Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRÉTIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP

COVID 19 : RESTER CHEZ SOI C' EST SAUVER DES VIES. MERCI

COVID 19 : RESTER CHEZ SOI C' EST SAUVER DES VIES
-48%
Le deal à ne pas rater :
Promo sur les baskets Nike React Element 55 SE pour homme
68 € 130 €
Voir le deal
Le Deal du moment :
Sélection d’ebooks gratuits en ...
Voir le deal

 

 Lynchage en réseaux

Aller en bas 
AuteurMessage
Maryam

Maryam


Lynchage en réseaux Empty
MessageSujet: Lynchage en réseaux   Lynchage en réseaux EmptyLun 27 Jan 2020, 15:03

27/01/2020

J'ai parcouru le sujet maintenant fermé #je suis mila et il me semble qu'on est passé à côté du sujet, on voit que presque immédiatement nous avons assisté à une dispute islamo-chrétienne comme d'habitude.

Pourtant le phénomène est connu et c'est une plaie moderne, voici un article qui explique mieux.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Lynchages en réseaux
C’est sans doute le phénomène le plus terrifiant de l’espace numérique. Du jour au lendemain, voire d’une heure à l’autre, une personne, la plupart du temps une femme, se retrouve au centre de l’attention de centaines ou de milliers d’individus qui ont décidé de la prendre pour cible. La violence qui se déchaîne alors ne semble connaître aucune limite : dénigrement, insultes, doxxing (divulgation de données personnelles : l’adresse ou le numéro de téléphone), menaces de viol, appel au meurtre. Et ce déferlement répond à un processus tristement invariable. La victime poste un message sur les réseaux sociaux, un article, une vidéo, etc. Une action qui peut rester sans conséquence pendant un temps, jusqu’à ce qu’arrive le déclencheur. Ce peut être un texte sur un forum de discussion, le tweet rageur d’un compte très suivi ou un partage Facebook outré. C’est l’allumette craquée à l’orée d’une forêt après la sécheresse.




Revenir en haut Aller en bas
Maryam

Maryam


Lynchage en réseaux Empty
MessageSujet: Re: Lynchage en réseaux   Lynchage en réseaux EmptyLun 27 Jan 2020, 15:05

«Pas mieux à faire ?»

Dans une conférence donnée fin 2017, la vidéaste et comédienne Marion Séclin se présente avec un humour très acide en tant que «championne de France du cyberharcèlement» et explique avoir reçu, en un peu plus d’un an, «40 000 commentaires menaçants, insultants, violents». Et de s’interroger : «Comment est-ce possible que 40 000 personnes n’aient pas mieux à faire dans leur vraie vie que de m’atteindre, moi, dans ma vraie vie ?» Une question qui taraude tous les observateurs des usages numériques qui, face à un phénomène émergent lié à la sociabilité à grande échelle, n’ont pas le début d’une solution pour l’endiguer.

A lire aussi«Le but, c’est de provoquer la mort sociale»

Yann Leroux, docteur en psychologie qui a conduit sa thèse sur «la Dynamique des groupes en ligne», connaît bien l’historique de ces phénomènes : «Dès le début d’Internet, avant même les premiers forums de discussion, on a des traces de comportements inadaptés sur des mailing lists. C’est d’ailleurs pour ça que les premiers internautes avaient conçu des règles de politesse et de bien-vivre qui permettaient à chacun de côtoyer son voisin sans que le fonctionnement du groupe ne soit problématique. Ça s’appelait la "nétiquette". Les nouveaux venus étaient toujours mis au courant des règles par les utilisateurs déjà présents. Et puis le phénomène a gravement dérapé avec le Web 2.0 et la massification d’Internet. Aujourd’hui, un commentaire voulant rappeler les règles se retrouverait noyé au milieu de quatre cents autres. La notion de groupe a laissé la place à celle de foule.»

«Un effet de horde»

Et ces foules, aujourd’hui, ne se reposent jamais. En ce moment, il suffit de suivre un hashtag pour tomber sur des torrents de haine contre Clémentine, une candidate de l’émission de télé-réalité Koh Lanta ou des appels au viol contre l’ex-actrice X Nikita Bellucci. Il y a quelques semaines, c’était la journaliste Nadia Daam ou la militante Caroline de Haas, et avant elles, tellement d’autres. Dans la plupart des cas, la seule solution à leur portée, c’est la fermeture de leur compte et le départ des réseaux sociaux. Il suffit de quelques minutes avec un navigateur pour tomber sur des messages comme : «Cette pute ne mérite aucune considération de notre part», «tu as autant de classe qu’une clocharde qui fait le tapin» ou encore cette variante récurrente qui veut justifier l’injustifiable, «ce qu’elle n’a pas compris, c’est qu’elle a été surtout harcelée parce qu’elle avait dit une grosse connerie !»

Le premier réflexe, plutôt naturel, est d’aller chercher l’origine de ces mouvements chez certains extrémistes qui ont intégré depuis longtemps cette rhétorique violente. «Dans certains groupes, comme la fachosphère, les comportements haineux font partie de l’identité, observe Pauline Escande-Gauquié, sémiologue et coauteure de Monstres 2.0. L’autre visage des réseaux sociaux (éd. François Bourin, 2018). Ils se sentent légitimes à insulter des personnes, car ils sont fondus dans des discours haineux de masse. Il y a un effet de horde.»

Revenir en haut Aller en bas
Maryam

Maryam


Lynchage en réseaux Empty
MessageSujet: Re: Lynchage en réseaux   Lynchage en réseaux EmptyLun 27 Jan 2020, 15:05

Mais cette fachosphère protéiforme, si elle peut être très active dans des mouvements sexistes et islamophobes, est rarement au centre des foules numériques. «L’image que j’ai, raconte Yann Leroux, ce sont les foules du Mississippi avec plein de bonnes gens qui vont pendre un "nègre" et qui, ensuite, vont déjeuner l’après-midi avec les gamins. Les gens vont participer à des mouvements haineux et, cinq minutes plus tard, ils font quelque chose qui n’a rien à voir. Ils sont, pour la plupart, sûrement, des gens adorables et fréquentables.» Difficile à avaler, quand même, quand on voit la violence des propos tenus.

«Des gens normaux»

Yann Leroux persiste : «Je ne voulais pas gâcher mon point Godwin trop tôt, mais on a quand même des exemples dans l’histoire. Ce qui me frappe, c’est la rapidité avec laquelle ces groupes se font et se défont. Le fait de participer à une de ces foules, ça coûte un like, ou trente secondes pour écrire un message. Et ensuite, les gens se désengagent très vite, mais la trace qu’ils ont laissée sur Internet reste, et pour la personne qui est agressée, la foule est toujours présente.» En août 2016, la chercheuse américaine Whitney Phillips écrivait dans Time :«Ce sont pour la plupart des gens normaux qui font des choses qui leur ont paru amusantes sur le moment et qui ont des répercussions énormes. On aimerait dire que ce sont eux les méchants, mais c’est un problème qui nous concerne tous.»

Un des exemples les plus emblématiques de ces foules haineuses est Justine Sacco. Le 20 décembre 2013, la trentenaire, attachée de presse pour IAC, un groupe qui gère plusieurs services web (Vimeo, OkCupid, etc.), tweete de l’aéroport à ses 170 followers : «Départ pour l’Afrique. Espère ne pas choper le sida. Je déconne. Je suis blanche !» Aucune réaction, pas de «j’aime», ni de retweet. Elle prend son avion, et c’est alors qu’elle est déconnectée que tout s’emballe. Un journaliste du site Gawker prend connaissance du tweet et le relaie à ses lecteurs. Le vol de Justine Sacco dure onze heures, largement le temps pour qu’Internet prenne feu. Quand elle atterrit, 100 000 messages l’accusant de racisme, la plupart d’une violence extrême, ont été postés, et, dans les dernières heures, le hashtag #HasJustineLandedYet («Justine a-t-elle atterri ?») se retrouve en tête des «tendances» de Twitter (avec, même, la participation d’un certain @realDonaldTrump). Arrivée au Cap, elle est licenciée par IAC et découvre, horrifiée, l’étendue des dégâts. Justine Sacco expliquera plus tard au journaliste Jon Ronson : «C’était un commentaire totalement affreux sur les statistiques disproportionnées du sida. Malheureusement, je ne suis pas un personnage de South Park, ni une comédienne, ce n’est donc pas à moi de commenter l’épidémie d’une manière aussi politiquement incorrecte sur une plateforme publique.»

Jon Ronson est l’auteur d’une passionnante enquête qui vient d’être publiée en français, la Honte ! (éd. Sonatine). Pour lui, ces mouvements de foules ravivent une pratique disparue. Il écrit : «Un jour, ça m’a frappé. […]. Nous étions au commencement d’une grande renaissance de l’humiliation publique. Après une accalmie de cent quatre-vingts ans, elle revenait à grands pas. Quand nous jetions l’opprobre sur quelqu’un, nous utilisions un outil excessivement puissant. Il était coercitif, sans frontières, et gagnait en vitesse et en influence. Les hiérarchies étaient nivelées. Les masses réduites au silence trouvaient une voix. C’était comme si la justice était démocratisée.» Selon Ronson, les réseaux sociaux, ou plutôt leurs utilisateurs, mettent en place l’équivalent de piloris numériques où la victime se retrouve prisonnière, contrainte par les systèmes de mentions et de notifications de faire face à un public hostile.
Revenir en haut Aller en bas
Skander




Lynchage en réseaux Empty
MessageSujet: Re: Lynchage en réseaux   Lynchage en réseaux EmptyLun 27 Jan 2020, 15:28

Maryam a écrit:


Un des exemples les plus emblématiques de ces foules haineuses est Justine Sacco. Le 20 décembre 2013, la trentenaire, attachée de presse pour IAC, un groupe qui gère plusieurs services web (Vimeo, OkCupid, etc.), tweete de l’aéroport à ses 170 followers : «Départ pour l’Afrique. Espère ne pas choper le sida. Je déconne. Je suis blanche !» Aucune réaction, pas de «j’aime», ni de retweet. Elle prend son avion, et c’est alors qu’elle est déconnectée que tout s’emballe. Un journaliste du site Gawker prend connaissance du tweet et le relaie à ses lecteurs. Le vol de Justine Sacco dure onze heures, largement le temps pour qu’Internet prenne feu. Quand elle atterrit, 100 000 messages l’accusant de racisme, la plupart d’une violence extrême, ont été postés, et, dans les dernières heures, le hashtag #HasJustineLandedYet («Justine a-t-elle atterri ?») se retrouve en tête des «tendances» de Twitter (avec, même, la participation d’un certain @realDonaldTrump). Arrivée au Cap, elle est licenciée par IAC et découvre, horrifiée, l’étendue des dégâts. Justine Sacco expliquera plus tard au journaliste Jon Ronson : «C’était un commentaire totalement affreux sur les statistiques disproportionnées du sida. Malheureusement, je ne suis pas un personnage de South Park, ni une comédienne, ce n’est donc pas à moi de commenter l’épidémie d’une manière aussi politiquement incorrecte sur une plateforme publique.»

Le site Gawker était spécialisé pour repérer ce genre de message que certains postent de manière inconsidérées, croyant n'être lu que par quelques dizaines de followers.

Il a posté également une courte vidéo d'une sex-tape du catcheur Hulk Hogan qui lui a intenté un procès et obtenu 140 millions $ qui ont obligés Nick Denton, le directeur de ce média-torchon, à déposer le bilan.

Il existe encore des sites de ce genre qui sont prêt à relayer des messages maladroits qui vont ruiner des réputations et pourrir la vie de gens qui n'ont fait qu'être maladroits, ils sont un vrai fléau sur internet.
Revenir en haut Aller en bas
Maryam

Maryam


Lynchage en réseaux Empty
MessageSujet: Re: Lynchage en réseaux   Lynchage en réseaux EmptyLun 27 Jan 2020, 15:38

Skander a écrit:


Le site Gawker était spécialisé pour repérer ce genre de message que certains postent de manière inconsidérées, croyant n'être lu que par quelques dizaines de followers.

Il a posté également une courte vidéo d'une sex-tape du catcheur Hulk Hogan qui lui a intenté un procès et obtenu 140 millions $ qui ont obligés Nick Denton, le directeur de ce média-torchon, à déposer le bilan.

Il existe encore des sites de ce genre qui sont prêt à relayer des messages maladroits qui vont ruiner des réputations et pourrir la vie de gens qui n'ont fait qu'être maladroits, ils sont un vrai fléau sur internet.


Dans le cas de #je suis mila, le premier lynchage d'une personne, mila, a donné lieu au lynchage de la communauté musulmane, j'ai voulu rappeler que le phénomène est général et les prétextes très divers, il s'agit de se comporter sur le net comme les foules dans les scènes de lynchage du passé, la foule se comporte comme une bête immonde qui hurle et détruit et abandonne tout sens critique.
Un déchainement déshumanisé, nous pouvons tous en être victime.



Revenir en haut Aller en bas
Tonton




Lynchage en réseaux Empty
MessageSujet: Re: Lynchage en réseaux   Lynchage en réseaux EmptyLun 27 Jan 2020, 15:54

Oui, c'est d'ailleurs l'histoire de Frankenstein. Car si au départ, le monstre est la création d'un scientifique à qui on peut reprocher de se " prendre pour Dieu ", sans avoir son discernement, au bout de l'histoire on comprend que le monstre, c'est la foule.

Dans l'art, c'est le dadaïsme.

Un artiste dont j'ai oublié le nom, avait recouvert une 2 CV, de baguettes de pains, voilà son oeuvre, du moins au départ.

Peu un peu, une foule a commencé à entourer sa création et l'indignation a commencé à s'installer . Puis effectivement sous la pulsion d'un déclencheur, la foule a crier au scandale, c'est un gâchis de pain monstrueux alors que des gens meurent de faim.

Elle a donc détruit l'oeuvre de l'artiste, laissant finalement le pain sur le sol. Et c'est à ça que voulait en venir l'artiste, c'était là son oeuvre.

Oui les réseaux sociaux fonctionnent aussi de cette façon, le fait de se cacher derrière un clavier, permettant de se sentir protégé.

Mais si c'est vrai pour ce qui est mal, c'est vrai aussi pour ce qui est bien.

Car quand une femme se fait agressé, si personne ne dit rien, en faisant semblant de ne rien voir, il suffit là aussi d'un élément déclencheur, c'est à dire d'une seule personne qui intervient pour protéger la femme pour que le groupe témoins du fait, la suive également.

En tout cas, je pense que ce n'est pas rien que dans la bible, les groupes humains sont comparés à des troupeaux de moutons.
Revenir en haut Aller en bas
Cyril 84
Moderateur
Moderateur
Cyril 84


Lynchage en réseaux Empty
MessageSujet: Re: Lynchage en réseaux   Lynchage en réseaux EmptyLun 27 Jan 2020, 18:04

Dans le titre du sujet, Maryam a écrit:
Lynchage en réseaux

Voir également ce sujet qu'Estandrine (devenue "La petite voix") avait ouvert il-y-a presque 4 ans :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Revenir en haut Aller en bas
cailloubleu*
Moderateur
Moderateur
cailloubleu*


Lynchage en réseaux Empty
MessageSujet: Re: Lynchage en réseaux   Lynchage en réseaux EmptyLun 27 Jan 2020, 18:24

Cyril 84 a écrit:
Dans le titre du sujet, Maryam a écrit:
Lynchage en réseaux

Voir également ce sujet qu'Estandrine (devenue "La petite voix") avait ouvert il-y-a presque 4 ans :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



Les réseaux sont dangereux à tous les points de vue, même les gens bien intentionnés se font piéger par des choses toutes bêtes comme prendre n'importe quel contact pour exhiber 100, 200 contacts pour montrer leur popularité.
Ou bien de devenir accro aux commentaires des autres en multipliant les photos.
Et bien sûr il y a tous les drames dont parlent les médias et dont parlait Estandrine.

Revenir en haut Aller en bas
ex-musulman




Lynchage en réseaux Empty
MessageSujet: Re: Lynchage en réseaux   Lynchage en réseaux EmptyLun 27 Jan 2020, 19:11

Maryam a écrit:
Skander a écrit:


Le site Gawker était spécialisé pour repérer ce genre de message que certains postent de manière inconsidérées, croyant n'être lu que par quelques dizaines de followers.

Il a posté également une courte vidéo d'une sex-tape du catcheur Hulk Hogan qui lui a intenté un procès et obtenu 140 millions $ qui ont obligés Nick Denton, le directeur de ce média-torchon, à déposer le bilan.

Il existe encore des sites de ce genre qui sont prêt à relayer des messages maladroits qui vont ruiner des réputations et pourrir la vie de gens qui n'ont fait qu'être maladroits, ils sont un vrai fléau sur internet.


Dans le cas de #je suis mila, le premier lynchage d'une personne, mila,  a donné lieu au lynchage de la communauté musulmane, j'ai voulu rappeler que le phénomène est général et les prétextes très divers, il s'agit de se comporter sur le net comme les foules dans les scènes de lynchage du passé, la foule  se comporte comme une bête immonde qui hurle et détruit et abandonne tout sens critique.
Un déchainement déshumanisé, nous pouvons tous en être victime.




Certes, les musulmans n'ont pas inventé de lynchage en reseaux mais est-ce que les membres des autres religions menacent de mort ceux qui insultent la leur?
Revenir en haut Aller en bas
Raphaël#

Raphaël#


Lynchage en réseaux Empty
MessageSujet: Re: Lynchage en réseaux   Lynchage en réseaux EmptyLun 27 Jan 2020, 20:18

Maryam a écrit:

Dans le cas de #je suis mila, le premier lynchage d'une personne, mila,  a donné lieu au lynchage de la communauté musulmane, j'ai voulu rappeler que le phénomène est général et les prétextes très divers, il s'agit de se comporter sur le net comme les foules dans les scènes de lynchage du passé, la foule  se comporte comme une bête immonde qui hurle et détruit et abandonne tout sens critique.
Un déchainement déshumanisé, nous pouvons tous en être victime.


C'est beau de relativiser, mais cette jeune fille ne peut plus aller à l'école, elle est menacée de mort pour avoir insulté une religion et ce en 2019, si dans les années 80 quelqu'un m'avait dit qu'un jour on risquerait la mort en France pour son opinion ou pour un dessin sur l'islam, je l'aurai pris pour un fou.
Aujourd'hui c'est une réalité qu'il ne sert à rien de cacher ou de minimiser, Charlie n'a pas suffit ???

Petite liste de femmes, qui comme Mila ont critiqué l'islam, certaines sont sous protection permanente, toutes sont menacées de mort pour qu'elles se taisent :
Zineb El Rhazoui, Caroline Fourest, Sonia Mabrouk, Céline Pina, Leïla Slimani, Lydia Guirous et Jeannette Bougrab pour les plus connues.

Vouloir justifier ou relativiser la pression islamiste sur notre liberté d'expression et de blasphème est complètement inconscient.
Revenir en haut Aller en bas
Maryam

Maryam


Lynchage en réseaux Empty
MessageSujet: Re: Lynchage en réseaux   Lynchage en réseaux EmptyLun 27 Jan 2020, 21:55

Raphaël# a écrit:

C'est beau de relativiser, mais cette jeune fille ne peut plus aller à l'école, elle est menacée de mort pour avoir insulté une religion et ce en 2019, si dans les années 80 quelqu'un m'avait dit qu'un jour on risquerait la mort en France pour son opinion ou pour un dessin sur l'islam, je l'aurai pris pour un fou.
Aujourd'hui c'est une réalité qu'il ne sert à rien de cacher ou de minimiser, Charlie n'a pas suffit ???

Petite liste de femmes, qui comme Mila ont critiqué l'islam, certaines sont sous protection permanente, toutes sont menacées de mort pour qu'elles se taisent :
Zineb El Rhazoui, Caroline Fourest, Sonia Mabrouk, Céline Pina, Leïla Slimani, Lydia Guirous et Jeannette Bougrab pour les plus connues.

Vouloir justifier ou relativiser la pression islamiste sur notre liberté d'expression et de blasphème est complètement inconscient.

Oui c'est condamnable et toutes les personnes qui participent à un lynchage sont des criminels, ou bien c'est de la pure stupidité et ils s'imaginent défendre quelque chose.

Mais cela s'inscrit dans une démarche généralisée de prise de pouvoir de la foule qui s'estime autorisée de punir une personne qui a commis une bévue en public.
Une fois c'est pour dire "merde à l'islam et à Allah", l'autre fois pour avoir dit qu'en tant que blanche elle ne risquait pas d'attraper le sida, ou peut-être qu'il faut boucler tous les homosexuels.

Dans tous les cas ça se termine ainsi:

Du jour au lendemain, voire d’une heure à l’autre, une personne, la plupart du temps une femme, se retrouve au centre de l’attention de centaines ou de milliers d’individus qui ont décidé de la prendre pour cible. La violence qui se déchaîne alors ne semble connaître aucune limite : dénigrement, insultes, doxxing (divulgation de données personnelles : l’adresse ou le numéro de téléphone), menaces de viol, appel au meurtre. Et ce déferlement répond à un processus tristement invariable. La victime poste un message sur les réseaux sociaux, un article, une vidéo, etc. Une action qui peut rester sans conséquence pendant un temps, jusqu’à ce qu’arrive le déclencheur. Ce peut être un texte sur un forum de discussion, le tweet rageur d’un compte très suivi ou un partage Facebook outré.


Et toutes ces personnes ont leur vie ruinée par la foule.

Mais pourquoi isoler le cas précis où les débordements sont musulmans et les isoler des autres cas?

Et que ce serai-t-il passé si une Jamila avait dit sur un réseau qu'elle e..erdait les chrétiens et qu'elle en avait marre des kouffars donneurs de leçons.
On parie qu'elle aurait eu le même traitement que Mila?

Peut-être que ce n'est pas venu à l'idée de Jamila?

Et le plus flippant c'est que si c'est Sven ou Hugo qui avait dit ce qu'a dit Mila, il ne ce serait rien passé, car c'est toujours sur le filles que ça tombe. C'est un phénomène de misogynie généralisé.
Revenir en haut Aller en bas
Thierry Jean




Lynchage en réseaux Empty
MessageSujet: Re: Lynchage en réseaux   Lynchage en réseaux EmptyMar 28 Jan 2020, 10:09

Maryam a écrit:
Raphaël# a écrit:

C'est beau de relativiser, mais cette jeune fille ne peut plus aller à l'école, elle est menacée de mort pour avoir insulté une religion et ce en 2019, si dans les années 80 quelqu'un m'avait dit qu'un jour on risquerait la mort en France pour son opinion ou pour un dessin sur l'islam, je l'aurai pris pour un fou.
Aujourd'hui c'est une réalité qu'il ne sert à rien de cacher ou de minimiser, Charlie n'a pas suffit ???

Petite liste de femmes, qui comme Mila ont critiqué l'islam, certaines sont sous protection permanente, toutes sont menacées de mort pour qu'elles se taisent :
Zineb El Rhazoui, Caroline Fourest, Sonia Mabrouk, Céline Pina, Leïla Slimani, Lydia Guirous et Jeannette Bougrab pour les plus connues.

Vouloir justifier ou relativiser la pression islamiste sur notre liberté d'expression et de blasphème est complètement inconscient.

Oui c'est condamnable et toutes les personnes qui participent à un lynchage sont des criminels, ou bien c'est de la pure stupidité et ils s'imaginent défendre quelque chose.

Mais cela s'inscrit dans une démarche généralisée de prise de pouvoir de la foule qui s'estime autorisée de punir une personne qui a commis une bévue en public.
Une fois c'est pour dire "merde à l'islam et à Allah", l'autre fois pour avoir dit qu'en tant que blanche elle ne risquait pas d'attraper le sida, ou peut-être qu'il faut boucler  tous les homosexuels.

Dans tous les cas ça se termine ainsi:

Du jour au lendemain, voire d’une heure à l’autre, une personne, la plupart du temps une femme, se retrouve au centre de l’attention de centaines ou de milliers d’individus qui ont décidé de la prendre pour cible. La violence qui se déchaîne alors ne semble connaître aucune limite : dénigrement, insultes, doxxing (divulgation de données personnelles : l’adresse ou le numéro de téléphone), menaces de viol, appel au meurtre. Et ce déferlement répond à un processus tristement invariable. La victime poste un message sur les réseaux sociaux, un article, une vidéo, etc. Une action qui peut rester sans conséquence pendant un temps, jusqu’à ce qu’arrive le déclencheur. Ce peut être un texte sur un forum de discussion, le tweet rageur d’un compte très suivi ou un partage Facebook outré.


Et toutes ces personnes ont leur vie ruinée par la foule.

Mais pourquoi isoler le cas précis où les débordements sont musulmans et les isoler des autres cas?

Et que ce serai-t-il passé si une Jamila avait dit sur un réseau qu'elle e..erdait les chrétiens et qu'elle en avait marre des kouffars donneurs de leçons.
On parie qu'elle aurait eu le même traitement que Mila?

Peut-être que ce n'est pas venu à l'idée de Jamila?

Et le plus flippant c'est que si c'est Sven ou Hugo qui avait dit ce qu'a dit Mila, il ne ce serait rien passé, car c'est toujours sur le filles que ça tombe. C'est un phénomène de misogynie généralisé.

La différence c'est que les responsables du culte chrétien n'auraient pas répondu "qu'elle l'avait bien cherché". Répondre ça c'est légitimiser les sanctions prévues pour le blasphème (la mort) et appliquées dans de nombreux pays islamiques, c'est ça qui est choquant !
Revenir en haut Aller en bas
Maryam

Maryam


Lynchage en réseaux Empty
MessageSujet: Re: Lynchage en réseaux   Lynchage en réseaux EmptyMar 28 Jan 2020, 10:31

Thierry Jean a écrit:


La différence c'est que les responsables du culte chrétien n'auraient pas répondu "qu'elle l'avait bien cherché". Répondre ça c'est légitimiser les sanctions prévues pour le blasphème (la mort) et appliquées dans de nombreux pays islamiques, c'est ça qui est choquant !

Qu'appelles-tu les responsables du culte?

Peux-tu nommer la personne qui l'a dit?
Revenir en haut Aller en bas
Maryam

Maryam


Lynchage en réseaux Empty
MessageSujet: Re: Lynchage en réseaux   Lynchage en réseaux EmptyMar 28 Jan 2020, 10:51

Bien cherché non.

Personne ne cherche à se faire lapider, cependant tout démarre toujours par une personne qui a la naïveté de penser qu'elle discute avec une dizaine de personnes de sa connaissance et qui n'a aucune idée de ce qu'en feront des milliers d' inconnus qui la lisent et qui vont s'emparer de ses propos, parce qu'ils s'amusent et qu'ils jouent un moment.

Sur un forum nous sommes assez à l'abri, nous avons un pseudo et nous ne nous disputons qu'avec quelques autres pseudos. Mais je peux imaginer la tornade de haine qui tomberait sur chacun d'entre nous, la fachosphère contre les uns, l'extrême-gauche contre les autres, si nous n'étions pas protégés par nos pseudos.

Et nous sommes heureusement protégés par la morale des forums qui exige de la politesse entre les membres, oui sinon tous sur ce forum nous serions des mila.
Revenir en haut Aller en bas
Thierry Jean




Lynchage en réseaux Empty
MessageSujet: Re: Lynchage en réseaux   Lynchage en réseaux EmptyMar 28 Jan 2020, 11:17

Maryam a écrit:
Bien cherché non.

Personne ne cherche à se faire lapider, cependant tout démarre toujours par une personne qui a la naïveté de penser qu'elle discute avec une dizaine de personnes de sa connaissance et qui n'a aucune idée de ce qu'en feront des milliers d' inconnus qui la lisent et  qui vont s'emparer de ses propos, parce qu'ils s'amusent et qu'ils jouent un moment.

Sur un forum nous sommes assez à l'abri, nous avons un pseudo et nous ne nous disputons qu'avec quelques autres pseudos. Mais je peux imaginer la tornade de haine qui tomberait sur chacun d'entre nous, la fachosphère contre les uns, l'extrême-gauche contre les autres, si nous n'étions pas protégés par nos pseudos.

Et nous sommes heureusement protégés par la morale des forums qui exige de la politesse entre les membres, oui sinon tous sur ce forum nous serions des mila.

Dans le JDD :
Le porte-parole du très officiel conseil représentatif du culte concerné, lui, se réjouit que la faute de cette mineure ait entraîné une avalanche de promesses de mort : "Elle l'a cherché, elle assume", dit-il au micro d'une télé, bombant le torse. Et pourtant, le seul tort de cette jeune blasphématrice fut d'utiliser un droit de critique consacré par la justice de son pays. Sa faute fut de croire qu'elle vivait dans une contrée où, après des siècles de combat et une révolution, l'on s'était débarrassé du respect obligé dû à Dieu. Pour mieux respirer, créer, inventer ou être égaux entre sexes. Et aussi parce que Dieu finit toujours par se choisir des porte-parole armés ou vociférants qui grignotent nos libertés les unes après les autres. Aujourd'hui, je me demande ce que pense cette adolescente. Comment elle regarde ceux qui se taisent et ne font rien. Quel enseignement elle en tirera sur ce que nous sommes.

Elle s'appelle Mila, le parquet est celui de Vienne en Isère et cette histoire s'est déroulée cette semaine, pas au pays des purs, mais dans une France qui a oublié qu'elle était celle de Voltaire."



Et n'oublions pas le plus important, c'est elle qui a été agressée en premier :
Une jeune homosexuelle, Mila, a été harcelée sur les réseaux. « Sale française », « sale pute », « sale gouine ». Puis les injures et les menaces prenant un caractère religieux, musulman. Mila affirme sur Instagram rejeter toutes les religions. Les choses empirent, des inconnus lui reprochent d’insulter « notre dieu Allah, le seul et l’unique » et souhaitent qu’elle aille « brûler en enfer ». Sans se démonter, la jeune fille publie une vidéo exprimant sa détestation de la religion au nom de laquelle on la harcèle. « Votre religion, c’est de la merde, votre Dieu, je lui mets un doigt dans le trou du cul, merci, au revoir. » puis « Vous m’insultez, vous me menacez de mort, vous êtes bons qu’à ça, vous avez pas d’éducation, vous êtes nuls, vous servez à rien. »
Revenir en haut Aller en bas
Maryam

Maryam


Lynchage en réseaux Empty
MessageSujet: Re: Lynchage en réseaux   Lynchage en réseaux EmptyMar 28 Jan 2020, 11:18

Thierry Jean a écrit:
Dans le JDD :
[i]Le porte-parole du très officiel conseil représentatif du culte concerné, lui, se réjouit que la faute de cette mineure ait entraîné une avalanche de promesses de mort : "Elle l'a cherché, elle assume", dit-il au micro d'une télé, bombant le torse.

En effet c'est grave, et dans ce cas ce porte-parole devrait faire l'objet d'une enquête et même d'une accusation pour complicité dans des menaces de mort.
J'espère très sincèrement qu'une partie civile s'est organisée contre lui.


Thierry Jean a écrit:
Sans se démonter, la jeune fille publie une vidéo exprimant sa détestation de la religion au nom de laquelle on la harcèle. « Votre religion, c’est de la merde, votre Dieu, je lui mets un doigt dans le trou du cul, merci, au revoir. » puis « Vous m’insultez, vous me menacez de mort, vous êtes bons qu’à ça, vous avez pas d’éducation, vous êtes nuls, vous servez à rien. »

C'est d'une incroyable stupidité de sa part de clamer de telles chose devant toute la France. Ces paroles sont d'une violence et d'une bêtise, il n'y a pas de mots!
Elle l'aurait cherché elle ne s'y serait pas prise autrement.
Revenir en haut Aller en bas
Thierry Jean




Lynchage en réseaux Empty
MessageSujet: Re: Lynchage en réseaux   Lynchage en réseaux EmptyMar 28 Jan 2020, 11:43

Maryam a écrit:
Thierry Jean a écrit:
Sans se démonter, la jeune fille publie une vidéo exprimant sa détestation de la religion au nom de laquelle on la harcèle. « Votre religion, c’est de la merde, votre Dieu, je lui mets un doigt dans le trou du cul, merci, au revoir. » puis « Vous m’insultez, vous me menacez de mort, vous êtes bons qu’à ça, vous avez pas d’éducation, vous êtes nuls, vous servez à rien. »

C'est d'une incroyable stupidité de sa part de clamer de telles chose devant toute la France. Ces paroles sont d'une violence et d'une bêtise, il n'y a pas de mots!
Elle l'aurait cherché elle ne s'y serait pas prise autrement.

Oui mais ce n'est pas elle qui a provoqué cette situation et n'oublions pas qu'elle n'a que 16 ans et qu'on a le droit de s’énerver quand on est harcelée par des voyous qui se réclament de l'islam; le chanteur F. Fromet se permet d'insulter la religion chrétienne (Jésus est pédé) c'est aussi bête et méchant mais il ne risque pas d'être menacé de mort par les chrétiens, La différence est fondamentale ! Charlie où es-tu ?
Revenir en haut Aller en bas
fantomette




Lynchage en réseaux Empty
MessageSujet: Re: Lynchage en réseaux   Lynchage en réseaux EmptyMar 28 Jan 2020, 11:46

Maryam a écrit:
Thierry Jean a écrit:
Sans se démonter, la jeune fille publie une vidéo exprimant sa détestation de la religion au nom de laquelle on la harcèle. « Votre religion, c’est de la merde, votre Dieu, je lui mets un doigt dans le trou du cul, merci, au revoir. » puis « Vous m’insultez, vous me menacez de mort, vous êtes bons qu’à ça, vous avez pas d’éducation, vous êtes nuls, vous servez à rien. »

C'est d'une incroyable stupidité de sa part de clamer de telles chose devant toute la France. Ces paroles sont d'une violence et d'une bêtise, il n'y a pas de mots!
Elle l'aurait cherché elle ne s'y serait pas prise autrement.

Non la violence ce sont les menaces de mort. 

Finalement, vous ne valez pas mieux que cette foule haineuse.
Revenir en haut Aller en bas
Sulayman
Moderateur
Moderateur
Sulayman


Lynchage en réseaux Empty
MessageSujet: Re: Lynchage en réseaux   Lynchage en réseaux EmptyMar 28 Jan 2020, 11:53

Maryam a écrit:
Thierry Jean a écrit:
Sans se démonter, la jeune fille publie une vidéo exprimant sa détestation de la religion au nom de laquelle on la harcèle. « Votre religion, c’est de la merde, votre Dieu, je lui mets un doigt dans le trou du cul, merci, au revoir. » puis « Vous m’insultez, vous me menacez de mort, vous êtes bons qu’à ça, vous avez pas d’éducation, vous êtes nuls, vous servez à rien. »

C'est d'une incroyable stupidité de sa part de clamer de telles chose devant toute la France. Ces paroles sont d'une violence et d'une bêtise, il n'y a pas de mots!
Elle l'aurait cherché elle ne s'y serait pas prise autrement.


Je n'ai pas trop suivi l'affaire Mila mais j'ai lu un article dessus.

Franchement, j'ai ri de la betise des gens sur les réseaux sociaux.
On aurait dit une bagarre de gamins à la cours de recré.
C'est du niveau bac à sable.

Elle a fait le buzz, cela lui fait de la notoriété, c'est ce que veulent les jeunes des générations tweeters.

Et insulter la religion, c'est vendeur et cela attire les attentions des gens qui n'ont rien d'autre à faire d'interessant que de donner leur avis sur tout et n'importe quoi.

Respectueusement,
Sulayman Lynchage en réseaux 871642
Revenir en haut Aller en bas
badrr




Lynchage en réseaux Empty
MessageSujet: Re: Lynchage en réseaux   Lynchage en réseaux EmptyMar 28 Jan 2020, 12:01

Thierry Jean a écrit:
Maryam a écrit:
Bien cherché non.

Personne ne cherche à se faire lapider, cependant tout démarre toujours par une personne qui a la naïveté de penser qu'elle discute avec une dizaine de personnes de sa connaissance et qui n'a aucune idée de ce qu'en feront des milliers d' inconnus qui la lisent et  qui vont s'emparer de ses propos, parce qu'ils s'amusent et qu'ils jouent un moment.

Sur un forum nous sommes assez à l'abri, nous avons un pseudo et nous ne nous disputons qu'avec quelques autres pseudos. Mais je peux imaginer la tornade de haine qui tomberait sur chacun d'entre nous, la fachosphère contre les uns, l'extrême-gauche contre les autres, si nous n'étions pas protégés par nos pseudos.

Et nous sommes heureusement protégés par la morale des forums qui exige de la politesse entre les membres, oui sinon tous sur ce forum nous serions des mila.

Dans le JDD :
Le porte-parole du très officiel conseil représentatif du culte concerné, lui, se réjouit que la faute de cette mineure ait entraîné une avalanche de promesses de mort : "Elle l'a cherché, elle assume", dit-il au micro d'une télé, bombant le torse. Et pourtant, le seul tort de cette jeune blasphématrice fut d'utiliser un droit de critique consacré par la justice de son pays. Sa faute fut de croire qu'elle vivait dans une contrée où, après des siècles de combat et une révolution, l'on s'était débarrassé du respect obligé dû à Dieu. Pour mieux respirer, créer, inventer ou être égaux entre sexes. Et aussi parce que Dieu finit toujours par se choisir des porte-parole armés ou vociférants qui grignotent nos libertés les unes après les autres. Aujourd'hui, je me demande ce que pense cette adolescente. Comment elle regarde ceux qui se taisent et ne font rien. Quel enseignement elle en tirera sur ce que nous sommes.

Elle s'appelle Mila, le parquet est celui de Vienne en Isère et cette histoire s'est déroulée cette semaine, pas au pays des purs, mais dans une France qui a oublié qu'elle était celle de Voltaire."

J'ai rarement lu plus stupide ...


Thierry Jean a écrit:
Maryam a écrit:
C'est d'une incroyable stupidité de sa part de clamer de telles chose devant toute la France. Ces paroles sont d'une violence et d'une bêtise, il n'y a pas de mots!
Elle l'aurait cherché elle ne s'y serait pas prise autrement.

Oui mais ce n'est pas elle qui a provoqué cette situation et n'oublions pas qu'elle n'a que 16 ans et qu'on a le droit de s’énerver quand on est harcelée par des voyous qui se réclament de l'islam; le chanteur F. Fromet se permet d'insulter la religion chrétienne (Jésus est pédé) c'est aussi bête et méchant mais il ne risque pas d'être menacé de mort par les chrétiens, La différence est fondamentale ! Charlie où es-tu ?

Les réseaux sociaux pullulent de ces menaces de morts . Le fait d'en faire une spécificité islamique n'est rien de plus qu'une propagande de plus .

On renifle la propagande à plein nez , on nage en pleine Psychose .

Mais pourquoi une telle différence de traitement ? Les réseaux sociaux sont pleins d'appel à la haine , de lynchage et de propos délirant , et cela de toutes parts . Mais il suffit que cela ait un lien Avec l'islam , pour y voir une instrumentalisation politique , des absrudités parlant d'un retour du délit de blasphème Avec comme cerise sur le gâteau la volonté de conquérir et de soumettre la république ...
Il est affligeant de voir qu'une discussion assi puérile peut avoir une telle répercussion chez certains .

Il est évident qu'il existe un islamisme extrêmiste qui n'est que haine et appel à la haine . Seulement ces extrêmistes sont derrières les barreaux , et son condamnés par tous , alors qu'un autre extrêmisme qui n'est lui aussi que haine et appel à la haine ont des tribunes et des sièges dans les médias .
Il n'a jamais été question d'un retour du délit de blasphème mais une question de respect et de dignité . Zerki a aussi condamné les appels aux meurtres , le problème réside dans le "mais" ...
Il y a en a assez de cette volonté de justifier et de minimiser des Actions dans un but "politique" . Il est temps de responsabiliser et de sensibiliser la jeunesse et non de les pousser et à être fier de leurs stupidités .
Je ne condamne pas les propos de Mila , je la considère comme une gamine de 16 ans . Par contre je condamne cette jeunesse musulmane qui se montre incapable d'éviter d'être des hommes de leur temps , je les condamne car ils ne sont pas Parfaits et qu'il est impératif qu'ils soient Parfaits quitte à ne plus passer par la case enfant et adolescence .
Mon fils de 3 ans a refusé de dire bonjour à sa Maitresse , sans doute car c'est une femme et qu'elle ne Porte pas le voile , je l'ai condamné et je l'ai signalé aux autorités car il y a un risuqe de radicalisation ...
Revenir en haut Aller en bas
gerard2007




Lynchage en réseaux Empty
MessageSujet: Re: Lynchage en réseaux   Lynchage en réseaux EmptyMar 28 Jan 2020, 12:05

fantomette a écrit:
Maryam a écrit:


C'est d'une incroyable stupidité de sa part de clamer de telles chose devant toute la France. Ces paroles sont d'une violence et d'une bêtise, il n'y a pas de mots!
Elle l'aurait cherché elle ne s'y serait pas prise autrement.

Non la violence ce sont les menaces de mort. 

Finalement, vous ne valez pas mieux que cette foule haineuse.
Inversement des valeurs, inversement de la justice, tout fonctionne à l'envers.
Cette jeune fille qui ne peut plus aller à l'école, et qui a une fatwa sur la tête de mise à mort , à tort.
Une islamophobe qu'il faut faire taire avec la bénédiction des islamo gauchiste.
Les frères musulmans ont atteint leur but..

Revenir en haut Aller en bas
badrr




Lynchage en réseaux Empty
MessageSujet: Re: Lynchage en réseaux   Lynchage en réseaux EmptyMar 28 Jan 2020, 12:07

gerard2007 a écrit:
fantomette a écrit:

Non la violence ce sont les menaces de mort. 

Finalement, vous ne valez pas mieux que cette foule haineuse.
Inversement des valeurs,  inversement de la justice,  tout fonctionne à l'envers.
Cette jeune fille qui ne peut plus aller à l'école,  et qui a une fatwa sur la tête de mise à mort , à tort.
Une islamophobe qu'il faut faire taire avec la bénédiction des islamo gauchiste.
Les frères musulmans ont atteint leur but..

Une fatwa ? Tu es sérieux ?
Revenir en haut Aller en bas
gerard2007




Lynchage en réseaux Empty
MessageSujet: Re: Lynchage en réseaux   Lynchage en réseaux EmptyMar 28 Jan 2020, 12:08

badrr a écrit:
gerard2007 a écrit:

Inversement des valeurs,  inversement de la justice,  tout fonctionne à l'envers.
Cette jeune fille qui ne peut plus aller à l'école,  et qui a une fatwa sur la tête de mise à mort , à tort.
Une islamophobe qu'il faut faire taire avec la bénédiction des islamo gauchiste.
Les frères musulmans ont atteint leur but..

Une fatwa ? Tu es sérieux ?
Non pas une, plusieurs...
En France en 2020 .. Retour vers les ténèbres
Revenir en haut Aller en bas
badrr




Lynchage en réseaux Empty
MessageSujet: Re: Lynchage en réseaux   Lynchage en réseaux EmptyMar 28 Jan 2020, 12:11

gerard2007 a écrit:
badrr a écrit:

Une fatwa ? Tu es sérieux ?
Non pas une,  plusieurs...
En France en 2020 .. Retour vers les ténèbres
Il est vrai qu'en ce Moment le musulman à qui l'on dit que sa Religion est une Religion de merde et qu'Allah peut se mettre un doigt dans le cul , ne peut que baisser la tête et dire merci .
C'est en toute logique la seule réponse adequat et convenable . C'est sans doute ta Version des valeurs .

Donc tu confirmes qu'il est question de plusieurs fatwas ?
Revenir en haut Aller en bas
Sulayman
Moderateur
Moderateur
Sulayman


Lynchage en réseaux Empty
MessageSujet: Re: Lynchage en réseaux   Lynchage en réseaux EmptyMar 28 Jan 2020, 12:29

LE FAIT DE RELAYER LES INSULTES DES RESEAUX SOCIAUX N'APPORTE RIEN AU RESPECT DANS LE DIALOGUE INTER-RELIGIEUX.
EN CONSEQUENCE JE VERROUILLE LE SUJET EN ATTENDANT LE PASSAGE DES ADMINISTRATEURS.

MODERATEUR,
SULAYMAN
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Lynchage en réseaux Empty
MessageSujet: Re: Lynchage en réseaux   Lynchage en réseaux Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Lynchage en réseaux
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: ACTUALITES-
Sauter vers: