Nous croyons en ce qui nous a été révélé
et en ce qui vous a été révélé. Notre Dieu et le vôtre ne sont qu’un seul
et même Dieu et nous Lui sommes soumis”

Saint Paul
Epitre de saint Paul aux Romain 1, 20-23
“Depuis la création du monde les hommes, avec leur intelligence, peuvent voir,
à travers les œuvres de Dieu, ce qui est invisible: sa puissance éternelle et sa divinité.
Ils n’ont donc pas d’excuse: puisqu’ils ont connu Dieu sans lui rendre la gloire
et l’action de grâce que l’on doit à Dieu. Ils se sont laissés aller à des raisonnements
qui ne mènent à rien, et les ténèbres ont remplis leurs cœurs sans intelligence.
Ces soi-disant sages sont devenus fous; ils ont échangé la gloire de Dieu immortel
contre des idoles représentant l’homme mortel, ou des oiseaux,
des bestiaux et des serpents.”
Al-Ghazali
La perspicacité de l’homme pour discerner l’éclat de la lumière divine dépend
de la pureté de son cœur, ainsi que l’analyse Al-Ghazali (1059-1111)
“Soit un miroir oxydé dont la rouille couvre la surface, offusque la clarté
et empêche nos images de s’y imprimer. Normalement un miroir est susceptible
de recevoir les images et de les réfléchir telles quelles. Celui donc qui voudra
le remettre en état devra s’acquitter de deux besognes: frotter et polir,
c’est-à-dire éliminer la rouille qui ne devrait pas exister; disposer le miroir face à
l’objet que l’on veut reproduire. Ainsi l’âme humaine est apte à devenir un miroir
qui, en toutes occasions, pourrait être disposé face au Vrai.”
Revenir en haut Aller en bas
LA REPONSE

LA REPONSE



Esoterisme ou Soufisme Empty
MessageSujet: Re: Esoterisme ou Soufisme   Esoterisme ou Soufisme EmptyMer 24 Fév 2010, 22:49

Comment un coeur pourrait il être illuminé
tant que les formes des choses existantes
se reflètent dans son miroir... "." Comment
pourrait il entreprendre son voyage vers Dieu
s’il est entravé par la concupiscence ?



Les formes des choses existantes font référence aux êtres et à leur représentation
dans l’ordre des sens et des idées. Les choses existantes sont les différents types
de créatures, petites ou grandes. Se reflèter signifie que ces choses sont solidement
installées, de la même manière que lorsque une chose en imprègne une autre,
ses effets apparaissent inévitablement sur elle.

Le miroir est une métaphore qui désigne l’intérieur de l’être, qui est l’œil du cœur,
dans lequel les choses, belles ou laides, se manifestent.
Allah a créé le coeur de l’être humain comme un miroir poli, dans lequel ce qui est
devant lui se reflète.Le coeur ne peut se diriger que d’un seul côté. Quand Allah
veut du bien à Son serviteur, Il lui fait refléter les lumières de Son royaume
et les secrets de Son Essence et le coeur n’est plus attaché à l’amour d’aucune
chose ténébreuse ou d’aucune illusion.

Alors, les lumières de la foi et de l’excellence se reflètent dans le miroir de son
coeur, et les lunes de l’unité et les soleils de la gnoses y brillent.
"...Annihile toi à toute chose créée et les secrets t’apparaitront. Le fait de polir
le miroir de ton coeur efface tout obstacle à l’apparition de la vérité, que tu reconnais
alors en toutes choses ; ton coeur devient l’axe de la sphère des lumières.
En lui apparaissent les significations de l’unité et les soleils de la gnose. "

Quand Dieu veut rabaisser un serviteur par Sa justice et Sa sagesse, Il lui fait
se préoccuper des choses du monde et sensuelles, qui se reflètent dans le miroir
de son coeur : cette obscurité phénoménale et leurs formes imaginaires,
rendent impossible le lever des soleils de la gnose et des lumières de la foi.
Si ces reflets viennent à s’installer dans le coeur, leur lumière est éteinte et
le voile est renforcé. Alors, tu ne vois plus que le sensible, et tu ne reflètes plus
que le sensible.

Il peut arriver que le renforcement du voile et l’extinction totale de la lumière
de la foi soient tels qu’ils entrainent la dénégation de l’existence de la lumière à sa source.
C’est là la station de l’incroyance, en Dieu nous cherchons refuge.
Il peut arriver que la rouille soit moins importante et le voile plus fin, alors on affirme
l’existence d’une lumière, même si on ne la voit pas. C’est là la station du commun
des musulmans. Ils varient en proximité et en distance, en force et en faiblesse,
chacun selon son degré d’attachement à ce monde, à ses appetits et à ses illusions.

Dans un hadith, il est dit que " les cœurs sont atteints par une rouille semblable à
la rouille du cuivre : leur nettoyage se fait grâce à la foi. "
Dans un autre hadith, il est dit que " toute chose peut être polie, et que le coeur est poli
par le dhikr. "Le Prophète, Dieu le bénisse et lui donne la paix, a aussi dit : " Quand
quelqu’un commet une mauvais action, un point noir prend place dans son coeur.
S’il se repent et demande pardon, ce point s’en va. S’il recommence, ce point grandit
dans le coeur, jusqu’à ce qu’il le submerge. C’est là la rouille mentionnée
par Allah : "ce qu’ils ont acquis a mis la rouille sur leur cœur " (83,14).

Tu sais à présent que le coeur n’a qu’une seule direction : quand il reflète la lumière,
il brille, quand il reflète l’obscurité, il s’assombrit. L’ombre et la lumière ne coexistent
jamais. Tu connais maintenant la raison de l’étonnement , quand on se demande:
" Comment le coeur pourrait il refléter la lumière de la foi et de l’excellence alors
que les formes des choses existantes se reflètent dans son miroir ? "
Les opposés ne se rejoignent pas. Dieu Tout Puissant a dit : " Allah n’a pas mis
deux cœurs dans les entrailles de l’homme. " (33,4).
Ainsi, tu ne possèdes qu’un seul coeur. Si tu te tournes vers les créatures, tu te détournes
de la Réalité. Si tu te tournes vers la Réalité, tu te détournes des créatures,
et tu passeras du monde sensible (Mulk) au monde du Royaume divin (Malakut),
et du Malakut au Jabarut (Monde de l’omnipotence : océan infini, d’où jaillissent
le Mulk et le Malakut) .

Aussi longtemps que tu demeureras entravé (enchainé) à ce monde à cause de
ton appétit (de tes désirs), tu ne pourras pas voyager jusqu’à ton Seigneur.
C’est ce qui est indiqué dans la 2ème partie :
" Comment pourrait il entreprendre son voyage vers Dieu s’il est entravé par
la concupiscence ?
Revenir en haut Aller en bas
LA REPONSE

LA REPONSE



Esoterisme ou Soufisme Empty
MessageSujet: Re: Esoterisme ou Soufisme   Esoterisme ou Soufisme EmptyVen 26 Fév 2010, 16:58

" Parfait ignorant est celui qui veut qu’à l’instant présent advienne autre chose
que ce que Dieu y manifeste ".


L’ignorance est le contraire de la connaissance, et on dit qu’il s’agit d’une ignorance
concernant le but à atteindre. Il y a deux catégories d’ignorants : simples et complexes.
L’ignorant simple est quelqu’un d’ignorant, et il sait qu’il est ignorant.
L’ignorant complexe est ignorant de son ignorance. Le plus vilain type d’ignorance
est l’ignorance et la dénégation de Dieu, après avoir cherché à le reconnaitre.

Une part de la retenue du gnostique véritable consiste à regarder et accepter les
choses telles qu’elles sont et d’agir en fonction de la situation propre à chaque chose…


…Quiconque désire que les choses apparaissent pour lui à un moment autre que
Dieu a choisi , ou d’une autre façon, a amassé toute l’ignorance (possible) et
ne s’en est pas débarassé, puisqu’il s’oppose au Décret divin et qu’il rivalise
avec le Tout-Puissant. Dieu le Tout Puissant a dit : " Ton Seigneur crée
ce qu’Il veut " (11, 107). Si ton Seigneur l’avait voulu, ils auraient cru.
Si ton Seigneur l’avait voulu, tout le monde sur terre aurait cru. Peux tu forcer
les gens à devenir des croyants ?


Dans un hadith Qudsi, Dieu dit : " Celui qui ne se satisfait pas de Mon Décret
ou qui n’est pas patient dans l’épreuve, qu’il quitte Mon Ciel et prenne un autre
Seigneur que Moi ! ". ‘Abdullah ibn Ma’sud et Ibn ‘Abbas disaient :
" Je préfèrerais porter un charbon ardent plutôt que de dire à propos d’une
chose : " Si cela pouvait ne pas être ! " ou à propos d’une chose qui n’existe
pas : " Si elle pouvait exister ! " !

Abu Uthman rapporte : " Pendant quarante ans, Allah ne m’a jamais mis dans
une situation que je n’aimais pas, ni changé pour un autre état qui me déplaisait. "
Le Shaykh ‘Ali écrit dans son livre : " Quiconque reconnait les gens de la science
extérieure et ne remet en cause aucun de leurs états obtiendra ce qu’ils ont et
ne passera pas au delà de ce qu’ils possèdent.

Le connaissant en Dieu mêle en lui les richesses de chacun des deux groupes
et tient compagnie aux deux groupes. Chacun des groupes a sa propre coloration,
comme le disait le Sheykh Sidi Ahmad al-Yamani : Il ne reniait aucun des états de
la création. Il étudiait la science extérieure avec les savants de l’extérieur,
et il leur enseignait, et approfondissait sa connaissance dans ce domaine;
et il étudiait la science intérieure avec les gens de la science intérieure,
et il leur enseignait et approfondissait sa connaissance dans ce domaine.
Ainsi, il retira le meilleur de chacun des deux groupes et de la science et de la sagesse
que Dieu leur avait donné. On dit que le saint parfait s’adapte à tous les niveaux
et satisfait toutes les attentes.

Si on réflechit aux différents hadiths du Prophète, on trouvera qu’ils obéissent
à la même règle, car le Prophète, Dieu le bénisse et lui donne la paix, était
le Maitre des gnostiques et le modèle des disciples.
Il confirmait les gens dans la sagesse que Dieu leur avait donné et les
encourageait dans cette voie.
C’est pourquoi nous pouvons trouver qu’il existe des hadiths contradictoires,
alors qu’il n’existe aucune contradiction en réalité. Si vous étudiez les hadiths
sur le dhikr, vous trouverez qu’il n’y a rien de mieux et de plus important que le dhikr.
Si vous étudiez les hadiths sur le combat intérieur, vous trouverez
qu’il n’y a rien de mieux. si vous examinez les hadiths sur l’excellence
de comportement, vous trouverez qu’il n’y a rien de mieux. Si vous étudiez les hadiths
sur l’ascétisme et sur le dépouillement des biens de ce monde, vous trouverez
qu’il n’y a rien de mieux. Si vous étudiez les hadiths conseillant d’entretenir
et de servir sa famille, la même chose est vraie.

Ainsi, le Prophète, Dieu le bénisse et lui donne la paix, encourageait dans chacun
de ces domaines, de manière telle qu’on pouvait dire qu’il n’y a rien de plus important.
C’était pour que les différentes personnes concernées soient en paix et quelles
voient un signe clair de leur Seigneur dans ces conseils. Il ne leur demandait
jamais de changer de situation, puisque Allah leur réservait ce type de sagesse.
Alors, il les confortait et les encourageait : ainsi, une personne qui écoutait
ces hadiths pensait qu’il n’y avait rien de mieux que cela (ces conseils).
Et assurément, il n’y avait rien de mieux pour ces personnes.

Le connaissant en Dieu ne renie rien et n’ignore aucune situation. L’un d’entre
eux a pu dire : " Il ne peut rien y avoir de plus merveilleux que ce qui
est ". L’interprétation est que vis à vis de la science divine, il ne peut rien y
avoir d’autre, et que par conséquent, il n’y a rien de plus merveilleux.
Dieu est le plus savant.
Revenir en haut Aller en bas
LA REPONSE

LA REPONSE



Esoterisme ou Soufisme Empty
MessageSujet: Re: Esoterisme ou Soufisme   Esoterisme ou Soufisme EmptyMar 02 Mar 2010, 23:46

Les âmes détestent être éprouvées. Le serviteur atteint la station de la satisfaction
lorsqu'il arrive à se réjouir des épreuves, en tant que telles : c'est le degré
qu'occupent les véridiques, parmi l'ensemble de ceux qui évoquent et réalisent
l'Unicité divine. Mais s'ils se réjouissent, c'est parce qu'ils voient Celui qui les éprouve
avant même que ne se produise l'épreuve : cela en atténue le poids et c'est pourquoi
ils vont même jusqu'à s'en réjouir
Revenir en haut Aller en bas
LA REPONSE

LA REPONSE



Esoterisme ou Soufisme Empty
MessageSujet: Re: Esoterisme ou Soufisme   Esoterisme ou Soufisme EmptyVen 05 Mar 2010, 13:12

L'Essence divine est infinie et éternelle, elle contient toutes choses et n'est contenue
par aucune d'elles même la plus sublime. En tant qu'Infini, rien ne sort d'elle
et rien ne peut y entrer. Elle est à l'origine de toute chose et aucune chose
n'a d'existence en dehors d'Elle. C'est pourquoi toute manifestation est
rigoureusement illusoire par rapport à elle, ce qu'on retrouve formulé dans ce verset
coranique fondamental : "O les êtres humains ! Vous êtes les démunis jusqu'à Allâh
alors qu'Allâh est le Riche absolu qui se passe de tout et le Très-Louangé." (Coran 35-15).

Le "SOI" est Immuable en sa propre nature, il développe seulement les possibilités indéfinies
qu'il comporte en soi-même par le passage relatif de la puissance à l'acte à travers
une indéfinité de degrés et cela sans que sa permanence essentielle en soit affectée,
précisément parce que ce passage n'est que relatif et parce que ce développement
n'en est un, à vrai dire, qu'autant qu'on l'envisage du côté de la manifestation
en dehors de laquelle il ne peut être question de succession quelconque,
mais seulement d'une parfaite simultanéité, de sorte que cela même qui est virtuel
sous un certain rapport ne s'en trouve pas moins réalité dans l'éternel présent.

Dans la Possibilité infinie de l'Essence, l'Unité absolue indivisible et indifférenciée
que l'on dénommera "la Non-dualité". Cette Unité contient en Elle, d'une manière
synthétique tous les Noms divins sans qu'on puisse pourtant en distinguer un seul en Elle.
Dieu Lui-même y fait allusion dans le hadîth saint suivant :

"J'étais un Trésor (caché) ; Je n'étais pas connu. Or, J'ai aimé être connu.
Je créai les créatures et Je les fis connaître par Moi. Alors elles Me connurent."
Ce Processus primordial sera décrit par l'expression : "La Surabondance
sanctissime" (al-Fayd al-aqdas).
Revenir en haut Aller en bas
LA REPONSE

LA REPONSE



Esoterisme ou Soufisme Empty
MessageSujet: Re: Esoterisme ou Soufisme   Esoterisme ou Soufisme EmptySam 06 Mar 2010, 01:53

Le soufisme n’est ni une école, ni une doctrine. Il épouse les contours
subtils d’un état d’être qui se trouve en résonance avec le Mystère primordial.
C’est aussi une science qui est tout entière contenue dans les cœurs, là où
elle demeure pure connaissance et pure lumière. C’est pourquoi les mots prononcés
ou écrits à son sujet ne peuvent, au mieux, que ponctuer l’indicible dont ils ne sont
que la trace visible. Si ces mots parviennent à évoquer en nous cette dimension
du Mystère, ils auront atteint leur but, celui d’être un rappel, une mention
ou un souvenir de l’esprit qui nous habite tous.

Le soufisme s’inscrit dans une démarche concrète de pratiques spirituelles
notamment la citation des Noms divins ou l’interprétation de poèmes chantés.
les soufis orientent leur démarche dans le sens de l’humilité, de la générosité
et de l’ouverture à l’autre. À travers leur cheminement, ils visent à atteindre
la dimension la plus authentique de l’islam, celle qui coïncide avec l’élévation
de l’âme vers la contemplation de l’harmonie divine. En cela, le soufisme constitue
le cœur vivant de l’Islam.

Afin d’exprimer la flamme entre le disciple qui aspire à l’amour spirituel
et le Bien-Aimé, c’est-à dire la divinité sous son aspect de miséricorde,
les soufis privilégient la poésie, autant pour sa dimension symbolique et allusive
que pour son rythme et sa musicalité. La poésie est aussi pour les soufis
un moyen d’éducation spirituelle. Au-delà de l’élan amoureux, les grands thèmes
de cette poésie vont évoquer la tristesse de la séparation ou les joies de la proximité,
les défauts de l’âme égotique ou la subtilité de la connaissance spirituelle, la manière
de frapper à la porte divine ou le bel-agir envers autrui.Leurs thèmes sont un véritable
trésor dont chaque vers nous rappelle que la connaissance spirituelle et la réalité divine
se trouvent au-delà des mots. Cette poésie est inspirée car elle provient de l’écriture
souvent spontanée d’hommes et de femmes dont le cœur est imprégné par leur quête
d’absolu. La plupart des poèmes ont jailli — et jaillissent encore aujourd’hui,
lors d’états spirituels particuliers qui donnent accès au dévoilement des apparences
extérieures souvent trompeuses.

C'est une véritable expression symbolique, allégorique d’une modalité
relationnelle que peut entretenir tout homme ou toute femme avec le divin.
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur



Esoterisme ou Soufisme Empty
MessageSujet: Re: Esoterisme ou Soufisme   Esoterisme ou Soufisme EmptySam 06 Mar 2010, 13:56

LA REPONSE a écrit:
................................................................................................

C'est une véritable expression symbolique, allégorique d’une modalité
relationnelle que peut entretenir tout homme ou toute femme avec le divin.



En fait, c'est ce que les Catholiques appellent le mysticisme ....
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
LA REPONSE

LA REPONSE



Esoterisme ou Soufisme Empty
MessageSujet: Re: Esoterisme ou Soufisme   Esoterisme ou Soufisme EmptySam 06 Mar 2010, 16:44

mario-franc_lazur a écrit:
LA REPONSE a écrit:
................................................................................................

C'est une véritable expression symbolique, allégorique d’une modalité
relationnelle que peut entretenir tout homme ou toute femme avec le divin.



En fait, c'est ce que les Catholiques appellent le mysticisme ....

Oui MARIO a une différence prés mais qui comme toujours fait toute
la différence .Les différences significatives d'interprétation du sens de la mystique
reposent sur les différentes perceptions de cette part d'inexprimable.
Le sens est donc sensiblement différent selon la façon qu'on l'aborde sous
l'aspect ésotérique. Dans le catholicisme c'est « l’expérience personnelle de Dieu ».
mais en ISLAM c'est tout a fait le contraire mais avec une ressemblance que seuls
les initiés dont MARIO bien sur peuvent détecter.

La mystique de l'islam est appelée soufisme. Le soufisme prône
l'amour entre Dieu et l'homme. mais dont le courant dominant ne met plus
l'accent sur la recherche de l'essence de Dieu mais sur la dissolution du sujet
et son effacement dans un univers où déjà tout est Dieu.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Esoterisme ou Soufisme Empty
MessageSujet: Re: Esoterisme ou Soufisme   Esoterisme ou Soufisme Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Esoterisme ou Soufisme
Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le soufisme dévoilé
» le Soufisme en question
» René Guénon - Aperçus sur l’ésotérisme islamique et le taoïsme
» Le Soufisme Et Religion
» Soufisme/Tassaouf

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: SPIRITUALITE MUSULMANE-
Sauter vers: