Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRÉTIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP

COVID 19 : RESTER CHEZ SOI C' EST SAUVER DES VIES. MERCI

COVID 19 : RESTER CHEZ SOI C' EST SAUVER DES VIES
-42%
Le deal à ne pas rater :
STANLEY Coffret outils 38 pièces
19.99 € 34.30 €
Voir le deal
-44%
Le deal à ne pas rater :
Compresseur digital programmable Michelin 12V – 6,9 Bars
44.99 € 79.90 €
Voir le deal

 

 L'homme et la femme : leur avenir dans la nouvelle société.

Aller en bas 
AuteurMessage
joseph1




L'homme et la femme : leur avenir dans la nouvelle société. Empty
MessageSujet: L'homme et la femme : leur avenir dans la nouvelle société.   L'homme et la femme : leur avenir dans la nouvelle société. EmptySam 08 Juin 2019, 16:44

08/06/2019

La femme est-elle l 'avenir de l 'homme ?

Ce  n ' est pas certain
En tous les cas beaucoup ne sont pas l ' avenir des bébés
Tel est le cas d ' une sénatrice ancienne ministre du droit des femmes qui,  a priori sans qu 'on la sollicite, propose l 'allongement de 2 semaines du délai pour avorter
Cette femme a également demandé la suppression de la clause de conscience des médecins.

La femme est-elle l 'avenir de l 'homme ?
Sait-elle ce qu 'est la conscience ?

source :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Pétunia
Moderateur
Moderateur
Pétunia


L'homme et la femme : leur avenir dans la nouvelle société. Empty
MessageSujet: Re: L'homme et la femme : leur avenir dans la nouvelle société.   L'homme et la femme : leur avenir dans la nouvelle société. EmptySam 08 Juin 2019, 17:58

oui  Sad 

voici le lien du Sénat :  

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Maryam

Maryam


L'homme et la femme : leur avenir dans la nouvelle société. Empty
MessageSujet: Re: L'homme et la femme : leur avenir dans la nouvelle société.   L'homme et la femme : leur avenir dans la nouvelle société. EmptyDim 09 Juin 2019, 14:22

Pétunia a écrit:
oui  Sad 

voici le lien du Sénat :  

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Déjà que certains médecins se fixent la limite à dix semaines car au delà ça devient de la boucherie.

Les médecins peuvent invoquer une clause de conscience. quatorze semaine ca fait trois mois de grossesse tout de même.

Revenir en haut Aller en bas
joseph1




L'homme et la femme : leur avenir dans la nouvelle société. Empty
MessageSujet: Re: L'homme et la femme : leur avenir dans la nouvelle société.   L'homme et la femme : leur avenir dans la nouvelle société. EmptyLun 30 Sep 2019, 14:08

Une femme peut être le père !

Sujet déjà ouvert : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



L'homme et la femme : leur avenir dans la nouvelle société. Empty
MessageSujet: Re: L'homme et la femme : leur avenir dans la nouvelle société.   L'homme et la femme : leur avenir dans la nouvelle société. EmptyLun 30 Sep 2019, 15:14

joseph1 a écrit:
Non , décidément, la femme, même jolie et sympathique
Même jolie et sympathique ?

Le "même" ne signifie t il pas que la femme jolie et sympathique est la femme idéale , tout comme le chien idéal se doit d'être fidèle .

Et l'homme jolie et sympathique ne serait il pas homosexuel ?

je pense que l'avenir de l'homme n'est pas la femme ni même l'homme , parce que l'Homme ne veut rien dire si ce n'est un animal sur deux pieds et ayant deux mains , un sexe , un cerveau , des tétons des mammelles , une Couleur , un Esprit ... Ce qui fait bien que l'homme est une femme , ou la femme est un homme .. Je ne sais pas c'est à toi de choisir .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



L'homme et la femme : leur avenir dans la nouvelle société. Empty
MessageSujet: Re: L'homme et la femme : leur avenir dans la nouvelle société.   L'homme et la femme : leur avenir dans la nouvelle société. EmptyLun 30 Sep 2019, 15:19

Le titre du fil n'a rien à voir avec l'avortement et est une insulte pour les femmes.

Le sujet est juste misogyne.

Qu'on change le titre ou bien qu'on n'y discute pas d'avortement!
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


L'homme et la femme : leur avenir dans la nouvelle société. Empty
MessageSujet: Re: L'homme et la femme : leur avenir dans la nouvelle société.   L'homme et la femme : leur avenir dans la nouvelle société. EmptyLun 30 Sep 2019, 16:25

Alexandra. a écrit:
Le titre du fil n'a rien à voir avec l'avortement et est une insulte pour les femmes.

Le sujet est juste misogyne.

Qu'on change le titre ou bien qu'on n'y discute pas d'avortement!


Le titre a été changé ........... L'homme et la femme : leur avenir dans la nouvelle société. 1892655765
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


L'homme et la femme : leur avenir dans la nouvelle société. Empty
MessageSujet: Re: L'homme et la femme : leur avenir dans la nouvelle société.   L'homme et la femme : leur avenir dans la nouvelle société. EmptyLun 30 Sep 2019, 16:41

joseph1 a écrit:
08/06/2019

La femme est-elle l 'avenir de l 'homme ?

Ce  n ' est pas certain
En tous les cas beaucoup ne sont pas l ' avenir des bébés
Tel est le cas d ' une sénatrice ancienne ministre du droit des femmes qui,  a priori sans qu 'on la sollicite, propose l 'allongement de 2 semaines du délai pour avorter
Cette femme a également demandé la suppression de la clause de conscience des médecins.

La femme est-elle l 'avenir de l 'homme ?
Sait-elle ce qu 'est la conscience ?

source :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Plusieurs topics sur l'avortement existent sur DIALOGUE, dont un ouvert par toi, mon cher JOSEPH :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Alors pourquoi en parler ici ?

Voyons plutôt sur ce fil ce qui fait la complémentarité entre femmes et hommes, sans à priori misogynes ou féministes.
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
Skander
Moderateur
Moderateur



L'homme et la femme : leur avenir dans la nouvelle société. Empty
MessageSujet: Re: L'homme et la femme : leur avenir dans la nouvelle société.   L'homme et la femme : leur avenir dans la nouvelle société. EmptyLun 30 Sep 2019, 18:46

joseph1 a écrit:


La femme est-elle l 'avenir de l 'homme ?
Sait-elle ce qu 'est la conscience ?


Si tu veux parler de cette ancienne sénatrice cher Joseph, alors j'espère qu'il n'en sera rien, mais je redoute que certaines personnes, des femmes ou des hommes, lui ressemblent et se proposent sans aucun état-d'âme de bouleverser de fond en comble les fondements des sociétés traditionnelles en supprimant les références de la famille, le père et la mère, pour les remplacer par des géniteurs anonymes et des mères porteuses qui le sont tout autant (la GPA est en filigrane) et surtout à nous faire accepter tout cela par un engourdissement de nos émotions par la répétition du discours sur le droit à l’enfant.

Mais pourquoi ne pas parler déjà sur les droits de l’enfant au quotidien ? Le droit de connaître ses parents, même s'il est orphelin, même s'il est adopté. Ce simple droit sera refusé à des orphelins programmés pour satisfaire les besoins égoïstes de quelques 20 000 personnes alors que des millions de parents et d'enfants vivant souvent dans des familles reconstituées ou traditionnelles connaissent des problèmes d'éducation, d'autorité, d'inceste quelquefois ou de violence, et qu'à ces problèmes non résolus va venir s'ajouter celui des couples homosexuels et de leurs enfants nés on ne sait trop comment à l'avenir.

Le mariage pour tous a été adopté avec précipitation sans qu'il y ait un véritable débat de société et c'est la même chose pour la PMA pour toutes, la GPA va suivre de la même façon sans qu'il y ait une approbation de l'opinion et on va assister à la naissance d'un marché de la naissance à tout prix avec d'énormes sommes d'argent en jeu. C'est une nouvelle économie qui a ses règles qui ne sont pas nécessairement les nôtres, une apogée de la prostitution féminine sous une forme inimaginable il y a moins d'une génération.

Revenir en haut Aller en bas
rosarum

rosarum


L'homme et la femme : leur avenir dans la nouvelle société. Empty
MessageSujet: Re: L'homme et la femme : leur avenir dans la nouvelle société.   L'homme et la femme : leur avenir dans la nouvelle société. EmptyLun 30 Sep 2019, 22:00

Skander a écrit:
bouleverser de fond en comble les fondements des sociétés traditionnelles en supprimant les références de la famille, le père et la mère, pour les remplacer par des géniteurs anonymes et des mères porteuses qui le sont tout autant (la GPA est en filigrane) et surtout à nous faire accepter tout cela par un engourdissement de nos émotions par la répétition du discours sur le droit à l’enfant.

Mais pourquoi ne pas parler déjà sur les droits de l’enfant au quotidien ? Le droit de connaître ses parents, même s'il est orphelin, même s'il est adopté. Ce simple droit sera refusé à des orphelins programmés pour satisfaire les besoins égoïstes de quelques 20 000 personnes alors que des millions de parents et d'enfants vivant souvent dans des familles reconstituées ou traditionnelles connaissent des problèmes d'éducation, d'autorité, d'inceste quelquefois ou de violence, et qu'à ces problèmes non résolus va venir s'ajouter celui des couples homosexuels et de leurs enfants nés on ne sait trop comment à l'avenir.

Le mariage pour tous a été adopté avec précipitation sans qu'il y ait un véritable débat de société et c'est la même chose pour la PMA pour toutes, la GPA va suivre de la même façon sans qu'il y ait une approbation de l'opinion et on va assister à la naissance d'un marché de la naissance à tout prix avec d'énormes sommes d'argent en jeu. C'est une nouvelle économie qui a ses règles qui ne sont pas nécessairement les nôtres, une apogée de la prostitution féminine sous une forme inimaginable il y a moins d'une génération.


le modèle traditionnel européen basé sur le couple et les enfants est en effet remis en cause.
d'autre cultures avaient un modèle élargi qui pourrait peut être nous donner des idées

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

S’agissant de la famille africaine, il convient de dire que celle-ci a longtemps fonctionné sur le mode traditionnel, ce qui lui permettait d’assurer sa cohérence interne et sa cohésion avec la société. En effet, la famille africaine traditionnelle était régie dans son fonctionnement par le principe de la solidarité et de la vie en communauté, la notion d’individualisme propre aux familles des sociétés capitalistes (occidentales) n’existant pas ici. Au sein d’une famille, tout le monde « vivait » pour tous et non pour soi.

Sur le plan structurel, la biparentalité était le modèle familial le plus valorisé et la monoparentalité le moindre. De même, la polygamie était très sollicitée et très appréciée. Même si elle reste une famille élargie ou étendue aujourd’hui, cette caractéristique était autrefois plus perceptible. La parenté dans la famille africaine reste soit patrilinéaire ou agnatique, soit matrilinéaire ou utérine. Autrefois, elle était aussi classificatoire. Cette structure reflète, comme le relève Douyon (1975) citant Nicolas (1968), le « principe » selon lequel tous les membres d’une génération, au sein d’un groupe déterminé, sont considérés comme des frères et sœurs. Un individu peut posséder également plusieurs pères ou plusieurs fils.

Cette famille africaine traditionnelle constituait un cadre parfaitement adapté au développement de ses membres, de l’enfant surtout. En effet, l’enfant africain était dès sa naissance inséré dans un réseau relationnel qui débordait largement le cadre de la famille telle que nous la connaissons dans les sociétés capitalistes. Collomb (1965) soulignait la puissance du sentiment d’appartenance au groupe chez l’enfant africain. D’abord en contact physique avec la mère de façon plus intime, le jeune africain sera très tôt pris en charge par la fratrie et la communauté. Un proverbe africain dit : « L’enfant n’est l’enfant de personne, il est celui de tous ». Dans ce contexte, il n’aura jamais connu ni carence affective, ni solitude, ni rejet ou abandon, ni aliénation ni crise d’identité.


, mais il est lui aussi en train de disparaitre.

Malheureusement, de nombreux enfants en Afrique évoluent aujourd’hui dans une famille où ces valeurs traditionnelles ont disparu ou presque, car nos sociétés africaines sont actuellement sapées dans leurs fondements essentiels, notre monde étant perpétuellement en pleine mutation (Mbaïsso, 1989). Comme le souligne Mbassa (2003) : « La tradition s’est modifiée sous la pression de la modernisation. Les nouvelles normes éthiques, politiques et religieuses ont largement contribué à sa transformation ». En effet, la famille africaine contemporaine connaît de profondes modifications qui la distinguent de la famille africaine fondamentalement traditionnelle. Elle est une famille profondément déstabilisée. Selon Tsala Tsala (2007, pp. 31-32) : « Le fonctionnement de la famille africaine contemporaine est marqué par une tension permanente qui oppose les valeurs de la tradition aux sollicitations diverses de la modernité. Cette situation potentiellement conflictuelle imprègne les rapports intrafamiliaux en remettant en question les rôles des uns et des autres ». C’est que la famille africaine contemporaine est tiraillée entre deux modèles de culture contradictoires : la culture traditionnelle africaine et la culture occidentale plus tournée vers le modernisme. Cette situation est toujours susceptible de déséquilibrer le fonctionnement de la famille. En fait, il s’agit d’un contexte qui paraît généralement inconfortable et dramatique, en ce sens qu’il engendre toujours la pathologie.

La famille africaine contemporaine est alors une famille en proie à la déconstruction. Cette déconstruction touche les liens familiaux, y compris les liens à l’enfant. C’est que cette famille tend de plus en plus à se nucléariser et, en se transformant de la sorte, les liens qui s’y déroulent (opèrent) sont affectés. Ainsi en est-il du lien à l’enfant qui s’est transformé en se privatisant : l’enfant n’est plus ce bien communautaire et ce don généreux des divinités naturellement intégré dans les familles sans que le lien avec son géniteur soit exigé ou nécessairement établi (Tsala Tsala, 2007, p. 32).

A tout cela, il faut ajouter la dégradation de l’autorité parentale due à la fragilisation des frontières entre les générations : les hiérarchies ne sont plus respectées.
La précarité que vivent les familles a largement modifié les rapports entre le père, la mère et les enfants. Beaucoup de pères, ne pouvant plus subvenir convenablement aux besoins de la famille par manque de moyens, ont tout simplement démissionné dans leurs fonctions de chef de famille. Leur autorité s’est par conséquent trouvée anéantie. La place de personne infaillible et de souverain qui lui était autrefois accordée s’est dégradée. Dans beaucoup de familles, la mère est devenue la principale pourvoyeuse des moyens de subsistance. Alors, on rencontre désormais des pères totalement disqualifiés et des mères presque « phalliques » ravissant au père sa fonction, détenant l’autorité et faisant la loi dans le foyer
Revenir en haut Aller en bas
joseph1




L'homme et la femme : leur avenir dans la nouvelle société. Empty
MessageSujet: Re: L'homme et la femme : leur avenir dans la nouvelle société.   L'homme et la femme : leur avenir dans la nouvelle société. EmptyMar 01 Oct 2019, 11:03

mario-franc_lazur a écrit:
Alexandra. a écrit:
Le titre du fil n'a rien à voir avec l'avortement et est une insulte pour les femmes.

Le sujet est juste misogyne.

Qu'on change le titre ou bien qu'on n'y discute pas d'avortement!


Le titre a été changé .
..........                  L'homme et la femme : leur avenir dans la nouvelle société. 1892655765

Merci pour cette initiative.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




L'homme et la femme : leur avenir dans la nouvelle société. Empty
MessageSujet: Re: L'homme et la femme : leur avenir dans la nouvelle société.   L'homme et la femme : leur avenir dans la nouvelle société. Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
L'homme et la femme : leur avenir dans la nouvelle société.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: QUESTIONS PHILOSOPHIQUES ET ETHIQUES-
Sauter vers: