Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRÉTIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP

COVID 19 : RESTER CHEZ SOI C' EST SAUVER DES VIES. MERCI

COVID 19 : RESTER CHEZ SOI C' EST SAUVER DES VIES
Le Deal du moment : -28%
Cuiseur à pâtes pour micro-ondes ...
Voir le deal
17.99 €
Le deal à ne pas rater :
Support Téléphone Voiture à Fente CD
12.99 €
Voir le deal

 

 Perte de la foi, errance, manque d’intérêt

Aller en bas 
AuteurMessage
La petite voix




Perte de la foi, errance, manque d’intérêt  Empty
MessageSujet: Perte de la foi, errance, manque d’intérêt    Perte de la foi, errance, manque d’intérêt  EmptyDim 26 Jan 2020, 22:22

26.01.2020

Bonjour tous le monde!
Comment allez-vous? Cela fait plusieurs mois que je ne suis pas venue vous lire ou publier quelques choses. Je pensais à vous ses derniers temps en discutant avec d’autres gens sur internet. J’ai repensé à mon parcours et ce que nos discussions m’avaient apporté. Je dois dire que je me suis beaucoup prise la tête, et que j’ai eu l’impression d’être devenue outrancière, ne supportant plus la critique et la contradiction. Je me sens honteuse à ce propos, et je voudrais m’excuser auprès des gens que j’ai blessé.

Je suis en perte de foi....ça m’est venu progressivement. J’ai perdu patience, j’ai perdu l’envie d’apprendre, incapable d’écouter vraiment, je suis devenue rebelle. J’ai l’impression d’avoir perdu mes capacité intellectuelles par le même temps. Je n’arrive plus à me concentrer, j’ai perdu le goût de découvrir et d’apprendre.
Honnêtement je ne sais pas comment faire pour sortir de mon état d’errance. Du coup je me suis dis que peut-être que si je revenais discuter, nos échanges seraient stimulant et je retrouverai le sens des choses.

Merci de m’avoir lu.
Revenir en haut Aller en bas
Raphaël#

Raphaël#


Perte de la foi, errance, manque d’intérêt  Empty
MessageSujet: Re: Perte de la foi, errance, manque d’intérêt    Perte de la foi, errance, manque d’intérêt  EmptyDim 26 Jan 2020, 23:45

Welcome back la Petite Voix ! clown

Je t'offre le début d'un petit poème qui résonne agréablement :

Jean Louis Anselot, "Une Petite Voix"

Une petite voix, qui somnole souvent,
Se réveille parfois, comme le fait le vent,
Sans raison ni pourquoi, en tourbillons flottants,
Vient me parler de toi au soleil couchant.

A cette heure propice où se croisent les cieux,
Avant que jour ne glisse vers nuit peu à peu,
Une petite musique aux sons doux mélodieux,
En couplets nostalgiques, chante les jours heureux.


Je ne peux pas vraiment t'aider ou te conseiller sur ce qui à trait à la foi, mais si tu veux papoter de tout et de rien, n'hésite pas !
Bonne soirée !
Revenir en haut Aller en bas
Cyril 84
Moderateur
Moderateur
Cyril 84


Perte de la foi, errance, manque d’intérêt  Empty
MessageSujet: Re: Perte de la foi, errance, manque d’intérêt    Perte de la foi, errance, manque d’intérêt  EmptyLun 27 Jan 2020, 00:42

La petite voix a écrit:
26.01.2020

Bonjour tous le monde!

Salut chère Esther. icon_santa

Content de te revoir après ces 4 mois de silence.


La petite voix a écrit:
Je suis en perte de foi....ça m’est venu progressivement. J’ai perdu patience, j’ai perdu l’envie d’apprendre, incapable d’écouter vraiment, je suis devenue rebelle. J’ai l’impression d’avoir perdu mes capacité intellectuelles par le même temps. Je n’arrive plus à me concentrer, j’ai perdu le goût de découvrir et d’apprendre.
Honnêtement je ne sais pas comment faire pour sortir de mon état d’errance. Du coup je me suis dis que peut-être que si je revenais discuter, nos échanges seraient stimulant et je retrouverai le sens des choses. [...]

Déjà tu pourrais relire certains de tes sujets.

C'est quand même toi, (alors que tu étais déjà en perte de foi) il-y-a presque 2 ans et demi, qui a écrit ceci :

La petite voix a écrit:
11.09.2017

[...]

Dieu agit dans "l'ombre", il travaille dans le secret des cœurs.

Alors pouvons-nous sentir sa présence et le voir agir? Oui. Comment?

On peut voir Dieu agir au travers de la nature en la contemplant.
On peut voir Dieu agir dans la vie qui se transmet.
On peut voir Dieu agir au travers de l'exhaussement de nos prières.
On peut voir Dieu agir au travers de la compassion des gens qui se soucient de nous.
On peut voir Dieu agir dans l'amour qui nous unis à notre conjoint, notre famille, nos amis.
On peut voir Dieu agir au travers des qualités, talents et dons des autres.
On peut sentir la présence de Dieu dans des moments de convivialité.
On peut sentir la présence de Dieu quand nous prions
Mais le moment où on peut sentir le mieux la présence Dieu, c'est dans nos moments de solitude, de tritesse, dans nos faiblesses.

Dieu n'est pas indifférent à notre souffrance, au contraire, c'est souvent quand nous souffrons que nous le cherchons (et qu'il se laisse trouver), même parfois sans y croire doutant de le trouver dans nos ténèbres.
Dieu se cache où nous cache sa gloire, pour que nous le cherchions lui seul, de tout notre cœur nous présentant devant tel que nous sommes, sans chercher à l'impressionner.

Dieu ne nous abandonne pas dans les difficultés, il nous accompagne et éclairé notre chemin.
sunny

Dans le message introductif de ce sujet :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]




Sinon je rappelle également ce sujet que j'avais ouvert il-y-a presque 4 ans :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Revenir en haut Aller en bas
Sulayman
Moderateur
Moderateur
Sulayman


Perte de la foi, errance, manque d’intérêt  Empty
MessageSujet: Re: Perte de la foi, errance, manque d’intérêt    Perte de la foi, errance, manque d’intérêt  EmptyLun 27 Jan 2020, 00:55

La petite voix a écrit:
26.01.2020

Bonjour tous le monde!
Comment allez-vous? Cela fait plusieurs mois que je ne suis pas venue vous lire ou publier quelques choses. Je pensais à vous ses derniers temps en discutant avec d’autres gens sur internet. J’ai repensé à mon parcours et ce que nos discussions m’avaient apporté. Je dois dire que je me suis beaucoup prise la tête, et que j’ai eu l’impression d’être devenue outrancière, ne supportant plus la critique et la contradiction. Je me sens honteuse à ce propos, et je voudrais m’excuser auprès des gens que j’ai blessé.

Je suis en perte de foi....ça m’est venu progressivement. J’ai perdu patience, j’ai perdu l’envie d’apprendre, incapable d’écouter vraiment, je suis devenue rebelle. J’ai l’impression d’avoir perdu mes capacité intellectuelles par le même temps. Je n’arrive plus à me concentrer, j’ai perdu le goût de découvrir et d’apprendre.
Honnêtement je ne sais pas comment faire pour sortir de mon état d’errance. Du coup je me suis dis que peut-être que si je revenais discuter, nos échanges seraient stimulant et je retrouverai le sens des choses.

Merci de m’avoir lu.

Sois la re-bienvenue, ma cher petite voix Perte de la foi, errance, manque d’intérêt  871642

C'est sans doute une grande voix céleste qui te ramène chez nous Perte de la foi, errance, manque d’intérêt  24389

Comme je le disais il y a peu de temps, le chemin spirituel vers Dieu, Sa Majesté, est une aventure, une quête, une découverte de soi à travers les autres pour au final se rapprocher de l'amour du Divin.
Et comme dans toute aventure, il y a des péripéties et aussi de belles choses en Dieu alors reste positive et dis-toi que la Misericorde de Dieu n'est jamais loin de nous !

Respectueusement,
Sulayman Perte de la foi, errance, manque d’intérêt  871642
Revenir en haut Aller en bas
Pétunia
Moderateur
Moderateur
Pétunia


Perte de la foi, errance, manque d’intérêt  Empty
MessageSujet: Re: Perte de la foi, errance, manque d’intérêt    Perte de la foi, errance, manque d’intérêt  EmptyLun 27 Jan 2020, 19:54

Bonsoir Petite voix.

Je pense qu'on est tous, à un moment, dans le même cas et comme tu en es consciente, c'est déjà la moitié du chemin de fait.

Essaies-tu de prier ? 5 minutes par jour par exemple, même si cela te semble du temps perdu.

Et je plussoie ce que dit Sulayman : la Miséricorde de Dieu est là et infinie.

Perte de la foi, errance, manque d’intérêt  766225
Revenir en haut Aller en bas
cailloubleu*
Moderateur
Moderateur
cailloubleu*


Perte de la foi, errance, manque d’intérêt  Empty
MessageSujet: Re: Perte de la foi, errance, manque d’intérêt    Perte de la foi, errance, manque d’intérêt  EmptyLun 27 Jan 2020, 21:24

Pétunia a écrit:
Bonsoir Petite voix.

Je pense qu'on est tous, à un moment, dans le même cas et comme tu en es consciente, c'est déjà la moitié du chemin de fait.

Essaies-tu de prier ? 5 minutes par jour par exemple, même si cela te semble du temps perdu.

Et je plussoie ce que dit Sulayman : la Miséricorde de Dieu est là et infinie.

Perte de la foi, errance, manque d’intérêt  766225

Bonjour ma petite Estandrine, ca me peine d'entendre cela. Il me semble que ce qui t'arrive c'est une banale dépression, et une dépression ordinaire ça a beau être courant ca fait du dégât. Va donc te faire aider, tu es quelqu'unde passionné et tu es très croyante, il ne faut peut-être pas prendre un burnout pour une perte de foi.

Des semaines de blues ca peut arriver à tout le monde et dans notre coin il nous pleut dessus depuis septembre, du courage, dis-nous en plus si tu veux, on t'écoute.

Perte de la foi, errance, manque d’intérêt  189259 Perte de la foi, errance, manque d’intérêt  189259 Perte de la foi, errance, manque d’intérêt  189259
Revenir en haut Aller en bas
Cyril 84
Moderateur
Moderateur
Cyril 84


Perte de la foi, errance, manque d’intérêt  Empty
MessageSujet: Re: Perte de la foi, errance, manque d’intérêt    Perte de la foi, errance, manque d’intérêt  EmptyLun 27 Jan 2020, 22:15

cailloubleu* a écrit:
[...] Des semaines de blues ca peut arriver à tout le monde et dans notre coin il nous pleut dessus depuis septembre, du courage, dis-nous en plus si tu veux, on t'écoute. [...]

Certes chère Cailloubleu... si ça se compte en semaines...

Mais lorsque cela se compte en mois et en années.... ??? Question

Revenir en haut Aller en bas
La petite voix




Perte de la foi, errance, manque d’intérêt  Empty
MessageSujet: Re: Perte de la foi, errance, manque d’intérêt    Perte de la foi, errance, manque d’intérêt  EmptyMer 29 Jan 2020, 22:17

Merci pour vos attentions et commentaires Cyril 84, Raphaël, Sulayman, Pétunia, et Cailloubleu.

Honnêtement je crois pas qu’un retour soit possible. Je ne pense plus à Dieu, je ne prie plus, seulement quand je suis à bout comme une respiration, je n’arrive plus à me concentrer.

J’ai quitté mon travail pour faire reconversion mais je n’ai pas réussi à rebondir.
Je suis tombée amoureuse d’un gars plus jeune que moi et qui n’est pas encore mûre pour une relation. Il est athée, il est un peu au antipodes de moi, je pense qu’on est complémentaire. C’est une relation à distance alors c’est compliqué, mais quand on est ensemble je suis en paix.

Je suis stressée parce que ma mère va subir une opération assez lourde.
Je ne suis pas déprimée, mais j’ai des moments où je suis inquiète pour mon avenir.
Cette année je vais avoir 30ans, et je me demande si mon amoureux voudra s’engager ou si il me trouvera trop vieille. Je me suis fais des frayeurs j’ai cru être enceinte.... je pense à la maternité.

Mais côté foi, j’ai l’impression de ne plus être « connectée ». C’est comme si j’étais coupée de Dieu, et j’ai du mal à croire qu’il est là. Je commence même à m’agacer quand dans une conversation j’entends le mot « Dieu ».

Ça me semble difficile. On va dire que je cherche d’avantage de rationalité dans ma vie. Je m’intéresse de plus en plus à la science, et je me rend compte à quel point l’église a eut de préjugés sur l’avancée de la science, qu’elle a condamné de choses qui sont pourtant juste sans jamais faire de mea culpa. Pire même certains utilisent la bible pour expliquer la science. Même s’il y a eut récit des qui parlent de phénomène naturelle, la bible n’a jamais expliqué mais témoigne des connaissances et croyance d’époques, mais qui n’avaient pas été vérifiée.

Si on est croyant je pense qu’il est idiot d’opposer la foi à la science. La science a permit à l’homme de mieux comprendre le monde, et la foi devrait se combiner avec. Mais malheureusement j’ai vu trop de fausse croyance et cela m’a empêcher de m’ouvrir à ses découvertes. Bref y’aurait beaucoup a dire à ce sujet.



Revenir en haut Aller en bas
Pétunia
Moderateur
Moderateur
Pétunia


Perte de la foi, errance, manque d’intérêt  Empty
MessageSujet: Re: Perte de la foi, errance, manque d’intérêt    Perte de la foi, errance, manque d’intérêt  EmptyJeu 30 Jan 2020, 11:28

Chère Petite Voix

Merci pour ce partage. Je pense que tu "grandis" dans la foi parce que tu n'as plus celle d'avant, tu ne ressens plus la présence de Dieu, alors qu'Il est là, dans la vie des gens, discret sans doute mais Il est là.

Ta relation amoureuse peut sans doute être un motif, mais pas le seul. Et être accompagnée par un athée n'est pas une catastrophe, s'il est bon et honnête.

Je te parle en connaissance de cause : mon mari est "allergique" à toute religion, parfois c'est pénible je le reconnais. Et toute ma belle-famille est athée (aucun mariage ou baptême religieux).

Le fait que tu viennes dialoguer ici n'est-il pas un signe que tout n'est pas fini pour toi ? que tu réfléchis et que tu t'en sortiras grandie et plus forte.

A te lire si tu le souhaites.

Bonne journée  sunny
Revenir en haut Aller en bas
Sulayman
Moderateur
Moderateur
Sulayman


Perte de la foi, errance, manque d’intérêt  Empty
MessageSujet: Re: Perte de la foi, errance, manque d’intérêt    Perte de la foi, errance, manque d’intérêt  EmptyJeu 30 Jan 2020, 12:59

La petite voix a écrit:
Merci pour vos attentions et commentaires Cyril 84, Raphaël, Sulayman, Pétunia, et Cailloubleu.

Honnêtement je crois pas qu’un retour soit possible. Je ne pense plus à Dieu, je ne prie plus, seulement quand je suis à bout comme une respiration, je n’arrive plus à me concentrer.

J’ai quitté mon travail pour faire reconversion mais je n’ai pas réussi à rebondir.
Je suis tombée amoureuse d’un gars plus jeune que moi et qui n’est pas encore mûre pour une relation. Il est athée, il est un peu au antipodes de moi, je pense qu’on est complémentaire. C’est une relation à distance alors c’est compliqué, mais quand on est ensemble je suis en paix.

Je suis stressée parce que ma mère va subir une opération assez lourde.
Je ne suis pas déprimée, mais j’ai des moments où je suis inquiète pour mon avenir.
Cette année je vais avoir 30ans, et je me demande si mon amoureux voudra s’engager ou si il me trouvera trop vieille. Je me suis fais des frayeurs j’ai cru être enceinte.... je pense à la maternité.

Mais côté foi, j’ai l’impression de ne plus être « connectée ». C’est comme si j’étais coupée de Dieu, et j’ai du mal à croire qu’il est là. Je commence même à m’agacer quand dans une conversation j’entends le mot « Dieu ».

Ça me semble difficile. On va dire que je cherche d’avantage de rationalité dans ma vie. Je m’intéresse de plus en plus à la science, et je me rend compte à quel point l’église a eut de préjugés sur l’avancée de la science, qu’elle a condamné de choses qui sont pourtant juste sans jamais faire de mea culpa. Pire même certains utilisent la bible pour expliquer la science. Même s’il y a eut récit des qui parlent de phénomène naturelle, la bible n’a jamais expliqué mais témoigne des connaissances et croyance d’époques, mais qui n’avaient pas été vérifiée.

Si on est croyant je pense qu’il est idiot d’opposer la foi à la science. La science a permit à l’homme de mieux comprendre le monde, et la foi devrait se combiner avec. Mais malheureusement j’ai vu trop de fausse croyance et cela m’a empêcher de m’ouvrir à ses découvertes. Bref y’aurait beaucoup a dire à ce sujet.




Comment ne pas etre touché par tes mots, ma cher Petite Voix ?

Tu décris des choses que beaucoup ont vécu dans leur foi en Dieu, Sa Majesté : c'est le doute.

Notre foi se nourrit au gré du vent de nos expériences humaines et spirituelles, et comme le vent, notre foi est soumis au saison de notre vie alternant des phases de brise printanière à des phase de tempête hivernale.

Nous se sommes pas des Anges mais des humains donc Dieu, Sa Majesté, est plein d'une Miséricorde infini pour nous, même quand tout va mal.
Parfois quand on se retrouve dans les difficultés, on se dit que Dieu nous laisse tomber alors qu'en réalité Dieu nous observe dans ces difficultés pour que nous comprenions que l'aide de Dieu ne vient que si on accepte de s'aider soi-même et de reconnaitre ses propres tords dans sa vie.
Pas simple, tu me diras.

En religion, ce qui compte, c'est les priorités de la vie : se nourir, se vetir, subvenir à ses besoins matériels, aimer et trouver un compagnon de vie, et après on s'intéressera à Dieu, Sa Majesté.

Comme je dis souvent, inutile de parler de Dieu à une personne si tu ne l'as nourrit pas alors qu'elle meurt de faim devant toi !

Vie, aime car Dieu a voulu les choses ainsi avec Ses Créatures.

Et juste pour te faire sourire : tu dis "Je ne pense plus à Dieu" et pourtant tu parles de Lui et tu es avec nous pour parler de Lui et de ta foi.

Quand les choses iront mieux dans ta vie car elles iront mieux, Dieu est toujours là pour nous, alors possible que tu pensera un peu plus à Dieu, Sa Majesté Wink
La porte de Sa Miséricorde Divine est toujours ouverte alors n'hésite pas à rentrer quand tu en sentiras le besoin par la méditation et la prière, et aussi par les échanges avec nous sur le forum.

Tu es jeune, et tu as beaucoup de chose encore à découvrir sur toi-même dans ta relation à Dieu dans cette vie alors laisse ton coeur à Dieu, Sa Majesté, et vis ta vie selon tes convictions.

Pour finir, je me rappelle d'une anedocte religieuse dans laquelle les compagnons du prophète Mohammed (sws) ont dit "Quand nous sommes avec toi, messager d'Allah, nous sentons la Miséricorde de Dieu et la vue de Son Paradis mais quand nous sommes seuls, nous retombons dans nos travers et nous oublions Dieu".
A cela, le prophète (sws) répond : "Il faut un temps pour chaque chose, un temps pour Dieu et un temps pour les choses de cette vie".

Très respectueusement,
Sulayman  Perte de la foi, errance, manque d’intérêt  871642
Revenir en haut Aller en bas
Tonton




Perte de la foi, errance, manque d’intérêt  Empty
MessageSujet: Re: Perte de la foi, errance, manque d’intérêt    Perte de la foi, errance, manque d’intérêt  EmptyJeu 30 Jan 2020, 15:29

Salut Petite voix,

Je vais être directe avec toi et du coup un peu choquant.

D'abord comme bien des personnes te l'ont dit, il n'y a pas à te culpabiliser sur ce que tu vis en ce moment dans tes doutes. Ceci fait pleinement parti du parcours de foi, et seul les hypocrites le contesteront.

Je peux comprendre tes inquiétudes et je te dirai aussi , que c'est un peu l'ambiance du moment. Il n'y a pas que toi qui s'inquiète de son devenir, car bien des populations expriment leur mécontentement un peu partout dans le monde.

Mais si j'ai bien compris, il n'y a pas que ça, il y a aussi ta relation sentimentale. Mais si j'ai bien compris, elle n'est pas que sentimentale, elle est aussi sexuelle ( tu as cru être enceinte ). Peut être que je me trompe et peut être aussi que je suis un peu trop transparent, mais comme tu l'es, j'ose.

Bien sûr si ce n'est pas ça, ce que je partage maintenant avec toi , n'a aucune valeur. Car j'ai aussi connu cette situation mais avec une femme, de ma génération ( tu n'as pas dit de combien cet homme est plus jeune ) qui se disait chrétienne.

As tu pensé que ton tourment pouvait venir aussi de cette relation " hors mariage " ? Le fait que tu as franchi un interdit peut aussi entraîner une remise en question de tout l'ensemble de la foi, car c'est, je pense que tu le sais, quelque chose de courant.

Ce n'est pas une critique moralisatrice car sache que moi aussi, j'ai fait la même chose. Et je sais aussi que ce genre de chose arrive bien plus que les croyants veulent bien l'admettre.

Alors si tu veux bien me lire, quand je me suis retrouver en relation avec une femme, qui se disait chrétienne, sans détour, je lui ai dit que normalement nous ne pouvions pas avoir de relation sexuelle hors mariage, tout en lui disant que j'étais disposé à l'épouser, mais en nous laissant le temps à l'un comme à l'autre, d'analyser notre " passion ".

Ceci étant, je l'ai interrogé en lui demandant si elle pensait que nous saurions accepter ce temps d'abstinence. Elle m'a répondu que non que nous étions trop attirés l'un par l'autre pour réussir. Elle a eu raison.

Donc comme tout croyant, je n'ai pas remis ma foi en cause, mais par contre, je n'était pas tellement à l'aise vis à vis de Dieu. J'en ai parlé au Pasteur de mon église. Il a été surpris que je lui avoue la situation et me demandant du coup comment je me sentais vis à vis de Dieu : pas bien. Sinon, je ne lui en parlerai pas. Il a été surpris, car en général, les gens n'en parlent pas, mais il m'a dit aussi qu'il n'était pas dupe. Pour moi, rien ne sert de ment.ir puisque l'on ne peut pas ment.ir à Dieu.

Ainsi, j'ai averti mon amoureuse, que nous n'aurions plus de relation tant que nous ne serons pas mariés. Elle a mesuré du coup, que j'était sérieux et en mesurant tout ce qui était alors remis en cause dans nos vies respectives ( où habiter par exemple ? ) elle préférait mettre fin à notre relation en disant : c'est dommage que tu sois chrétien.

Pourtant tu vois, elle se définissait comme l'étant. Mais quand je l'ai rencontre, elle était comme toi en ce moment en période de doute, et dés le départ, je pense qu'en contribuant à son renouvellement charismatique, elle est un peu tombé amoureuse de l'image de Christ en moi, plus que de moi. je lui en avait d'ailleurs parlé, mais je pense qu'elle ne comprenait pas, ce que veut dire " avoir christ en soi " en confondant avec Christ pour lui même.

Si je partage mon histoire avec toi, c'est pour t'avertir, que ce qui te tourmente est peut être aussi ça. Car tu parles d'engagement, et tu te demandes si ce jeune homme veut s'engager.

Je pense que tu as déjà analysé la situation mais je le répète, ne soyons pas hypocrite, tu n'es certainement pas la seule chrétienne ou chrétien dans cette situation.

En l'analysant, il est possible que tu puisses penser qu'en te refusant à lui, il puisse mettre fin à la relation d'autant plus qu'il est athée.

Il est donc possible que la remise en question de ta foi, vienne aussi de ça.

Je n'ai pas de conseille à te donner ,mais un moment, il faudra bien que tu lui demandes si il veut s'engager avec toi ( si tel est ton désir ) , et effectivement le risque est de compromettre la relation avec lui.

Je pense que tu devrais lui expliquer ta foi, pour voir ce qu'il en pense. Mais c'est clair, ça peut compromettre votre relation, donc te voilà, face à un choix qui finalement ne dépend pas de toi mais de lui.

Donc tu vois, tu n'as pas à te culpabiliser, car la réalité c'est que tu es dans l'attente de choses qui ne viennent pas de toi, mais de lui.
Revenir en haut Aller en bas
Skander
Moderateur
Moderateur



Perte de la foi, errance, manque d’intérêt  Empty
MessageSujet: Re: Perte de la foi, errance, manque d’intérêt    Perte de la foi, errance, manque d’intérêt  EmptyJeu 30 Jan 2020, 16:19

La petite voix a écrit:
Merci pour vos attentions et commentaires Cyril 84, Raphaël, Sulayman, Pétunia, et Cailloubleu.

Honnêtement je crois pas qu’un retour soit possible. Je ne pense plus à Dieu, je ne prie plus, seulement quand je suis à bout comme une respiration, je n’arrive plus à me concentrer.

J’ai quitté mon travail pour faire reconversion mais je n’ai pas réussi à rebondir.
Je suis tombée amoureuse d’un gars plus jeune que moi et qui n’est pas encore mûre pour une relation. Il est athée, il est un peu au antipodes de moi, je pense qu’on est complémentaire. C’est une relation à distance alors c’est compliqué, mais quand on est ensemble je suis en paix.

Je suis stressée parce que ma mère va subir une opération assez lourde.
Je ne suis pas déprimée, mais j’ai des moments où je suis inquiète pour mon avenir.
Cette année je vais avoir 30ans, et je me demande si mon amoureux voudra s’engager ou si il me trouvera trop vieille. Je me suis fais des frayeurs j’ai cru être enceinte.... je pense à la maternité.

Mais côté foi, j’ai l’impression de ne plus être « connectée ». C’est comme si j’étais coupée de Dieu, et j’ai du mal à croire qu’il est là. Je commence même à m’agacer quand dans une conversation j’entends le mot « Dieu ».

Ça me semble difficile. On va dire que je cherche d’avantage de rationalité dans ma vie. Je m’intéresse de plus en plus à la science, et je me rend compte à quel point l’église a eut de préjugés sur l’avancée de la science, qu’elle a condamné de choses qui sont pourtant juste sans jamais faire de mea culpa. Pire même certains utilisent la bible pour expliquer la science. Même s’il y a eut récit des qui parlent de phénomène naturelle, la bible n’a jamais expliqué mais témoigne des connaissances et croyance d’époques, mais qui n’avaient pas été vérifiée.

Si on est croyant je pense qu’il est idiot d’opposer la foi à la science. La science a permit à l’homme de mieux comprendre le monde, et la foi devrait se combiner avec. Mais malheureusement j’ai vu trop de fausse croyance et cela m’a empêcher de m’ouvrir à ses découvertes. Bref y’aurait beaucoup a dire à ce sujet.





Bonjour chère Estandrine et bonne année 2020 (on a jusqu'à la fin du mois Wink )

T'as le moral dans les chaussettes comme on dit mais à part les saints, il n'y a pas grand-monde capable de supporter les mauvaises passes comme celles que tu viens de décrire.

Problème de travail, ce n'est pas à prendre à la légère car si avoir un emploi peut devenir une galère, ne pas en avoir ou alors un boulot dévalorisant, ça c'est vraiment une galère.

Ta mère va subir une lourde opération? Je prie pour que ça se passe le mieux du monde, elle a besoin de ton espoir en sa guérison car il n'y a pas qu'elle qui doit avoir le moral, elle ressentira par des liens invisibles et disons le, mystérieux, l'état de ceux qui l'entourent.

Problème d'amour ? Alors là tu as mis le doigt où ça fait mal, mais c'est un mal nécessaire car il n'y a rien qui ne nous fasses sentir vivre que cette magnifique et terrible émotion, et si tu t'inquiètes d'avoir 30 ans c'est que tu es prête pour cette aventure et que tu ne l'étais pas avant, c'est tout. J'avais 36 ans et mon épouse 34 ans le jour de notre mariage, tu as de la marge.

Ce que tu ressens comme une perte de foi peut simplement être un burn-out, trop d'implication dans la religion ou du moins dans ce que tu as exigé de toi et par là des autres.

Ce n'est pas pour rien que tu te sentes bien avec quelqu'un qui ne crois pas, ça te reposes quelque part de ce dialogue avec toi-même et les autres, et ça te déculpabilise de ne plus ressentir le lien spirituel que tu as connu.

D'une certaine manière tu as montré ta maladie et le remède qui va avec dans ton message, et ce besoin de rationalité que tu éprouves et l'envie de l'associer à la foi montre que tu es d'une grande intelligence avec beaucoup de lucidité.

Continue à nous donner des nouvelles I love you

Revenir en haut Aller en bas
Just milieu

Just milieu


Perte de la foi, errance, manque d’intérêt  Empty
MessageSujet: Re: Perte de la foi, errance, manque d’intérêt    Perte de la foi, errance, manque d’intérêt  EmptyJeu 30 Jan 2020, 18:53

La petite voix a écrit:
Merci pour vos attentions et commentaires Cyril 84, Raphaël, Sulayman, Pétunia, et Cailloubleu.

Honnêtement je crois pas qu’un retour soit possible. Je ne pense plus à Dieu, je ne prie plus, seulement quand je suis à bout comme une respiration, je n’arrive plus à me concentrer.
.............................
.........................................
................................................
..........................................
..............................

Si on est croyant je pense qu’il est idiot d’opposer la foi à la science. La science a permit à l’homme de mieux comprendre le monde, et la foi devrait se combiner avec. Mais malheureusement j’ai vu trop de fausse croyance et cela m’a empêcher de m’ouvrir à ses découvertes. Bref y’aurait beaucoup a dire à ce sujet.



Bonjour et que la Paix de Dieu soit sur tous !


Je me souviens de vous oui, de la passion, de la fougue, certes mais dans le fond une bonne personne !

Vous avez toujours cette perpétuelle recherche de vous-même, c'est bien, c'est bien.....
Un genre d'introspection, la recherche de Dieu ou devrais-je dire de ces desseins, en ce qui nous
concerne, Ses créatures et en l'occurrence, en ce qui VOUS concerne...

Vous m'avez l'air tout à fait saine d'esprit, pas du tout au bout du rouleau, peut-être une pincée de
méditation mais pas trop.....un conseil toutefois....ouvrez votre coeur aux gens, c'est là que Dieu réside.

Dans le coeur des hommes.....


Que Dieu nous guide tous !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Perte de la foi, errance, manque d’intérêt  Empty
MessageSujet: Re: Perte de la foi, errance, manque d’intérêt    Perte de la foi, errance, manque d’intérêt  Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Perte de la foi, errance, manque d’intérêt
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: PARLONS DE NOUS !-
Sauter vers: