Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS
Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRÉTIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP
Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon : sortie d’un nouveau coffret Ultra Premium ...
Voir le deal
Le Deal du moment : -44%
Samsung Galaxy M33 5G 6GB Ram 128 Go 5000 mAh Dual Sim
Voir le deal
179.99 €

 

 Miracles scientifiques des Métamorphoses d'Ovide

Aller en bas 
4 participants
AuteurMessage
tonio





Miracles scientifiques des Métamorphoses d'Ovide Empty
MessageSujet: Miracles scientifiques des Métamorphoses d'Ovide   Miracles scientifiques des Métamorphoses d'Ovide EmptyMar 16 Aoû 2011, 16:47

Je suis récemment tombé sur un site qui examinait cette question, et me suis alors penché dessus. J'ai constaté que le site ne mentait pas, et j'en ai trouvé d'autres (informations scientifiques et historiques).

Si l'on applique la logique concordiste à la Bible, au Rig Veda et au Coran, on doit alors pouvoir l'appliquer à tout texte religieux, y compris polythéiste.
LE TOPIC EST TOUT A FAIT SERIEUX En partie commune, tout texte religieux est traité également aux autres, et a donc droit aux mêmes égards.

Voilà le texte des Métamorphoses pour vérifier.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
(I, 5-20)
Avant la formation de la mer, de la terre, et du ciel qui les environne, la nature dans l'univers
n'offrait qu'un seul aspect; on l'appela chaos, masse grossière, informe, qui
n'avait que de la pesanteur, sans action et sans vie, mélange confus d'éléments
qui se combattaient entre eux.


En effet, "avant" le Big Bang, le temps, l'espace et la matière n'existaient
pas, et donc le "ciel" n'existait pas. Le terme "informe"
convient donc à merveille. Mais d'autres faits sont aussi désignés :
-les quatre forces (gravitation, force forte, force faible, électromagnétisme) n'étaient pas
séparées au début de l'Univers.

-la matière se forma progressivement, d'abord par formation de quarks, puis d'électrons, et enfin de
noyaux d'hydrogène, et enfin, 372000 à 387000 ans après, par capture
d'électrons par des noyaux d'hydrogène, formant les premiers ATOMES
d'hydrogène.

La description ovidienne d'un "chaos" indéterminé convient donc parfaitement aux débuts de
l'Univers, comme à l'état "pré-Big Bang".

Par ailleurs, le ciel "environne" la terre et la mer, ce qui sous-entend que le ciel se
trouve au dessus, à côté et en dessous de la Terre, et donc que la Terre soit
ronde, et placée dans l'espace.

Aucun soleil ne prêtait encore sa lumière au monde; la lune ne faisait point briller son croissant argenté; la
terre n'était pas suspendue, balancée par son poids, au milieu des airs;
l'océan, sans rivages, n'embrassait pas les vastes flancs du globe. L'air, la
terre, et les eaux étaient confondus : la terre sans solidité, l'onde non
fluide, l'air privé de lumière.


"Aucun soleil" montre bien qu'il y a plusieurs soleils. L'auteur savait donc que le Soleil
n'était qu'une étoile parmi d'autres, et que les étoiles n'avaient pas existé
de tout temps. Par ailleurs, la source de lumière est bien le Soleil, tandis
que la Lune se contente de "faire briller", et non fournir de la
lumière. La Terre est bel et bien suspendue dans l'espace, au milieu des
"airs", ce qui signifie qu'elle est ronde.

Le "poids" est
responsable du mouvement des planètes, et de la "suspension" de la
Terre dans l'espace : le texte ovidien révèle donc le rôle de la gravitation.

L'océan était "sans rivages", en effet la formation des continents fut postérieure à celle des océans. La Terre
était "sans solidité", ce qui fait probablement référence à la surface terrestre, lorsqu'elle était formée de magma en fusion, avant de se
solidifier.

Enfin, "l'air privé de lumière" est une allusion au fait que, c'est seulement c.300000 ans après le Big Bang que la lumière apparut (la Terre flottant dans l'air, celui-ci est parfois confondu avec l'espace). Cela peut également être une allusion à l'atmosphère primitive terrestre, obscurcie par la vapeur d'eau et le gaz carbonique, et laissant passer peu de lumière.

(I, 21-75)
Un dieu, ou la nature plus puissante, termina tous ces combats, sépara le ciel de la terre, la terre
des eaux, l'air le plus pur de l'air le plus grossier. Le chaos étant ainsi débrouillé, les éléments occupèrent le rang qui leur fut assigné, et reçurent les
lois qui devaient maintenir entre eux une éternelle paix.


La "séparation du ciel et de la Terre" fait ici allusion à la formation de la Terre, corps
solide, au sein de la nébuleuse solaire, et à la formation de l'atmosphère. La
séparation entre la terre et les eaux correspond à la formation des continents
et des océans tels qu'on les connaît aujourd'hui. La séparation entre l'air le
plus pur et l'air le plus grossier renvoie elle aux couches de l'atmosphère.

Enfin, le texte ovidien affirme l'existence de lois physiques fixes, déterminant le comportement de chaque objet.

Le feu, qui n'a point de pesanteur, brilla dans le ciel, et occupa la région la plus élevée. Au-dessous, mais près
de lui, vint se placer l'air par sa légèreté. La terre, entraînant les éléments épais et solides, fut fixée plus bas par son propre poids.


Le texte ovidien, une fois de plus, fait ici référence à la gravitation. En effet, les éléments se placent
selon leurs poids, et le plus lourd reste en bas. La gravitation empêche la Terre d'éclater, et la fixe.

Après que ce dieu, quel qu'il fût, eut ainsi débrouillé et divisé la matière, il arrondit la terre pour qu'elle fût égale dans toutes ses parties.

Le texte ovidien affirme encore que la Terre est ronde.

Ce dieu dit, et les plaines
s'étendirent, les vallons s'abaissèrent, les montagnes élevèrent leurs sommets,
et les forêts se couvrirent de verdure.


Le texte ovidien nous informe que les plaines s'étendirent. En effet, la Terre était au départ un
planétoïde autour duquel s'aggloméra de la matière, ce qui permit une "extension" des plaines. Par ailleurs, le texte ovidien nous informe que les montagnes s'élevèrent, ce qui est confirmé par la tectonique des plaques.

Ainsi que le ciel est
coupé par cinq zones, deux à droite, deux à gauche, et une au milieu, qui est
plus ardente que les autres,


Le ciel peut ici être
l'espace. Effectivement, l'espace n'est pas de température homogène, et il
existe des zones très chaudes (comme les disques d'accrétion), ou très froides.
Si on considère le ciel comme l'atmosphère, il est également divisé en
plusieurs couches, de températures différentes.

La zone du milieu [de la
Terre], brûlée par le soleil, est inhabitable; celles qui sont vers les deux
pôles se couvrent de neiges et de glaces éternelles : les deux autres, placées
entre les zones polaires et la zone du milieu, ont un climat tempéré par le
mélange du chaud et du froid. Étendu sur les zones, l'air, plus léger que la
terre et que l'onde, est plus pesant que le feu.


Le texte ovidien
connaissait l'existence des déserts, tels que le Sahara, proches de l'Equateur,
et très peu habitables. Le texte mentionne également l'existence des deux
pôles, et leur climat glaciaire, alors que les Grecs n'avaient pas visité
l'Arctique, ni l'Antarctique. Par ailleurs, l'existence de pôles suppose la
rotondité de la Terre. Enfin, le texte ovidien mentionne le climat tempéré.

L'air est "plus
pesant que le feu". Or rappelons le, le feu se trouve au dessus de l'air,
il s'agit donc de la matière présente dans l'espace. En effet, l'atmosphère est
plus dense que l'espace.

C'est dans la région de l'air que
l'auteur du monde ordonna aux vapeurs et aux nuages de s'assembler, au tonnerre
de gronder pour effrayer les mortels, aux vents d'exciter la foudre, la grêle
et les frimas; mais il ne leur abandonna pas le libre empire des airs.


Le texte ovidien nous
révèle que les orages et la grêle sont des phénomènes liés l'un à l'autre, et
que le vent, en rassemblant les petits nuages en gros nuages, les cause. Il
nous informe aussi que les nuages se forment à partir de "vapeurs",
il s'agit bien sûr de vapeur d'eau.

les astres, longtemps obscurcis dans
la masse informe du chaos, commencèrent à briller dans les cieux.


Le texte ovidien fait de
nouveau référence à l'apparition de la lumière, c.300000 ans après le Big Bang.

Les poissons peuplèrent l'onde; les
quadrupèdes, la terre; les oiseaux, les plaines de l'air.


L'ordre de formation de
ces animaux est correct : poissons, puis quadrupèdes, puis oiseaux.
(I, 76-88)
L'homme naquit : et soit que l'architecte suprême l'eût animé d'un souffle divin, soit que la terre
conservât encore, dans son sein, quelques-unes des plus pures parties de
l'éther dont elle venait d'être séparée, et que le fils de Japet, détrempant
cette semence féconde, en eût formé l'homme.


Le texte ovidien nous
révèle le rôle du sperme (semence féconde) dans la formation de l'homme.

(I, 89-150)
Les pins abattus sur les montagnes n'étaient pas encore descendus sur l’océan pour visiter des
plages inconnues. Les mortels ne connaissaient d'autres rivages que ceux qui
les avaient vus naître. Les cités n'étaient défendues ni par des fossés
profonds ni par des remparts. On ignorait et la trompette guerrière et l'airain
courbé du clairon. On ne portait ni casque, ni épée; et ce n'étaient pas les
soldats et les armes qui assuraient le repos des nations.


Le texte ovidien nous
révèle que les humains n'ont pas toujours connu le concept d'armée et de
guerre, au sens "moderne", et qu'ils n'ont pas toujours navigué sur
la mer, ou construit des remparts. En effet, la trompette, l'épée, le casque,
le rempart, le navire sont des inventions.

La terre, sans être sollicitée par
le fer, ouvrait son sein, et, fertile sans culture, produisait tout
d'elle-même. L'homme, satisfait des aliments que la nature lui offrait sans
effort, cueillait les fruits de l'arbousier et du cornouiller, la fraise des
montagnes, la mûre sauvage qui croît sur la ronce épineuse, et le gland qui
tombait de l'arbre de Jupiter. C'était alors le règne d'un printemps éternel.
Les doux zéphyrs, de leurs tièdes haleines, animaient les fleurs écloses sans
semence. La terre, sans le secours de la charrue, produisait d'elle-même
d'abondantes moissons.


Le texte ovidien nous
révèle ici qu'avant d'utiliser l'agriculture, les humains se nourrissaient
grâce à la ceuillette.

La terre, auparavant
commune aux hommes, ainsi que l'air et la lumière, fut partagée, et le
laboureur défiant traça de longues limites autour du champ qu'il cultivait. Les
hommes ne se bornèrent point à demander à la terre ses moissons et ses fruits,
ils osèrent pénétrer dans son sein; et les trésors qu'elle recelait, dans des
antres voisins du Tartare, vinrent aggraver tous leurs maux.


Le texte ovidien nous
informe que la propriété privée, au sens moderne, est une invention humaine, et
que les hommes n'ont pas toujours creusé des mines dans le sol. Il recèle
d'importantes informations historiques.

Déjà sont dans leurs
mains le fer, instrument du crime, et l'or, plus pernicieux encore. La Discorde
combat avec l'un et l'autre. Sa main ensanglantée agite et fait retentir les
armes homicides. Partout on vit de rapine. L'hospitalité n'offre plus un asile
sacré.


Il s'agit très probablement d'une
prophétie concernant les temps modernes. Les armes homicides qui
"retentissent" seraient alors les armes à feu, notamment les canons.
La référence à l'or concerne le système capitaliste globalisé (d'ailleurs l'or
en fait toujours partie), qui entraîne des guerres. La Discorde combat aujourd'hui avec le
fer (guerre militaire) et l'or (guerre économique). L'hospitalité n'est plus
sacrée, à voir le traitement des SDF et des immigrés clandestins.
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur



Miracles scientifiques des Métamorphoses d'Ovide Empty
MessageSujet: Re: Miracles scientifiques des Métamorphoses d'Ovide   Miracles scientifiques des Métamorphoses d'Ovide EmptyMar 16 Aoû 2011, 17:24

tonio a écrit:

Déjà sont dans leurs
mains le fer, instrument du crime, et l'or, plus pernicieux encore. La Discorde
combat avec l'un et l'autre. Sa main ensanglantée agite et fait retentir les
armes homicides. Partout on vit de rapine. L'hospitalité n'offre plus un asile
sacré.


Il s'agit très probablement d'une
prophétie concernant les temps modernes. Les armes homicides qui
"retentissent" seraient alors les armes à feu, notamment les canons.
La référence à l'or concerne le système capitaliste globalisé (d'ailleurs l'or
en fait toujours partie), qui entraîne des guerres. La Discorde combat aujourd'hui avec le
fer (guerre militaire) et l'or (guerre économique). L'hospitalité n'est plus
sacrée, à voir le traitement des SDF et des immigrés clandestins.


Les "temps modernes" mon cher TONIO ?

Hélas les rapines, les discordes , les violences et les guerres existaient déjà du temps d'Ovide !!!
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
Instant

Instant



Miracles scientifiques des Métamorphoses d'Ovide Empty
MessageSujet: Re: Miracles scientifiques des Métamorphoses d'Ovide   Miracles scientifiques des Métamorphoses d'Ovide EmptyMar 16 Aoû 2011, 18:53

Cela laisserait penser qu'Ovide a été initié a quelques

mystères de l'antiquité

"il reste l’hypothèse religieuse, celle qui est présentée comme la plus plausible : Ovide aurait commis un sacrilège, en assistant à des mystères interdits aux hommes, sans doute ceux de Bona Dea, la Bonne Déesse. Pire, il aurait participé à des séances de magie, où des charmes auraient pu être mis en œuvre contre la personne d’Auguste2. On remarque que le religieux rejoint là le politique. Ces deux interprétations pourraient très bien être conciliées à travers l’hypothèse que propose J. Carcopino3 : Ovide aurait appartenu à une « loge » secrète néo-pythagoricienne. Les néo-pythagoriciens étaient hostiles au régime impérial ; d’autre part, tout ce qui relevait de ce que nous appellerions le paranormal leur était familier et les fascinait4 ; enfin, nous avons une preuve de l’intérêt d’Ovide pour le pythagorisme, à travers une de ses œuvres majeures, les Métamorphoses, dont les récits trouvent leur justification et leur explication au XVème et dernier livre, dans un discours de Pythagore sur l’interdiction de manger de la viande : dans ce contexte, l’entreprise d’Ovide est donc organisée et rassemblée dans une chronologie légendaire, allant du Chaos et du mythe de la création au règne d’Auguste, et intégrant, collationnant toutes les légendes concernant des métamorphoses d’êtres humains en plantes, animaux, pierres, astres, etc".
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Miracles scientifiques des Métamorphoses d'Ovide Empty
MessageSujet: Re: Miracles scientifiques des Métamorphoses d'Ovide   Miracles scientifiques des Métamorphoses d'Ovide EmptyMar 16 Aoû 2011, 21:19

Très intéressant ; merci, cher tonio pour le partage.
Revenir en haut Aller en bas
Instant

Instant



Miracles scientifiques des Métamorphoses d'Ovide Empty
MessageSujet: Re: Miracles scientifiques des Métamorphoses d'Ovide   Miracles scientifiques des Métamorphoses d'Ovide EmptyMar 16 Aoû 2011, 22:52

Comme dans la Bible, le mal vient du sédentaire qui ouvre la terre avec le fer, et entraine la malédiction.

Si la formation des montagnes résulte d'une solidification du magma, on peut comprendre la description coranique des montagnes qui "fixe" la terre, mais cet aspect de fixation et de stabilité, de fermeture, peut aussi se comprendre avec la théorie géographique de"l'espace vécu", les plaines étant à l'opposé un espace d'ouverture, de rencontres et d'imprévus.
Symbolisme de la montagne et des pôles spirituels, loi permanente, de la plaine et du peuple, potentialité, devenir.
Revenir en haut Aller en bas
tonio





Miracles scientifiques des Métamorphoses d'Ovide Empty
MessageSujet: Re: Miracles scientifiques des Métamorphoses d'Ovide   Miracles scientifiques des Métamorphoses d'Ovide EmptyMar 16 Aoû 2011, 23:16

Mario : Certes, mais cela pourrait aussi être (en reprenant le raisonnement des concordistes) une prophétie, concernant la guerre économique moderne, qui est devenue aussi importante que la guerre militaire, voire concernant le système capitaliste, la Bourse, et l'importance du cours de l'or (lié au dollar jusqu'en 1971).

Instant : Tu veux dire que Ovide aurait eu, au cours d'une expérience magique, accès à des informations scientifiques en avance sur son temps ? Sinon, ton texte est intéressant, mais long, tu peux stp, nous donner directement le chapitre concerné.
Revenir en haut Aller en bas
Instant

Instant



Miracles scientifiques des Métamorphoses d'Ovide Empty
MessageSujet: Re: Miracles scientifiques des Métamorphoses d'Ovide   Miracles scientifiques des Métamorphoses d'Ovide EmptyMer 17 Aoû 2011, 19:50

tonio a écrit:
Mario : Certes, mais cela pourrait aussi être (en reprenant le raisonnement des concordistes) une prophétie, concernant la guerre économique moderne, qui est devenue aussi importante que la guerre militaire, voire concernant le système capitaliste, la Bourse, et l'importance du cours de l'or (lié au dollar jusqu'en 1971).

Instant : Tu veux dire que Ovide aurait eu, au cours d'une expérience magique, accès à des informations scientifiques en avance sur son temps ? Sinon, ton texte est intéressant, mais long, tu peux stp, nous donner directement le chapitre concerné.

Non, je veux juste dire qu'Ovide a semble-t-il été initié à des mystères néo pythagoriciens, et que ces connaissances ont pu lui parvenir par le biais de cette initiation, pas spécialement magique.
Les mystères de l'antiquité se divisaient en petits mystères (qui concernaient l'ordre cosmologique) et les grands mystères (qui concernaient l'ordre métaphysique et les états supra humains).

A partir du moment où l'on admet la possibilité d'avoir des informations sur le cosmos soit par le biais d'une révélation de type religieux, soit par une intuition directe, et ceci d'une manière différente de la science expérimentale moderne, il n'est pas surprenant que l'on trouve des parentés dans les descriptions provenant de telle ou telle tradition, mais cela n'est pas pour autant miraculeux, car quoiqu'on en pense, cette perspective repose aussi sur des lois pour ceux qui y croient, même si ces lois n'ont rien à voir avec les lois de la science actuelle, et le miracle est à mon avis une dérogation à la loi.
Revenir en haut Aller en bas
Ren'

Ren'



Miracles scientifiques des Métamorphoses d'Ovide Empty
MessageSujet: Re: Miracles scientifiques des Métamorphoses d'Ovide   Miracles scientifiques des Métamorphoses d'Ovide EmptyMer 17 Aoû 2011, 20:40

tonio a écrit:
Je suis récemment tombé sur un site qui examinait cette question
Content pour toi, cette page est une de mes préférées face aux concordistes Wink
Revenir en haut Aller en bas
https://blogrenblog.wordpress.com/
Instant

Instant



Miracles scientifiques des Métamorphoses d'Ovide Empty
MessageSujet: Re: Miracles scientifiques des Métamorphoses d'Ovide   Miracles scientifiques des Métamorphoses d'Ovide EmptyMer 17 Aoû 2011, 20:52

Je mets la partie qui concerne l'hypothèse d'un rattachement à une "loge" pythagoricienne :

- Enfin, il reste l’hypothèse religieuse, celle qui est présentée comme la plus plausible : Ovide aurait commis un sacrilège, en assistant à des mystères interdits aux hommes, sans doute ceux de Bona Dea, la Bonne Déesse. Pire, il aurait participé à des séances de magie, où des charmes auraient pu être mis en œuvre contre la personne d’Auguste2. On remarque que le religieux rejoint là le politique. Ces deux interprétations pourraient très bien être conciliées à travers l’hypothèse que propose J. Carcopino3 : Ovide aurait appartenu à une « loge » secrète néo-pythagoricienne. Les néo-pythagoriciens étaient hostiles au régime impérial ; d’autre part, tout ce qui relevait de ce que nous appellerions le paranormal leur était familier et les fascinait4 ; enfin, nous avons une preuve de l’intérêt d’Ovide pour le pythagorisme, à travers une de ses œuvres majeures, les Métamorphoses, dont les récits trouvent leur justification et leur explication au XVème et dernier livre, dans un discours de Pythagore sur l’interdiction de manger de la viande : dans ce contexte, l’entreprise d’Ovide est donc organisée et rassemblée dans une chronologie légendaire, allant du Chaos et du mythe de la création au règne d’Auguste, et intégrant, collationnant toutes les légendes concernant des métamorphoses d’êtres humains en plantes, animaux, pierres, astres, etc.


Cette hypothèse est une des raisons invoquées pour expliquer sa condamnation et son exil chez les Scythes.
Revenir en haut Aller en bas
Instant

Instant



Miracles scientifiques des Métamorphoses d'Ovide Empty
MessageSujet: Re: Miracles scientifiques des Métamorphoses d'Ovide   Miracles scientifiques des Métamorphoses d'Ovide EmptyMer 17 Aoû 2011, 21:27

Voilà autre chose de curieux, en rapport, mais pas uniquement, avec la tradition hindoue :

la précession des équinoxes ne s'expliquerait pas par un mouvement de toupie de l'axe de rotation de la terre, mais pas l'imbrication des trajectoires de deux étoiles, le soleil et Sirius .

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Entre les trajectoires des deux étoiles il y aurait une sorte de centre magnétique qui jouerait un rôle dans les cycles cosmiques, et dans les différents états de l'humanité qui leur sont liés : âges d'or, d'argent, d'airain et de fer.

Certains cherchent à vérifier cette hypothèse, les explications données jusqu'à présent pour la précession des équinoxes (théorie luni-solaire) comportant des anomalies.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] (mais c'est en anglais).
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Miracles scientifiques des Métamorphoses d'Ovide Empty
MessageSujet: Re: Miracles scientifiques des Métamorphoses d'Ovide   Miracles scientifiques des Métamorphoses d'Ovide Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Miracles scientifiques des Métamorphoses d'Ovide
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Des erreurs scientifiques dans le Coran ? (Partie 2)
» Les miracles scientifiques du Coran
» Les miracles scientifiques du Coran
» Les miracles scientifiques du Coran vu par un député de FLN
» Miracles scientifiques stupéfiants, dans le Coran !!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: FORUM de DISCUSSIONS ISLAMO-CHRETIEN-
Sauter vers: