Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS
Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRÉTIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP
Le Deal du moment :
Cartes Pokémon Japon : le display ...
Voir le deal
Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon : où commander le coffret Pokémon Go Collection ...
64.99 €
Voir le deal

 

 Les animaux, sont-ils nos semblables aux yeux de Dieu ?

Aller en bas 
+7
abdelsalam_78
Poisson vivant
Aquilas**
*Encelade*
loli83
OlivierV
Pétunia
11 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Invité
Invité




Les animaux, sont-ils nos semblables aux yeux de Dieu ? - Page 2 Empty
MessageSujet: Les animaux, sont-ils nos semblables aux yeux de Dieu ?   Les animaux, sont-ils nos semblables aux yeux de Dieu ? - Page 2 EmptyLun 22 Oct 2018, 17:48

Rappel du premier message :

22 octobre 2018

Révision année 2018 sur le sujet ,

Bonjour , voilà tout est dans le titre je voudrais vos avis sur la question qui parfois me  mélange . J'aimerais avoir vos lumières pour y voir plus clair , car cette question me reviens souvent même très souvent en tête .
Jésus dit que nous valons plus que les moineaux mais explique que quiconque s' abaisse sera élevé. Il a déjà dit à st Pierre " arrière de moi Satan" et Satan = antique serpent . Pourtant il donna à saint pierre les clefs du royaume des cieux puisqu'il est le premier pape . Des animaux parlent dans l'ancien testament .
Pour finir , l'homme est le chef de la femme selon la bible mais pourtant nous venons de la côte de l'homme et nous sommes fait à limage de dieu .


Que ce soit musulmans ou chrétiens j'attend votre avis .

Ps: Jésus a apporté son corps physique la chair avant de monter aux cieux et saint Paul dit que nous avons un corps animal mais aussi un corps spirituel . Personnellement je pense que nous sommes tous égaux , mais je veut votre avis .
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
abdelsalam_78





Les animaux, sont-ils nos semblables aux yeux de Dieu ? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les animaux, sont-ils nos semblables aux yeux de Dieu ?   Les animaux, sont-ils nos semblables aux yeux de Dieu ? - Page 2 EmptyMer 24 Oct 2018, 08:35

*Encelade* a écrit:
abdelsalam_78 a écrit:


Comment la cellule pourrait-elle reconnaitre son etre sans aucun système de conscience ?
tu te moques de moi? LOL
tu n'as jamais fait de bio? le soi et le non-soi ca te dit rien?


Tu sais comment est fait une cellule, comment elle fonctionne? Elle fonctionne à s'entretenir elle=pas le voisin. Elle fonctionne à se reproduire=et non elle reproduit pas le voisin, mais bien elle même.

C'est son fonctionnement "centré sur elle", qui fait qu'on peut dire "qu'elle sait faire la différence entre elle et le reste de l'environnement", elle ne le sait pas comme quelqu'un qui pense, c'est une manière de parler.... son fonctionnement "sait" faire la différence entre elle et le reste.

Pourquoi elle fonctionne comme ça... car c'est ce qui a fait perduré sa lignée jusque là.

Citation :

Tiens, par exemple la lumière peut avoir plusieurs fonctions (chauffer, éclairer, produire de l'électricité) et pourtant le photon de son point de vue, de part le fait qu'il se déplace à la célérité ne vois pas un instant de sa "vie" passer. Pour lui dès qu'il nait il meurt, même si pour nous il a voyager des milliards d'années depuis une galaxie lointaine !
le photon a un point de vue?
Quel rapport avec la vie et ce qu'on raconte?
Citation :

Donc le photon est soumis à des lois dont il n'a pas la moindre conscience.
oui et...?




au fait, tu crois avoir conscience totalement de ce que tu vis et des lois à laquelle tu te soumets?

Tu crois que c'est ta rationnalité qui dicte ton comportement?

Sais tu qu'on choisit nos partenaires à l'odeur par exemple? LOL

Avons nous une conscience et un libre arbitre qui guide nos choix.... ou avons nous l'illusion de faire nos choix en conscience et que le libre arbitre n'est que ce que nous construisons après coup comme sens??!!....................;

Tres bonne conclusion !!

Si nous avons un libre arbitre pour faire nos choix alors la conscience est née de l'inconscience dans un univers regit par des lois !
Si nous n'avons pas de libre arbitre, alors nous vivons dans un univers ayant une predestination dont l'avenir est régit par ces memes lois, chose déduite de l'observation.

Bref d'où proviennent les lois de l'univers
Revenir en haut Aller en bas
marcel1990

marcel1990



Les animaux, sont-ils nos semblables aux yeux de Dieu ? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les animaux, sont-ils nos semblables aux yeux de Dieu ?   Les animaux, sont-ils nos semblables aux yeux de Dieu ? - Page 2 EmptyMer 24 Oct 2018, 09:25

abdelsalam_78 a écrit:
*Encelade* a écrit:

tu te moques de moi? LOL
tu n'as jamais fait de bio? le soi et le non-soi ca te dit rien?


Tu sais comment est fait une cellule, comment elle fonctionne? Elle fonctionne à s'entretenir elle=pas le voisin. Elle fonctionne à se reproduire=et non elle reproduit pas le voisin, mais bien elle même.

C'est son fonctionnement "centré sur elle", qui fait qu'on peut dire "qu'elle sait faire la différence entre elle et le reste de l'environnement", elle ne le sait pas comme quelqu'un qui pense, c'est une manière de parler.... son fonctionnement "sait" faire la différence entre elle et le reste.

Pourquoi elle fonctionne comme ça... car c'est ce qui a fait perduré sa lignée jusque là.


le photon a un point de vue?
Quel rapport avec la vie et ce qu'on raconte?

oui et...?




au fait, tu crois avoir conscience totalement de ce que tu vis et des lois à laquelle tu te soumets?

Tu crois que c'est ta rationnalité qui dicte ton comportement?

Sais tu qu'on choisit nos partenaires à l'odeur par exemple? LOL

Avons nous une conscience et un libre arbitre qui guide nos choix.... ou avons nous l'illusion de faire nos choix en conscience et que le libre arbitre n'est que ce que nous construisons après coup comme sens??!!....................;

Tres bonne conclusion !!

Si nous avons un libre arbitre pour faire nos choix alors la conscience est née de l'inconscience dans un univers regit par des lois !
Si nous n'avons pas de libre arbitre, alors nous vivons dans un univers ayant une predestination dont l'avenir est régit par ces memes lois, chose déduite de l'observation.

Bref d'où proviennent les lois de l'univers
de la Loi Créatrice...
Revenir en haut Aller en bas
marcel1990

marcel1990



Les animaux, sont-ils nos semblables aux yeux de Dieu ? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les animaux, sont-ils nos semblables aux yeux de Dieu ?   Les animaux, sont-ils nos semblables aux yeux de Dieu ? - Page 2 EmptyMer 24 Oct 2018, 09:33

*Encelade* a écrit:
Qu'une cellule reconnait le soi et non soi ce n'est pas prouvé?

Qu'une cellule sait tirer de son environnement ce qui lui profite à elle?

Oui elle n'a pas de système nerveux, de cerveau, de pensée.... mais son fonctionnement reconnait son "être", son fonctionnement conduit à ce qu'elle travaille pour elle, et pas pooour l'environnement, ou de manière anarchique.


Pour ce qui est des fonctions cognitives, ce que tu nommes conscience, on sait que c'est une question de degré et non de nature entre les animaux et nous.
la cellule doit se nourrir pour exister ainsi pouvoir se diviser et se transformer en fonction de l’environnement dans lequel elle baigne...aussi elle a besoin de l'electricité (des ions peuvent entrer ou sortir de la cellule) qui est importante pour le neurone
Revenir en haut Aller en bas
loli83

loli83



Les animaux, sont-ils nos semblables aux yeux de Dieu ? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les animaux, sont-ils nos semblables aux yeux de Dieu ?   Les animaux, sont-ils nos semblables aux yeux de Dieu ? - Page 2 EmptyMer 24 Oct 2018, 16:44

je n'arrive pas comprendre que l'on puisse prétendre qu'il n'y a pas des lois de l'univers ,

Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
*Encelade*





Les animaux, sont-ils nos semblables aux yeux de Dieu ? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les animaux, sont-ils nos semblables aux yeux de Dieu ?   Les animaux, sont-ils nos semblables aux yeux de Dieu ? - Page 2 EmptyMer 24 Oct 2018, 16:53

loli83 a écrit:
je n'arrive pas  comprendre que l'on puisse prétendre qu'il n'y a pas des lois de l'univers ,

Rolling Eyes

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

bonne lecture.
Revenir en haut Aller en bas
Pétunia
Moderateur
Moderateur
Pétunia



Les animaux, sont-ils nos semblables aux yeux de Dieu ? - Page 2 Empty
MessageSujet: Les animaux, nos semblables aux yeux de Dieu ?   Les animaux, sont-ils nos semblables aux yeux de Dieu ? - Page 2 EmptyJeu 07 Juil 2022, 19:31

07/07/2022

Les animaux, nos semblables aux yeux de Dieu ?


Que disent les religions de nos rapports aux animaux et de la place à leur accorder  ?


    débat

    • Brigitte CholvyThéologienne

    • Omero Marongiu-PerriaSociologue

    • Alexandre SiniakovMoine orthodoxe

    • Yeshaya DalsaceRabbin

    • Lama Jigmé ThrinléMoine bouddhiste





Les animaux, nos semblables aux yeux de Dieu ? (la-croix.com)  (abonnés)
Revenir en haut Aller en bas
Pétunia
Moderateur
Moderateur
Pétunia



Les animaux, sont-ils nos semblables aux yeux de Dieu ? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les animaux, sont-ils nos semblables aux yeux de Dieu ?   Les animaux, sont-ils nos semblables aux yeux de Dieu ? - Page 2 EmptyJeu 07 Juil 2022, 19:34

Abattages rituels, scandales liés à l’élevage intensif, dérives des filières casher ou halal, attaques antispécistes contre des boucheries… Épineuse, la question animale cristallise des passions et des violences qui défraient régulièrement la chronique.
Que révèlent ces tensions de notre rapport aux animaux ? Pourquoi les convictions (personnelles, communautaires…) varient-elles tant sur ce qui peut être permis, interdit, souhaitable, horrible, condamnable ? En 2015, le code civil français a défini le statut des animaux, considérés comme des « êtres vivants doués de sensibilité » et non plus des « biens meubles ». De fait, depuis le milieu du XIXe siècle, la législation sur leurs droits n’a cessé d’évoluer, non sans lenteurs, illustrant le rapport paradoxal que nous entretenons avec eux.
Sur cet enjeu complexe, les religions ont quelque chose à dire. Comment conçoivent-elles le rapport aux animaux dans la Création, et à partir de quelles ressources spirituelles ? Que pensent-elles de leur exploitation, de la consommation de leur chair ? Comment, enfin, peuvent-elles nous aider à déterminer leur juste place, sans les instrumentaliser ni les idolâtrer ?
Au-delà des clichés, nous avons posé ces questions à des spécialistes de différentes confessions. Devant l’urgence climatique, tous exhortent à avoir une conscience plus affinée de notre lien d’interdépendance et de cohabitation avec les autres espèces du vivant.

« François d’Assise est précurseur dans son rapport aux animaux »

Brigitte Cholvy (1), théologienne, spécialiste de l’anthropologie chrétienne


« Dans la conception catholique, qui vaut aussi pour la tradition chrétienne, les animaux en tant qu’êtres vivants doivent être respectés car ils font partie de la Création. L’encyclique Laudato si’ écrite par le pape François en 2015 va dans ce sens, même si la question des animaux n’y est pas centrale. Le pape voit “une sorte de famille universelle, une communion sublime qui nous pousse à un respect sacré, tendre et humble” (LS 89) entre les humains et les animaux. Il pense aussi que tous poursuivent le même but : 
“la fin ultime des autres créatures
(les animaux, NDLR), ce n’est pas nous. Mais elles avancent toutes, avec nous et par nous, jusqu’au terme commun qui est Dieu” (LS 83).

Mais une tradition moderne a perçu le rapport des chrétiens à l’univers et plus largement aux animaux sur le mode de la domination. L’historien américain Lynn White incarne ce point de vue. En 1967, dans l’article “Les racines historiques de notre crise écologique”, publié dans la revue Science, il accuse le christianisme d’être “la religion la plus anthropocentrique que le monde ait connue” et de porter une lourde responsabilité dans la crise écologique.


À la fin de son article, il propose de réhabiliter François d’Assise pour changer de perspective. Dans le catholicisme, François d’Assise est précurseur dans son rapport aux animaux : il les considérait comme des égaux et entretenait avec eux un rapport de confiance absolu et radical. Il parlait aux animaux mais aussi à toute la Création, aux oiseaux comme à la lune, pour leur prêcher la bonne nouvelle. Sa démarche devait sembler totalement novatrice à l’époque et l’est encore pour nous aujourd’hui. Le plus remarquable dans sa méthode, c’est sa conviction que l’Évangile ne s’adresse pas qu’aux humains mais bien à tous les êtres de la Création. Son surnom de “frère universel” prend alors tout son sens.
En 1979, Jean-Paul II nomme François d’Assise patron de l’écologie. C’est révélateur de la place plus importante qu’accorde l’Église à l’écologie et par extension aux animaux. Il s’agit d’une prise de conscience de l’Église mais cela correspond aussi à une prise de conscience sociétale à partir des années 1970. Je pense que les deux sont concomitants.
Il n’est évidemment pas anodin que le pape ait choisi de s’appeler François, après son élection en mars 2013. »
Revenir en haut Aller en bas
Pétunia
Moderateur
Moderateur
Pétunia



Les animaux, sont-ils nos semblables aux yeux de Dieu ? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les animaux, sont-ils nos semblables aux yeux de Dieu ?   Les animaux, sont-ils nos semblables aux yeux de Dieu ? - Page 2 EmptyJeu 07 Juil 2022, 19:36

« Dans la perspective coranique, les animaux sont doués de raison »



Omero Marongiu-Perria (2), sociologue, spécialiste de l’islam français


« Souvent présenté ou perçu comme une religion cruelle envers les animaux – à cause, notamment, du sacrifice du mouton pour l’Aïd-El-Kébir –, l’islam délivre pourtant un message soucieux de leur bien-être. Il est dommage que cette parole soit si peu audible, parfois par méconnaissance du sujet de la part des musulmans eux-mêmes, et reste trop cantonnée derrière les polémiques liées à la notion d’abattage dit “rituel” ou à la filière halal…


Pour moi, cela s’explique par deux éléments. Le premier, c’est que l’avènement de la société industrielle a fait perdre le lien avec la nature et les animaux. Le second, c’est que cette pratique de l’abattage est devenue, dans l’islam, l’expression d’un cri identitaire. Des communautés de foi se sentent visées, atteintes, dès que l’on essaie de porter un autre regard critique et théologique sur cette pratique, par ailleurs instrumentalisée par certains partis politiques.


Or, l’islam délivre bien un message, des enseignements sur le statut des animaux et les devoirs des humains envers eux. Dans la perspective coranique, ceux-ci sont doués de raison, pas uniquement d’instincts. Ontologiquement, ils ont une conscience, un caractère ; ils sont capables d’héroïsme, d’altruisme. Le prophète Mohammed lui-même peut paraître pionnier dans la prise en compte de la “personne animale”, c’est-à-dire en tant qu’être doté d’une intelligence des sentiments. Condamnant la souffrance inutile, il a par exemple réprimandé ceux qui faisaient porter des charges trop lourdes à leurs ânes ou chevaux.
De nombreux textes illustrent aussi cela : je pense aux épîtres soufies des Frères de la Pureté (IXe-Xe siècles). 


Dans ce fameux récit mettant en scène un tribunal, des animaux jugent les humains pour leur corruption et le mal qu’ils leur ont fait. Autre exemple, le soufi Ibn Arabi (1165-1240) citait des animaux – cheval, chat… – parmi ses maîtres spirituels, et estimait que chaque communauté animale comptait des saints.


Dans l’islam, nous avons des traditions prophétiques qui indiquent encore que les animaux ont un langage spécifique propre à chaque espèce, mais entretiennent aussi une véritable relation au monde invisible et à Dieu à travers un mode de communication qui échappe à notre entendement. De ce point de vue, nous sommes ainsi diminués par rapport à eux, qui ont un rapport beaucoup plus direct et immédiat au divin. »
Revenir en haut Aller en bas
Pétunia
Moderateur
Moderateur
Pétunia



Les animaux, sont-ils nos semblables aux yeux de Dieu ? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les animaux, sont-ils nos semblables aux yeux de Dieu ?   Les animaux, sont-ils nos semblables aux yeux de Dieu ? - Page 2 EmptyJeu 07 Juil 2022, 19:37

► « Les animaux peuvent être des médiateurs de Dieu »



Alexandre Siniakov (3), moine orthodoxe


« Depuis près de deux ans, je vis à la campagne, au milieu des agriculteurs. Dans ma ferme sarthoise, j’élève des chèvres, des chevaux, des volailles, des chiens… Avec leurs caractères propres, à l’épreuve aussi de la cruauté qui régit le monde animal, ils m’ont appris la patience, l’humilité, une certaine expérience de l’ascèse. S’occuper seul d’une telle quantité d’animaux exige un rythme très encadré et cultive en moi un esprit de service permanent. Je sais que leur vie dépend de ma disponibilité, que je ne peux les abandonner, et cet attachement constitue pour moi un résumé parfait de l’enseignement de Jésus-Christ.


J’étais l’ami de mon troupeau, et je suis devenu son berger au fil du temps, des joies et des peines. Cette célèbre question de la domination de l’homme sur la nature – telle qu’on peut l’entendre au verset “Soumettez la terre” (Gn 1, 28) –, je la perçois ainsi comme une primauté de services. L’homme doit veiller à la sauvegarde de la création confiée par Dieu. Je considère donc mon rôle comme une sorte de ministère consacré au soin de mes bêtes.

Pour moi, il y a un passage très éloquent dans le Livre des nombres (Nb, 22-41) sur le rôle spirituel que les animaux peuvent jouer auprès de l’homme. Dans ce récit de l’Ancien Testament, une ânesse se révolte contre son maître, le prophète Balaam – qui voulait
maudire les peuples d’Israël –, après avoir vu un ange barrer son chemin. Cet épisode montre à quel point les animaux peuvent être des médiateurs de Dieu, nous remettant dans le droit chemin.



Une autre image biblique me vient à l’esprit : celle du bouc émissaire, cet animal choisi pour être chargé des péchés du peuple élu, avant d’être envoyé en exil dans le désert, lieu présumé de demeure du diable. Là, il y mourrait innocemment en portant le fardeau des erreurs des autres, comme le Christ sur la Croix. La tradition orthodoxe est aussi pétrie d’images de saints ermites vivant en harmonie avec les animaux, domestiques et sauvages. Le respect à l’égard de leur vie a toujours fait partie de la spiritualité monastique orthodoxe.


Mais je regrette que le christianisme se soit tant urbanisé de nos jours : dans les villes, les fidèles ont perdu le contact avec les animaux. De cette rupture naît un certain nombre de dévoiements, soit vers une ignorance totale des réalités de la vie animale et de ses besoins, soit vers une défense radicale des droits des animaux, parfois au détriment des droits humains car assortie d’une sorte de misanthropie. »
Revenir en haut Aller en bas
Pétunia
Moderateur
Moderateur
Pétunia



Les animaux, sont-ils nos semblables aux yeux de Dieu ? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les animaux, sont-ils nos semblables aux yeux de Dieu ?   Les animaux, sont-ils nos semblables aux yeux de Dieu ? - Page 2 EmptyJeu 07 Juil 2022, 19:39

► « Le judaïsme prend en compte la souffrance psychique de l’animal »



Yeshaya Dalsace (4), rabbin du mouvement Massorti


« Dans la tradition juive, l’homme est considéré comme le sommet de la Création, et sa supériorité sur les animaux est rappelée à plusieurs reprises dans la Torah. Par exemple dans la Genèse, où lui seul goûte au fruit de l’arbre de la connaissance du bien et du mal (Gn 3,6). Mais cela ne veut pas dire que leur nature soit si différente. “L’homme et l’animal ont le même sort, ils ont une même destinée”, peut-on lire dans le livre de l’Ecclésiaste (Qo 3,19). On voit bien là toute l’ambiguïté des textes bibliques sur le statut des animaux…
D’après la loi juive, l’homme a certains droits sur l’animal, comme celui de le tuer pour s’en nourrir. 


Cependant, plusieurs interdits sont posés : la chasse est prohibée, le shabbat concerne aussi les bêtes, et il est défendu de faire souffrir inutilement les animaux.
Selon moi, là où le judaïsme est particulièrement original, c’est qu’il prend en compte la souffrance physique et mentale de l’animal. Par exemple, il est interdit de faire couver à un oiseau des œufs d’une autre espèce, afin de lui éviter une souffrance psychique !

Pour ce qui est des règles alimentaires, l’interdit majeur est celui de la consommation du sang de l’animal. La raison de ce précepte est clairement exprimée dans la Bible (Dt 12,23) : le sang correspond en hébreu au nephesh, c’est-à-dire à l’âme ou à la vitalité. On doit donc verser son sang à terre pour ne pas lui prendre son nephesh. Cela signifie aussi que l’existence d’une forme d’âme chez les animaux est bien reconnue.


Cet interdit autour du sang est à l’origine de l’abattage rituel. Ce dernier consiste à trancher d’un seul coup la gorge de l’animal avec un couteau parfaitement aiguisé, pour qu’il se vide ensuite de son sang. Une pratique souvent discutée – y compris dans les cercles juifs – au nom de la souffrance animale. 


Le point important à souligner est que cet abattage correspond à un acte religieux : il intègre la bête dans un rite spirituel, ce qui constitue une forme de respect envers lui. À travers ce rituel, on reconnaît que c’est un être à part entière, et pas un simple morceau de viande. Car si l’on s’autorise à prélever la vie aux animaux, ce qui doit toujours être un choix par défaut – pour se nourrir –, cela doit se faire dans les meilleures conditions possibles, y compris symboliques. »
Revenir en haut Aller en bas
Pétunia
Moderateur
Moderateur
Pétunia



Les animaux, sont-ils nos semblables aux yeux de Dieu ? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les animaux, sont-ils nos semblables aux yeux de Dieu ?   Les animaux, sont-ils nos semblables aux yeux de Dieu ? - Page 2 EmptyJeu 07 Juil 2022, 19:41

► « Dans le bouddhisme, les animaux sont des êtres sensibles »



Lama Jigmé Thrinlé, moine bouddhiste de tradition tibétaine, spécialiste de l’écologie


« Dans le bouddhisme, les animaux font partie de ces modes d’existence qui possèdent un esprit, une conscience et la nature de Bouddha. 


En tibétain, ils sont appelés Semtchen, cela veut dire “existants qui possèdent un esprit”. Nous les considérons comme des êtres sensibles, qui expérimentent plus de souffrances que les humains car ils se dévorent entre eux. 


Nous ne faisons pas de différence entre les gros et les petits animaux : une puce a, par exemple, le même statut qu’un bœuf ou qu’un lion ! Des animaux sont aussi utilisés de manière symbolique dans l’imaginaire du bouddhisme, comme les éléphants, les lions, les paons, les garoudas (oiseaux célestes, NDLR) : ils peuvent représenter la puissance, le pouvoir, la patience…


Plusieurs sutras (textes bouddhiques, NDLR), du Grand Véhicule notamment, évoquent l’amour universel, la compassion et le respect à avoir à l’égard de tout le vivant. Le Bouddha a lui-même vécu la souffrance animale dans ses vies passées… La croyance en la réincarnation peut jouer un rôle dans notre façon d’interagir avec les animaux, mais il serait réducteur, et égoïste, de résumer à cela la volonté de ne pas leur faire de mal. Si l’on considère l’autre comme soi-même, alors on doit comprendre qu’il fuit la souffrance et faire passer son bonheur avant le sien.


D’autres sutras insistent sur la nécessité de ne pas manger de nourriture carnée, tandis que de plus en plus de maîtres spirituels appellent à être végétariens. 


Pour moi, les débats liés à la souffrance animale témoignent d’une prise de conscience, alors que l’humanité – ou en tout cas certaines de ses cultures – s’est longtemps voilé la face en niant le caractère sensible des animaux. Mais reconnaître cela ouvre le risque de l’excès inverse : celui d’être davantage dans la sensiblerie que dans la compréhension véritable des choses. Il faut avoir de la compassion, sans être dans l’empathie, qui demeure sinon pour nous un état émotionnel.


En Asie notamment, il y a une pratique très courante qui consiste à acheter des animaux vivants – homards, huîtres, vers de terre… – destinés à la consommation pour les relâcher dans leur milieu naturel et prolonger leur vie. 


Nous croyons aussi, selon une loi naturelle liée au karma, que cela permet automatiquement de prolonger la nôtre. Alors que nous les aspergeons d’eau bénite et récitons des prières, nous essayons lors de ces libérations de créer avec eux des connexions pour qu’ils atteignent l’Éveil. »
Revenir en haut Aller en bas
cailloubleu*
Moderateur
Moderateur
cailloubleu*



Les animaux, sont-ils nos semblables aux yeux de Dieu ? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les animaux, sont-ils nos semblables aux yeux de Dieu ?   Les animaux, sont-ils nos semblables aux yeux de Dieu ? - Page 2 EmptyJeu 07 Juil 2022, 20:36

Tous ces témoignages religieux, plus mes expériences personnelles avec les différents chats qui ont vécu chez nous, concourent à me dégoûter de plus en plus de la viande.

Certains jours je visualise de quelle partie du corps de l'animal ce morceau de chair a été arraché et je ne peux plus manger.

Contre la viande il y a aussi la production de méthane liée à l'élevage qui contribue à l'effet de serre.

Après le dioxyde de carbone, le gaz à effet de serre le plus abondant est le méthane (CH4). Bien que le dioxyde de carbone soit beaucoup plus abondant dans l’atmosphère que le méthane, le méthane emprisonne environ 30 fois plus de chaleur que le dioxyde de carbone. Le méthane est donc un gaz à surveiller de près.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Et ce méthane est produit dans l'élevage des ruminants en particulier les vaches et les moutons

Espèce ............................. Production de méthane (kg/an)

Ruminant
Vache laitière..................... 90
Bovin en croissance ........... 65
Mouton et chèvre .............. 8


Non ruminant
Cheval ............................. 18
Porc ..................................1
Volaille..............................< 0,1

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Nos excès de viande bovine accélèrent donc le changement climatique en plus d'exploiter des êtres vivants comme nous,  dans le seul but de les consommer. En avons nous le droit?


Dernière édition par cailloubleu* le Jeu 07 Juil 2022, 21:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Tonton

Tonton



Les animaux, sont-ils nos semblables aux yeux de Dieu ? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les animaux, sont-ils nos semblables aux yeux de Dieu ?   Les animaux, sont-ils nos semblables aux yeux de Dieu ? - Page 2 EmptyJeu 07 Juil 2022, 20:52

Dieu autorise à Pierre de pouvoir manger tous les bipèdes de la terre et tous les oiseaux du ciel.

une chose est certaine, nous mangeons trop de viande, il y a du gaspillage car certaines parties de l'animal ne sont plus consommées et les animaux d'abattoir sont parfois mal traités.

Ensuite, le chien, le chat, bien des animaux d'élevages, et de basse court, sont des créations humaines.

C'est le paradoxe de la protection animale, sans la main de l'homme, ils n'existeraient pas, et remis en liberté ils n'existeraient plus.

les chiens surtout, mais aussi les chats, redeviendrait des prédateurs qu'il faudrait contrôler.

Arte avait diffusé un très bon reportage sur l'historique du chien, malheureusement la vidéo est privée.
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur



Les animaux, sont-ils nos semblables aux yeux de Dieu ? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les animaux, sont-ils nos semblables aux yeux de Dieu ?   Les animaux, sont-ils nos semblables aux yeux de Dieu ? - Page 2 EmptyVen 15 Juil 2022, 16:16

Tonton a écrit:


Arte avait diffusé un très bon reportage sur l'historique du chien, malheureusement la vidéo est privée.

Les hommes étaient, dans l'Antiquité, plus enclins à tolérer la proximité de loups moins agressifs et plus tournés vers eux. De plus, les autres prédateurs sont moins susceptibles de vous attaquer quand vous êtes environné de loups. Ainsi, les humains et les loups les plus sociables ont passé une sorte d’accord : tolérance et nourriture pour les loups les plus dociles et utiles.

Les loups dociles et intelligents ont eu des louveteaux encore plus dociles et intelligents et, au fil du temps, c’était de plus en plus agréable de les côtoyer. Évidemment, des loups amicaux et utiles gambadant au milieu des gens et mangeant les restes ne sont pas vraiment des loups. Nous avons un mot pour les qualifier : ce sont des chiens.

La première preuve de l'existence de chiens vivant auprès des hommes date de 12 000 ans : le squelette d'une femme, couchée près d'un chien et datant de cette époque a en effet été trouvé au Moyen Orient. Des ossements de chiens datant de 7 500 à 9 000 ans ont également été découverts en Europe du nord et en Amérique du nord dans des lieux où avaient séjournés des humains (campements et grottes).

Fraternellement.
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur



Les animaux, sont-ils nos semblables aux yeux de Dieu ? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les animaux, sont-ils nos semblables aux yeux de Dieu ?   Les animaux, sont-ils nos semblables aux yeux de Dieu ? - Page 2 EmptyVen 15 Juil 2022, 16:37

Pétunia a écrit:
07/07/2022

Les animaux, nos semblables aux yeux de Dieu ?

Non, car ils n'ont pas la possibilité d'être divinisés, comme l'ont les humains.

Les humains sont les enfants adoptifs de Dieu, selon le christianisme ?

Les saints reconnus le sont, mais pas eux seulement ! En fait tous les "sauvés", tous ceux qui entrent dans le Royaume y entrent parce qu'ils sont devenus saints et donc sont devenus des enfants adoptifs de DIEU pour l'éternité (= ont été divinisés)

Evidemment, moi, par exemple, j'ai bien conscience de ne pas être digne du tout de mériter ce bonheur, mais j'ai confiance en la Miséricorde de DIEU et j'espère pouvoir me purifier grâce à ce que les Catholiques appellent le Purgatoire !

On lit ceci dans le Nouveau Testament :

1Jean 3:2- Bien-aimés, dès maintenant, nous sommes enfants de Dieu, et ce que nous serons n'a pas encore été manifesté. Nous savons que lors de cette manifestation nous lui serons semblables, parce que nous le verrons tel qu'il est.
1Jn 3:3- Quiconque a cette espérance en lui se rend pur comme celui-là est pur.

La Bible ne dit nulle part qu’il existe un paradis au ciel pour les chiens ou les animaux de compagnie. En effet, les animaux ne peuvent pas avoir "l’appel céleste" (Hébreux 3:1). Parmi les conditions nécessaires, il faut notamment exercer la foi, apprendre à connaître Dieu et obéir à ses commandements (Matthieu 19:17 ; Jean 3:16 ; 17:3). Seuls les humains ont été créés avec la perspective de vivre éternellement (Genèse 2:16, 17 ; 3:22, 23).


Fraternellement
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
Tonton

Tonton



Les animaux, sont-ils nos semblables aux yeux de Dieu ? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les animaux, sont-ils nos semblables aux yeux de Dieu ?   Les animaux, sont-ils nos semblables aux yeux de Dieu ? - Page 2 EmptyVen 15 Juil 2022, 20:04

mario-franc_lazur a écrit:
Tonton a écrit:
Arte avait diffusé un très bon reportage sur l'historique du chien, malheureusement la vidéo est privée.

Les hommes étaient, dans l'Antiquité, plus enclins à tolérer la proximité de loups moins agressifs et plus tournés vers eux. De plus, les autres prédateurs sont moins susceptibles de vous attaquer quand vous êtes environné de loups. Ainsi, les humains et les loups les plus sociables ont passé une sorte d’accord : tolérance et nourriture pour les loups les plus dociles et utiles.

Les loups dociles et intelligents ont eu des louveteaux encore plus dociles et intelligents et, au fil du temps, c’était de plus en plus agréable de les côtoyer. Évidemment, des loups amicaux et utiles gambadant au milieu des gens et mangeant les restes ne sont pas vraiment des loups. Nous avons un mot pour les qualifier : ce sont des chiens.

La première preuve de l'existence de chiens vivant auprès des hommes date de 12 000 ans : le squelette d'une femme, couchée près d'un chien et datant de cette époque a en effet été trouvé au Moyen Orient. Des ossements de chiens datant de 7 500 à 9 000 ans ont également été découverts en Europe du nord et en Amérique du nord dans des lieux où avaient séjournés des humains (campements et grottes).

Fraternellement.

en fait, c'est d'ailleurs pour ceci que les premiers loups domestiqués étaient destinés à garder les troupeaux. il suffit de mettre un chiot avec des agneaux, et son instinct de meute fera, qu'il les protégera.

On pense souvent que c'est le chien de chasse qui vient premier, alors que non, car justement élever un chien à la chasse c'est lui redonner son instinct de prédateur, donc de loup.

Sinon l'âne est un bon gardien de troupeau, mas il ne fera jamais parti de la " meute ", c'est juste que son instinct le pousse à attaquer le loup. J'adore cet animal, déjà parce que bon, chacun sait qu'il me ressemble dans l'entêtement, ou que je lui ressemble, peu importe,  mais aussi par ce qu'il est bien moins peureux que le cheval. C'est un animal courageux. J'adore, je changerai volontiers ma corsa contre une charrette et un âne.


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Les animaux, sont-ils nos semblables aux yeux de Dieu ? - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Les animaux, sont-ils nos semblables aux yeux de Dieu ?   Les animaux, sont-ils nos semblables aux yeux de Dieu ? - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Les animaux, sont-ils nos semblables aux yeux de Dieu ?
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Dieu et les animaux
» les paiens ne sont que chiens et pouceaux au yeux de Jésus
» "Les infidèles sont pires que des animaux"
» Islam et Chrétienté : les animaux au paradis ?
» Aïd al-Adha - Tareq Oubrou : « Les animaux sont des êtres spirituels »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: QUESTIONS PHILOSOPHIQUES ET ETHIQUES-
Sauter vers: