Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRÉTIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP

COVID 19 : RESTER CHEZ SOI C' EST SAUVER DES VIES. MERCI

COVID 19 : RESTER CHEZ SOI C' EST SAUVER DES VIES
-53%
Le deal à ne pas rater :
GACHI Batterie Externe 26800mAh
24.94 € 52.99 €
Voir le deal
-35%
Le deal à ne pas rater :
Promo sur les baskets Nike Air Max 200 – Noir/Blanc
81 € 125 €
Voir le deal

 

 respect du confinement dans les banlieues

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
gerard2007




respect du confinement dans les banlieues Empty
MessageSujet: respect du confinement dans les banlieues   respect du confinement dans les banlieues EmptyDim 29 Mar - 14:09

29 mars 2020

Michel Onfray

Michel Onfray : « le chef de l’Etat autorise les banlieues à contaminer à tout va qui elle voudra! Le message est on ne peut plus clair »




Pendant ce temps, les problèmes du non respect du confinement dans les banlieues est abordé place Beauvau dans une visioconférence datée du 18 mars. Le Canard enchaîné nous apprend qu’elle a permis à Laurent Nunez, secrétaire d’Etat à l’Intérieur, de prendre une décision: interdit de « mettre le feu aux banlieues en essayant d’instaurer un strict confinement »!
C’est le monde à l’envers. C’est l’action de la police qui mettrait le feu aux banlieues qui refusent de respecter l’ordre public, autrement dit: qui méprisent la loi. Le confinement ne sert à rien s’il n’est pas respecté par tous, c’est le message que l’Etat français diffuse sur tous les supports médiatiques. Mais, en ce qui concerne les territoires perdus de la République, la République elle-même donne l’ordre de laisser faire à ceux qui sont censés la garantir. On ne peut mieux dire que le chef de l’Etat autorise les banlieues à contaminer à tout va qui elle voudra! Le message est on ne peut plus clair. Le jour venu, il faudra s’en souvenir.
Revenir en haut Aller en bas
*Encelade*

*Encelade*


respect du confinement dans les banlieues Empty
MessageSujet: Re: respect du confinement dans les banlieues   respect du confinement dans les banlieues EmptyDim 29 Mar - 15:05

Salauds de pauvre!!!

Ils osent sortir de leur 30m², pour aller tenir une caisse de supermarché, ramasser les poubelles, trimer à l'usine, ou à l'hopital, ou simplement ne pas devenir fou.... une honte!!!!!


Aux dernières nouvelles le taux de contagion n'est pas plus élevé dans le 93 qu'à Paris intra-muros... mais par contre, ils ont beaucoup moins de lits d'hospitalisation et de professionnels de santé de ville.


Après tout, ils auraient dû faire comme les gens décents télétravailler et s'exiler à la campagne pour un confinement heureux...


Pour info, il y a pleins d'initiatives solidaires dans ces quartiers, d'entre-aide à destinations des personnes vulnérables...


Ceux qui ne veulent pas être contaminés par les pauvres n'ont qu'à rester chez eux.


Le mépris de classe... jusqu'au bout.









Revenir en haut Aller en bas
gerard2007




respect du confinement dans les banlieues Empty
MessageSujet: Re: respect du confinement dans les banlieues   respect du confinement dans les banlieues EmptyDim 29 Mar - 15:11

*Encelade* a écrit:
Salauds de pauvre!!!

Ils osent sortir de leur 30m², pour aller tenir une caisse de supermarché, ramasser les poubelles, trimer à l'usine, ou à l'hopital, ou simplement ne pas devenir fou.... une honte!!!!!


Aux dernières nouvelles le taux de contagion n'est pas plus élevé dans le 93 qu'à Paris intra-muros... mais par contre, ils ont beaucoup moins de lits d'hospitalisation et de professionnels de santé de ville.


Après tout, ils auraient dû faire comme les gens décents télétravailler et s'exiler à la campagne pour un confinement heureux...


Pour info, il y a pleins d'initiatives solidaires dans ces quartiers, d'entre-aide à destinations des personnes vulnérables...


Ceux qui ne veulent pas être contaminés par les pauvres n'ont qu'à rester chez eux.


Le mépris de classe... jusqu'au bout.









Pauvre
Ils gagnent en 1 journée, ce que tu gagnes dans le mois.
Va faire un tour dans les quartiers nord, pour acheter du chit.
Il y a la queue
Revenir en haut Aller en bas
salamsam

salamsam


respect du confinement dans les banlieues Empty
MessageSujet: Re: respect du confinement dans les banlieues   respect du confinement dans les banlieues EmptyDim 29 Mar - 17:11

gerard2007 a écrit:
*Encelade* a écrit:
Salauds de pauvre!!!

Ils osent sortir de leur 30m², pour aller tenir une caisse de supermarché, ramasser les poubelles, trimer à l'usine, ou à l'hopital, ou simplement ne pas devenir fou.... une honte!!!!!


Aux dernières nouvelles le taux de contagion n'est pas plus élevé dans le 93 qu'à Paris intra-muros... mais par contre, ils ont beaucoup moins de lits d'hospitalisation et de professionnels de santé de ville.


Après tout, ils auraient dû faire comme les gens décents télétravailler et s'exiler à la campagne pour un confinement heureux...


Pour info, il y a pleins d'initiatives solidaires dans ces quartiers, d'entre-aide à destinations des personnes vulnérables...


Ceux qui ne veulent pas être contaminés par les pauvres n'ont qu'à rester chez eux.


Le mépris de classe... jusqu'au bout.









Pauvre
Ils gagnent en 1 journée,  ce que tu gagnes dans le mois.
Va faire un tour dans les quartiers nord,  pour acheter du chit.
Il y a la queue

Réduire les habitants des cités aux dealers de shit. Pauvre Gerard...
Revenir en haut Aller en bas
gerard2007




respect du confinement dans les banlieues Empty
MessageSujet: Re: respect du confinement dans les banlieues   respect du confinement dans les banlieues EmptyDim 29 Mar - 18:47

salamsam a écrit:
gerard2007 a écrit:

Pauvre
Ils gagnent en 1 journée,  ce que tu gagnes dans le mois.
Va faire un tour dans les quartiers nord,  pour acheter du chit.
Il y a la queue

Réduire les habitants des cités aux dealers de shit. Pauvre Gerard...
C'est un tout, entre les dealers de shit, les rebelles, et ceux qui se la joue voyous , ceux qui ne veulent pas se soumettre aux lois de la république.
C'est pas demain que ça ira mieux..
Le coronavirus à de beau jour devant lui..
Nous sommes en relation continuelle avec le Maroc, la ou il y a de la vrai pauvreté, ils sont plus sérieux avec le confinement que nos pseudo pauvre en Nike a 200 €
Revenir en haut Aller en bas
joseph1




respect du confinement dans les banlieues Empty
MessageSujet: Re: respect du confinement dans les banlieues   respect du confinement dans les banlieues EmptyDim 29 Mar - 19:07

salamsam a écrit:
gerard2007 a écrit:

Pauvre
Ils gagnent en 1 journée,  ce que tu gagnes dans le mois.
Va faire un tour dans les quartiers nord,  pour acheter du chit.
Il y a la queue

Réduire les habitants des cités aux dealers de shit. Pauvre Gerard...

C ' est malheureusement les dealers de shit qui donnent le " la " dans ces quartiers.
Revenir en haut Aller en bas
gerard2007




respect du confinement dans les banlieues Empty
MessageSujet: Re: respect du confinement dans les banlieues   respect du confinement dans les banlieues EmptyLun 30 Mar - 0:28

joseph1 a écrit:
salamsam a écrit:


Réduire les habitants des cités aux dealers de shit. Pauvre Gerard...

C ' est malheureusement les dealers de shit qui donnent le " la " dans ces quartiers.
a ne jamais vouloir regarder la réalité , on en arrive a dire des énormités !

moi qui as vécu dans les quartier nord de Marseille (Savine) pour ceux qui connaissent , en 1980 ou 85 , c'est tellement loin !!
que j'en garde encore un gout amer !
des cités flambantes neuves misent a disposition d'une population modeste (dont je faisais parti) , dieu qu'elle expérience !
je vivais au 7eme étages d'une tour , que je vu se dégrader a la vitesse grand v .
très vite ,dans le hall d'entrée les boites aux lettres ont été incendiés , l'ascenseur remplis sur son plafond de mulard qu'il fallait éviter.
mais quand j'ai vu que je pouvais plus emprunter l'escalier , qui servait de vide ordure, j'ai commencé a flipper !
si un incendie se déclare , comment l'emprunter ?

ma femme et un bébé en bas Age, je n'avais qu'une obsession !! quitter cet enfer !!
je passe sur l'ascenseur qui sentait le pourri , des flaques de sang en période de ramdam .

mais le pompon a été atteint quand je voyais les sac poubelles fuser par les fenêtres , venir exploser sur le petit jardin du bas de la tour !

il faut m'expliquer , je suis dur de la feuille , que vient faire la pauvreté la dedans ?

pourquoi mélanger pauvreté avec saleté ?

aujourd'hui c'est pire , il y a encore plus de drogue , et de délinquance .

a tout vouloir excuser du haut de son petit pavillon avec jardin , combien de gens modeste qui n'ont pas la chance de pouvoir quitter les lieux , sont obligés de subir cet enfer quotidien !

mais eux n'ont aucune importance , seule cette racaille qu'il ne faut pas froisser pour avoir une paix sociale , compte !!









Revenir en haut Aller en bas
Thedjezeyri14

Thedjezeyri14


respect du confinement dans les banlieues Empty
MessageSujet: Re: respect du confinement dans les banlieues   respect du confinement dans les banlieues EmptyLun 30 Mar - 10:17

gerard2007 a écrit:

C'est un tout,  entre les dealers de shit,  les rebelles,  et ceux qui se la joue voyous ,  ceux qui ne veulent pas se soumettre aux lois de la république.
C'est pas demain que ça ira mieux..
Le coronavirus à de beau jour devant lui..
Nous sommes en relation continuelle avec le Maroc,  la ou il y a de la vrai pauvreté,  ils sont plus sérieux avec le confinement que nos pseudo pauvre en Nike a 200 €


Tu disais toujours ..le salafisme à de beau jour devant lui.

Maintenant C'est le corona à de beau jours ... on voient bien qu'il n'y aucun contenue dans vos propos  tout ce qu'il y'a ... C'est maquiller la haine par des mots .

Pauvre Gérard ..

Revenir en haut Aller en bas
gerard2007




respect du confinement dans les banlieues Empty
MessageSujet: Re: respect du confinement dans les banlieues   respect du confinement dans les banlieues EmptyLun 30 Mar - 11:03

Thedjezeyri14 a écrit:
gerard2007 a écrit:

C'est un tout,  entre les dealers de shit,  les rebelles,  et ceux qui se la joue voyous ,  ceux qui ne veulent pas se soumettre aux lois de la république.
C'est pas demain que ça ira mieux..
Le coronavirus à de beau jour devant lui..
Nous sommes en relation continuelle avec le Maroc,  la ou il y a de la vrai pauvreté,  ils sont plus sérieux avec le confinement que nos pseudo pauvre en Nike a 200 €


Tu disais toujours ..le salafisme à de beau jour devant lui.

Maintenant C'est le corona à de beau jours ... on voient bien qu'il n'y aucun contenue dans vos propos  tout ce qu'il y'a ... C'est maquiller la haine par des mots .

Pauvre Gérard ..

je vois pas pourquoi tu viens mélanger salafisme et non respect du confinement ?
le non respect du confinement c'est un risque de contaminé, les vieux de ces mêmes cités
ces jeunes savent pertinents qu'ils auront des formes bénignes de la maladie , ils savent aussi qu'ils peuvent contaminés des gens plus vieux , et les envoyer au cimetière.
mais j'ai l'habitude avec toi , toujours le premier a défendre l'assassin , et a oublier l'inoffensif qui subit .
et tu oses parler de haine !!
Revenir en haut Aller en bas
Cyril 84
Moderateur
Moderateur
Cyril 84


respect du confinement dans les banlieues Empty
MessageSujet: Re: respect du confinement dans les banlieues   respect du confinement dans les banlieues EmptyLun 30 Mar - 11:19

gerard2007 a écrit:
*Encelade* a écrit:
Salauds de pauvre!!!

Ils osent sortir de leur 30m², pour aller tenir une caisse de supermarché, ramasser les poubelles, trimer à l'usine, ou à l'hopital, ou simplement ne pas devenir fou.... une honte!!!!!

Aux dernières nouvelles le taux de contagion n'est pas plus élevé dans le 93 qu'à Paris intra-muros... mais par contre, ils ont beaucoup moins de lits d'hospitalisation et de professionnels de santé de ville.

Après tout, ils auraient dû faire comme les gens décents télétravailler et s'exiler à la campagne pour un confinement heureux...

Pour info, il y a pleins d'initiatives solidaires dans ces quartiers, d'entre-aide à destinations des personnes vulnérables...

Ceux qui ne veulent pas être contaminés par les pauvres n'ont qu'à rester chez eux.

Le mépris de classe... jusqu'au bout.

Pauvre
Ils gagnent en 1 journée,  ce que tu gagnes dans le mois.
Va faire un tour dans les quartiers nord,  pour acheter du chit.
Il y a la queue

Mais que racontes-tu cher Gérard ? scratch

Tu es manifestement en mode "discours de comptoir" silent drunken

Tu ne maîtrises même pas les sujets que tu ouvres.... Suspect

Dans le sujet que tu as ouvert il-y-a presque 2 mois nous lisons qu'un "chouf" (guetteur) gagne entre 2 000 et 3 000 € par mois.
Donc globalement le même salaire qu'Encelade et pas 20 à 30 fois son salaire.

Il est vrai que les têtes de réseaux gagnent plusieurs dizaines de milliers d'euros par mois, mais ils ne sont qu'une poignée.

Voir ton fameux sujet :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Revenir en haut Aller en bas
gerard2007




respect du confinement dans les banlieues Empty
MessageSujet: Re: respect du confinement dans les banlieues   respect du confinement dans les banlieues EmptyLun 30 Mar - 11:32

Cyril 84 a écrit:
gerard2007 a écrit:


Pauvre
Ils gagnent en 1 journée,  ce que tu gagnes dans le mois.
Va faire un tour dans les quartiers nord,  pour acheter du chit.
Il y a la queue

Mais que racontes-tu cher Gérard ?    scratch  

Tu es manifestement en mode "discours de comptoir"  silent    drunken

Tu ne maîtrises même pas les sujets que tu ouvres....  Suspect

Dans le sujet que tu as ouvert il-y-a presque 2 mois nous lisons qu'un "chouf" (guetteur) gagne entre 2 000 et 3 000 € par mois.
Donc globalement le même salaire qu'Encelade et pas 20 à 30 fois son salaire.

Il est vrai que les têtes de réseaux gagnent plusieurs dizaines de milliers d'euros par mois, mais ils ne sont qu'une poignée.

Voir ton fameux sujet :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

je suis marseillais cher cyril
le chouf , c'est l'échelon le plus bas de la pyramide
au salaire de l'échelon le plus bas , il faut y rajouter le RSA , et l'exonération d'impôt .
l'on est déjà a 3/4 fois le salaires d'un smicard !
et nous parlons que de chit , mais la cocaïne est bien présente .
mais bon ce sont de malheureux jeunes , qui ne font qu'empoissonner nos enfants !!
j'ai déjà vu des inversions de valeur , mais LA !!!

Revenir en haut Aller en bas
cailloubleu*
Moderateur
Moderateur
cailloubleu*


respect du confinement dans les banlieues Empty
MessageSujet: Re: respect du confinement dans les banlieues   respect du confinement dans les banlieues EmptyLun 30 Mar - 11:42

gerard2007 a écrit:
Cyril 84 a écrit:


Mais que racontes-tu cher Gérard ?    scratch  

Tu es manifestement en mode "discours de comptoir"  silent    drunken

Tu ne maîtrises même pas les sujets que tu ouvres....  Suspect

Dans le sujet que tu as ouvert il-y-a presque 2 mois nous lisons qu'un "chouf" (guetteur) gagne entre 2 000 et 3 000 € par mois.
Donc globalement le même salaire qu'Encelade et pas 20 à 30 fois son salaire.


je suis marseillais cher cyril
le chouf , c'est l'échelon le plus bas de la pyramide
au salaire de l'échelon le plus bas , il faut y rajouter le RSA , et l'exonération d'impôt .
l'on est déjà a 3/4 fois le salaires d'un smicard !
et nous parlons que de chit , mais la cocaïne est bien présente .
mais bon ce sont de malheureux jeunes , qui ne font qu'empoissonner nos enfants !!
j'ai déjà vu des inversions de valeur , mais LA !!!  



Mon père était marseillais et une partie de la famille aussi, Gérard je savais qu'il était de Marseille avant qu'il nous le dise lol! .
C'est pour ça que je le comprends bien.


Revenir en haut Aller en bas
Tonton




respect du confinement dans les banlieues Empty
MessageSujet: Re: respect du confinement dans les banlieues   respect du confinement dans les banlieues EmptyLun 30 Mar - 12:29

gerard2007 a écrit:
gerard2007 a écrit:
Michel Onfray

Michel Onfray : « le chef de l’Etat autorise les banlieues à contaminer à tout va qui elle voudra! Le message est on ne peut plus clair »
Pendant ce temps, les problèmes du non respect du confinement dans les banlieues est abordé place Beauvau dans une visioconférence datée du 18 mars. Le Canard enchaîné nous apprend qu’elle a permis à Laurent Nunez, secrétaire d’Etat à l’Intérieur, de prendre une décision: interdit de « mettre le feu aux banlieues en essayant d’instaurer un strict confinement »!
C’est le monde à l’envers. C’est l’action de la police qui mettrait le feu aux banlieues qui refusent de respecter l’ordre public, autrement dit: qui méprisent la loi. Le confinement ne sert à rien s’il n’est pas respecté par tous, c’est le message que l’Etat français diffuse sur tous les supports médiatiques. Mais, en ce qui concerne les territoires perdus de la République, la République elle-même donne l’ordre de laisser faire à ceux qui sont censés la garantir. On ne peut mieux dire que le chef de l’Etat autorise les banlieues à contaminer à tout va qui elle voudra! Le message est on ne peut plus clair. Le jour venu, il faudra s’en souvenir.

il faudra surtout se souvenir de ces responsables inconscients, qui masquent les manques liées à leur manque de compétence, et leur manque d'implications, surtout dans ces quartiers où les gens tout au long de leur vie, sont considérés juste comme des pions que l'on manipule comme on veut, et à qui, parce que " sans dents " , il ne faut pas accorder ni d'importance, ni les budgets qui vont avec.

En 20 ans, 100 000 lits fermés, et aujourd'hui 30 % des soignants sont porteurs du virus.

Bien des choses ne sont pas dites, pour masquer les réalités de cette administration irresponsable, qui s'est toujours moqué de ce que pouvait subir les " pauvres gens ".

Alors, on instrumentalise, comme la radicalisation, mais sans jamais avouer que le bilan vient aussi, d'une ingérence administrative, mais aussi, du fait que ce sont les riches qui dictent les lois en fonction de leur intérêt personnel.

Les premiers responsables, c'est ceux qui dirigent et qui ne font rien, ou qui comptent aux sacrifices des plus démunis pour s'enrichir toujours plus.
Revenir en haut Aller en bas
gerard2007




respect du confinement dans les banlieues Empty
MessageSujet: Re: respect du confinement dans les banlieues   respect du confinement dans les banlieues EmptyLun 30 Mar - 13:36

Tonton a écrit:
gerard2007 a écrit:

Pendant ce temps, les problèmes du non respect du confinement dans les banlieues est abordé place Beauvau dans une visioconférence datée du 18 mars. Le Canard enchaîné nous apprend qu’elle a permis à Laurent Nunez, secrétaire d’Etat à l’Intérieur, de prendre une décision: interdit de « mettre le feu aux banlieues en essayant d’instaurer un strict confinement »!
C’est le monde à l’envers. C’est l’action de la police qui mettrait le feu aux banlieues qui refusent de respecter l’ordre public, autrement dit: qui méprisent la loi. Le confinement ne sert à rien s’il n’est pas respecté par tous, c’est le message que l’Etat français diffuse sur tous les supports médiatiques. Mais, en ce qui concerne les territoires perdus de la République, la République elle-même donne l’ordre de laisser faire à ceux qui sont censés la garantir. On ne peut mieux dire que le chef de l’Etat autorise les banlieues à contaminer à tout va qui elle voudra! Le message est on ne peut plus clair. Le jour venu, il faudra s’en souvenir.

il faudra surtout se souvenir de ces responsables inconscients, qui masquent  les manques liées à leur manque de compétence, et leur manque d'implications, surtout dans ces quartiers où les gens tout au long de leur vie, sont considérés juste comme des pions que l'on manipule comme on veut, et à qui, parce que " sans dents " , il ne faut pas accorder ni d'importance, ni les budgets qui vont avec.

En 20 ans, 100 000 lits fermés, et aujourd'hui 30 % des soignants sont porteurs du virus.

Bien des choses ne sont pas dites, pour masquer les réalités de cette administration irresponsable, qui s'est toujours moqué de ce que pouvait subir les " pauvres gens ".

Alors, on instrumentalise, comme la radicalisation, mais sans jamais avouer que le bilan vient aussi, d'une ingérence administrative, mais aussi, du fait que ce sont les riches qui dictent les lois en fonction de leur intérêt personnel.

Les premiers responsables, c'est ceux qui dirigent et qui ne font rien, ou qui comptent  aux sacrifices des plus démunis pour s'enrichir toujours plus.  
Tonton , il faut arrêter de déresponsabiliser certain , et de s'attaquer systématiquement au gouvernement.
tu sais combien de milliards ont été déversés dans les banlieues depuis des années ?

argent jeté par les fenêtres !! qui manquent aux hôpitaux.
tu ne m'a pas lu , ou du moins tu ne veux pas lire .

la Savine a Marseille quartiers nord , nous avions des appartements neuf , chauffage central , ascenseur , jardins .
salle de fête .

destruction totale , boite aux lettres brulés systématiquement , poubelles jetés dans la cage d'escalier ,au point que nous pouvions plus descendre par les escaliers .

des gens a qui tout est du !!

le mari de ma tante , un bon Français , qui a 30 ans avait décidé de ne plus travailler , et qui en pantoufle toute la journée
cherchait des aides sociales .

heureusement que ma tante a divorcé .il c'est remarié , et a assassiner sa nouvelle femme de dizaines de coup de couteaux

vous allez comprendre quand que sur la terre il y a des broques , des déchets qui ne mérite que des coups de bâtons ?

la faiblesse , le tout le monde est gentil et victime du grand méchant gouvernement , ca suffit.

j'ai vécu au Maroc , et de vrais pauvres , était bien plus propre que ces broques ..

vous vivez sur une planète que je ne connais pas






Revenir en haut Aller en bas
Tonton




respect du confinement dans les banlieues Empty
MessageSujet: Re: respect du confinement dans les banlieues   respect du confinement dans les banlieues EmptyMar 31 Mar - 2:09

L'argent par les fenêtres ? mais tu ne sais rien de ce qui se passe vraiment, y compris dans les structures de soins et leur administration plus ou moins corrompues.

En 30 ans, je ne compte plus, au sein de mon établissement, les affaires douteuses, toutes sortes de conflits d'intérêt avec des appels d'offre plus que douteux, ou réellement des détournements de biens publics.

On te jette mon cher Gerard, de la poudre aux yeux, en te parlant par exemple de la solidarité des équipes soignantes...c'est une blague, on idéalise les soignants pour masquer les réalités des coulisses. On demande à une petite fille ce qu'elle fait de ses journées pour t’attendrir, mais derrière les décors, dans les coulisses, je peux te garantir, que c'est une toute autre réalité qui est masqué.

D'abord les équipes soignantes ne sont pas plus solidaires, qu'elles ne l'étaient avant, celles qui l'étaient avant, le sont certes encore plus aujourd'hui, mais celles qui ne l'étaient pas , elles, le sont encore moins.

Et pour te parler de masques, ben c'est simple, une plainte a été déposé, car si l'encadrement a refusé que nous en portions, et ça y'est le virus est bien implanté ( 6 collègues au total infecté sur le foyer dont je t'ai parlé ) la raison serait que des cartons de masques auraient disparus du magasin.

Ce n'est ni les soignants ni les magasiniers qui sont impliqué, visiblement faut taper plus haut, car il serait question qu'ils aient été détourné pour alimenter la mairie, mais ça reste à prouver.

Toutefois, ces secteurs de l'administration, n'ont aucune dotation pour ce matériel, donc il faut bien les trouver quelque part, et ensuite on te chante : priorité aux soignants...c'est une blague.

Si tu savais le nombre d'affaires douteuses que j'ai rencontré dans ma carrière, et pas toutes réprimandés, tu ne parlerais pas comme ça et tu saurais qui sont les plus grands bandits, à qui finalement, il n'arrive pas grand chose.

Alors certes, ce n'est pas toujours des hauts fonctionnaires, parfois de simple cadre ou directeur de la fonction publique, mais je peux te dire qu'en général, c'est " blanchi " par un système de mutation ou de mises au placard ( création de poste ). Ca peut même être des agressions sexuelles, je connais un soignant qui a subi une tentative de viol par un ancien directeur de mon établissement. Il ne devait rien dire ( et visiblement ce n'était pas la première fois ) en lui proposant en contre partie, tous ce qu'il souhaitait.

Bon je veux pas rentrer dans les détails, je pourrai écrire un livre, des affaires plus ou moins graves, de petites comme de grandes sommes, parfois piquer dans le vestiaire du collègue ou dans la poche d'un usager.

Et ben, même quand c'est un petit fonctionnaire ( un AS par exemple ), rien ne garantie qu'il ne soit réprimandé. Alors me casse pas les b... avec tes histoires de petite délinquance, qui sont loin d'être la composante principale de ces quartiers, ni là où part vraiment l'argent.

On te file un os à ronger, ou des bonbons à sucer, mais dis toi bien une chose, notre pays est corrompu.
Revenir en haut Aller en bas
gerard2007




respect du confinement dans les banlieues Empty
MessageSujet: Re: respect du confinement dans les banlieues   respect du confinement dans les banlieues EmptyMar 31 Mar - 4:21

Tonton a écrit:
L'argent par les fenêtres ? mais tu ne sais rien de ce qui se passe vraiment, y compris dans les structures de soins et leur administration plus ou moins corrompues.

En 30 ans, je ne compte plus, au sein de mon établissement, les affaires douteuses, toutes sortes de conflits d'intérêt avec des appels d'offre plus que douteux, ou réellement des détournements de biens publics.

On te jette mon cher Gerard, de la poudre aux yeux, en te parlant par exemple de la solidarité des équipes soignantes...c'est une blague, on idéalise les soignants pour masquer les réalités des coulisses. On demande à une petite fille ce qu'elle fait de ses journées pour t’attendrir, mais derrière les décors, dans les coulisses, je peux te garantir, que c'est une toute autre réalité qui est masqué.

D'abord les équipes soignantes ne sont pas plus solidaires, qu'elles ne l'étaient avant, celles qui l'étaient avant, le sont certes encore plus aujourd'hui, mais celles qui ne l'étaient pas , elles, le sont encore moins.

Et pour te parler de masques, ben c'est simple, une plainte a été déposé, car si l'encadrement a refusé que nous en portions, et ça y'est le virus est bien implanté ( 6 collègues au total infecté sur le foyer dont je t'ai parlé  ) la raison serait que des cartons de masques auraient disparus du magasin.

Ce n'est ni les soignants ni les magasiniers qui sont impliqué, visiblement faut taper plus haut, car il serait question qu'ils aient été détourné pour alimenter la mairie, mais ça reste à prouver.

Toutefois, ces secteurs de l'administration, n'ont aucune dotation pour ce matériel, donc il faut bien les trouver quelque part, et ensuite on te chante : priorité aux soignants...c'est une blague.

Si tu savais le nombre d'affaires douteuses que j'ai rencontré dans ma carrière, et pas toutes réprimandés, tu ne parlerais pas comme ça et tu saurais qui sont les plus grands bandits, à qui finalement, il n'arrive pas grand chose.

Alors certes, ce n'est pas toujours des hauts fonctionnaires, parfois de simple cadre ou directeur de la fonction publique, mais je peux te dire qu'en général, c'est " blanchi " par un système de mutation ou de mises au placard ( création de poste ).  Ca peut même être des agressions sexuelles, je connais un soignant qui a subi une tentative de viol par un ancien directeur de mon établissement. Il ne devait rien dire ( et visiblement ce n'était pas la première fois ) en lui proposant en contre partie, tous ce qu'il souhaitait.

Bon je veux pas rentrer dans les détails, je pourrai écrire un livre, des affaires plus ou moins graves, de petites comme de grandes sommes, parfois piquer dans le vestiaire du collègue ou dans la poche d'un usager.

Et ben, même quand c'est un petit fonctionnaire ( un AS par exemple ), rien ne garantie qu'il ne soit réprimandé. Alors me casse pas les b... avec tes histoires de petite délinquance, qui sont loin d'être la composante principale de ces quartiers, ni là où part vraiment l'argent.

On te file un os à ronger, ou des bonbons à sucer, mais dis toi bien une chose, notre pays est corrompu.
Tonton
je parle de banlieue , tu me parles d'hôpitaux
les banlieues ont reçu des milliards , en passant du plan Borloo , et de plan en plan , chaque année , ca coute des milliards !!
l'on donne des milliards aux grandes entreprises

en contre partie l'on diminue les budgets de la santé .
je suis entièrement d'accord avec toi , manquent hôpitaux , d'infirmières , de soignant de matériels
salaires en baisse , maternités fermés .

magouille et enrichissements personnel !!
et nous sommes les pompes a fric , pour avoir une pseudo paix sociale .

la lâcheté de gouvernement successif , qui jette l'argent par les fenêtres , plutôt que de l'attribuer la ou il faut .

et toujours le même scenario , ces pauvres jeunes , qui dans les banlieues sont malheureux , ils s'expriment en brulant des milliers de voitures tous les ans , et en faisant du trafic pour survivre !!

faut arrêter de prendre les gens pour des cons , et mettre de l'argent massivement pour les vrais faibles !

santé , vieux, handicapés , malades , les autres pompes a frics n'ont qu'a aller travailler dans des emploies vacants .

mais il faut du courage politique !! et il n'y en a pas !!





Revenir en haut Aller en bas
Pétunia
Moderateur
Moderateur
Pétunia


respect du confinement dans les banlieues Empty
MessageSujet: Re: respect du confinement dans les banlieues   respect du confinement dans les banlieues EmptyMar 31 Mar - 7:33

Gérard, il ne faut pas non plus mettre tout le monde dans le même sac.

Je sais de quoi je parle, j'ai vécu à St-Denis, dans la cité des Francs-Moisins si ça te dit, j'allais à pieds à la messe à la chapelle de La Courneuve au milieu des 4000 logements, puis j'ai vécu dans la banlieue lilloise.

Il y a de tout et en tant qu'éducatrice de rue, j'ai eu fort à faire : Villeneuve d'Ascq n'est pas particulièrement très "sain" et certains quartiers lillois ou roubaisiens non plus. Je sais que les pompiers se faisaient accompagner par la police et que celles qui travaillaient à la Redoute allaient la peur au ventre au boulot le matin.

j'ai eu parfois peur, je ne reconnais, ma boite aux lettres a été fracturée, j'ai été insultée aussi et le gardien de l'époque était bien embêté.

Et pourtant, il y avait "de bonnes graines", il suffisait parfois qu'ils rencontrent l'Amour au bon moment. J'ai été témoin de ces trop rares moments mais ils étaient stimulants pour continuer.

C'est aux maires de faire respecter l'ordre et non pas à nos gouvernements. Et ce n'est pas en hurlant dessus qu'on y arrive, mais en retroussant ses manches.
Revenir en haut Aller en bas
gerard2007




respect du confinement dans les banlieues Empty
MessageSujet: Re: respect du confinement dans les banlieues   respect du confinement dans les banlieues EmptyMar 31 Mar - 8:05

Pétunia a écrit:
Gérard, il ne faut pas non plus mettre tout le monde dans le même sac.

Je sais de quoi je parle, j'ai vécu à St-Denis, dans la cité des Francs-Moisins si ça te dit, j'allais à pieds à la messe à la chapelle de La Courneuve au milieu des 4000 logements, puis j'ai vécu dans la banlieue lilloise.

Il y a de tout et en tant qu'éducatrice de rue, j'ai eu fort à faire : Villeneuve d'Ascq n'est pas particulièrement très "sain" et certains quartiers lillois ou roubaisiens non plus. Je sais que les pompiers se faisaient accompagner par la police et que celles qui travaillaient à la Redoute allaient la peur au ventre au boulot le matin.

j'ai eu parfois peur, je ne reconnais, ma boite aux lettres a été fracturée, j'ai été insultée aussi et le gardien de l'époque était bien embêté.

Et pourtant, il y avait "de bonnes graines", il suffisait parfois qu'ils rencontrent l'Amour au bon moment. J'ai été témoin de ces trop rares moments mais ils étaient stimulants pour continuer.

C'est aux maires de faire respecter l'ordre et non pas à nos gouvernements. Et ce n'est pas en hurlant dessus qu'on y arrive, mais en retroussant ses manches.

j'ai jamais dis d'envoyer une bombe atomique , et de rayer de la carte les banlieues
les bonnes graines en général , s'en sortent tout seul , la France n'est quand même pas la somalie .

quand aux mauvaises graines qui terrorisent les autres , il faut le bâton !!

la faiblesse n'arrange jamais rien !
Revenir en haut Aller en bas
Pétunia
Moderateur
Moderateur
Pétunia


respect du confinement dans les banlieues Empty
MessageSujet: Re: respect du confinement dans les banlieues   respect du confinement dans les banlieues EmptyMar 31 Mar - 12:23

gerard2007 a écrit:
Pétunia a écrit:
Gérard, il ne faut pas non plus mettre tout le monde dans le même sac.

Je sais de quoi je parle, j'ai vécu à St-Denis, dans la cité des Francs-Moisins si ça te dit, j'allais à pieds à la messe à la chapelle de La Courneuve au milieu des 4000 logements, puis j'ai vécu dans la banlieue lilloise.

Il y a de tout et en tant qu'éducatrice de rue, j'ai eu fort à faire : Villeneuve d'Ascq n'est pas particulièrement très "sain" et certains quartiers lillois ou roubaisiens non plus. Je sais que les pompiers se faisaient accompagner par la police et que celles qui travaillaient à la Redoute allaient la peur au ventre au boulot le matin.

j'ai eu parfois peur, je ne reconnais, ma boite aux lettres a été fracturée, j'ai été insultée aussi et le gardien de l'époque était bien embêté.

Et pourtant, il y avait "de bonnes graines", il suffisait parfois qu'ils rencontrent l'Amour au bon moment. J'ai été témoin de ces trop rares moments mais ils étaient stimulants pour continuer.

C'est aux maires de faire respecter l'ordre et non pas à nos gouvernements. Et ce n'est pas en hurlant dessus qu'on y arrive, mais en retroussant ses manches.

j'ai jamais dis d'envoyer une bombe atomique , et de rayer de la carte les banlieues
les bonnes graines en général , s'en sortent tout seul , la France n'est quand même pas la somalie  .

quand aux mauvaises graines qui terrorisent les autres , il faut le bâton !!

la faiblesse  n'arrange jamais rien !


Qui a parlé de bombe atomique ? personne que je sache… ni de la Somalie…

Chacun ses méthodes, je ne suis pas pour le bâton, ni la faiblesse mais le dialogue. Parfois, ça marche, parfois ça ne marche pas.
Il faut parfois aussi (je parle de mineurs) savoir d'où ils viennent.

Je me souviens qu'à minuit, en rentrant chez mes parents, dans la banlieue de Roubaix, nous voyons, mon mari et moi, un enfant de 3 ans dehors. Ma rage a été telle que je n'ai pas eu peur et j'ai interpellé les jeunes qui étaient dans le hall à côté, entrain de "se détendre" par la "fumette". Ils ont très mal pris mon arrivée mais j'ai réussi à savoir d'où venait ce gosse. Je n'ai pas menacé de la police, je pense même que je n'y ai pas pensé, honte à moi.

Un de ces jeunes m'a dit qu'il allait s'en occuper (du gosse), j'ai refusé et ai réussi à savoir où il habitait. Je suis allée sonner au moins pendant 5 minutes pour qu'une mégère m'ouvre et me dit "ah, il n'est pas dans son lit celui-là ?, j'ai pas compté"...

ça puait l'alcool, le mec est arrivé presque menaçant alors là, oui, j'ai compris… ils avaient bien bu et les enfants étaient livrés à eux mêmes, j'ai appris ensuite qu'ils étaient 8 dans cet appartement, car je lendemain, je suis allée au CCAS pour signaler cette famille qu'ils connaissaient…

Ce sont les services sociaux qui ne font pas leur boulot, ils ont peur et pourtant, ils sont payés pour ça. je n'ai toujours fait dans ma vie que me disputer avec les assistantes sociales.

Quant aux jeunes, ils m'attendaient en bas entourant la voiture de mon mari qui n'est pas sorti de peur qu'on lui pique.

Je les ai remerciés et le plus agressif qui devait être "le chef" m'a demandé d'où nous venions, le numéro de la voiture n'était pas du nord. J'ai toujours répondu calmement, sans donner non plus l'adresse de mes parents (et sans leur dire à eux !!). Ces jeunes avaient envie d'en découdre, ça j'en suis sûre, alors je leur ai parlé du gosse, de la famille d'où il vient, les ai remerciés de m'avoir donné son adresse, bref, on a discuté pas trop poliment mais sans trop d'agressivité.

Où je me suis fâchée, c'est quand l'un m'a demandé de l'argent pour "le service rendu". Alors là, j'ai tellement "gueulé" c'est le cas de le dire que quelqu'un a ouvert une fenêtre et ils se sont enfuis dans leur hall.




Revenir en haut Aller en bas
gerard2007




respect du confinement dans les banlieues Empty
MessageSujet: Re: respect du confinement dans les banlieues   respect du confinement dans les banlieues EmptyMar 31 Mar - 13:01

Pétunia a écrit:
gerard2007 a écrit:


j'ai jamais dis d'envoyer une bombe atomique , et de rayer de la carte les banlieues
les bonnes graines en général , s'en sortent tout seul , la France n'est quand même pas la somalie  .

quand aux mauvaises graines qui terrorisent les autres , il faut le bâton !!

la faiblesse  n'arrange jamais rien !


Qui a parlé de bombe atomique ? personne que je sache… ni de la Somalie…

Chacun ses méthodes, je ne suis pas pour le bâton, ni la faiblesse mais le dialogue. Parfois, ça marche, parfois ça ne marche pas.
Il faut parfois aussi (je parle de mineurs) savoir d'où ils viennent.

Je me souviens qu'à minuit, en rentrant chez mes parents, dans la banlieue de Roubaix, nous voyons, mon mari et moi, un enfant de 3 ans dehors. Ma rage a été telle que je n'ai pas eu  peur et j'ai interpellé les jeunes qui étaient dans le hall à côté, entrain de "se détendre" par la "fumette". Ils ont très mal pris mon arrivée mais j'ai réussi à savoir d'où venait ce gosse. Je n'ai pas menacé de la police, je pense même que je n'y ai pas pensé, honte à moi.

Un de ces jeunes m'a dit qu'il allait s'en occuper (du gosse), j'ai refusé et ai réussi à savoir où il habitait. Je suis allée sonner au moins pendant 5 minutes pour qu'une mégère m'ouvre et me dit "ah, il n'est pas dans son lit celui-là ?, j'ai pas compté"...

ça puait l'alcool, le mec est arrivé presque menaçant alors là, oui, j'ai compris… ils avaient bien bu et les enfants étaient livrés à eux mêmes, j'ai appris ensuite qu'ils étaient 8 dans cet appartement, car je lendemain, je suis allée au CCAS pour signaler cette famille qu'ils connaissaient…

Ce sont les services sociaux qui ne font pas leur boulot, ils ont peur et pourtant, ils sont payés pour ça. je n'ai toujours fait dans ma vie que me disputer avec les assistantes sociales.

Quant aux jeunes, ils m'attendaient en bas entourant la voiture de mon mari qui n'est pas sorti de peur qu'on lui pique.

Je les ai remerciés et le plus agressif qui devait être "le chef" m'a demandé d'où nous venions, le numéro de la voiture n'était pas du nord. J'ai toujours répondu calmement, sans donner non plus l'adresse de mes parents (et sans leur dire à eux !!). Ces jeunes avaient envie d'en découdre, ça j'en suis sûre, alors je leur ai parlé du gosse, de la famille d'où il vient, les ai remerciés de m'avoir donné son adresse, bref, on a discuté pas trop poliment mais sans trop d'agressivité.

Où je me suis fâchée, c'est quand l'un m'a demandé de l'argent pour "le service rendu". Alors là, j'ai tellement "gueulé" c'est le cas de le dire que quelqu'un a ouvert une fenêtre et ils se sont enfuis dans leur hall.




tu es tombé sur les broques humaines qui empoisonnent la vie des autres et qui coutent un bras a la société !!
ils ont même pas le soucis de leur enfant de 3 ans , c'est dire !!

toi qui cherche a rendre service , alors que tu étais plus inquiètes pour l'enfant que les parents et les 3 jeunes qui étaient occupés a fumer !! t'a faillit passer a tabac et être raquette .
et il t'a fallu de la diplomatie , ne pas les froisser !! en gros être humilie

et il faudrait plaindre ces gens LA ?

faire de la pédagogie , ils s'en tapent !!




Revenir en haut Aller en bas
Sulayman
Moderateur
Moderateur
Sulayman


respect du confinement dans les banlieues Empty
MessageSujet: Re: respect du confinement dans les banlieues   respect du confinement dans les banlieues EmptyMer 1 Avr - 8:26

Ile-de-France: dans la cité des Indes, des jeunes se mobilisent pour aider les soignants !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Sulayman respect du confinement dans les banlieues 987275

Revenir en haut Aller en bas
Tonton




respect du confinement dans les banlieues Empty
MessageSujet: Re: respect du confinement dans les banlieues   respect du confinement dans les banlieues EmptyMer 1 Avr - 8:38

gerard2007 a écrit:
Pétunia a écrit:
Gérard, il ne faut pas non plus mettre tout le monde dans le même sac.

Je sais de quoi je parle, j'ai vécu à St-Denis, dans la cité des Francs-Moisins si ça te dit, j'allais à pieds à la messe à la chapelle de La Courneuve au milieu des 4000 logements, puis j'ai vécu dans la banlieue lilloise.

Il y a de tout et en tant qu'éducatrice de rue, j'ai eu fort à faire : Villeneuve d'Ascq n'est pas particulièrement très "sain" et certains quartiers lillois ou roubaisiens non plus. Je sais que les pompiers se faisaient accompagner par la police et que celles qui travaillaient à la Redoute allaient la peur au ventre au boulot le matin.

j'ai eu parfois peur, je ne reconnais, ma boite aux lettres a été fracturée, j'ai été insultée aussi et le gardien de l'époque était bien embêté.

Et pourtant, il y avait "de bonnes graines", il suffisait parfois qu'ils rencontrent l'Amour au bon moment. J'ai été témoin de ces trop rares moments mais ils étaient stimulants pour continuer.

C'est aux maires de faire respecter l'ordre et non pas à nos gouvernements. Et ce n'est pas en hurlant dessus qu'on y arrive, mais en retroussant ses manches.

j'ai jamais dis d'envoyer une bombe atomique , et de rayer de la carte les banlieues
les bonnes graines en général , s'en sortent tout seul , la France n'est quand même pas la somalie  .

quand aux mauvaises graines qui terrorisent les autres , il faut le bâton !!

la faiblesse  n'arrange jamais rien !

Non, c'est vrai, tu as raison, il n'y aucune raison interpréter ta position dans une position aussi radicale afin de dénigrer ta personne, c'est certain.

Mais ce que tu ne comprends pas, dans le parallèle que je fais avec les hôpitaux, c'est que lorsque tu parles de budget pour les banlieues, on se demande quand on parle des sommes engagées, où l'argent est réellement passé.

Quand tu vois les sommes engagées pour le fonctionnement des hôpitaux, et la réalité de leur fonctionnement, tu te demandes où part l'argent, pourquoi tu ne te poses pas la même question dans les budgets attribués aux banlieues ?

Tu trouves toi, qu'à la vue de ces sommes engagées, que ce soit dans les banlieue comme dans les hôpitaux que le résultat est satisfaisant ? Ben non effectivement.

Et tu peux te poser la même question pour tes impôts, car comment expliques tu, que notre pays, pourtant largement champion du monde en taxe en tout genre, se retrouve ainsi, par rapport à d'autres pays, sous côté et sous doté aussi bien dans l'éducation que dans la santé, ne serait ce qu'en comparant les salaires de nos enseignants et de nos IDE avec ceux des autres pays.
Revenir en haut Aller en bas
Pétunia
Moderateur
Moderateur
Pétunia


respect du confinement dans les banlieues Empty
MessageSujet: Re: respect du confinement dans les banlieues   respect du confinement dans les banlieues EmptyJeu 2 Avr - 3:02

Là, Tonton, tu entres dans le domaine des politiques et nous n'y sommes pas.

Ce que je vois, actuellement en tout cas, ce sont des jeunes, comme Sulayman l'a dit juste avant toi, qui s'engagent activement, par exemple, se proposent pour faire les courses des personnes qui ne peuvent pas les faire ou bien autre chose.

En fait, là, il y a ceux qui voient le verre à moitié vide et le verre à moitié plein.

Essayons de voir le verre à moitié plein, on sera déjà mieux soi-même.
Revenir en haut Aller en bas
Thedjezeyri14

Thedjezeyri14


respect du confinement dans les banlieues Empty
MessageSujet: Re: respect du confinement dans les banlieues   respect du confinement dans les banlieues EmptyJeu 2 Avr - 7:21

Pétunia a écrit:


Qui a parlé de bombe atomique ? personne que je sache… ni de la Somalie…

Chacun ses méthodes, je ne suis pas pour le bâton, ni la faiblesse mais le dialogue. Parfois, ça marche, parfois ça ne marche pas.
Il faut parfois aussi (je parle de mineurs) savoir d'où ils viennent.

Je me souviens qu'à minuit, en rentrant chez mes parents, dans la banlieue de Roubaix, nous voyons, mon mari et moi, un enfant de 3 ans dehors. Ma rage a été telle que je n'ai pas eu  peur et j'ai interpellé les jeunes qui étaient dans le hall à côté, entrain de "se détendre" par la "fumette". Ils ont très mal pris mon arrivée mais j'ai réussi à savoir d'où venait ce gosse. Je n'ai pas menacé de la police, je pense même que je n'y ai pas pensé, honte à moi.

Un de ces jeunes m'a dit qu'il allait s'en occuper (du gosse), j'ai refusé et ai réussi à savoir où il habitait. Je suis allée sonner au moins pendant 5 minutes pour qu'une mégère m'ouvre et me dit "ah, il n'est pas dans son lit celui-là ?, j'ai pas compté"...

ça puait l'alcool, le mec est arrivé presque menaçant alors là, oui, j'ai compris… ils avaient bien bu et les enfants étaient livrés à eux mêmes, j'ai appris ensuite qu'ils étaient 8 dans cet appartement, car je lendemain, je suis allée au CCAS pour signaler cette famille qu'ils connaissaient…

Ce sont les services sociaux qui ne font pas leur boulot, ils ont peur et pourtant, ils sont payés pour ça. je n'ai toujours fait dans ma vie que me disputer avec les assistantes sociales.

Quant aux jeunes, ils m'attendaient en bas entourant la voiture de mon mari qui n'est pas sorti de peur qu'on lui pique.

Je les ai remerciés et le plus agressif qui devait être "le chef" m'a demandé d'où nous venions, le numéro de la voiture n'était pas du nord. J'ai toujours répondu calmement, sans donner non plus l'adresse de mes parents (et sans leur dire à eux !!). Ces jeunes avaient envie d'en découdre, ça j'en suis sûre, alors je leur ai parlé du gosse, de la famille d'où il vient, les ai remerciés de m'avoir donné son adresse, bref, on a discuté pas trop poliment mais sans trop d'agressivité.

Où je me suis fâchée, c'est quand l'un m'a demandé de l'argent pour "le service rendu". Alors là, j'ai tellement "gueulé" c'est le cas de le dire que quelqu'un a ouvert une fenêtre et ils se sont enfuis dans leur hall.






J'ai déjà été comme ces jeunes chère Petunia et j'ai des amis qui n'en sont pas sorti .. ce qui a fait mon déclic C'est des gens comme toi ceux qui n'avais pas peur d'amener leur pédagogie dans le ghetto fait attention à toi ne change pas et ne te fais surtout pas convaincre par Gérard parceque ce qu'il propose ce n'est rien de plus que la haine et le bâton ça n'a jamais sauvé personne .
Revenir en haut Aller en bas
Tonton




respect du confinement dans les banlieues Empty
MessageSujet: Re: respect du confinement dans les banlieues   respect du confinement dans les banlieues EmptyJeu 2 Avr - 7:29

Pétunia a écrit:
Là, Tonton, tu entres dans le domaine des politiques et nous n'y sommes pas.

Ce que je vois, actuellement en tout cas, ce sont des jeunes, comme Sulayman l'a dit juste avant toi, qui s'engagent activement, par exemple, se proposent pour faire les courses des personnes qui ne peuvent pas les faire ou bien autre chose.

En fait, là, il y a ceux qui voient le verre à moitié vide et le verre à moitié plein.

Essayons de voir le verre à moitié plein, on sera déjà mieux soi-même.

je sais Pétunia, mais Gérard ne voit qu'une partie des données, en se focalisant sur un truc qui reste fondé, et si il généralise ainsi, c'est à cause d'un discours politique d'enfumage.

C'est comme le bouton sur le nez, il ne voit que ça, parce qu'il est influencé par ceux qui lui disent de ne regarder que ça alors qu'en réalité, c'est eux qui sont à l'origine de cette négligence qui nous donne des boutons.

C'est comme le deal, la vente de drogue, ce n'est pas le petit vendeur qu'il faut chopper, il a bien sûr sa responsabilité, mais il est pris dans un système où il fait tampon, car c'est lui qui va tomber pendant que les quelques chefs de gang, agissent impunément, et exercer une pression même sur le père de famille honnête qui aimerait que les choses changent en brûlant son auto et en menaçant sa famille.

le verre n'est ni à moitié plein, ni à moitié vide, il est les deux, mais chacun voit ce qu'il veut, toi tu vois ce que Gérard ne voit pas, et Gérard lui ne voit que ce que toi tu sais mettre de côté.

Et le résultat, c'est un flou, dont certains profitent pour semer le confusion entre ce père de famille et un chef de gang.
Revenir en haut Aller en bas
gerard2007




respect du confinement dans les banlieues Empty
MessageSujet: Re: respect du confinement dans les banlieues   respect du confinement dans les banlieues EmptyJeu 2 Avr - 8:01

Tonton a écrit:
Pétunia a écrit:
Là, Tonton, tu entres dans le domaine des politiques et nous n'y sommes pas.

Ce que je vois, actuellement en tout cas, ce sont des jeunes, comme Sulayman l'a dit juste avant toi, qui s'engagent activement, par exemple, se proposent pour faire les courses des personnes qui ne peuvent pas les faire ou bien autre chose.

En fait, là, il y a ceux qui voient le verre à moitié vide et le verre à moitié plein.

Essayons de voir le verre à moitié plein, on sera déjà mieux soi-même.

je sais Pétunia, mais Gérard ne voit qu'une partie des données, en se focalisant sur un truc qui reste fondé, et si il généralise ainsi, c'est à cause d'un discours politique d'enfumage.

C'est comme le bouton sur le nez, il ne voit que ça, parce qu'il est influencé par ceux qui lui disent de ne regarder que ça alors qu'en réalité, c'est eux qui sont à l'origine de cette négligence qui nous donne des boutons.

C'est comme le deal, la vente de drogue, ce n'est pas le petit vendeur qu'il faut chopper, il  a bien sûr sa responsabilité, mais il est pris dans un système où il fait tampon, car c'est lui qui va tomber pendant que les quelques chefs de gang, agissent impunément, et exercer une pression même sur le père de famille honnête qui aimerait que les choses changent en brûlant son auto et en menaçant sa famille.

le verre n'est ni à moitié plein, ni à moitié vide, il est les deux, mais chacun voit ce qu'il veut, toi tu vois ce que Gérard ne voit pas, et Gérard lui ne voit que ce que toi tu sais mettre de côté.

Et le résultat, c'est un flou, dont certains profitent pour  semer le confusion entre ce père de famille et un chef de gang.
Tonton
encore une fois , j'ai jamais dis d'atomiser les banlieue , d'ailleurs j'y ai vécu des années et d'autres membre de ma famille y vivent encore !
je suis donc bien placé pour savoir qu'il y a de bonne gens , qui d'ailleurs sont les plus en souffrances dans ces cités !
se réveiller le matin pour aller travailler , et voir sa voiture carboniser , doit faire froid dans le dos .
des gens qui ont une vie déjà très difficile et qui est compliqués par ses racailles , protégés au non de la paix sociale .
ma pensée va vers eux en premier , et c'est de la non assistance a personnes en danger que de laisser ces racailles faire leur loi

j'ai l'impression que vous mélangez tout .

ils ne souhaitent pas se confiner , geôle directement !


Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


respect du confinement dans les banlieues Empty
MessageSujet: Re: respect du confinement dans les banlieues   respect du confinement dans les banlieues EmptyJeu 2 Avr - 10:47

gerard2007 a écrit:


la faiblesse , le tout le monde est gentil et victime du grand méchant gouvernement , ca suffit.

j'ai vécu au Maroc , et de vrais pauvres , était bien plus propre que  ces broques ..



EXACT ; j'ai vécu moi aussi au Maroc, en médina : donc je connais !.
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
gerard2007




respect du confinement dans les banlieues Empty
MessageSujet: Re: respect du confinement dans les banlieues   respect du confinement dans les banlieues EmptyJeu 2 Avr - 10:54

Thedjezeyri14 a écrit:
Pétunia a écrit:


Qui a parlé de bombe atomique ? personne que je sache… ni de la Somalie…

Chacun ses méthodes, je ne suis pas pour le bâton, ni la faiblesse mais le dialogue. Parfois, ça marche, parfois ça ne marche pas.
Il faut parfois aussi (je parle de mineurs) savoir d'où ils viennent.

Je me souviens qu'à minuit, en rentrant chez mes parents, dans la banlieue de Roubaix, nous voyons, mon mari et moi, un enfant de 3 ans dehors. Ma rage a été telle que je n'ai pas eu  peur et j'ai interpellé les jeunes qui étaient dans le hall à côté, entrain de "se détendre" par la "fumette". Ils ont très mal pris mon arrivée mais j'ai réussi à savoir d'où venait ce gosse. Je n'ai pas menacé de la police, je pense même que je n'y ai pas pensé, honte à moi.

Un de ces jeunes m'a dit qu'il allait s'en occuper (du gosse), j'ai refusé et ai réussi à savoir où il habitait. Je suis allée sonner au moins pendant 5 minutes pour qu'une mégère m'ouvre et me dit "ah, il n'est pas dans son lit celui-là ?, j'ai pas compté"...

ça puait l'alcool, le mec est arrivé presque menaçant alors là, oui, j'ai compris… ils avaient bien bu et les enfants étaient livrés à eux mêmes, j'ai appris ensuite qu'ils étaient 8 dans cet appartement, car je lendemain, je suis allée au CCAS pour signaler cette famille qu'ils connaissaient…

Ce sont les services sociaux qui ne font pas leur boulot, ils ont peur et pourtant, ils sont payés pour ça. je n'ai toujours fait dans ma vie que me disputer avec les assistantes sociales.

Quant aux jeunes, ils m'attendaient en bas entourant la voiture de mon mari qui n'est pas sorti de peur qu'on lui pique.

Je les ai remerciés et le plus agressif qui devait être "le chef" m'a demandé d'où nous venions, le numéro de la voiture n'était pas du nord. J'ai toujours répondu calmement, sans donner non plus l'adresse de mes parents (et sans leur dire à eux !!). Ces jeunes avaient envie d'en découdre, ça j'en suis sûre, alors je leur ai parlé du gosse, de la famille d'où il vient, les ai remerciés de m'avoir donné son adresse, bref, on a discuté pas trop poliment mais sans trop d'agressivité.

Où je me suis fâchée, c'est quand l'un m'a demandé de l'argent pour "le service rendu". Alors là, j'ai tellement "gueulé" c'est le cas de le dire que quelqu'un a ouvert une fenêtre et ils se sont enfuis dans leur hall.






J'ai déjà été comme ces jeunes chère Petunia et j'ai des amis qui n'en sont pas sorti .. ce qui a fait mon déclic C'est des gens comme toi ceux qui n'avais pas peur d'amener leur pédagogie dans le ghetto fait attention à toi ne change pas et ne te fais surtout pas convaincre par Gérard parceque ce qu'il propose ce n'est rien de plus que la haine et le bâton ça n'a jamais sauvé personne .
c'est pas de la haine que je propose , c'est de la justice !
celui qui décorne , doit être punis.
pour une fois que je rejoins l'islam et la charia , tu devrais applaudir a deux mains
Revenir en haut Aller en bas
Pétunia
Moderateur
Moderateur
Pétunia


respect du confinement dans les banlieues Empty
MessageSujet: Re: respect du confinement dans les banlieues   respect du confinement dans les banlieues EmptyJeu 2 Avr - 15:40

Thedjezeyri14 a écrit:


J'ai déjà été comme ces jeunes chère Petunia et j'ai des amis qui n'en sont pas sorti .. ce qui a fait mon déclic C'est des gens comme toi ceux qui n'avais pas peur d'amener leur pédagogie dans le ghetto fait attention à toi ne change pas et ne te fais surtout pas convaincre par Gérard parceque ce qu'il propose ce n'est rien de plus que la haine et le bâton ça n'a jamais sauvé personne .

Merci Thedjezeyri  respect du confinement dans les banlieues 189259 

Même pour un seul loubard de "sauvé", ça vaut le coup et ne t'en fais pas, je suis trop vieille pour changer...

Maintenant, je joue sur autre chose : mes cheveux blancs… j'ai eu du mal à les accepter, mais quand j'ai vu qu'ils imposaient le respect, j'ai décidé de ne plus les teindre. Et ça marche… mais ne le dis à personne.

Personne ne me convaincra jamais que l'Amour ne l'emportera pas sur la haine.
Revenir en haut Aller en bas
Tonton




respect du confinement dans les banlieues Empty
MessageSujet: Re: respect du confinement dans les banlieues   respect du confinement dans les banlieues EmptyJeu 2 Avr - 21:45

Mais Gérard, tu veux toujours, et c'est bien français, privilégier la répression à la prévention. Et aussi dans l'entêtement, donc toujours bien français, tu ne veux pas admettre que la répression ne donne pas les résultats que peux donner la prévention.

En France, on est trop dans la répression et pas assez dans la prévention, qui elle en général, n'est que l'affaire d'associations et pas une affaire d'état.

Alors le gamin qui tombe dans la vente mains à mains, il y tombe soit parce qu'il n'a que ça en perspective ( parce qu'il le pense et parce qu'il sait que si jamais il a nom arabe, une adresse mal côté, des parents en précarité, soit parce que c'est facile, soit parce qu'il a pris en idole les caïds, et parce qu'il s'illusionne du rêves des valeurs marchandes ).

Mais en tout cas il tombe, et quand il tombe, il se retrouve dans des prisons gouvernées par des islamistes qui lui lavent le cerveau.
Revenir en haut Aller en bas
Pétunia
Moderateur
Moderateur
Pétunia


respect du confinement dans les banlieues Empty
MessageSujet: Re: respect du confinement dans les banlieues   respect du confinement dans les banlieues EmptyVen 3 Avr - 3:20

Tonton a écrit:
Mais Gérard, tu veux toujours, et c'est bien français, privilégier la répression à la prévention. Et aussi dans l'entêtement, donc toujours bien français, tu ne veux pas admettre que la répression ne donne pas les résultats que peux donner la prévention.

En France, on est trop dans la répression et pas assez dans la prévention, qui elle en général, n'est que l'affaire d'associations et pas une affaire d'état.

Alors le gamin qui tombe dans la vente mains à mains, il y tombe soit parce qu'il n'a que ça en perspective ( parce qu'il le pense et parce qu'il sait que si jamais il a nom arabe, une adresse mal côté, des parents en précarité, soit parce que c'est facile, soit parce qu'il a pris en idole les caïds, et parce qu'il  s'illusionne du rêves des valeurs marchandes ).

Mais en tout cas il tombe, et quand il tombe, il se retrouve dans des prisons gouvernées par des islamistes qui lui lavent le cerveau.

Tu vas trop loin aussi là Tonton...

Tout dépend du signalement : si c'est la DDASS ou le Procureur qui est averti.

J'ai été du métier, alors je sais de quoi je parle. J'ai toujours travaillé avec les juges, mais j'ai fait des journées de formation quand même avec la DDASS.

J'ai préféré rester dans "la Justice", c'était plus direct et rapide avec certains juges des enfants du moins. Sinon, on sait qui houspiller, tandis qu'à la DDASS, on tombe dans l'administratif et la phrase "dans le social, il ne faut pas se presser"...

"un gamin" ne va pas en prison, il est placé dans un centre d'accueil où on lui cherche une famille d'accueil (après mon mariage, c'est ce que j'ai fait).

La famille d'accueil est payée : il y a celle qui est provisoire, en attendant d'en trouver une autre et "le provisoire" peut rester des années.

La famille d'accueil - si elle est correcte - a tous les devoirs qu'impose la présence d'un enfant. Une assistante sociale passe quand elle dépend de la DDASS.

Si l'enfant fait des bêtises, qu'il est trop lourd pour une raison ou pour une autre, il peut être remis à une autre famille, c'est là le cercle vicieux, un enfant peut faire 4-5 familles !!

L'enfant peut aussi contacter le juge de lui-même et le juge rencontre au moins une fois par an l'enfant et la famille d'accueil (moi, je le voyais de moi-même quand c'était nécessaire, car il ne faut pas croire que tout est rose !!)

Une fille  (de Stains, si ça dit quelque chose aux parisiens) que j'ai eu a dû rester sous la tutelle du juge jusque ses 21 ans, cela a été très très difficile car elle a fugué au moment du Bac, donc n'a pas eu de diplôme et… étant majeure, a décidé qu'il était temps qu'elle nous quitte… 
Le juge averti lui a donné le choix, en lui expliquant les raisons de la tutelle jusque 21 ans pour elle : ou elle restait chez nous et trouvait un travail, ou elle faisait un service dans l'armée de 2 ans. Elle a préféré l'armée… en s'en mordant les doigts car elle me suppliait de trouver une excuse pour la faire revenir.
Finalement, elle y a trouvé son mari, est allé dans sa famille aux permissions. Sa belle-mère, pas née de la dernière pluie, a demandé à nous rencontrer. Ce que nous avons fait et nous sommes devenus amis avec ce couple. C'est mon mari qui a conduit cette fille à son mariage, ils sont toujours ensemble et ont 2 enfants. Il y a quelques années, elle m'a posé des questions sur les raisons de son placement et j'ai pu lui répondre ce que je savais. 

Par contre, un autre enfant, devenu majeur, toujours resté en contact avec nous, a "mal tourné" et a fait pas mal de séjours en prison. Ce n'est pas pour autant qu'il s'est laissé embobiné par les islamistes, il ne faut donc pas généraliser. Il était resté lui-même.
Revenir en haut Aller en bas
Thedjezeyri14

Thedjezeyri14


respect du confinement dans les banlieues Empty
MessageSujet: Re: respect du confinement dans les banlieues   respect du confinement dans les banlieues EmptyVen 3 Avr - 8:44

gerard2007 a écrit:

c'est pas de la haine que je propose , c'est de la justice !
celui qui décorne , doit être punis.
pour une fois que je rejoins l'islam et la charia , tu devrais applaudir a deux mains  

Pour une fois ?? Tu as toujours été pour la charia moyen ageuse la seul chose qui te dérange de dans C'est qu'elle sent le moyen orient ... d'ailleur je répète dans cesse que tu représente l'autre face de la médaille salafistes .

Et moi j'ai toujours été contre la charia , nos intervention sont donc , tout à fait habituel et cohérent .
Revenir en haut Aller en bas
Tonton




respect du confinement dans les banlieues Empty
MessageSujet: Re: respect du confinement dans les banlieues   respect du confinement dans les banlieues EmptyVen 3 Avr - 9:38

Mais Pétunia, tout ce dont tu parles et tout ce que tu fais, porte le nom de prévention.

Or Gérard lui ne parle que répression.

Or les moyens de prévention, y compris dans ton job, sont de plus en plus réduit, et les éducateurs de rue et les assistantes sociales croulent sous les dossiers, alors qu'ils sont les premiers acteurs du système préventif dont tu parles.

Exemple :

Un élu qui se promène voit un groupe de jeunes jouer au foot et un type qui les regardent en fumant une clope. L'élu demande à ses sbires, qui est il ? on lui répond : un éducateur. Comment ça répond il ? je paye un gars à fumer des clopes et à regarder des gamins jouer au foot ? pas question.

Tu sais très bien ce que je veux dire....
Revenir en haut Aller en bas
Tonton




respect du confinement dans les banlieues Empty
MessageSujet: Re: respect du confinement dans les banlieues   respect du confinement dans les banlieues EmptyVen 3 Avr - 9:47

Thedjezeyri14 a écrit:
gerard2007 a écrit:

c'est pas de la haine que je propose , c'est de la justice !
celui qui décorne , doit être punis.
pour une fois que je rejoins l'islam et la charia , tu devrais applaudir a deux mains  

Pour une fois ?? Tu as toujours été pour la charia moyen ageuse  la seul chose qui te dérange de dans C'est qu'elle sent le moyen orient ... d'ailleur je répète dans cesse que tu représente l'autre face de la médaille salafistes .

Et moi j'ai toujours été contre la charia , nos intervention sont donc , tout à fait habituel et cohérent .

C'est pour ceci que je vais comme le dit Pétunia trop loin avec Gérard, car si je donne l'exemple de cet éducateur qui, selon l'élu ne sert à rien, il sera remplacé par qui ? Quels sont les discours que risquent d'entendre ces gamins, car que tu sais qui, va s’intéresser à eux. Tu le sais, pas Gérard.

Alors bien sûr, je prend l'exemple du salafiste qui ira leur contact, à cause du fait que je m'adresse à Gérard, car évidement, même si on sait que c'est dans leur politique, le risque premier c'est qu'ils se retournent vers les " caïds ".

Tu l'as dit toi même, ce qui t'a permis d'en sortir, c'est des gens comme Pétunia. Et Gérard n'a toujours pas compris qu'il parle de budget et que la réalité, c'est que comme pour la santé, il y eu d'énorme restriction et une politique d'austérité aussi dans le domaine éducatif.
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


respect du confinement dans les banlieues Empty
MessageSujet: Re: respect du confinement dans les banlieues   respect du confinement dans les banlieues EmptyVen 3 Avr - 11:50

Tonton a écrit:
Thedjezeyri14 a écrit:
gerard2007 a écrit:

c'est pas de la haine que je propose , c'est de la justice !
celui qui décorne , doit être punis.
pour une fois que je rejoins l'islam et la charia , tu devrais applaudir a deux mains  

Pour une fois ?? Tu as toujours été pour la charia moyen ageuse  la seul chose qui te dérange de dans C'est qu'elle sent le moyen orient ... d'ailleur je répète dans cesse que tu représente l'autre face de la médaille salafistes .

Et moi j'ai toujours été contre la charia , nos intervention sont donc , tout à fait habituel et cohérent .

C'est pour ceci que je vais comme le dit Pétunia trop loin avec Gérard, car si je donne l'exemple de cet éducateur qui, selon l'élu ne sert à rien, il sera remplacé par qui ? Quels sont les discours que risquent d'entendre ces gamins, car  que tu sais qui, va s’intéresser à eux. Tu le sais, pas Gérard.

Alors bien sûr, je prend l'exemple du salafiste qui ira leur contact, à cause du fait que je m'adresse à Gérard, car évidement, même si on sait que c'est dans leur politique, le risque premier c'est qu'ils se retournent vers les " caïds ".

Tu l'as dit toi même, ce qui t'a permis d'en sortir, c'est des gens comme Pétunia. Et Gérard n'a toujours pas compris qu'il parle de budget et que la réalité, c'est que comme pour la santé, il y eu d'énorme restriction et une politique d'austérité aussi dans le domaine éducatif.


Un livre à relire (ainsi que le film avec Jean Gabin) : "Chiens perdus sans collier" de Gilbert Cesbron.
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
Tonton




respect du confinement dans les banlieues Empty
MessageSujet: Re: respect du confinement dans les banlieues   respect du confinement dans les banlieues EmptyVen 3 Avr - 12:22

La prévention c'est l'éducation.

Avant on fumait  même dans les transports en commun, dans les cinémas, et dans la voiture avec les gamins derrière, même pas attachés car ce n'était pas obligatoire.

Education : prévention. Aujourd'hui, on en discute même pas.

A propos de la ceinture, c'est la même chose, avant elle n'était pas obligatoire et certains disaient même que finalement, elle pouvait créer des traumatismes en cas d'accident

Education : prévention. Aujourd'hui, on en discute même pas.

Pour le masque c'est pareil, et pour le confinement c'est pareil, ce n'est pas par la répression que l'on peut arriver aux résultat de la prévention, c'est à dire de l'éducation.

Or parfois, et souvent même, il y a des manques éducatifs, avec des parents dépassés par les événements, qui ne sont pour autant irresponsables, ni mal éduqué à la base, au contraire même parfois, mais simplement dépassés.

Donc tout comme pour le tabac, la ceinture de sécurité et aujourd'hui le masque, c'est en rapport avec la position de l'état par rapport à ça.

Certes le mieux, c'est le privé, c'est à dire que la base soit construite de l'intérieur, de façon autonome, mais dans les rapports sociaux, les parents ne peuvent pas être partout, et surtout, ne savent pas tout, et ne sont pas non plus sans leur propre faille.


En France, on fonctionne sur la carotte, ou la sanction, mais quand l'un ou l'autre tombe, alors c'est que la résultat est déjà établi, et le meilleur moyen de se soigner, c'est de ne pas tomber malade.

Tant que l'on conçoit que la sanction ou la carotte prévaut sur les discours éducatifs, sur les prises de conscience, on restera toujours dans ce système de la crainte ou de la récompense mais pas dans celle du discernement qui rend les gens autonome, et capable de prendre d'eux même les bonnes décisions parce qu'elles en ont compris le sens.  

Plus on fait de l'éducatif, moins on a besoin de gendarme, plus on fait de le prévention routière, moins il y a d'accident, plus on prendra des précautions pour ne pas transmettre le virus, moins il se rependra.

C'est une question de bon sens.
Revenir en haut Aller en bas
gerard2007




respect du confinement dans les banlieues Empty
MessageSujet: Re: respect du confinement dans les banlieues   respect du confinement dans les banlieues EmptyVen 3 Avr - 13:52

Tonton a écrit:
Thedjezeyri14 a écrit:


Pour une fois ?? Tu as toujours été pour la charia moyen ageuse  la seul chose qui te dérange de dans C'est qu'elle sent le moyen orient ... d'ailleur je répète dans cesse que tu représente l'autre face de la médaille salafistes .

Et moi j'ai toujours été contre la charia , nos intervention sont donc , tout à fait habituel et cohérent .

C'est pour ceci que je vais comme le dit Pétunia trop loin avec Gérard, car si je donne l'exemple de cet éducateur qui, selon l'élu ne sert à rien, il sera remplacé par qui ? Quels sont les discours que risquent d'entendre ces gamins, car  que tu sais qui, va s’intéresser à eux. Tu le sais, pas Gérard.

Alors bien sûr, je prend l'exemple du salafiste qui ira leur contact, à cause du fait que je m'adresse à Gérard, car évidement, même si on sait que c'est dans leur politique, le risque premier c'est qu'ils se retournent vers les " caïds ".

Tu l'as dit toi même, ce qui t'a permis d'en sortir, c'est des gens comme Pétunia. Et Gérard n'a toujours pas compris qu'il parle de budget et que la réalité, c'est que comme pour la santé, il y eu d'énorme restriction et une politique d'austérité aussi dans le domaine éducatif.
c'est des histoire sans fin , et occidentale !
40 ans qu'éducateurs et moyens financiers , aides en tout genre sont la solution pour cette population !
je veux bien , s'y ca apporte des fruits et des solutions .
en attendant , d'autres en payent l'addition aux prix fort .
un paysan qui se suicide tous les jours , des commerçants endettés a vie parce que sur imposé, des pauvres gens qui dorment dans les rues alors qu'ils ont cotisés une vie !!
des retraites de commerçant a 400 euros mois après une vie de travail .
c'est ca votre sens de la justice ?
vous allez me dire non !! il faut des retraites décentes , des travailleurs heureux , des vieux prit en charges !!
mais ca marche pas !!
faut donc faire des choix , et c'est dur de faire des choix !!

soit il faut faire marcher la planche a billet et distribuer tant que ca marche , endetter le pays jusqu'à la ruine totale .

si vous avez la solution je suis preneur !!

au philippine , le président a donné ordre a l'armée et a la police de tirer sur ceux qui n'obéissent pas au confinement !!
c'est une horreur , j'en convient !!
mais n'est ce pas une horreur que celui qui par pur égoïsme , risque d'attraper le virus , le donner a ses parents ,voisins et de les tuer .

elle est ou la justice ?
j'ai beaucoup voyager , et de la misère j'en ai vu , LA vrai misère , et ils étaient moins dangereux que certains chez nous .

l'homme est ingérable , et il n'y a pas de solution !!


mais il n'y a pas de solution miracle
Revenir en haut Aller en bas
gerard2007




respect du confinement dans les banlieues Empty
MessageSujet: Re: respect du confinement dans les banlieues   respect du confinement dans les banlieues EmptyVen 3 Avr - 14:06

Thedjezeyri14 a écrit:
Pétunia a écrit:


Qui a parlé de bombe atomique ? personne que je sache… ni de la Somalie…

Chacun ses méthodes, je ne suis pas pour le bâton, ni la faiblesse mais le dialogue. Parfois, ça marche, parfois ça ne marche pas.
Il faut parfois aussi (je parle de mineurs) savoir d'où ils viennent.

Je me souviens qu'à minuit, en rentrant chez mes parents, dans la banlieue de Roubaix, nous voyons, mon mari et moi, un enfant de 3 ans dehors. Ma rage a été telle que je n'ai pas eu  peur et j'ai interpellé les jeunes qui étaient dans le hall à côté, entrain de "se détendre" par la "fumette". Ils ont très mal pris mon arrivée mais j'ai réussi à savoir d'où venait ce gosse. Je n'ai pas menacé de la police, je pense même que je n'y ai pas pensé, honte à moi.

Un de ces jeunes m'a dit qu'il allait s'en occuper (du gosse), j'ai refusé et ai réussi à savoir où il habitait. Je suis allée sonner au moins pendant 5 minutes pour qu'une mégère m'ouvre et me dit "ah, il n'est pas dans son lit celui-là ?, j'ai pas compté"...

ça puait l'alcool, le mec est arrivé presque menaçant alors là, oui, j'ai compris… ils avaient bien bu et les enfants étaient livrés à eux mêmes, j'ai appris ensuite qu'ils étaient 8 dans cet appartement, car je lendemain, je suis allée au CCAS pour signaler cette famille qu'ils connaissaient…

Ce sont les services sociaux qui ne font pas leur boulot, ils ont peur et pourtant, ils sont payés pour ça. je n'ai toujours fait dans ma vie que me disputer avec les assistantes sociales.

Quant aux jeunes, ils m'attendaient en bas entourant la voiture de mon mari qui n'est pas sorti de peur qu'on lui pique.

Je les ai remerciés et le plus agressif qui devait être "le chef" m'a demandé d'où nous venions, le numéro de la voiture n'était pas du nord. J'ai toujours répondu calmement, sans donner non plus l'adresse de mes parents (et sans leur dire à eux !!). Ces jeunes avaient envie d'en découdre, ça j'en suis sûre, alors je leur ai parlé du gosse, de la famille d'où il vient, les ai remerciés de m'avoir donné son adresse, bref, on a discuté pas trop poliment mais sans trop d'agressivité.

Où je me suis fâchée, c'est quand l'un m'a demandé de l'argent pour "le service rendu". Alors là, j'ai tellement "gueulé" c'est le cas de le dire que quelqu'un a ouvert une fenêtre et ils se sont enfuis dans leur hall.






J'ai déjà été comme ces jeunes chère Petunia et j'ai des amis qui n'en sont pas sorti .. ce qui a fait mon déclic C'est des gens comme toi ceux qui n'avais pas peur d'amener leur pédagogie dans le ghetto fait attention à toi ne change pas et ne te fais surtout pas convaincre par Gérard parceque ce qu'il propose ce n'est rien de plus que la haine et le bâton ça n'a jamais sauvé personne .
tu fais une erreur monumentale !
éducateur ou pas , tu serais revenu sur le droit chemin tout seul !!
ce n'était qu'une question de temps !
moi aussi je suis passé par la !
tu savais très bien au fond de toi , que quelque chose n'allait pas , quelque chose que l'on peut appeler conscience , qui demandait qu'a se réveiller !
chez d'autres elle ne se réveille jamais , notamment un ami , a qui l'on a fait la morale des années , et qui c'est calmés qu'a l'Age de 60 ans !! retraite bien mérité
et plus de 20 ans de prison alternés


Revenir en haut Aller en bas
Tonton




respect du confinement dans les banlieues Empty
MessageSujet: Re: respect du confinement dans les banlieues   respect du confinement dans les banlieues EmptySam 4 Avr - 1:27

Oui, certains ont la capacité de s'en sortir tout seul, c'est vrai mais pas tous, et d'ailleurs personnes ne peut dire qu'il s'en est sorti tout seul, puisque déjà, on va tous à l'école.

Non, des moyens éducatifs, il y en a, et il ne sont pas si coûteux que ça, puisqu'ils peuvent justement éviter des dépenses supplémentaires.

Ben si tu veux un exemple, je pense encore que le tabac est un bon exemple, puisque bien des gens arrêtent de fumer ce qui évite des prises en charge sanitaires coûteuses.

D'ailleurs tu parles d'économie, or ! elle en est où l'économie en raison de notre situation sanitaire ?

Si on avait pas les pompiers, ne penses tu pas que les incendies se propageraient ? Demande comment ça ce passe, par exemple, à un congolais, quand sa maison brûle dans son pays.

Or même les pompiers critiquent cette politique d'austérité, tout le monde en fait, même la police....

Certes on peut voir les dépenses du Rmiste, mais on compare aux fraudes fiscales ou pas ?

Tu sais, tu peux dire ce que tu veux, mais entre Paris Hilton et un enfant congolais, en dépens le calcul se fait vite fait.
Revenir en haut Aller en bas
Pétunia
Moderateur
Moderateur
Pétunia


respect du confinement dans les banlieues Empty
MessageSujet: Re: respect du confinement dans les banlieues   respect du confinement dans les banlieues EmptySam 4 Avr - 2:22

Tonton a écrit:
Mais Pétunia, tout ce dont tu parles et tout ce que tu fais, porte le nom de prévention.

Or Gérard lui ne parle que répression.

Or les moyens de prévention, y compris dans ton job, sont de plus en plus réduit, et les éducateurs de rue et les assistantes sociales croulent sous les dossiers, alors qu'ils sont les premiers acteurs du système préventif dont tu parles.

Exemple :

Un élu qui se promène voit un groupe de jeunes jouer au foot et un type qui les regardent en fumant une clope. L'élu demande à ses sbires, qui est il ? on lui répond : un éducateur. Comment ça répond il ? je paye un gars à fumer des clopes et à regarder des gamins jouer au foot ? pas question.

Tu sais très bien ce que je veux dire....

Tonton, il ne faut pas non plus généraliser.

J'ai vu de mes propres yeux, le procureur aller parler à une bande de voyous qui semaient la peur dans un quartier de la ville, ici, près de chez moi. Il n'était pas obligé de le faire, il pouvait garer sa voiture près du Palais de Justice, il avait sa place.

Ne me demande pas ce que ça a donné, je n'en sais rien. Juste que ce que tu dis me rappelle cela et que je sais qu'il était pour la prévention plutôt que de les avoir en face de lui dans son bureau.

Puisque ce fil parle de confinement, là oui, il faut bien qu'il y ait des contrôles pour ne pas envahir les régions, alors que nous, nous n'avons pas le droit de sortir plus d'un kilomètre…

Mais cela n'a rien à voir avec les banlieues.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




respect du confinement dans les banlieues Empty
MessageSujet: Re: respect du confinement dans les banlieues   respect du confinement dans les banlieues Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
respect du confinement dans les banlieues
Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: ACTUALITES-
Sauter vers: