Dialogue islamo-chrétien
Rejoignez nous vite

Sur le Forum Dialogue Islamo-Chrétien !!!

Dans les convictions et le respect de chacun.

BIENVENUE PARMI NOUS

Dialogue islamo-chrétien

CE FORUM A POUR VOCATION LE DIALOGUE ENTRE CHRÉTIENS ET MUSULMANS DANS LE RESPECT DES CONVICTIONS DE L'AUTRE
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Marhaba wa s-salam/Bienvenue et Paix
"Ce site se veut être un espace de dialogue entre Chrétiens et Musulmans. Les débats entre Chrétiens ( Catholiques versus Protestants ) comme entre Musulmans ( Sunnites versus Chiites ) ne sont donc pas admis sur nos différents forums. Il est interdit de contester publiquement la modération sauf par MP

COVID 19 : RESTER CHEZ SOI C' EST SAUVER DES VIES. MERCI

COVID 19 : RESTER CHEZ SOI C' EST SAUVER DES VIES
Le Deal du moment :
Support Téléphone Voiture à Fente ...
Voir le deal
12.99 €
Le deal à ne pas rater :
Chargeur sans fil – Samsung EP-P1100 Intérieur Noir
4.99 €
Voir le deal

 

 la violence est-elle inhérente aux religions ?

Aller en bas 
AuteurMessage
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


la violence est-elle inhérente aux religions ? Empty
MessageSujet: la violence est-elle inhérente aux religions ?   la violence est-elle inhérente aux religions ? EmptyVen 04 Déc 2015, 18:10

04.12.2015

Les religions sont-elles vraiment violentes ?



Depuis les attentats du 13 novembre à Paris, commis au nom de l’islam, les religions sont à nouveau en accusation, soupçonnées d’être à l’origine de la violence. Sont-elles vraiment cause des conflits ?


(dossier publié par le journal "La Croix" - à suivre)


Dernière édition par mario-franc_lazur le Ven 04 Déc 2015, 18:27, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


la violence est-elle inhérente aux religions ? Empty
MessageSujet: Re: la violence est-elle inhérente aux religions ?   la violence est-elle inhérente aux religions ? EmptyVen 04 Déc 2015, 18:15

S’il n’est pas question de nier la dimension religieuse de conflits tels que les croisades ou, plus récemment, la guerre des Balkans, l’anthropologue franco-américain Scott Atran relève un regain de vigueur depuis le 11 septembre 2001, notamment dans le monde universitaire, d’un athéisme militant associant la religion à la guerre. Dans un article paru en 2012 dans la revue Science, il avance que les religions ne sont que rarement les causes initiales des conflits..

Selon une Encyclopédie des guerres, publiée en 2007 par deux chercheurs américains, Charles Philips et Alan Axelrod, seuls 7 % des guerres de l’histoire mondiale seraient motivées par la religion. En revanche, précise Scott Atran, elles peuvent les envenimer. « Lorsqu’un conflit est récupéré par des chefs religieux qui y ajoutent des valeurs sacrées, la violence peut persister pendant des décennies, voire des siècles, écrit ce chercheur au CNRS et à l’Université du Michigan. Les conflits initialement matériels (personnes, lieux, objets, événements) deviennent alors des luttes existentielles, comme lorsqu’une terre devient une “Terre sainte”. » Une analyse qu’il applique notamment au conflit israélo-palestinien, qui concerna d’abord un territoire avant de prendre une dimension religieuse.

Pour l’historien du christianisme Yves Chiron (1), « la dimension religieuse est constitutive de toute société. Cela peut surprendre dans nos sociétés laïques, parce que nous ne la prenons plus en compte, mais je pense que la raison religieuse – comme la race ou la langue – peut ressurgir ‘‘naturellement” dans un conflit ».

Dans le cas de l’Église catholique, l’historien observe « un effort constant et ancien pour endiguer la violence, religieuse ou non », qui passe notamment par « la distinction entre la force et la violence ». Un rapide coup d’œil sur les conflits du XXe siècle suffit par ailleurs à démontrer que les idéologies les plus meurtrières ne sont pas nécessairement religieuses : le nazisme, le stalinisme ou le génocide khmer en témoignent assez."


Anne-Bénédicte Hoffner et Gauthier Vaillant
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


la violence est-elle inhérente aux religions ? Empty
MessageSujet: Re: la violence est-elle inhérente aux religions ?   la violence est-elle inhérente aux religions ? EmptyVen 04 Déc 2015, 18:25

Franck Hensch, imam à Verviers : « Pour lutter contre la violence, clarifier les concepts »

Musulman converti et imam de la mosquée Assahaba à Verviers (Belgique), Franck Amin Hensch tente d’aider ses jeunes fidèles à approfondir leur foi, et à travailler notamment leurs relations avec les non-croyants.


"« Dans l’ensemble de nos textes, les références à la violence sont finalement peu nombreuses, et ce ne sont pas celles que l’on va privilégier dans nos prêches. Nous essayons de favoriser une vision plus globale, d’extraire des principes généraux de la vie du prophète, à l’inverse d’une lecture littéraliste qui se focaliserait sur certains passages et ainsi se mettrait en porte-à-faux avec l’ensemble.

Des jeunes pollués intellectuellement

Il arrive fréquemment que nos jeunes soient pollués intellectuellement, car on trouve sur Internet des vidéos ou autres véhiculant des interprétations réductrices des textes, qui proviennent de milieux marginaux mais ont une vraie vivacité.

Quand nous sommes confrontés à cela, nous cherchons à les faire revenir au sens réel des termes. Il y a un réel besoin de clarification. Certaines notions sont extrêmement complexes et nuancées, comme le djihad, qui est un « effort dans le chemin vers Dieu » mais dont certains ne retiennent que le sens de la lutte armée pour l’islam.

Concernant la relation avec les non-musulmans, les concepts de « l’alliance » et du « désaveu », élaborés au XIXe siècle et fortement sollicités aujourd’hui, sont soumis à différentes interprétations, parfois extrêmes mais simplistes.

Sur cette question, je réponds très simplement par le verset suivant : « La volonté de Dieu a fait qu’il y a diversité entre les gens. » Il est donc impensable d’aller contre cette volonté en n’acceptant pas le fait de vivre avec des personnes non musulmanes. Certains - qui, en général ne sont pas théologiens - veulent revoir les textes, réformer l’islam. D’autres veulent une meilleure méthodologie d’étude des textes, capable de séparer le bon du mauvais, mais qui garantisse la transmission du patrimoine des sciences islamiques.

Pour apporter des vraies solutions, il faut l’implication totale des gens de la base, et pas de personnes qui ne représentent aucunement la communauté »."


RECUEILLI PAR MARIE MALZAC


Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


la violence est-elle inhérente aux religions ? Empty
MessageSujet: Le Vatican et Al-Azhar planchent sur « la violence au nom de la religi   la violence est-elle inhérente aux religions ? EmptyMer 22 Fév 2017, 10:13

Anne-Bénédicte Hoffner, le 22/02/2017 à 0h00
Mis à jour le 22/02/2017 à 10h15



Aujourd’hui et demain, le Conseil pontifical pour le dialogue interreligieux et la commission du dialogue d’Al-Azhar se réunissent au Caire pour un séminaire sur « la lutte contre le fanatisme, l’extrémisme et la violence au nom de la religion ».


En quoi consiste ce séminaire de travail ?
Après six ans de froid, les relations reprennent entre Al-Azhar, prestigieuse institution du monde musulman sunnite, et le Vatican.
Comme l’a annoncé hier ce dernier, le Conseil pontifical pour le dialogue interreligieux se rend aujourd’hui et demain au Caire pour deux jours de travail en commun avec la commission du dialogue d’Al-Azhar. Ensemble, les deux délégations – l’une catholique, l’autre musulmane –, composée chacune de quinze personnes, se sont mises d’accord sur un programme en six séances, sur « le rôle d’Al-Azhar et du Vatican dans la lutte contre le fanatisme, l’extrémisme et la violence au nom de la religion ». Chacune se composera d’une intervention – répartie à parité – suivie d’un échange. Le séminaire se conclura par une déclaration commune.
Conduite par le cardinal Jean-Louis Tauran, président du Conseil pontifical, la délégation catholique compte d’autres membres du Conseil, le nonce en Égypte, mais aussi des théologiens – trois membres de l’Institut dominicain d’études orientales : les F. Jean Druel et Amir Jaje, op, et le P. Fadi Daou, prêtre maronite et libanais, Gabriel Reynolds, professeur à l’université Notre-Dame (États-Unis) – et des théologiennes, Rotraud Wielandt et Annemarie Mayer, toutes deux allemandes. La composition de la délégation « azharite » n’a pas été communiquée.

Quel est le contexte ?
Cette réunion de travail intervient moins d’un an après la rencontre historique entre le pape François et le grand imam d’Al-Azhar, à Rome le 23 mai 2016.
Dans son communiqué, le Vatican rappelle également que le 24 février est la date anniversaire de la visite de Jean-Paul II en Égypte en 2000.

Entre-temps, les relations entre les deux partenaires ont connu des hauts, et surtout des bas. Elles ont été suspendues par Al-Azhar en janvier 2011. Après un attentat commis le 31 décembre 2010 et ayant fait 21 morts dans une église copte d’Alexandrie, le pape Benoît XVI avait dénoncé « les discriminations, les abus et l’intolérance religieuse qui frappent aujourd’hui en particulier les chrétiens », appelant à « l’engagement concret et constant des responsables des nations ».

Ces déclarations avaient irrité l’institution sunnite. Malgré plusieurs tentatives d’ouverture du cardinal Tauran, il a fallu attendre le départ de Benoît XVI pour observer les premiers signes de dégel. Peu après l’élection de François, en mars 2013, Al-Azhar a adressé des vœux au nouveau pape. En réponse, le pape François avait fait parvenir un message personnel à Ahmed Al Tayyeb dans lequel il rappelait « le respect du Vatican pour l’islam et les musulmans ».

Quel est l’avenir ?
« Les attentes des deux parties divergent au fond », relève un fin connaisseur du dossier
. « Le Vatican souhaiterait que ce petit groupe se réunisse tous les ans pour effectuer un travail théologique et publier un texte. L’objectif d’Al-Azhar est davantage politique. » La délégation égyptienne plaide surtout en effet pour l’organisation d’un vaste événement à Rome, peut-être en septembre, qui permettrait au grand imam de s’afficher aux côtés du pape.

Ahmed Al Tayyeb a également invité François à venir en Égypte, invitation « actuellement à l’étude au Vatican », indique-t-on côté catholique.

Par ailleurs, un autre congrès sur « les libertés religieuses, la nature civile de l’État, la citoyenneté » se tient à partir de lundi prochain au Caire, là encore à l’appel du grand imam. Il fait suite à la « Déclaration d’Al-Azhar contre l’extrémisme et le terrorisme » le 4 décembre 2014, sorte de réfutation des thèses djihadistes. Des responsables religieux, politiques et des universitaires du monde arabe mais aussi d’Europe (et donc de France) ont été conviés.

Anne-Bénédicte Hoffner
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
Roger76




la violence est-elle inhérente aux religions ? Empty
MessageSujet: Sujet: la violence est-elle inhérente aux religions ?    la violence est-elle inhérente aux religions ? EmptyMer 22 Fév 2017, 11:45

Citation :
la violence est-elle inhérente aux religions ?


A mon avis NON.

La violence n'est assurément pas inhérente aux religions ni aux seules religions.

Toutes les idéologies portées par les religions, et par ce que le théologien Paul Tillich avait appelé "quasi religions", sont par nature, si l'on n'y prend garde, des idéologies ou des religions de division, d'exclusion, on est le "peuple élu" ou on n'en est pas, on est sauvé ou on est damné...

On le voit au quotidien sur notre forum.

C'est la division qui peut engendrer les conflits jusqu'aux pires violences, internes ou externes.
La rencontre, par les échanges, le dialogue, le commerce, est par contre facteur de paix, de compréhension mutuelle.

Dès lors qu'une religion ou une "quasi religion" distingue entre élus et exclus, justes et non justifiés, purs et impurs, il y a risque de division, de condamnation, de dénonciation des déviances des hérésies des traîtres.

Ce risque de violence tant en interne qu'à l'égard de tiers, n'est pas propre aux seules "religions" proprement dites, il est très largement partagé.

Entre Shoah et chasse aux sorcières, entre Mein Kampf et Marteau des sorcières Malleus Maleficarum une même idéologie meurtrière : la purification...

A noter ici que les polythéismes et les panthéons n'étaient pas exempts de conflits ou de violences mais ce n'était pas au nom de la religion.

Ces remarques faites réjouissons-nous de cette reprise de contact entre le Vatican et Al-Azhar.

Sujet à suivre, merci à mario.


Dernière édition par Roger76 le Mer 22 Fév 2017, 18:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


la violence est-elle inhérente aux religions ? Empty
MessageSujet: Re: la violence est-elle inhérente aux religions ?   la violence est-elle inhérente aux religions ? EmptyMer 22 Fév 2017, 18:04

Roger76 a écrit:
Citation :
la violence est-elle inhérente aux religions ?


A mon avis NON.

La violence n'est assurément pas inhérente aux religions ni aux seules religions.

Toutes les idéologies portées par les religions, et par ce que le théologien Paul Tillich avait appelé "quasi religions", sont par nature, si l'on n'y prend garde, des idéologies ou des religions de division, d'exclusion, on est le "peuple élu" ou on n'en est pas, on est sauvé ou on est damné...

On le voit au quotidien sur notre forum.

C'est la division qui peut engendrer les conflits jusqu'aux pires violences, internes ou externes.
La rencontre, par les échanges, le dialogue, le commerce, est par contre facteur de paix, de compréhension mutuelle.

Dès lors qu'une religion ou une "quasi religion" distingue entre élus et exclus, justes et non justifiés, purs et impurs, il y a risque de division, de condamnation, de dénonciation des déviances des hérésies des traîtres.

Ce risque de violence tant en interne qu'à l'égard de tiers, n'est pas propre aux seules "religions" proprement dites, il est très largement partagé.

Entre Shoh et chasse aux sorcières, entre Mein Kampf et Marteau des sorcières Malleus Maleficarum une même idéologie meurtrière : la purification...

A noter ici que les polythéismes et les panthéons n'étaient pas exempts de conflits ou de violences mais ce n'était pas au nom de la religion.

Excellente analyse ...


Citation :
Ces remarques faites réjouissons-nous de cette reprise de contact entre le Vatican et Al-Azhar.

Sujet à suivre, merci à mario.


la violence est-elle inhérente aux religions ? 175602 mon cher ROGER.
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
Roger76




la violence est-elle inhérente aux religions ? Empty
MessageSujet: Re: la violence est-elle inhérente aux religions ?   la violence est-elle inhérente aux religions ? EmptyMer 22 Fév 2017, 19:09

Merci mario.

A l'origine j'avais fait une analyse comportementale, comme l'avait fait Tillich.
Tout chercheur doit bien avoir une idée un fil pour savoir quoi chercher.

Je recherchais donc ce qu'il pouvait y avoir de commun ou largement partagé entre "religions" et grandes idéologies des temps modernes comme la désignation d'un ennemi commun, réel ou imaginé, d'un coupable, l'âne de la fable. le bouc émissaire.
Dans une tentative d'expliquer comment des religions de paix et de salut pouvaient avoir des violences contraires à leur message.

C'est un ancien prêtre professeur d'Université qui m'a mis sur la voie, en traitant justement en conférence de la question de la "pureté".
Sur un plan laïque, avec seulement des allusions aux religions, il ne parlait pas en tant qu'ex prêtre mais en tant qu'universitaire, politologue, retraité.
Je le connaissais comme professeur politologue, mon épouse comme prêtre aumônier... jusqu'au jour où nous avons réalisé que c'était la même personne.

J'ai quelque part sur mon PC (bien rempli) le lien sur la vidéo de sa conférence.

Les massacres et génocides observés chez des bouddhistes et dans le drame des Khmers Rouges cadraient mal dans mon essai : en faisant entrer le concept de pureté, de purification, tout s'éclaire.

Jésus avait très justement balayé ce concept de pureté des juifs de son temps...
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


la violence est-elle inhérente aux religions ? Empty
MessageSujet: Re: la violence est-elle inhérente aux religions ?   la violence est-elle inhérente aux religions ? EmptyJeu 23 Fév 2017, 09:26

Roger76 a écrit:

C'est un ancien prêtre professeur d'Université qui m'a mis sur la voie, en traitant justement en conférence de la question de la "pureté".
Sur un plan laïque, avec seulement des allusions aux religions, il ne parlait pas en tant qu'ex prêtre mais en tant qu'universitaire, politologue, retraité.
Je le connaissais comme professeur politologue, mon épouse comme prêtre aumônier... jusqu'au jour où nous avons réalisé que c'était la même personne.



Les deux ne sont pas incompatibles . As-tu la preuve que c'était un ex-prêtre ?
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
Roger76




la violence est-elle inhérente aux religions ? Empty
MessageSujet: Re: la violence est-elle inhérente aux religions ?    la violence est-elle inhérente aux religions ? EmptyJeu 23 Fév 2017, 10:51

La preuve mario ?

Mais je le connais personnellement il habite pas loin de chez nous, il a quitté la prêtrise pour se marier... et sa femme l'a quitté trois ans plus tard.
Je l'avais vu commenter à la TV régionale les résultats des scrutins, ma femme l'avait comme aumônier en ACGF, nous étions ensemble pour le rencontrer.

Quoi de plus ?
Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


la violence est-elle inhérente aux religions ? Empty
MessageSujet: Re: la violence est-elle inhérente aux religions ?   la violence est-elle inhérente aux religions ? EmptySam 25 Fév 2017, 18:06

Roger76 a écrit:
La preuve mario ?

Mais je le connais personnellement il habite pas loin de chez nous, il a quitté la prêtrise pour se marier... et sa femme l'a quitté trois ans plus tard.
Je l'avais vu commenter à la TV régionale les résultats des scrutins, ma femme l'avait comme aumônier en ACGF, nous étions ensemble pour le rencontrer.

Quoi de plus ?


Je te crois, mon cher ROGER ! Ne t'énerve pas !
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
Roger76




la violence est-elle inhérente aux religions ? Empty
MessageSujet: Re: la violence est-elle inhérente aux religions ?    la violence est-elle inhérente aux religions ? EmptySam 25 Fév 2017, 22:53

Pour faire bref : non la violence n'est pas inhérente aux religions, elle peut surgir au sein de toutes les idéologies.

Historiquement c'est vérifiable a contrario : des polythéistes ne se sont jamais dressés les uns contre les autres au nom de leurs divinités, par contre je n'ai pas encore déniché une religion ou une grande idéologie qui ait été exempte d'actes de violence.

Quand des bouddhistes massacrent les Karen et les musulmans, détruisant leurs masures leurs champs, que des moines bouddhistes ailleurs tuent des musulmans qui ne demandent que le droit d'éduquer leurs enfants dans des écoles où on n'impose pas le bouddhisme, alors je tourne la page de cette pseudo-religion dite de non-violence pour passer à une autre.
Et j'en ai passé en revue.
C'est parfois difficile de mettre à jour les manifestations de violence.

Alors si vous pouvez me dégoter frères et sœurs une religion ou une grande idéologie qui, manifestant les meilleures intentions pour le bonheur des hommes, ait été exempte de violences jusqu'aux pires extrêmes : signalez-la nous, elle a pu m'échapper.

Bien entendu inutile de me signaler telle ou telle religion ou quasi religion, selon Tillich, dont les textes appellent explicitement à la division la domination la condamnations la certitude de supériorité sur les autres communautés.

Là on sort du cadre, c'est trop facile.

Eh non il faut se faire une raison, Dieu a dit-on créé les Anges, certains dit-on se seraient révoltés, les ingrats, mais la Terre n'est pas peuplée d'Anges.

Fort heureusement il arrive qu'il y en ait, qui agissent.

Ne désespérons pas.


Revenir en haut Aller en bas
mario-franc_lazur
Administrateur - Fondateur
Administrateur - Fondateur
mario-franc_lazur


la violence est-elle inhérente aux religions ? Empty
MessageSujet: Re: la violence est-elle inhérente aux religions ?   la violence est-elle inhérente aux religions ? EmptyDim 26 Fév 2017, 08:07

Roger76 a écrit:

.......................................;
Alors si vous pouvez me dégoter frères et sœurs une religion ou une grande idéologie qui, manifestant les meilleures intentions pour le bonheur des hommes, ait été exempte de violences jusqu'aux pires  extrêmes : signalez-la nous, elle a pu m'échapper.



Oui ! les Témoins de Jéhovah.
Revenir en haut Aller en bas
http://evangileetcoran.unblog.fr/2009/07/31/une-reponse-chretien
Roger76




la violence est-elle inhérente aux religions ? Empty
MessageSujet: Re: la violence est-elle inhérente aux religions ?   la violence est-elle inhérente aux religions ? EmptyDim 26 Fév 2017, 11:32

Merci mario

Les TJ ?

Religion ou secte ?

Faire morir son propre enfant par refus de transfusion ('pour préserver la "pureté de son sang, on y revient au pur et impur).
Dans un fait divers tout récent c'est le tribunal qui a tranché, les parents refusaient la transfusion c'est le jeune qui l'acceptait, le tribunal a suivi arguant que le jeune était seul maître de sa décision.

Citation :
Qu'est-ce qui nous prouve qu'un jour la Watch Tower (gourou oligarchique des TJ) ne trouvera pas dans la Bible des raisons d'organiser une sorte de terrorisme international ? Quand on sait qu'elle nous sort de "nouvelles lumières" tous les 10 ans au moins, que ces nouvelles lumières changent souvent les dogmes de base de la secte, rien n'interdit a priori de le penser. Les TJ sont dans les 5 millions dans le monde, ils sont déjà prêts à toutes sortes de masochismes, ils peuvent aller en prison pour ne pas faire leur service militaire républicain, ils peuvent sacrifier leurs propres enfants pour qu'ils ne reçoivent pas de sang... Et ils ont déjà une grande puissance financière et disposent de nombreux réseaux de communication... (Mais ne jamais croire que les "ennemis" de la République, ce sont les TJ de base, qui sont essentiellement des victimes. Le danger potentiel c'est la WT, dans la mesure où elle a un ascendant réel sur les Témoins qui croient n'être soumis qu'à Jéhovah).

Les TJ peuvent devenir un culte comme un autre s'ils cessent d'enseigner des doctrines comme l'interdiction du sang. Mais ils représenteront toujours un danger potentiel grave sur le plan civil tant qu'ils enseigneront leur doctrine millénariste et apocalyptique.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




la violence est-elle inhérente aux religions ? Empty
MessageSujet: Re: la violence est-elle inhérente aux religions ?   la violence est-elle inhérente aux religions ? Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
la violence est-elle inhérente aux religions ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dialogue islamo-chrétien :: QUESTIONS PHILOSOPHIQUES ET ETHIQUES :: Les extrémismes religieux-
Sauter vers: